2 mois offerts

En cadeau, le premier numéro de la Revue du Crieur

Lisez Mediapart tout l'été. Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ les 3 premiers mois, soit 2 mois offerts. En cadeau pour les 10 premiers, le premier numéro de la Revue du Crieur.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.02 août 201502/08/2015 Dernière édition

Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008,

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart)  -

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 -

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013 - Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte -

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015. -

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

Ses derniers articles

Le fructueux trafic des fréquences audiovisuelles

|  Par Laurent Mauduit

Attribuée gratuitement par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, la chaîne Numéro 23 a été revendue par Pascal Houzelot 88,5 millions d'euros à NextRadioTV, qui elle-même va être croquée par le milliardaire Patrick Drahi (SFR, Numericable, Libération, L'Express...). Enquête sur cette pratique de l'État, qui consiste à livrer une ressource publique rare aux appétits privés.

France Télévisions : le Parquet classe sans suite l'affaire Ernotte

|  Par Laurent Mauduit

Le parquet de Paris a décidé de classer sans suite les plaintes de la CGC et de la CFDT contestant la régularité de la nomination de Delphine Ernotte à la présidence de France Télévisions. Les deux syndicats annoncent une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

Enquête sur Natixis (3/3) : les dérives de la finance folle

|  Par Laurent Mauduit

Le troisième volet de notre enquête sur Natixis Asset Management met à nu la mécanique folle de la société de gestion : si elle est immensément prospère, et si ses dirigeants empochent des bonus formidables, c'est en partie parce qu'elle contrevient aux règles de l'AMF.

L’Assemblée nationale somme Natixis Asset Management de lui fournir des explications

|  Par Laurent Mauduit

En sa qualité de premier questeur de l'Assemblée nationale, le député socialiste Bernard Roman compte adresser dès ce jeudi 23 juillet un courrier à la direction de Natixis Asset Management pour la sommer de lui fournir des explications, à la suite de l'enquête de Mediapart révélant qu'un fonds de l'Assemblée a fait les frais de pratiques irrégulières de la société de gestion.

Enquête sur Natixis (2/3) : de l’art de plumer les députés à leur insu

|  Par Laurent Mauduit

La société de gestion Natixis Asset Management contrevient aux règles de l'Autorité des marchés financiers en gardant pour elle près de 80 % des gains masqués qu'elle fait dans des opérations de cessions temporaires de titres. Parmi les très nombreux organismes de placement lésés, figure « Concorde 96 », créé par l'Assemblée nationale pour le financement de la retraite des députés.

Enquête sur Natixis (1/3) : de l'art de gérer les actifs de ses clients à leur détriment

|  Par Laurent Mauduit

© Reuters

Société spécialisée dans la gestion d'actifs, Natixis Asset Management contrevient fréquemment à la réglementation. Non seulement elle prélève des commissions occultes sur les fonds à formule mais de surcroît, elle n’offre à ses clients, sans leur dire, que la moitié de la rémunération du marché. Premier des trois volets d'une enquête consacrée à cette filiale de BPCE.

Affaire Tapie : le parquet demande la mise en examen de Guéant

|  Par Laurent Mauduit

Dans un réquisitoire supplétif daté du 22 juin, le parquet de Paris demande aux juges en charge de l'affaire Tapie de convoquer Claude Guéant et de le mettre en examen du chef de « complicité de détournements de fonds publics ». Mediapart décrypte les raisons pour lesquelles les magistrats avaient hésité jusqu'à présent à le faire.

Un témoin clé ruine les prétentions exorbitantes de Tapie

|  Par Laurent Mauduit

Bernard Tapie voit dans un document adressé en 1993 à Clinvest, filiale du Crédit lyonnais, la preuve qu'il a été berné et compte demander en réparation 1 milliard d'euros à l’État. Interrogé par Mediapart, l'ancien directeur général de cet établissement, Loïc Deraison, assure que l'histoire est toute différente : le fameux document émane d'un familier de Tapie, qui voulait être associé à la vente d'Adidas et empocher une juteuse commission.

Tapie fait de l’intox et réclame 1 milliard à l’Etat

|  Par Laurent Mauduit

Bernard Tapie prétend qu'un document, jusque-là secret, prouve qu'il a bel et bien été floué lors de la vente d'Adidas et entend réclamer plus d'un milliard d'euros de dédommagement à l'État. Mediapart publie ce document et détaille les raisons pour lesquelles les arguments de l'ex-hommes d'affaires ont bien peu de chances d'ébranler la justice.

Aéroport de Toulouse : le deuxième mensonge de Macron

|  Par Laurent Mauduit

Emmanuel Macron assure que la disparition de l'oligarque chinois Mike Poon, soupçonné de corruption, est un non-événement. Mais en fait, le ministre ne dit pas la vérité : la privatisation n'est pas finalisée et pourrait être annulée.

La disparition programmée du Centre d’études de l’emploi

|  Par Laurent Mauduit

Le gouvernement a annoncé aux chercheurs du Centre d'études de l'emploi la disparition de l'établissement public au 31 décembre prochain. Si le projet aboutit, il aura de graves effets car il s'agit d'un organisme original, conduisant des études pluridisciplinaires à la lisière de la recherche académique et de l'évaluation des politiques publiques. 

L’aéroport de Toulouse a été privatisé au profit d’une société-écran

|  Par Laurent Mauduit

La privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac est éclaboussée par des scandales chaque jour plus nombreux. Soupçonné de corruption, l'acquéreur chinois, Mike Poon, est en fuite. Selon notre enquête, sa société française, Casil Europe, n'a que 10 000 euros de capital, et son siège social, place de la Madeleine, à Paris, est fictif.

Alain Bauer visé par une enquête sur ses contrats avec la Caisse des dépôts

|  Par Laurent Mauduit

Selon L'Express, le parquet national financier a ouvert, en décembre 2014, une enquête préliminaire, visant des contrats de complaisance obtenus de 2008 à 2014 par Alain Bauer auprès de la Caisse des dépôts. La justice s'est mise en branle à la suite d'un article de Mediapart révélant ces contrats incongrus.

Toulouse : la privatisation de l'aéroport éclaboussée par un scandale

|  Par Laurent Mauduit

Poon Ho Man, le principal dirigeant de la société bénéficiaire de la privatisation de la gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, a disparu depuis un mois. Son nom serait cité dans une affaire de corruption. Le ministre français de l'économie, Emmanuel Macron, risque d'être éclaboussé par l'affaire, lui qui a jugé naturel qu'un bien public soit cédé à un groupe aux ramifications innombrables dans les paradis fiscaux, des îles Caïmans aux îles Vierges britanniques.

Le retentissant échec économique et social de François Hollande

|  Par Laurent Mauduit

Malgré des taux d'intérêt au plus bas, la baisse de l'euro et des prix du pétrole, la croissance ne devrait pas, selon l'Insee, dépasser +1,2 % en 2015. Du même coup, le taux de chômage ne devrait pas baisser. La déréglementation du marché du travail, accélérée par la loi Macron, risque de renforcer la précarité.

Contre l’entourloupe du prélèvement à la source!

|  Par Laurent Mauduit

François Hollande vient d'annoncer que la réforme du prélèvement des impôts à la source « sera engagée dès 2016 pour être pleinement appliquée en 2018 ». Il s'agit d'un tour de bonneteau. Le chef de l'État réactualise une promesse de sa campagne présidentielle mais dans un but opposé : ruiner le consentement à l'impôt et creuser davantage les inégalités.

France Télévisions : Force ouvrière éructe contre le journalisme indépendant

|  Par Laurent Mauduit

Lors du comité central d'entreprise de France Télévisions, le responsable FO a vitupéré contre « ces révélations [qui] sont alimentées par des journalistes peu scrupuleux qui se font manipuler, en ne vérifiant pas les informations ».

France Télévisions : la désignation de Delphine Ernotte déclenche de nouvelles plaintes

|  Par Laurent Mauduit

La désignation par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de Delphine Ernotte au poste de PDG de France Télévisions déclenche une cascade de plaintes, au pénal : celle de la CGC, sans doute de la CFDT, sans parler du signalement effectué par Didier Quillot. La même CGC a par ailleurs introduit un recours devant le Conseil d'Etat.

Duel au Palais de justice autour de l’avocat de Bernard Tapie

|  Par Laurent Mauduit

Le bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris, Pierre-Olivier Sur, est partisan de l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre Me Maurice Lantourne, l'avocat de Bernard Tapie, toutefois il préférerait que la décision soit prise non pas par lui-même, mais par le procureur général de Paris. Au nom de la présomption d'innocence, ce dernier s'y refuse.

Affaire France Télévisions : Didier Quillot aurait aussi saisi le parquet

|  Par Laurent Mauduit

Selon des sources judiciaires concordantes, Didier Quillot, ancien patron d’Orange-France et de Lagardère Active, aurait saisi le Parquet à la suite de la désignation par le CSA de Delphine Ernotte à la présidence de France Télévisions. Cette deuxième action en justice, qui fait suite à la plainte annoncée par la CGC, risque de relancer toute l’affaire.