2 mois offerts

En cadeau, le premier numéro de la Revue du Crieur

Lisez Mediapart tout l'été. Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ les 3 premiers mois, soit 2 mois offerts. En cadeau pour les 10 premiers, le premier numéro de la Revue du Crieur.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.30 juillet 201530/07/2015 Dernière édition

Ludovic Lamant

Passé par l'agence Reuters et la rédaction des Cahiers du Cinéma, je couvre, depuis Bruxelles, le feuilleton de la crise européenne pour Mediapart - avec un tropisme assumé pour les cas espagnol et islandais. J'ai par ailleurs publié un guide sur l'Argentine (La Découverte, 2011).

Ses derniers articles

Le « Nobel » Krugman, les Européens et l'accord grec

|  Par Ludovic Lamant

Les dirigeants de l'Union européenne ont répondu ces derniers jours aux critiques musclées du « Nobel » d'économie Paul Krugman sur la Grèce et le fonctionnement de l'Union. À l'encontre des débats intellectuels « spectaculaires », ils prônent le « pragmatisme ». L'argument en dit long sur la prise de décision à Bruxelles, allergique à toute expertise critique, de plus en plus coupée du monde universitaire.

Le chantier miné du renfort de la zone euro

|  Par Ludovic Lamant

Après la claque de l'accord grec, les débats sur l'architecture de l'UE, pour consolider la zone euro, repartent de plus belle. De quoi parle-t-on ? De règles budgétaires renforcées ou de garanties pour une Europe sociale ? Certains s'inquiètent déjà du manque de légitimité démocratique de ces projets complexes.

En Espagne, Podemos s'adapte à l'onde de choc grecque

|  Par Ludovic Lamant

Pablo Iglesias « n'aime pas » l'accord grec, mais défend son allié Alexis Tsipras : « Soit il y avait accord, soit c'était la sortie de l'euro. » Les dirigeants de Podemos répètent que « l'Espagne n'est pas la Grèce ». La restructuration de la dette, elle, n'est plus au programme.

Sur le fond, l'accord grec ne règle rien

|  Par Ludovic Lamant

Le principal mérite de l'accord intervenu lundi est d'éviter une sortie chaotique de la Grèce de la zone euro, jugent des économistes joints par Mediapart. Mais les conditions fixées à Athènes sont contre-productives. Aucune leçon n'a été tirée depuis 2010.

Grèce : les Européens imposent à Tsipras une reddition sans condition

|  Par Ludovic Lamant

Alexis Tsipras a décroché lundi matin un pré-accord qui ouvre la voie à un éventuel troisième plan d'aide à la Grèce. Les conditions sont drastiques, plus dures que celles négociées avant le référendum du 5 juillet. La restructuration de la dette est évoquée de manière très floue. Le spectre du Grexit s'éloigne – pour un temps ?

L'Eurogroupe divisé sur la Grèce, Berlin étudie un Grexit « temporaire »

|  Par Ludovic Lamant

Après plus de huit heures de réunion samedi, les ministres des finances de la zone euro n'ont pas réussi à tomber d'accord. Ils reprennent leurs échanges ce dimanche, avant la tenue d'un sommet de la zone euro, en fin d'après-midi à Bruxelles. Toutes les options, Grexit compris, restent sur la table.

Scandale «LuxLeaks» : les eurodéputés avancent avec des boulets aux pieds

|  Par Dan Israel et Ludovic Lamant

Depuis février, 45 députés européens enquêtent sur les largesses fiscales accordées par les États membres aux multinationales qui s’installent sur leur territoire. Le Luxembourg, symbole des dérives, ne s’est pas révélé très coopératif. Et malgré l’implication de ses membres, la commission aura du mal à publier un rapport qui fera date.

Grèce: Tsipras multiplie les concessions à Bruxelles

|  Par Ludovic Lamant et Amélie Poinssot

Alexis Tsipras a fait parvenir ses engagements d'économies et de réformes aux créanciers, pour obtenir d'ici dimanche un nouveau plan d'aide. Il multiplie les concessions, sous la menace d'un « Grexit », mais aussi dans l'espoir de décrocher en retour des avancées sur le front de la dette. Le parlement grec a donné son feu vert vendredi, à la veille d'un Eurogroupe décisif.

Le parlement européen s'accorde sur le traité transatlantique

|  Par Ludovic Lamant

Après cinq mois de débats agités, les eurodéputés ont donné leur feu vert, mercredi, à la poursuite des négociations commerciales avec Washington. Le compromis trouvé sur le principe très contesté de l'arbitrage entre État et multinationales est ambigu.

Le temps d'un discours, le parlement européen tient sa revanche

|  Par Ludovic Lamant

Alexis Tsipras doit s'exprimer mercredi matin devant les eurodéputés à Strasbourg. Il a répondu à l'invitation d'une institution marginalisée depuis 2010 dans la gestion de crise. Un symbole ?

Grèce: encore cinq jours de suspense, au moins

|  Par Ludovic Lamant

Athènes va formuler d'ici jeudi une demande pour un nouveau programme d'aide aux contours encore très flous. Un conseil européen à 28 se réunira dimanche pour y répondre. Où l'avenir de la Grèce sera tranché : dans ou hors de la zone euro.

Paul de Grauwe: «Le Grexit peut se produire dans la catastrophe»

|  Par Ludovic Lamant

« Certains veulent utiliser la BCE comme un instrument pour forcer le Grexit », s'inquiète l'universitaire belge Paul de Grauwe dans un entretien à Mediapart. Une réunion des chefs d'État et de gouvernement de la zone euro doit se tenir mardi soir à Bruxelles.

Juncker-Varoufakis : cherchez l'erreur

|  Par Ludovic Lamant

La zone euro est ce monde merveilleux où celui qui remporte un scrutin démissionne (l'ancien ministre grec Varoufakis), tandis que celui qui est battu (Jean-Claude Juncker) reste au cœur de la négociation. En résumé : si Tsipras multiplie les coups, et fait de la politique, rien – jusqu'à présent – ne bouge au sein de la commission.

Les Européens divisés sur la relance des discussions avec Athènes

|  Par Ludovic Lamant

Un sommet de la zone euro se tiendra mardi. Les Européens, divisés, vont-ils accepter de rouvrir les discussions ? Et si oui, d'enfin lâcher du lest ?

Pourquoi l'UE a la frousse des référendums

|  Par Ludovic Lamant

La réaction de panique des Européens, après l'annonce d'un référendum grec, renforce encore le malaise démocratique qui entoure l'Union. Depuis 1972, plus d'une cinquantaine de référendums sur l'UE ont eu lieu dans des États membres. Mais la crise de la zone euro, depuis 2010, a tout changé.

Juncker se lance dans la campagne du « oui » au référendum grec

|  Par Ludovic Lamant

« Affligé » par le spectacle que donne l'Europe, le président de la commission européenne a livré lundi un long plaidoyer à destination d'Athènes pour le « oui » à la consultation de dimanche. « Un non voudrait dire […] que la Grèce dit non à l'Europe », a-t-il dramatisé. Une stratégie contre-productive ? Mediapart passe en revue les affirmations plus ou moins contestables du Luxembourgeois.

Grèce: et si Paris se réveillait…

|  Par Ludovic Lamant

Athènes est menacé d'ici mardi soir d'un défaut de paiement, aux conséquences difficiles à prévoir pour la zone euro. Les Français sont en position de repousser cette date couperet, pour que le référendum du 5 juillet à Athènes se tienne dans des conditions plus sereines.

Tsipras et Bruxelles, droit vers la rupture

|  Par Ludovic Lamant et Amélie Poinssot


Le premier ministre grec a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi la tenue d'un référendum dimanche 5 juillet, pour ou contre le programme de mesures proposé par les créanciers. À trois jours d'un remboursement crucial au FMI, les négociations se sont interrompues même si la France, par la voix de son ministre des finances, se dit disponible « pour trouver un accord ». Le parlement grec a approuvé le principe du référendum avec une large majorité.

« Si j'étais grec, je ne sais pas ce que je voterais »

|  Par Ludovic Lamant

Le Belge Philippe Lamberts, à la tête du groupe des Verts au parlement européen, réagit à l'annonce d'un référendum grec sur le futur « plan d'aide » à Athènes. Il juge qu'Alexis Tsipras a déjà fait beaucoup de concessions, par rapport à ses promesses électorales, et que c'est aux créanciers, à présent, de faire un geste, en amont du référendum.

Grèce: la restructuration de la dette reste le point dur des négociations

|  Par Ludovic Lamant

Après l'échec de l'Eurogroupe de jeudi, les ministres des finances de la zone euro se retrouveront samedi pour une énième réunion de la « dernière chance ». Le FMI veut encore durcir la réforme des retraites. Mais cet accord ne réglera rien s'il n'évoque pas la restructuration de la dette. Alexis Tsipras le sait. L'Allemagne et d'autres ne veulent pas en entendre parler.