2 mois offerts

2 mois d'abonnement offerts

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement les 3 premiers mois, en profitant de l'offre d'été. En cadeau cette semaine pour les 10 premiers abonnés, la clef usb et le sac Mediapart !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.30 juin 201530/06/2015 Édition de la mi-journée

Michaël Hajdenberg

Michaël Hajdenberg, 37 ans, est journaliste à Mediapart au service Société. Auparavant, il a travaillé à Libération et à 20 minutes.

Ses derniers articles

Le virus des conflits d'intérêts touche les experts de l'hépatite C

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

En 2014, le nouveau traitement contre l'hépatite C a coûté la somme record de 650 millions d'euros à l'assurance maladie. En dépit des enjeux financiers colossaux, la question des conflits d'intérêts a été ignorée. Or des experts ayant travaillé au rapport commandé par le ministère de la santé étaient en même temps rémunérés par le laboratoire américain qui commercialise le médicament.

Le droit au logement opposable s'exerce à géométrie variable

|  Par Michaël Hajdenberg

Un rapport du comité de suivi de la loi Dalo montre que les préfectures ne font pas toujours les efforts nécessaires pour loger les ménages prioritaires. Mauvais élève par excellence ? Les Hauts-de-Seine. 

Pemezec père et fille sont condamnés pour logement en famille organisée

|  Par Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu

Trois ans après les révélations de Mediapart, Philippe Pemezec, maire UMP du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) et ancien vice-président du conseil général, a été condamné par le tribunal à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour avoir aidé sa fille à obtenir un joli logement social dans des conditions anormales. 

Seroplex : l'histoire secrète de la pilule à un milliard

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Liens cachés avec les gendarmes du médicament, conflits d’intérêts au cabinet de Philippe Douste-Blazy, arrangements secrets et intervention d’Aquilino Morelle : l’histoire du Seroplex, un antidépresseur sans plus-value qui aurait pu ne jamais être commercialisé en France, résume à elle seule les dérives du système sanitaire français. Devenu un blockbuster, il a coûté des centaines de millions à la Sécurité sociale. Mediapart a mis la main sur des documents internes et interrogé de nombreux acteurs du dossier.

Médicaments: la justice et le parlement se saisissent du scandale

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Deux semaines après notre enquête sur les liens cachés entre les gendarmes du médicament et les firmes pharmaceutiques, le parquet de Paris ouvre une enquête judiciaire et des députés verts ont déposé un amendement à la loi santé.  

Médicaments : la Haute autorité de santé saisit le procureur

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Après nos révélations sur les liens d'affaires entre d'éminents membres des agences du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la Haute autorité de santé saisit le procureur de la République. Elle mènera par ailleurs un audit interne.

Labos et experts : une mise en examen de plus dans l'affaire du Mediator

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Après nos révélations sur les liens cachés entre des présidents et des vice-présidents de commissions qui autorisent la vente de médicaments, déterminent leur remboursement et leur prix, Mediapart a appris qu'un autre ancien vice-président de la commission de la transparence a été mis en examen dans le cadre de l'affaire du Mediator, notamment pour « prise illégale d'intérêts ».

Médicaments : Marisol Touraine exige une enquête

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

Marisol Touraine, le 17 décembre 2014, à l'Elysée. Marisol Touraine, le 17 décembre 2014, à l'Elysée. © Reuters

Après nos révélations sur les liens d'affaires entre d'éminents membres des agences du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la ministre de la santé Marisol Touraine réagit. Face à « l'extrême gravité » des faits rapportés, elle explique à Mediapart avoir demandé à la Haute Autorité de santé et à l'Agence de sécurité du médicament de mener l'enquête. 

Les gendarmes du médicament faisaient affaire avec les laboratoires

|  Par Michaël Hajdenberg et Pascale Pascariello

© Reuters

La mise sur le marché de médicaments et leur remboursement sont soumis à des commissions supposées indépendantes. Or, plusieurs mois d'enquête ont permis à Mediapart de découvrir que, pendant des années, des membres éminents de ces commissions (dont un président) ont conseillé secrètement les laboratoires pharmaceutiques. L'affaire, au-delà des questions déontologiques et de conflits d'intérêts, interroge la probité du système sanitaire français.

Vaucluse: sur le front d'Avignon, la droite laisse un boulevard

|  Par Michaël Hajdenberg

© MH

Symbole d'un département qui flirte avec l'extrême droite, Avignon pourrait se laisser séduire par le Front national lors des élections des 22 et 29 mars. Le parcours de sa tête d'affiche, Philippe Lottiaux, énarque parachuté qui a travaillé avec Tiberi et Balkany, ne choque pas. Et la droite se déchire, alignant des candidats âgés et dépassés.

Affaire Morelle : pourquoi la justice classe l’affaire

|  Par Michaël Hajdenberg

Aquilino Morelle se dit « blanchi » : il ne sera pas poursuivi en justice pour prise illégale d'intérêts. L'ancien conseiller politique de François Hollande n'est pas tout blanc pour autant. Les faits, révélés par Mediapart en avril 2014, sont confirmés. Mais c'est uniquement par une sanction disciplinaire qu'ils peuvent se traduire. Explications.

Banlieues : les leçons étrangères de la politique de la ville

|  Par Michaël Hajdenberg

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

La politique de la ville est un échec en France depuis 30 ans. Gauche et droite adoptent les mêmes recettes, qui ne débouchent que sur peu de résultats concrets. Mais comment font les pays étrangers ? N'y a-t-il pas des solutions à aller y chercher ? Entretien avec Thomas Kirszbaum, sociologue qui a dirigé l'ouvrage En finir avec les banlieues.

La prime d'activité, une vraie bonne idée ?

|  Par Michaël Hajdenberg

Manuel Valls a annoncé les modalités de la fusion du RSA, mis en place par Martin Hirsch, et de la prime pour l'emploi. Ce sera la prime d'activité. Aucun des deux dispositifs n'a répondu aux objectifs attendus de soutien aux revenus modestes et d'incitation à la reprise d'un emploi.

A Sarre-Union, un antisémitisme « recyclé »

|  Par Michaël Hajdenberg

A Sarre-Union, le 16 février 2015A Sarre-Union, le 16 février 2015 © Vincent Kessler / Reuters

Une quinzaine de jours après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, en Alsace, les enquêteurs semblent avoir reconstitué les faits. Pour les motivations en revanche, le mystère reste entier. L'envie de transgression de cinq adolescents ne peut à elle seule expliquer la récurrence de ce type d'actes. Parents et avocats des mis en examen, habitant juif du village, sociologue et politologue témoignent.

La Fondation Abbé Pierre en manque de données

|  Par Michaël Hajdenberg

Le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre est publié ce mardi. Il pointe un problème majeur : l'absence d'études et de données fiables dans le domaine du logement, qui handicape lourdement les politiques publiques.

Pour faire vivre son « esprit du 11 janvier », Hollande s’inspire tous azimuts

|  Par Stéphane Alliès et Michaël Hajdenberg et Lucie Delaporte

Durant toute la journée de jeudi, le président a reçu directeurs d’école, élus de banlieue, responsables associatifs et intellectuels, afin de préparer sa conférence de presse et les annonces qu’il entend faire sur « l’après-Charlie ». Mediapart a débriefé une dizaine de ses interlocuteurs.

« Deux poids deux mesures » : une expression piégeuse et perverse

|  Par Michaël Hajdenberg

L'expression « deux poids deux mesures », dont Dieudonné a fait son miel, est utilisée pour dire que les citoyens juifs sont mieux protégés que les citoyens musulmans par la justice, les médias et les politiques. Mais même lorsqu'elle contient une part de vérité, la formule est pernicieuse et alimente les préjugés antisémites. 

Quinze mois de prison pour avoir glorifié les frères Kouachi

|  Par Michaël Hajdenberg

Depuis la loi Cazeneuve de novembre 2014 contre le terrorisme, l'apologie du terrorisme n'est plus réprimée par la loi sur la liberté de la presse, mais par le Code pénal. Les prévenus peuvent être placés en garde à vue, et jugés en comparution immédiate. Exemple au Palais de justice de Paris où Oussama a été condamné jeudi à 15 mois de prison pour avoir loué l'action des frères Kouachi.

Pourquoi Dieudonné n’est pas Charlie

|  Par Michaël Hajdenberg

Charlie Hebdo est devenu le symbole de la liberté d’expression. Et Dieudonné celui de ses limites. Pourquoi ? Un philosophe, un chercheur, un journaliste et un avocat répondent.

Michèle Rivasi: opération mains propres sur la santé

|  Par Hubert Huertas et Michaël Hajdenberg

Un appel à dix milliards d'euros... Il est lancé par la députée européenne Michèle Rivasi, membre d’Europe Écologie. Elle considère, chiffres et noms à l’appui, que la filière du médicament est gangrenée en France par les conflits d’intérêts entre pouvoir politique et laboratoires pharmaceutiques.