2 mois offerts

Offre spéciale : 2 mois d'abonnement offerts

Profitez de l'offre spécial été : 3 mois pour 9€ seulement, soit 2 mois d'abonnement offerts. Clef usb, stylo, stickers... Des cadeaux Mediapart pour les 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.31 août 201531/08/2015 Dernière édition

Michaël Hajdenberg

Michaël Hajdenberg, 37 ans, est journaliste à Mediapart au service Société. Auparavant, il a travaillé à Libération et à 20 minutes.

Ses derniers articles

France Télévisions : des salariés secrètement fichés partout en France

|  Par Michaël Hajdenberg

Dans les rédactions de France 3 régions, les salariés étaient secrètement fichés par leurs managers. Mediapart a eu accès à une quarantaine de fiches qui montrent les travers d'un système qui ne concernait pas seulement les journalistes, et qui avait vocation à être appliqué à l'ensemble du groupe. La nouvelle direction minimise.

Des autotests sur le sida: progrès ou folie?

|  Par Michaël Hajdenberg

À partir du mois de septembre, n’importe qui pourra s’autodiagnostiquer dans son coin avec des autotests délivrés sans prescription médicale et savoir s’il est porteur ou non du VIH. Le ministère de la santé a donné son aval à ce dispositif. Il fait pourtant naître de grandes craintes éthiques et sanitaires. Explications.

Et si Airbnb ne profitait pas qu’aux riches?

|  Par Michaël Hajdenberg

Certains propriétaires gagnent beaucoup d’argent cet été en louant leur logement. Mais ceux qui sont locataires, et sous-louent à des touristes, tombent dans l’illégalité. Comment faire pour que l’argent du tourisme profite à tous, pour que les habitants de Seine-Saint-Denis, par exemple, puissent profiter de la manne de l’Euro 2016 ?

Tarnac: pas de terrorisme malgré une « rhétorique guerrière », selon les juges

|  Par Michaël Hajdenberg et Fabrice Arfi

Le groupe dit de "Tarnac" est accusé d'avoir perturbé le réseau ferroviaire avec des fers à béton.Le groupe dit de "Tarnac" est accusé d'avoir perturbé le réseau ferroviaire avec des fers à béton. © DR
« Si, à l’évidence, les actions (...) ont été commises dans le dessein patent de désorganiser le fonctionnement d’un rouage considéré comme étatique, la SNCF (...), en revanche, il convient de considérer qu’au-delà du préjudice évident occasionné, ces actions ne peuvent être considérées, malgré la rhétorique guerrière employée, comme étant des actions ayant intimidé ou terrorisé. » Mediapart révèle le contenu du document judiciaire qui fait tomber la qualification de « terrorisme » dans l'affaire de Tarnac.

Atos envoie ses salariés indésirables au placard

|  Par Michaël Hajdenberg

Au sein d’Atos, la multinationale dirigée par l’ancien ministre de l’économie Thierry Breton, des consignes sont envoyées aux managers pour leur demander d’empêcher la mutation des seniors, des syndicalistes et des handicapés. Dans un e-mail d’explication interne que Mediapart s’est procuré, la direction tempère à peine, et ne voit pas où est le mal.

Sur la traite, la France bat en retraite

|  Par Michaël Hajdenberg

Dans le quartier Château-d'eauDans le quartier Château-d'eau

Dans les salons de coiffure et de manucure du Xe arrondissement de Paris, des salariés, souvent sans papiers, sont exploités et humiliés. Mediapart a eu accès à un procès-verbal de l'inspection du travail édifiant, signalant une « traite des êtres humains » par un réseau constitué. La justice n'a pourtant pas retenu cette qualification, de peur de créer un précédent. 

Comment Airbnb squatte la France

|  Par Michaël Hajdenberg

Paris, une chambre, dix couchages.Paris, une chambre, dix couchages. © DR

Un géographe, une anthropologue et un chercheur en informatique ont transmis à Mediapart leur étude exhaustive sur le phénomène « Airbnb » en France. Nous présentons leurs données ville par ville et rue par rue à Paris. Résultat ? Nouveaux marchands de sommeil, fraude aux impôts, multipropriétaires qui s’enrichissent grassement et font flamber les prix des loyers : les pouvoirs publics sont à la peine.

La police de la SNCF reconnue doublement coupable

|  Par Michaël Hajdenberg

La Cour européenne des droits de l'homme a condamné cette semaine la France pour une arrestation violente de la Suge, la police de la SNCF. Cette décision survient après qu'une enquête du Défenseur des droits a confirmé les informations de Mediapart sur le comportement raciste d'agents de cette même Suge à Montpellier : diffusion de chant néo-nazi, actes racistes et homophobes. La SNCF ne fait pourtant toujours pas le ménage.  

Toujours pas de base de données publique sur les médicaments

|  Par Michaël Hajdenberg

Les médecins français ne disposent pas d'une base de données publique indépendante et exhaustive sur les médicaments. Le Vidal, qui fait office d'encyclopédie, est payant et financé par l'industrie pharmaceutique. Le principal projet de ce type a été tué dans les années 2000 par les politiques sous l'influence de l'industrie pharmaceutique. Explications.

Le tribunal administratif de Paris annule une interdiction de sortie de territoire

|  Par Louise Fessard et Michaël Hajdenberg

Pour la première fois, le tribunal administratif de Paris a annulé ce mardi 7 juillet 2015 une interdiction de sortie du territoire. Il a ordonné au ministère de l’intérieur de renouveler la carte d’identité et le passeport d'une jeune Mulhousienne convertie à l’islam. 

Interdite de quitter le territoire : « Ma mère a peur que je tombe entre de mauvaises mains »

|  Par Louise Fessard et Michaël Hajdenberg

La mère d'Émelyne craint le pire : sa fille, convertie à un islam rigoriste, prononce des phrases étranges sur les martyrs et projette de partir à l'étranger. Son signalement a abouti en mars à lui interdire de quitter la France. Mais ce mercredi, devant le tribunal administratif de Paris, rien ne laissait à penser qu'on entendait une future terroriste. Récit. 

Le virus des conflits d'intérêts touche les experts de l'hépatite C

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

En 2014, le nouveau traitement contre l'hépatite C a coûté la somme record de 650 millions d'euros à l'assurance maladie. En dépit des enjeux financiers colossaux, la question des conflits d'intérêts a été ignorée. Or des experts ayant travaillé au rapport commandé par le ministère de la santé étaient en même temps rémunérés par le laboratoire américain qui commercialise le médicament.

Le droit au logement opposable s'exerce à géométrie variable

|  Par Michaël Hajdenberg

Un rapport du comité de suivi de la loi Dalo montre que les préfectures ne font pas toujours les efforts nécessaires pour loger les ménages prioritaires. Mauvais élève par excellence ? Les Hauts-de-Seine. 

Pemezec père et fille sont condamnés pour logement en famille organisée

|  Par Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu

Trois ans après les révélations de Mediapart, Philippe Pemezec, maire UMP du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) et ancien vice-président du conseil général, a été condamné par le tribunal à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour avoir aidé sa fille à obtenir un joli logement social dans des conditions anormales. 

Seroplex : l'histoire secrète de la pilule à un milliard

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Liens cachés avec les gendarmes du médicament, conflits d’intérêts au cabinet de Philippe Douste-Blazy, arrangements secrets et intervention d’Aquilino Morelle : l’histoire du Seroplex, un antidépresseur sans plus-value qui aurait pu ne jamais être commercialisé en France, résume à elle seule les dérives du système sanitaire français. Devenu un blockbuster, il a coûté des centaines de millions à la Sécurité sociale. Mediapart a mis la main sur des documents internes et interrogé de nombreux acteurs du dossier.

Médicaments: la justice et le parlement se saisissent du scandale

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Deux semaines après notre enquête sur les liens cachés entre les gendarmes du médicament et les firmes pharmaceutiques, le parquet de Paris ouvre une enquête judiciaire et des députés verts ont déposé un amendement à la loi santé.  

Médicaments : la Haute autorité de santé saisit le procureur

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Après nos révélations sur les liens d'affaires entre d'éminents membres des agences du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la Haute autorité de santé saisit le procureur de la République. Elle mènera par ailleurs un audit interne.

Labos et experts : une mise en examen de plus dans l'affaire du Mediator

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Après nos révélations sur les liens cachés entre des présidents et des vice-présidents de commissions qui autorisent la vente de médicaments, déterminent leur remboursement et leur prix, Mediapart a appris qu'un autre ancien vice-président de la commission de la transparence a été mis en examen dans le cadre de l'affaire du Mediator, notamment pour « prise illégale d'intérêts ».

Médicaments : Marisol Touraine exige une enquête

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Marisol Touraine, le 17 décembre 2014, à l'Elysée. Marisol Touraine, le 17 décembre 2014, à l'Elysée. © Reuters

Après nos révélations sur les liens d'affaires entre d'éminents membres des agences du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la ministre de la santé Marisol Touraine réagit. Face à « l'extrême gravité » des faits rapportés, elle explique à Mediapart avoir demandé à la Haute Autorité de santé et à l'Agence de sécurité du médicament de mener l'enquête. 

Les gendarmes du médicament faisaient affaire avec les laboratoires

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

© Reuters

La mise sur le marché de médicaments et leur remboursement sont soumis à des commissions supposées indépendantes. Or, plusieurs mois d'enquête ont permis à Mediapart de découvrir que, pendant des années, des membres éminents de ces commissions (dont un président) ont conseillé secrètement les laboratoires pharmaceutiques. L'affaire, au-delà des questions déontologiques et de conflits d'intérêts, interroge la probité du système sanitaire français.