1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Lun.27 avril 201527/04/2015 Dernière édition

Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008,

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart)  -

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 -

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013 - Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte -

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015. -

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

Ses derniers articles

Le gouvernement s’aplatit toujours plus devant le patronat

|  Par Laurent Mauduit

Le gouvernement cède tout au Medef. Après avoir offert 42 milliards d'euros aux entreprises, Manuel Valls ajoute encore 2,5 milliards, soi-disant pour stimuler l'investissement. Et quand Vivarte supprime 1 600 emplois tout en signant un chèque de départ de 3 millions d'euros à son PDG, Emmanuel Macron prétend que l’État est impuissant.

Affaire Tapie : les nouvelles avancées de la justice

|  Par Laurent Mauduit

Bernard Tapie, son avocat Me Maurice Lantourne, un autre avocat parisien, Me Gilles August – placé sous le statut de témoin assisté –, et le patron d'Orange Stéphane Richard, ont été entendus ces dernières semaines. Les indices de fraude s'accumulent.

SOS pour les sciences économiques et sociales !

|  Par Laurent Mauduit

Un arrêté du 28 mars fixe la liste des membres du Conseil national éducation économie. Parmi les nouveaux entrants figurent trois grands patrons de l'Institut de l'entreprise, dont Michel Pébereau, qui mène un combat ancien pour modifier la culture économique diffusée dans les lycées.

Bartolone a biaisé la désignation du prochain PDG de La Chaîne parlementaire

|  Par Laurent Mauduit

Par des indiscrétions en privé, le président de l'Assemblée nationale a biaisé la procédure de nomination du futur PDG de La Chaîne parlementaire, et imposé sa candidate avant même que les auditions publiques n'aient lieu.

Une reprise économique en trompe-l'œil

|  Par Laurent Mauduit et martine orange

François Hollande veut croire que la reprise est au coin de la rue. La baisse de l'euro, du pétrole et des taux d'intérêt crée effectivement un environnement plus favorable. Mais la destruction de l'appareil économique et industriel pendant la crise, tout comme les politiques d'austérité, empêchent une vraie reprise. Le chômage, qui touche désormais 5,2 millions de personnes (+ 0,4 % en février), et la précarité risquent de durer.

Un procès fleuve pour François Pérol

|  Par Laurent Mauduit

Le patron de BPCE, François Pérol, sera jugé pour « prise illégale d’intérêt » par la XIVe chambre du tribunal de grande instance de Paris le 22 juin, le 24 juin dans la matinée et le 25 juin, et éventuellement le 29 juin si les débats le nécessitent.

Le PDG d’Icade est évincé au profit de… son clone!

|  Par Laurent Mauduit

Nouvel imbroglio dans une filiale de la Caisse des dépôts : le patron de la société Icade, Serge Grzybowski, dont le bilan est accablant et qui a donc été mis sur la touche, devrait être remplacé jeudi par une personnalité qui lui ressemble en tout point, Olivier Wigniolle, lequel est très engagé à droite. Enquête sur un étonnant jeu de chaises musicales.

Vers un « big bang » pour le logement social

|  Par Laurent Mauduit

Les deux principaux acteurs du logement social – la Société nationale immobilière (SNI), filiale de la Caisse des dépôts, et Action Logement, l’ex-1 % Logement – mènent des négociations en vue d’un rapprochement. S'agit-il d'un projet de privatisation du logement social ou au contraire d'une réforme visant à créer une sorte de régime d'assurance logement ? Enquête sur les enjeux de ce projet secret.

Tapie : Christine Lagarde refuse de témoigner devant la Cour de discipline budgétaire

|  Par Laurent Mauduit

Selon nos informations, l’ancienne ministre des finances et actuelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a refusé de témoigner devant la Cour de discipline budgétaire en faveur de Stéphane Richard, mis en cause dans l'affaire Tapie.

Fonds d'investissement: le scandale de trop

|  Par Laurent Mauduit

Un fonds d'investissement a voulu révoquer la patronne d'une petite PME de l'Essonne qui rechignait à endetter son entreprise pour lui servir un gros dividende, avant de reculer par peur du scandale. Associé à d'autres investisseurs, il avait déjà tenté exactement le même coup de force le mois dernier contre une PME de la Sarthe.

Tapie sommé de restituer 392 millions d'euros

|  Par Laurent Mauduit

A la suite de l'annulation du célèbre arbitrage, le 17 février, le CDR vient d'adresser une lettre recommandée aux liquidateurs du groupe Tapie, leur enjoignant de lui restituer 392 millions d'euros.

Tapie : la justice face à de nouvelles embûches

|  Par Laurent Mauduit

Après l'annulation de l'arbitrage Adidas-Crédit lyonnais, la justice est confrontée à un double défi. Au civil, elle devra établir que le Crédit lyonnais n'a jamais floué Bernard Tapie. Et au pénal, elle ne peut se borner à sanctionner ceux qui ont participé à l'arbitrage frauduleux. Elle doit trouver et punir ses commanditaires.

Caisse des dépôts: un nouveau scandale, celui des stock-options

|  Par Laurent Mauduit

À la Caisse des dépôts, les scandales s'enchaînent. Alors que celui des actions gratuites de CDC Entreprises vient tout juste d'éclater, une autre filiale va être sur la sellette : violant le plafonnement des rémunérations publiques, le PDG d'Icade, mis sur la touche cette semaine, et sa directrice financière ont exercé des stock-options pour plus 2,1 millions d’euros en 2014.

Affaire Tapie : l’arbitrage frauduleux est annulé

|  Par Laurent Mauduit

La cour d'appel de Paris a jugé recevable le recours en révision introduit par l’État et annulé l'arbitrage qui avait fait la fortune de Bernard Tapie en juillet 2008. L'ex-homme d'affaires va être sommé de rendre les 405 millions d'euros indûment perçus. Analyse de l'arrêt et état des lieux de l'enquête judiciaire qui se poursuit.

Montebourg s’alarme d’une «catastrophe» économique et démocratique

|  Par Laurent Mauduit

Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014.Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014. © Reuters

Les quatre notes confidentielles (ici en accès libre) dénonçant la politique d'austérité remises à François Hollande par Arnaud Montebourg, du temps où il était ministre, permettent de réécrire l'histoire du début du quinquennat. Dressant le bilan de ce débat esquivé, l'ancien ministre se montre très sévère : « Nous sommes en train de porter la marche du Front national vers le pouvoir. Je ne veux pas être co-responsable de cette politique suicidaire. »

Les conditions secrètes de Montebourg pour faire équipe avec Valls

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Le quatrième document secret qu'Arnaud Montebourg a remis à Mediapart est la longue lettre qu'il a adressée à François Hollande, le 30 mars 2014, le matin du second tour des municipales. Le ministre presse le chef de l'État de changer de cap, pour conjurer « le naufrage économique programmé pour la France et la tragédie politique de l’élimination de la gauche ». Pensant avoir été entendu, l'auteur de la missive acceptera peu après le portefeuille de l'économie.

Quand Montebourg expliquait à Hollande comment créer 1,5 million d'emplois

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Arnaud MontebourgArnaud Montebourg © Reuters

Dans sa troisième note secrète, en date du 31 janvier 2014, Arnaud Montebourg presse François Hollande d’infléchir le pacte de responsabilité qui vient d’être annoncé un mois plus tôt, et l’alerte sur l'effondrement du pouvoir d'achat des ménages. Il cherche à le convaincre qu’une politique économique plus équilibrée relancerait la croissance et ferait reculer fortement le chômage.

Les trois fonds vautours qui voulaient dépecer une PME mordent la poussière

|  Par Laurent Mauduit

Les trois fonds d'investissement qui avaient démis de leurs fonctions les responsables de FPEE, une PME de la Sarthe, parce qu'ils refusaient d'endetter l'entreprise de 200 millions d'euros pour leur servir un dividende de 133 millions ont perdu leur confrontation. Les deux responsables sont réintégrés, les fonds sont poussés à céder leurs parts.

Quand Montebourg plaidait pour « une grande explication avec l'Allemagne »

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

En date du 29 avril 2013, la deuxième note secrète adressée par Arnaud Montebourg à François Hollande révèle la gravité des désaccords entre les deux hommes : le premier redoute une explosion du chômage quand le second promet toujours une baisse. Le ministre du redressement productif plaide donc pour « une autre politique européenne et française » et presse le chef de l'État de s'appuyer sur les pays du sud de l'Europe pour surmonter l'obstacle allemand.

2012-2014: les notes secrètes de Montebourg à Hollande

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Arnaud Montebourg a cédé à notre insistance et a accepté de remettre à Mediapart les quatre longues notes qu’il a adressées au chef de l’État de septembre 2012 à mars 2014, pour le convaincre de réorienter sa politique économique et européenne. La première de ces notes, que nous publions aujourd’hui, révèle que le débat a commencé au sein du gouvernement dès les premiers mois du quinquennat.