1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.23 octobre 201423/10/2014 Édition de la mi-journée

Stéphane Alliès

Fan de sport (allez Montpellier!), admirateur du Tour de France et adorateur de ris de veau, je couvre l'actualité des partis de gauche pour Mediapart, après des passages à Libération, lefigaro.fr et 20minutes.fr… J'ai aussi co-écrit une biographie de Jean-Luc Mélenchon, parue en janvier 2012 (Le Plébéien, Robert Laffont)

Ses derniers articles

Derrière les tensions entre socialistes, la bataille du congrès

|  Par Stéphane Alliès

Jean-Christophe CambadélisJean-Christophe Cambadélis © Reuters

Alors que les implorations à changer de cap se heurtent toujours aux mêmes fins de non-recevoir de la part de l’exécutif, et que la fronde marque le pas à l’assemblée, les socialistes critiques de la politique gouvernementale n’ont en réalité plus que le congrès pour faire entendre leurs voix. Même si celui-ci pourrait avoir lieu dans plus d’un an. Voyage au pays de l’incertitude.

Manifestations interdites de soutien à la Palestine : Alain Pojolat (NPA) relaxé

|  Par Stéphane Alliès

Le militant était seul à être jugé pour avoir organisé les manifestations de Barbès et de la place de la République, à Paris, en juillet dernier. Devant la faiblesse du dossier, la juge a prononcé la relaxe, tandis que ses soutiens dénonçaient une criminalisation du mouvement social et du soutien à la cause palestinienne.

Hollande-Valls, une « idylle » pleine de sous-entendus

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix

François Hollande et Manuel Valls, le 15 août, au fort de BrégançonFrançois Hollande et Manuel Valls, le 15 août, au fort de Brégançon © Reuters

Rien ne les sépare, paraît-il. Mais la polémique sur l’assurance-chomage a montré la première volonté de Valls de s’affranchir. Pendant ce temps, Hollande réfléchit à la façon de remonter la pente.

Martine Aubry passe à l'attaque

|  Par Stéphane Alliès

Dans un entretien au JDD, ainsi que dans une contribution aux états généraux du PS, la maire de Lille critique durement l'orientation politique du gouvernement.

Jean-Luc Bennahmias: «Je suis un libertaire!»

|  Par Hubert Huertas et Stéphane Alliès

À l’Élysée, Jean-Luc Bennahmias est un visiteur du soir, du matin et du jour. Un homme très consulté depuis qu’il a fondé un parti, une « formation fédérative », comme il dit. Ancien dirigeant des Verts en 1997, ancien cofondateur du MoDem en 2007, créateur du Front démocrate en 2014, il soutient aujourd’hui François Hollande. Invité d’Objections, ce mutant politique commence l'entretien par ces mots : « Je ne change pas »... 

Philippe Poutou démissionne de la direction du NPA

|  Par Stéphane Alliès

L'ancien candidat anticapitaliste à la présidentielle de 2012 a annoncé se retirer de la direction du parti d'extrême gauche, regrettant que celle-ci soit trop « parisienne » et que « de trop nombreuses choses sont décidées et faites hors du collectif ».

Benoît Hamon cherche à se placer au centre de la gauche

|  Par Stéphane Alliès

À l’occasion de l’université de son courant, “Un monde d’avance”, les divers représentants de la gauche non gouvernementale se sont une nouvelle fois retrouvés, dimanche 5 octobre, à Vieux-Boucau (Landes), pour se dire qu’il serait bien d’avancer ensemble. L’ancien ministre de l’éducation nationale, lui, s’est montré disponible pour aider au rassemblement, et prendre le Parti socialiste.

La « fronde » du Palais-Bourbon se décline dans les baronnies socialistes

|  Par Stéphane Alliès

L'initiative “Vive la gauche”, lancée par les députés “frondeurs” fin août, se prolonge localement. À Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), à côté de la circonscription ouvrière de Laurent Fabius, plus de deux cents militants se sont réunis pour demander à leur tour un changement de cap au gouvernement, et un congrès à la direction du PS.

Malgré le soutien de l'Elysée, le sénateur Robert Navarro ne siégera pas avec les socialistes

|  Par Stéphane Alliès

Durant toute la journée de mercredi, les sénateurs PS au Sénat ont débattu de l'opportunité de conserver dans ses rangs le sénateur Robert Navarro, socialiste exclu et mis en examen pour abus de confiance après une plainte de la fédération PS de l'Hérault, mais réélu dimanche. Malgré le soutien de l'Elysée, celui-ci devrait finalement siéger parmi les non-inscrits.

Sénat : mes amis, mes amours, mes électeurs

|  Par Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès et Louise Fessard et Ellen Salvi

Dans les grandes villes, une partie des électeurs qui renouvelleront dimanche 28 septembre la moitié du Sénat sont nommés, et non élus, par le conseil municipal. De l'UMP au PS, en passant par le FN, c'est l'occasion pour les candidats ou leurs soutiens politiques de faire voter amis, parents ou collaborateurs. Petit tour de France non exhaustif.

Fête de l’Huma: Mélenchon se remet en mouvement sur le modèle espagnol de Podemos

|  Par Stéphane Alliès

Pendant que responsables du Front de gauche, écologistes et socialistes critiques cherchent ensemble la riposte à Valls, Jean-Luc Mélenchon lance son mouvement pour la VIe République en s'inspirant directement de l'expérience espagnole de mobilisation citoyenne.

Pascal Canfin: «A gauche, c'est social-libéralisme contre social-écologie»

|  Par Stéphane Alliès

Pascal CanfinPascal Canfin © Reuters

L'ancien ministre du développement vient de publier un livre d'entretiens avec des « vraies gens » (Imaginons...). Dans un entretien, il détaille les blocages qu'il a rencontrés au gouvernement, et relate la « nouvelle société écologiste » qu'il voit émerger électoralement dans le sud de la France.

Aussi affaiblies que le pouvoir, les oppositions se livrent

|  Par Stéphane Alliès et Ellen Salvi

Deux livres collectifs dressent un état des pensées des oppositions, de droite et de gauche. Les ténors de l'UMP laissent entrevoir leurs ambitions personnelles et rivalisent de propositions droitières. Les responsables de la “gauche de transformation” affichent un diagnostic commun mais donnent aussi à voir leurs différends stratégiques.

A Montreuil, le Front de gauche choisit de se maintenir en vie

|  Par Stéphane Alliès

Réunis samedi en assemblée générale, les représentants du conseil national du Front de gauche ont échangé sur leur diagnostic commun de la situation politique, mais n’ont guère avancé sur leurs perspectives stratégiques.

Coquerel (PG) : « Pas question de mourir avec le PS ! »

|  Par Stéphane Alliès

Après les retraits de Jean-Luc Mélenchon et Martine Billard, Éric Coquerel est devenu secrétaire national chargé de « la coordination politique » du Parti de gauche (PG), au sein de sa « direction collégiale ». À la veille d'un conseil national du Front de gauche qui doit décider de son avenir, il dresse un état des lieux du rassemblement de l'autre gauche.

Cambadélis joue l’équilibriste habile d’un PS sur le fil

|  Par Stéphane Alliès

Le premier secrétaire du PS a réussi, tant bien que mal, à canaliser les désaccords et mécontentements militants à La Rochelle. Mais il évolue sur une difficile ligne de crête, entre soutien critique au gouvernement et restructuration en profondeur d’un appareil socialiste fragilisé tandis que la question d'un congrès reste entière.

La Rochelle: Valls calme le jeu face à des militants exaspérés

|  Par Stéphane Alliès

La Rochelle, dimanche.La Rochelle, dimanche. © Yannick Sanchez

L'exaspération militante était palpable lors de la clôture de l'université du PS de La Rochelle. Les sifflets et demandes de gauche se sont atténués à mesure que le premier ministre a modéré son propos.

A La Rochelle, des rébellions désordonnées

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux

La Rochelle, samedi.La Rochelle, samedi. © Yannick Sanchez

La deuxième journée des universités d’été du PS a donné lieu à l’expression des multiples désaccords avec le « tournant libéral » du pouvoir. Mais les rébellions restent sporadiques, et pour l'instant désordonnées, des « frondeurs » à Christiane Taubira, en passant par les anciens ministres débarqués et les autres partis de gauche. 

Les socialistes dans le piège de la Ve République

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux

Le changement de gouvernement et l’orientation libérale défendue par Valls, comme la menace implicite de dissolution brandie par l’exécutif, placent les socialistes critiques dans une impasse dont ils ont du mal à se sortir. Comment attaquer la forteresse institutionnelle? Surtout quand le pouvoir annonce son intention de recourir aux ordonnances.

A La Rochelle, des ministres «lost in translation»

|  Par Lénaïg Bredoux et Stéphane Alliès

Social-libéral, social-démocrate, socialiste: les ministres du gouvernement Valls ne savent plus comment ils s’appellent, et plus vraiment où ils habitent. Deux ans et demi après la victoire de François Hollande, ils en sont à devoir prouver leur appartenance à la gauche et à aligner de confuses explications.