1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Lun.21 avril 201421/04/2014 Édition du matin

Thomas Cantaloube

41 ans. Après de nombreuses années passées aux États-Unis, à Los Angeles, Washington et New York, ainsi que de multiples reportages aux quatre coins de la planète, il est rentré à Paris en 2008 pour s'occuper de l'actualité internationale à Mediapart.

Ses derniers articles

Rwanda: comment s'élabore la mémoire du génocide

|  Par Thomas Cantaloube

Dans le mémorial de Biserero.Dans le mémorial de Biserero. © (TC)

Les souvenirs des massacres de 1994 sont présents au quotidien dans les têtes des Rwandais, mais aussi dans l'espace géographique, avec des mémoriaux à différents endroits du pays. « Nous avons affaire à l’esprit des gens, et c’est quelque chose de très compliqué », dit une victime pour expliquer la difficulté du travail en cours. Reportage à Biserero et à Nyange, deux lieux de tueries.

France-Rwanda: les meilleurs ennemis et une impossible relation

|  Par Thomas Cantaloube

En dépit d'un effort de rapprochement sous la présidence Sarkozy, le passif entre les deux pays est trop important. Le Quai d'Orsay a fait savoir, ce 5 avril, que la France annulait sa participation aux commémorations du génocide après des déclarations du président rwandais accusant des soldats français d'avoir participé aux massacres. L'ambassadeur de France à Kigali est persona non grata aux cérémonies.

Paul Kagamé, l'autocrate éclairé qui a remis le Rwanda sur pied

|  Par Thomas Cantaloube

Paul Kagamé en 2012, à Londres.Paul Kagamé en 2012, à Londres. © Department for International Development
Vingt ans après le génocide des Tutsis, il est difficile de ne pas admirer les réussites du président rwandais. Mais les éléments les plus sombres de son régime, tus pendant longtemps, menacent de le rattraper.

Bertrand Badie : «Le temps des guerres sans destin ni fonction»

|  Par Thomas Cantaloube

Pour l'universitaire français, les interventions militaires répondent à des logiques dépassées, inadaptées à l'essence des conflits contemporains, qu'il s'agisse du Mali, de la Centrafrique – deux pays où la France, ancienne puissance coloniale, était « la plus mal placée » pour intervenir , ou de l'Ukraine, où l'Europe a « tout faux ».

Centrafrique : l'écran de fumée du gouvernement français

|  Par Thomas Cantaloube

Le débat sur la prolongation de l'opération Sangaris aurait pu être l’occasion de mettre honnêtement les cartes sur la table. Au lieu de cela, l'exécutif français refuse d'assumer le coût et les moyens nécessaires à sa réussite.

Les manifestations au Venezuela, premier test pour Maduro

|  Par Thomas Cantaloube

Nicolas Maduro est confronté à des manifestations dénonçant les difficultés économiques du pays et la criminalité. Une mobilisation qui a conduit le gouvernement à réagir violemment, soulignant la faiblesse de Maduro, qui ne possède ni le charisme ni le talent politique de Hugo Chavez.

La Centrafrique théâtre d'un nettoyage ethnique

|  Par Thomas Cantaloube

Inexorablement, la Centrafrique se vide de ses populations musulmanes, chassées par les milices « anti-balakas », sous les yeux des forces françaises et étrangères qui ne sont pas assez nombreuses pour empêcher cet exode.

Centrafrique : Human Rights Watch s'alarme des violences anti-musulmanes

|  Par Thomas Cantaloube

Alors que la nouvelle présidente a prêté serment, des lynchages et des pillages contre les musulmans se poursuivent. « Si la violence continue, il pourrait n'y avoir bientôt plus de musulmans en Centrafrique », avertit Human Rights Watch.

Boubacar Diop: «L'exception française, c'est ce refus de décoloniser»

|  Par Thomas Cantaloube

Boubacar Diop.Boubacar Diop. © (dr)

Co-auteur avec Aminata Traoré de La Gloire des imposteurs, l'écrivain sénégalais évoque les liens néfastes de la France avec ses anciennes colonies à l'heure des interventions au Mali et en Centrafrique.

Le pari du «pivot iranien» d'Obama

|  Par Thomas Cantaloube

Malgré le barrage du Congrès des États-Unis et les hésitations à la veille de Genève 2, l'administration américaine semble décidée à renouer des relations avec l'Iran, afin de mieux se désengager d'une région où une décennie d'implication américaine a tourné au fiasco.

Djotodia part mais il manque des solutions politiques en Centrafrique

|  Par Thomas Cantaloube

Michel DjotodjaMichel Djotodja

L'opération militaire Sangaris apparaît clairement sous-dimensionnée et en difficulté, malgré un nombre de militaires français plus élevé qu'annoncé, si elle n'est pas accompagnée de mesures politiques maintenant que le président va changer.

Crise au Sud-Soudan: les responsabilités des Etats-Unis et de l'ONU

|  Par Thomas Cantaloube

La création de ce pays en 2011 doit beaucoup aux États-Unis et aux Nations unies. Mais la crise qui survient après deux ans et demi d'existence souligne les erreurs d'analyse de ces deux parrains qui tentent aujourd'hui par l'envoi de milliers de casques bleus d'éteindre l'incendie.

Face à l'espionnage de la NSA, Obama est bousculé sur trois fronts

|  Par Thomas Cantaloube

Les programmes américains de surveillance tous azimuts révélés par Edward Snowden ont été sérieusement contestés cette semaine par un juge fédéral, des chefs d'entreprise et un rapport officiel. La balle est dans le camp de la Maison Blanche.

La France dans l'étau régional centrafricain

|  Par Thomas Cantaloube

Depuis plusieurs décennies, la Centrafrique est moins gérée par ses dirigeants que par ses voisins autocrates. L'intervention de la France dans ce chaudron ne va pas arranger la situation.

Centrafrique : une opération militaire, et après ?

|  Par Thomas Cantaloube

La France a souhaité intervenir rapidement, mais a fort peu réfléchi aux implications politiques nécessaires afin de ne pas laisser la République centrafricaine dans une situation pire qu'auparavant.

Où va l'Afrique du Sud? Une série de Mediapart

|  Par Thomas Cantaloube

zuma.png

En avril 2010, Mediapart publiait une série de reportages et d'enquêtes sur l'Afrique du Sud à l'occasion des élections. Il s'agissait alors des quatrièmes élections libres depuis le premier scrutin de 1994 marquant la fin de l'apartheid. À cette occasion, Jacob Zuma, le leader de l'ANC, succédait à la présidence à Nelson Mandela et Thabo Mbeki.

Nelson Mandela ou le triomphe des principes

|  Par Thomas Cantaloube

© Reuters

Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé jeudi 5 décembre au soir la mort de Nelson Mandela, à l'âge de 95 ans. Le grand homme sud-africain a eu plusieurs vies, mais c'est lors de sa transition de prisonnier à président qu'il a montré ce qui faisait de lui une personnalité exceptionnelle : son intégrité non dénuée de réalisme politique.

La Centrafrique illustre le flou de la politique africaine de Hollande

|  Par Thomas Cantaloube

L'ouverture du sommet France-Afrique au moment où Paris s'apprête à intervenir militairement sur le continent pour la deuxième fois de l'année souligne le dilemme actuel : par quoi remplacer la Françafrique ? L'Élysée plaide pour de nouveaux partenariats. Mais entre influence et tutelle, la frontière est des plus minces.

Bal des prédateurs à Bangui

|  Par Thomas Cantaloube

Alors que la Centrafrique était en pleine crise à l'été dernier, d'éminents représentants de la Françafrique comme Claude Guéant ou Jean-Christophe Mitterrand se sont rendus à Bangui pour voir s'il n'y avait pas des affaires à faire...

La Centrafrique, un pays pauvre de ses diamants

|  Par Thomas Cantaloube

Les murs des maisons de Carnot rappellent que le diamant est une richesse importante de la ville.Les murs des maisons de Carnot rappellent que le diamant est une richesse importante de la ville. © Thomas Cantaloube

L'intervention militaire qui se prépare en Centrafrique, menée par la France, ne résoudra pas l'absence de développement depuis plusieurs décennies. Comment un pays soi-disant bourré de richesses ne parvient-il pas à les exploiter ? Reportage dans la zone diamantifère de Carnot.