Derniers jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.01 septembre 201401/09/2014 Édition du matin

Thomas Cantaloube

41 ans. Après de nombreuses années passées aux États-Unis, à Los Angeles, Washington et New York, ainsi que de multiples reportages aux quatre coins de la planète, il est rentré à Paris en 2008 pour s'occuper de l'actualité internationale à Mediapart.

Ses derniers articles

Hélène Dumas: Rwanda 1994, ce génocide «des voisins»

|  Par Thomas Cantaloube

La chercheuse française a suivi pendant plusieurs années les procès villageois « gacaca », ayant permis de faire émerger le jeu des responsabilités locales qui ont tant marqué les survivants.

Israël contre le reste du monde

|  Par Thomas Cantaloube

Benjamin Nétanyahou a non seulement mené une guerre meurtrière à Gaza, mais il l'a fait en se coupant de ses alliés. Face à ce jusqu’au-boutisme et à la pusillanimité des gouvernants occidentaux, ce sont les opinions publiques qui vont désormais reprendre le flambeau en tentant d’isoler Israël afin de lui faire entendre raison.

Le cessez-le-feu à Gaza entre le Hamas et Israël semble tenir

|  Par Thomas Cantaloube

Un couple palestinien ramasse ses biens dans sa maison qui a été détruite à Beit Hanoun.Un couple palestinien ramasse ses biens dans sa maison qui a été détruite à Beit Hanoun. © Suhaib Salem/Reuters

Après quatre semaines de combats, les belligérants ont accepté une interruption des combats de 72 heures. Ils doivent se réunir au Caire pour négocier mais leurs positions rendent tout accord difficilement envisageable.

Jean-Christophe Notin : « Le djihadisme dépasse les compétences militaires »

|  Par Thomas Cantaloube

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

L'écrivain revient sur l'opération Serval dans un récit détaillé qui raconte que, si le volet militaire a été couronné de succès, la reconstruction politique demeure un vaste chantier.

L'Irak m'a tuer

|  Par Thomas Cantaloube

Dans The Last Magazine, Michael Hastings écrit une satire percutante du journalisme américain au moment d’une de ses plus grandes défaillances : la guerre d’Irak, une forme de faillite collective qui n’atteignit pas seulement ceux qui étaient le plus prédisposés à céder aux pressions d’un gouvernement belliciste  mais des institutions servant habituellement de sentinelles aux égarements. Ce roman drôle et pertinent est aussi un requiem pour la presse papier.

La Libye « regarde dans l'abîme »

|  Par Thomas Cantaloube

Affrontements depuis deux semaines autour de l'aéroport, cuves de pétrole en flammes, évacuation des ressortissants étrangers, morts par centaines, la Libye a-t-elle définitivement basculé dans le chaos ? L'optimisme a quitté diplomates et analystes.

Malgré un soutien toujours appuyé, les États-Unis s'éloignent lentement d'Israël

|  Par Thomas Cantaloube

Le désengagement du Proche-Orient initié par Obama, l'échec de la médiation de John Kerry et la nouvelle guerre à Gaza ont fait comprendre aux Américains qu'il devient de plus en plus difficile de soutenir Israël à tout prix. Le durcissement du ton employé par Obama dimanche 27 juillet en est une nouvelle preuve.

Puga, le général qui a marabouté Hollande

|  Par Thomas Cantaloube

Benoît Puga en novembre 2011.Benoît Puga en novembre 2011. © Reuters

Le chef d'état-major particulier du président a été nommé il y a quatre ans par Sarkozy. Son maintien à ce poste très important, en dépit d'un profil très droitier, irrite désormais de nombreux socialistes. « Il est dans une logique de prise de pouvoir sur le cerveau du président », dit-on même au ministère de la défense. Une longévité qui en dit autant sur les pratiques du sarkozysme que sur l'exercice du pouvoir par Hollande, et sur cet homme secret et courtisan.

Le risque de désagrégation de la Libye est toujours plus grand

|  Par Thomas Cantaloube

Près de trois ans après la chute du régime de Kadhafi, milices, partis politiques et un nouveau chef de guerre, soutenu par les États-Unis, continuent de s'entre-déchirer et de compromettre l'avenir du pays.

Le cas Laurent Gbagbo ou le test de la Cour pénale internationale

|  Par Thomas Cantaloube

Laurent Gbagbo lors de son audition devant la CPI, le 19 février 2013Laurent Gbagbo lors de son audition devant la CPI, le 19 février 2013 © Michael Kooren/Reuters

Après avoir raté le démarrage de son enquête pour crimes contre l'humanité visant l'ancien président de Côte d'Ivoire, la CPI jouait sa crédibilité dans la décision de tenir un procès contre Laurent Gbagbo.

La Centrafrique en route vers la partition

|  Par Thomas Cantaloube

La plupart des observateurs le constatent : les populations musulmanes ont été chassées par les anti-balakas de l'ouest et du sud du pays. Beaucoup ont trouvé refuge dans les zones contrôlées par l'ancienne rébellion de la Séléka, qui se réorganise.

Les programmes à la loupe (5/7): diplomatie et politique extérieure

|  Par Thomas Cantaloube

Mediapart compare les programmes des principaux partis transnationaux et français. Cinquième volet : quelles doivent être les priorités de l'action extérieure de l'Union ?

Inde : Narendra Modi, l'homme qui inquiète

|  Par Thomas Cantaloube

Les Indiens ont massivement choisi de porter au pouvoir une personnalité controversée : un farouche nationaliste hindou, adepte du néolibéralisme, et réputé pour son autoritarisme. Portrait de celui qui dirige la plus grande démocratie au monde.

La menace grandissante de Boko Haram

|  Par Thomas Cantaloube

François Hollande a convoqué samedi 17 mai un sommet pour la sécurité au Nigeria, afin d'organiser la coordination régionale pour lutter contre le groupe islamiste responsable du rapt de plus de 200 lycéennes. Mais qu'est-ce vraiment que Boko Haram ?

Krishan Singh: «Si Modi est élu, il n’y aura plus d’élections libres en Inde»

|  Par Thomas Cantaloube

Romancier indien, K.P. Singh s'est lancé dans l'écriture car il voulait raconter l'Inde contemporaine telle qu'elle devrait être. Il est l'auteur d'une trilogie de romans politiques qui, bien que fiction, livrent les clefs de ce qui se passe au sommet de la plus grande démocratie au monde. Les élections s'achèvent ce 12 mai.

Afrique du Sud : l'ANC et Zuma remportent les élections sur fond de désillusion

|  Par Thomas Cantaloube

Le poids historique de l'ANC a suffi à faire réélire Jacob Zuma à la tête du pays le plus prospère d'Afrique, mais la « nation arc-en-ciel » reste l'une des plus inégalitaires au monde et sa classe politico-économique est rongée par la corruption.

A Bombay, le bidonville de Dharavi signe l'échec des politiques de développement

|  Par Thomas Cantaloube

Cordonnier à DharaviCordonnier à Dharavi © Thomas Cantaloube

Malgré une décennie de forte croissance, l'extrême pauvreté continue de définir l'Inde, signalant l'impasse des politiques de développement frileusement menées. À l'heure des élections législatives, plongée dans le plus grand bidonville d'Asie, 700.000 habitants et pratiquement aucun espoir de pouvoir en sortir.

Farah Naqvi : «Pour la première fois en Inde, nous avons mis les droits des femmes au premier plan»

|  Par Thomas Cantaloube

Le viol collectif d’une jeune femme dans un bus en 2012 a provoqué un électrochoc dans la société indienne. Pour autant, la condition des femmes demeure très inégalitaire, explique l’écrivaine et militante Farah Naqvi. Troisième volet de notre série sur l'Inde, où les élections législatives se déroulent jusqu'au 12 mai.

A Juhapura, en Inde, un mur sépare les hindous des musulmans

|  Par Thomas Cantaloube

Le probable futur premier ministre de l'Inde a, pendant douze ans, favorisé la ghettoïsation des populations musulmanes dans l'État qu'il dirigeait, au nom d'une idéologie extrémiste hindoue. De notre envoyé spécial à Ahmedabad (Inde)

Narendra Modi, l'homme qui pourrait bientôt gouverner l'Inde

|  Par Thomas Cantaloube

Des affiches électorales en faveur de Modi à New DelhiDes affiches électorales en faveur de Modi à New Delhi © Thomas Cantaloube

Depuis le 7 avril et jusqu'au 12 mai, l'Inde élit ses députés. Un scrutin qui pourrait porter à la tête du pays un farouche nationaliste hindou, Narendra Modi, gouverneur du Gujarat. Avec le naufrage du parti du Congrès, la nouvelle assemblée risque de tourner la page d'une certaine idée de l'Inde moderne, telle qu'elle a été rêvée puis dirigée par les héros de l'Indépendance.  New Delhi (Inde), envoyé spécial.