Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.24 juillet 201424/07/2014 Dernière édition

Thomas Cantaloube

41 ans. Après de nombreuses années passées aux États-Unis, à Los Angeles, Washington et New York, ainsi que de multiples reportages aux quatre coins de la planète, il est rentré à Paris en 2008 pour s'occuper de l'actualité internationale à Mediapart.

Ses derniers articles

Puga, le général qui a marabouté Hollande

|  Par Thomas Cantaloube

Benoît Puga en novembre 2011.Benoît Puga en novembre 2011. © Reuters

Le chef d'état-major particulier du président a été nommé il y a quatre ans par Sarkozy. Son maintien à ce poste très important, en dépit d'un profil très droitier, irrite désormais de nombreux socialistes. « Il est dans une logique de prise de pouvoir sur le cerveau du président », dit-on même au ministère de la défense. Une longévité qui en dit autant sur les pratiques du sarkozysme que sur l'exercice du pouvoir par Hollande, et sur cet homme secret et courtisan.

Le risque de désagrégation de la Libye est toujours plus grand

|  Par Thomas Cantaloube

Près de trois ans après la chute du régime de Kadhafi, milices, partis politiques et un nouveau chef de guerre, soutenu par les États-Unis, continuent de s'entre-déchirer et de compromettre l'avenir du pays.

Le cas Laurent Gbagbo ou le test de la Cour pénale internationale

|  Par Thomas Cantaloube

Laurent Gbagbo lors de son audition devant la CPI, le 19 février 2013Laurent Gbagbo lors de son audition devant la CPI, le 19 février 2013 © Michael Kooren/Reuters

Après avoir raté le démarrage de son enquête pour crimes contre l'humanité visant l'ancien président de Côte d'Ivoire, la CPI jouait sa crédibilité dans la décision de tenir un procès contre Laurent Gbagbo.

La Centrafrique en route vers la partition

|  Par Thomas Cantaloube

La plupart des observateurs le constatent : les populations musulmanes ont été chassées par les anti-balakas de l'ouest et du sud du pays. Beaucoup ont trouvé refuge dans les zones contrôlées par l'ancienne rébellion de la Séléka, qui se réorganise.

Les programmes à la loupe (5/7): diplomatie et politique extérieure

|  Par Thomas Cantaloube

Mediapart compare les programmes des principaux partis transnationaux et français. Cinquième volet : quelles doivent être les priorités de l'action extérieure de l'Union ?

Inde : Narendra Modi, l'homme qui inquiète

|  Par Thomas Cantaloube

Les Indiens ont massivement choisi de porter au pouvoir une personnalité controversée : un farouche nationaliste hindou, adepte du néolibéralisme, et réputé pour son autoritarisme. Portrait de celui qui dirige la plus grande démocratie au monde.

La menace grandissante de Boko Haram

|  Par Thomas Cantaloube

François Hollande a convoqué samedi 17 mai un sommet pour la sécurité au Nigeria, afin d'organiser la coordination régionale pour lutter contre le groupe islamiste responsable du rapt de plus de 200 lycéennes. Mais qu'est-ce vraiment que Boko Haram ?

Krishan Singh: «Si Modi est élu, il n’y aura plus d’élections libres en Inde»

|  Par Thomas Cantaloube

Romancier indien, K.P. Singh s'est lancé dans l'écriture car il voulait raconter l'Inde contemporaine telle qu'elle devrait être. Il est l'auteur d'une trilogie de romans politiques qui, bien que fiction, livrent les clefs de ce qui se passe au sommet de la plus grande démocratie au monde. Les élections s'achèvent ce 12 mai.

Afrique du Sud : l'ANC et Zuma remportent les élections sur fond de désillusion

|  Par Thomas Cantaloube

Le poids historique de l'ANC a suffi à faire réélire Jacob Zuma à la tête du pays le plus prospère d'Afrique, mais la « nation arc-en-ciel » reste l'une des plus inégalitaires au monde et sa classe politico-économique est rongée par la corruption.

A Bombay, le bidonville de Dharavi signe l'échec des politiques de développement

|  Par Thomas Cantaloube

Cordonnier à DharaviCordonnier à Dharavi © Thomas Cantaloube

Malgré une décennie de forte croissance, l'extrême pauvreté continue de définir l'Inde, signalant l'impasse des politiques de développement frileusement menées. À l'heure des élections législatives, plongée dans le plus grand bidonville d'Asie, 700.000 habitants et pratiquement aucun espoir de pouvoir en sortir.

Farah Naqvi : «Pour la première fois en Inde, nous avons mis les droits des femmes au premier plan»

|  Par Thomas Cantaloube

Le viol collectif d’une jeune femme dans un bus en 2012 a provoqué un électrochoc dans la société indienne. Pour autant, la condition des femmes demeure très inégalitaire, explique l’écrivaine et militante Farah Naqvi. Troisième volet de notre série sur l'Inde, où les élections législatives se déroulent jusqu'au 12 mai.

A Juhapura, en Inde, un mur sépare les hindous des musulmans

|  Par Thomas Cantaloube

Le probable futur premier ministre de l'Inde a, pendant douze ans, favorisé la ghettoïsation des populations musulmanes dans l'État qu'il dirigeait, au nom d'une idéologie extrémiste hindoue. De notre envoyé spécial à Ahmedabad (Inde)

Narendra Modi, l'homme qui pourrait bientôt gouverner l'Inde

|  Par Thomas Cantaloube

Des affiches électorales en faveur de Modi à New DelhiDes affiches électorales en faveur de Modi à New Delhi © Thomas Cantaloube

Depuis le 7 avril et jusqu'au 12 mai, l'Inde élit ses députés. Un scrutin qui pourrait porter à la tête du pays un farouche nationaliste hindou, Narendra Modi, gouverneur du Gujarat. Avec le naufrage du parti du Congrès, la nouvelle assemblée risque de tourner la page d'une certaine idée de l'Inde moderne, telle qu'elle a été rêvée puis dirigée par les héros de l'Indépendance.  New Delhi (Inde), envoyé spécial.

Rwanda: comment s'élabore la mémoire du génocide

|  Par Thomas Cantaloube

Dans le mémorial de Biserero.Dans le mémorial de Biserero. © (TC)

Les souvenirs des massacres de 1994 sont présents au quotidien dans les têtes des Rwandais, mais aussi dans l'espace géographique, avec des mémoriaux à différents endroits du pays. « Nous avons affaire à l’esprit des gens, et c’est quelque chose de très compliqué », dit une victime pour expliquer la difficulté du travail en cours. Reportage à Biserero et à Nyange, deux lieux de tueries.

France-Rwanda: les meilleurs ennemis et une impossible relation

|  Par Thomas Cantaloube

En dépit d'un effort de rapprochement sous la présidence Sarkozy, le passif entre les deux pays est trop important. Le Quai d'Orsay a fait savoir, ce 5 avril, que la France annulait sa participation aux commémorations du génocide après des déclarations du président rwandais accusant des soldats français d'avoir participé aux massacres. L'ambassadeur de France à Kigali est persona non grata aux cérémonies.

Paul Kagamé, l'autocrate éclairé qui a remis le Rwanda sur pied

|  Par Thomas Cantaloube

Paul Kagamé en 2012, à Londres.Paul Kagamé en 2012, à Londres. © Department for International Development
Vingt ans après le génocide des Tutsis, il est difficile de ne pas admirer les réussites du président rwandais. Mais les éléments les plus sombres de son régime, tus pendant longtemps, menacent de le rattraper.

Bertrand Badie : «Le temps des guerres sans destin ni fonction»

|  Par Thomas Cantaloube

Pour l'universitaire français, les interventions militaires répondent à des logiques dépassées, inadaptées à l'essence des conflits contemporains, qu'il s'agisse du Mali, de la Centrafrique – deux pays où la France, ancienne puissance coloniale, était « la plus mal placée » pour intervenir , ou de l'Ukraine, où l'Europe a « tout faux ».

Centrafrique : l'écran de fumée du gouvernement français

|  Par Thomas Cantaloube

Le débat sur la prolongation de l'opération Sangaris aurait pu être l’occasion de mettre honnêtement les cartes sur la table. Au lieu de cela, l'exécutif français refuse d'assumer le coût et les moyens nécessaires à sa réussite.

Les manifestations au Venezuela, premier test pour Maduro

|  Par Thomas Cantaloube

Nicolas Maduro est confronté à des manifestations dénonçant les difficultés économiques du pays et la criminalité. Une mobilisation qui a conduit le gouvernement à réagir violemment, soulignant la faiblesse de Maduro, qui ne possède ni le charisme ni le talent politique de Hugo Chavez.

La Centrafrique théâtre d'un nettoyage ethnique

|  Par Thomas Cantaloube

Inexorablement, la Centrafrique se vide de ses populations musulmanes, chassées par les milices « anti-balakas », sous les yeux des forces françaises et étrangères qui ne sont pas assez nombreuses pour empêcher cet exode.