Abonnements cadeaux Mediapart

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.

OFFREZ MEDIAPART

Mediapart
Mar.23 décembre 201423/12/2014 Dernière édition

Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008,

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart)  -

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 -

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013 -

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 -

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

Ses derniers articles

Logement des plus démunis: vers la privatisation d'Adoma

|  Par Laurent Mauduit

Le gouvernement a discrètement donné le coup d'envoi de la privatisation d'Adoma (ex-Sonacotra). L'État se désengagerait partiellement au profit de la Société nationale immobilière, filiale de la Caisse des dépôts. Syndicats et associations concernés craignent que les logiques de marché ne l'emportent sur celles de l'intérêt général.

Aéroport de Toulouse: les preuves du mensonge

|  Par Laurent Mauduit

Emmanuel Macron prétend que l'aéroport de Toulouse restera contrôlé à 50,1 % par des actionnaires publics. Mediapart publie des fac-similés du pacte d'actionnaires secret qui attestent du contraire : les trois membres du directoire seront désignés par les investisseurs chinois. Et l'État a signé une clause stupéfiante, s'engageant à soutenir par avance toutes leurs décisions.

Privatisation de l'aéroport de Toulouse : Emmanuel Macron a menti

|  Par Laurent Mauduit

Annonçant la cession à des investisseurs chinois de l'aéroport de Toulouse, Emmanuel Macron a assuré « qu’il ne s’agit pas d’une privatisation ». Or Mediapart révèle les clauses secrètes du pacte d'actionnaires qui établissent strictement le contraire. C'est le coup d'envoi d'une rafale de privatisations qui touchent aux infrastructures.

Tapie : 17 millions d’euros placés sous séquestre à Hong Kong

|  Par Laurent Mauduit

À la demande de la justice française, les autorités de Hong Kong viennent de placer sous séquestre 17 millions d'euros que Bernard Tapie y avait transférés. C'est un signe fort, sans doute le premier en direction de Paris, que la place financière accepte enfin de jouer la transparence et l'entraide judiciaire et fiscale.

La scandaleuse privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

|  Par Laurent Mauduit

Pour la première vraie privatisation du quinquennat Hollande, Emmanuel Macron veut céder l'aéroport de Toulouse-Blagnac à un groupe chinois implanté dans des paradis fiscaux et à un groupe canadien radié pour dix ans par la Banque mondiale, pour des faits graves de corruption. Enquête sur une cession qui a tout de l'affaire d’État.

Alain Bauer a profité de contrats de complaisance à la Caisse des dépôts

|  Par Laurent Mauduit

Alain Bauer a profité de contrats de complaisance à la Caisse des dépôts, sous la direction générale d'Augustin de Romanet puis de Jean-Pierre Jouyet. Un contrat annuel de 200 000 euros portait sur les questions de sécurité. Plusieurs milliers d'exemplaires du guide gastronomique Champérard, contrôlé à 50 % par le criminologue, ont aussi été achetés par la Caisse.

La probable mais chaotique révision de l’arbitrage Tapie

|  Par Laurent Mauduit

La cour d'appel de Paris a examiné ce 25 novembre le recours en révision contre l'arbitrage Adidas-Crédit lyonnais. Elle a mis son arrêt en délibéré jusqu'au 17 février. L'État est sans doute en passe de gagner cette confrontation avec Bernard Tapie, même si sa stratégie judiciaire apparaît chaotique, pour ne pas dire franchement suspecte.

Audience décisive sur l'arbitrage Tapie mardi à Paris

|  Par Laurent Mauduit

La cour d'appel de Paris examine mardi 25 novembre le recours en révision introduit contre l'arbitrage qui a alloué 405 millions d'euros à Bernard Tapie. Après 20 ans de procédure, l’État a des chances de gagner mais pas forcément de récupérer tout le pactole, car une partie a sans doute pris le chemin de Hong Kong.

Des sociétés HLM spéculent toujours sur les marchés

|  Par Laurent Mauduit

Selon des rapports confidentiels de la Mission d'inspection du logement social, des opérations financières complexes ont fait perdre près de 80 millions d'euros à quelques sociétés HLM. Le patron de la Société nationale immobilière, qui gère leur trésorerie, justifie ses choix. Des administrateurs locataires interpellent le directeur général de la Caisse des dépôts.

Affaire Tapie : le comptable public ne devra pour l’instant rembourser que 1168,50 euros

|  Par Laurent Mauduit

Dans un arrêt rendu ce lundi, la Cour des comptes estime que le comptable public qui a versé 268 millions aux liquidateurs du groupe Tapie a commis de nombreuses fautes, mais elle ne le condamne pour l'instant à rembourser que… 1 168,50 euros.

Des passe-droits permettent à la famille royale du Qatar d’acheter un palace

|  Par Laurent Mauduit

Le tribunal de commerce de Nice a permis à la famille royale du Qatar de faire l'acquisition d'un palace près de Menton, alors que son offre était hors délai et imprécise, qu'elle a profité de la publicité entourant les offres rivales et qu'elle n’était pas assortie de la garantie bancaire exigée.

Affaire Pérol : vers un procès pour prise illégale d’intérêt

|  Par Laurent Mauduit

Le Parquet national financier a rendu vendredi des réquisitions demandant le renvoi de François Pérol devant un tribunal correctionnel pour « prise illégale d’intérêt », à la suite de son parachutage en 2009 à la tête de la banque BPCE. L'ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy n'échappera donc pas à un procès retentissant.

Tapie veut un nouveau tribunal arbitral

|  Par Laurent Mauduit

Bernard TapieBernard Tapie © Reuters

Selon nos informations, le tribunal de commerce de Paris va statuer le 13 novembre sur un référé introduit par Bernard Tapie, visant à constituer un nouveau tribunal arbitral. La manœuvre vise à interdire à la cour d'appel de Paris, qui examinera le 25 novembre un recours en révision, d'annuler la sentence allouant 405 millions d'euros à l'ex-homme d'affaires.

Le réquisitoire de l'OFCE contre la politique économique du gouvernement

|  Par Laurent Mauduit

Selon l'OFCE, les cadeaux sans précédent faits aux entreprises vont avoir un impact microscopique sur la croissance en 2015. Et cela ne compensera en rien les effets récessifs de la politique d'austérité mise en place pour les financer. Une politique économiquement absurde et socialement choquante.

Les très chers conseillers de Manuel Valls

|  Par Laurent Mauduit

Le 14 octobre 2014, à l'Assemblée nationale.Le 14 octobre 2014, à l'Assemblée nationale. © Reuters

Selon nos évaluations, sur la base des documents annexés au budget pour 2015, Manuel Valls a majoré en moyenne de 1 019 euros par mois les rémunérations de ses conseillers, soit une hausse de plus de 10 % par rapport à 2012. Preuve que, pour le premier ministre, l'austérité salariale est la règle sauf... à Matignon !

Jean Tirole, prix Nobel des «imposteurs de l’économie»

|  Par Laurent Mauduit

Le Nobel a été attribué lundi au président et fondateur de l’École d’économie de Toulouse, l'un des principaux promoteurs en France de l'OPA de la finance sur l'enseignement et la recherche économique à l'université.

Sous la dette publique, la tyrannie de la pensée unique

|  Par Laurent Mauduit

Presse et politiques s'alarment que la France vienne de franchir la barre des 2 000 milliards de dettes. Ce qui justifie, pour beaucoup, l'austérité. Stupéfiant consensus, qui étouffe les voix critiques selon lesquelles une bonne partie de cette dette est illégitime.

Affaire Tapie : la déconvenue judiciaire de Pierre Mazeaud

|  Par Laurent Mauduit

Le Parquet de Paris a classé sans suite le 26 septembre une plainte que Pierre Mazeaud avait déposée contre Pierre Habib-Deloncle. L'ancien président du Conseil constitutionnel, qui est l'un des trois arbitres de l'affaire Tapie, avait prétendu qu'il avait fait l'objet de menaces, à l'instigation de Jean Peyrelevade, l'ancien président du Crédit lyonnais.

La farce de la taxe à 75% sur les hauts revenus va bientôt prendre fin

|  Par Laurent Mauduit

« My government is pro-business », a proclamé lundi Manuel Valls devant la City de Londres, le temple de la finance que François Hollande prétendait vouloir combattre. Et de la parole aux actes, le premier ministre a confirmé la disparition de la taxe à 75 %, un impôt croupion créé pour abuser les électeurs de gauche.

La politique économique version PS : « No future ! »

|  Par Laurent Mauduit

L'Insee publie un « Point de conjoncture » alarmiste qui souligne les effets désastreux de la politique économique socialiste : l'austérité plonge le pays dans une situation d'anémie prolongée. L'étude aurait pu prendre pour titre : « No future ! »