1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Dim.01 mars 201501/03/2015 Dernière édition

Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008,

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart)  -

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 -

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013 -

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 -

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

Ses derniers articles

Tapie sommé de restituer 392 millions d'euros

|  Par Laurent Mauduit

A la suite de l'annulation du célèbre arbitrage, le 17 février, le CDR vient d'adresser une lettre recommandée aux liquidateurs du groupe Tapie, leur enjoignant de lui restituer 392 millions d'euros.

Tapie : la justice face à de nouvelles embûches

|  Par Laurent Mauduit

Après l'annulation de l'arbitrage Adidas-Crédit lyonnais, la justice est confrontée à un double défi. Au civil, elle devra établir que le Crédit lyonnais n'a jamais floué Bernard Tapie. Et au pénal, elle ne peut se borner à sanctionner ceux qui ont participé à l'arbitrage frauduleux. Elle doit trouver et punir ses commanditaires.

Caisse des dépôts: un nouveau scandale, celui des stock-options

|  Par Laurent Mauduit

À la Caisse des dépôts, les scandales s'enchaînent. Alors que celui des actions gratuites de CDC Entreprises vient tout juste d'éclater, une autre filiale va être sur la sellette : violant le plafonnement des rémunérations publiques, le PDG d'Icade, mis sur la touche cette semaine, et sa directrice financière ont exercé des stock-options pour plus 2,1 millions d’euros en 2014.

Affaire Tapie : l’arbitrage frauduleux est annulé

|  Par Laurent Mauduit

La cour d'appel de Paris a jugé recevable le recours en révision introduit par l’État et annulé l'arbitrage qui avait fait la fortune de Bernard Tapie en juillet 2008. L'ex-homme d'affaires va être sommé de rendre les 405 millions d'euros indûment perçus. Analyse de l'arrêt et état des lieux de l'enquête judiciaire qui se poursuit.

Montebourg s’alarme d’une «catastrophe» économique et démocratique

|  Par Laurent Mauduit

Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014.Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014. © Reuters

Les quatre notes confidentielles (ici en accès libre) dénonçant la politique d'austérité remises à François Hollande par Arnaud Montebourg, du temps où il était ministre, permettent de réécrire l'histoire du début du quinquennat. Dressant le bilan de ce débat esquivé, l'ancien ministre se montre très sévère : « Nous sommes en train de porter la marche du Front national vers le pouvoir. Je ne veux pas être co-responsable de cette politique suicidaire. »

Les conditions secrètes de Montebourg pour faire équipe avec Valls

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Le quatrième document secret qu'Arnaud Montebourg a remis à Mediapart est la longue lettre qu'il a adressée à François Hollande, le 30 mars 2014, le matin du second tour des municipales. Le ministre presse le chef de l'État de changer de cap, pour conjurer « le naufrage économique programmé pour la France et la tragédie politique de l’élimination de la gauche ». Pensant avoir été entendu, l'auteur de la missive acceptera peu après le portefeuille de l'économie.

Quand Montebourg expliquait à Hollande comment créer 1,5 million d'emplois

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Arnaud MontebourgArnaud Montebourg © Reuters

Dans sa troisième note secrète, en date du 31 janvier 2014, Arnaud Montebourg presse François Hollande d’infléchir le pacte de responsabilité qui vient d’être annoncé un mois plus tôt, et l’alerte sur l'effondrement du pouvoir d'achat des ménages. Il cherche à le convaincre qu’une politique économique plus équilibrée relancerait la croissance et ferait reculer fortement le chômage.

Les trois fonds vautours qui voulaient dépecer une PME mordent la poussière

|  Par Laurent Mauduit

Les trois fonds d'investissement qui avaient démis de leurs fonctions les responsables de FPEE, une PME de la Sarthe, parce qu'ils refusaient d'endetter l'entreprise de 200 millions d'euros pour leur servir un dividende de 133 millions ont perdu leur confrontation. Les deux responsables sont réintégrés, les fonds sont poussés à céder leurs parts.

Quand Montebourg plaidait pour « une grande explication avec l'Allemagne »

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

En date du 29 avril 2013, la deuxième note secrète adressée par Arnaud Montebourg à François Hollande révèle la gravité des désaccords entre les deux hommes : le premier redoute une explosion du chômage quand le second promet toujours une baisse. Le ministre du redressement productif plaide donc pour « une autre politique européenne et française » et presse le chef de l'État de s'appuyer sur les pays du sud de l'Europe pour surmonter l'obstacle allemand.

2012-2014: les notes secrètes de Montebourg à Hollande

|  Par Laurent Mauduit et Edwy Plenel

Arnaud Montebourg a cédé à notre insistance et a accepté de remettre à Mediapart les quatre longues notes qu’il a adressées au chef de l’État de septembre 2012 à mars 2014, pour le convaincre de réorienter sa politique économique et européenne. La première de ces notes, que nous publions aujourd’hui, révèle que le débat a commencé au sein du gouvernement dès les premiers mois du quinquennat.

Les mésaventures d’une PME dépecée par des fonds vautours

|  Par Laurent Mauduit

Trois fonds d'investissement, dont une filiale de Natixis, ont démis de leurs fonctions la patronne d'une grosse PME de la Sarthe et le fondateur de la société, parce qu'ils refusent d'endetter l'entreprise de 200 millions d'euros pour leur verser un dividende de 133 millions. Que pense le ministre de l'économie, Emmanuel Macron, de tels abus ?

Pérol renvoyé en correctionnelle : les secrets de l’enquête

|  Par Laurent Mauduit

François PérolFrançois Pérol © Reuters

Le président de BPCE, François Pérol, est renvoyé devant un tribunal correctionnel pour y être jugé des chefs de « prise illégale d’intérêt », à la suite de sa nomination dans des conditions controversées à la tête de la banque. Dans une enquête en trois volets, Mediapart avait récemment révélé les secrets de l'enquête judiciaire, qui mettent en cause l'ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy.

Les bonus cachés d'une filiale de la Caisse des dépôts

|  Par Laurent Mauduit

Fait sans précédent dans une société publique, 7 millions d'euros d'actions gratuites ont été discrètement distribués au sein de CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts, entre 2007 et 2012. Ce système de rémunération, auquel s'intéresse la Cour des comptes dans son prochain rapport, a été mis au point par l'ancien patron de la société, Jérôme Gallot, lui-même... magistrat financier !

Près de 6 millions de chômeurs: l'échec de Hollande

|  Par Laurent Mauduit

François Hollande, janvier 2015.François Hollande, janvier 2015. © Reuters

Le nombre des chômeurs continue de progresser à une allure vertigineuse : toutes catégories confondues, on dénombrait presque 5,9 millions de demandeurs d'emploi fin 2014, soit +312 900 depuis un an et +919 000 depuis mai 2012. La clameur populaire qui vient d’Athènes fait donc forcément écho jusqu’en France : et si on changeait de politique ?

François Hollande à mi-mandat. « Qu'ont-ils fait de nos espoirs ? »

|  Par Laurent Mauduit et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Sophie Dufau

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Mediapart publie ce 22 janvier aux éditions Don Quichotte un livre disséquant la première moitié du quinquennat de François Hollande. Retour sur ce livre, et donc sur cette première moitié de mandat, avec nos journalistes.

Affaire Tapie: la justice rejette les requêtes en nullité des gardes à vue et des perquisitions

|  Par Laurent Mauduit

Selon nos informations, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris va rendre ce jeudi un arrêt au terme duquel elle rejette toutes les requêtes en nullité de gardes à vue et de perquisitions qui ont été introduites dans le cadre de l’affaire Tapie.

Dialogue social : le droit du travail est en péril

|  Par Laurent Mauduit

À l'occasion d'une ultime séance de négociations avec les syndicats, les 15 et 16 janvier, le Medef aimerait faire entériner un projet qui démantèlerait le système actuel de représentation des salariés au sein des entreprises, comme le suggérait dès 2008 le rapport Attali-Macron, largement repris par le projet Macron examiné au Parlement.

Aux origines de la loi Macron: un projet néolibéral concocté pour Sarkozy

|  Par Laurent Mauduit

Emmanuel Macron.Emmanuel Macron. © Reuters

Rapporteur de la commission Attali, qui avait fait 316 propositions de déréglementation en 2008, Emmanuel Macron en a instillé de nombreuses dans son projet de loi contesté dont l'Assemblée a commencé l'examen lundi. Radiographie d'une réforme née sous Nicolas Sarkozy et dont la mise en œuvre législative est engagée sous François Hollande.

Affaire Pérol: un banquier passe aux aveux

|  Par Laurent Mauduit

François Pérol.François Pérol. © (dr)

Dernier volet de notre enquête sur l'affaire Pérol : parmi de nombreuses auditions réalisées par la police judiciaire, celle de Bernard Comolet, éphémère patron des Caisses d'épargne, pourrait être fatale à François Pérol et contribuer à son renvoi en correctionnelle pour prise illégale d'intérêt. Le banquier a révélé tous les détails du coup de force organisé à l'époque par l’Élysée.

Affaire Pérol : ces mails confidentiels qui ont guidé l'enquête (2/3)

|  Par Laurent Mauduit

© Reuters

Deuxième volet de notre enquête sur l'affaire Pérol : ce sont des mails confidentiels, parvenus de manière anonyme entre les mains du juge d'instruction, qui ont servi de fil conducteur à l'enquête judiciaire et qui risquent de contribuer au renvoi du patron de BPCE devant un tribunal correctionnel pour prise illégale d'intérêt.