Abonnements cadeaux Mediapart

L'indépendance a un prix

À qui appartient votre journal ? À ceux qui y défendent leurs intérêts ou à ceux qui le lisent ? Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.01 février 201501/02/2015 Dernière édition

Louise Fessard

Après avoir suivi les questions d'éducation pour Mediapart, je m'intéresse désormais à la police. Une évolution d'avenir, m'a dit en plaisantant un enseignant. Tout en gardant un œil sur Marseille, ville qu'on ne quitte jamais tout à fait.

Ses derniers articles

Que dit la vidéo antidjihadiste du gouvernement ?

|  Par Pierre Puchot et Louise Fessard

Le gouvernement français s’est lancé mercredi 28 janvier dans la contre-propagande antidjihadiste sur Internet avec un site et une vidéo choc. Le but ? Viser les jeunes « qui s'interrogent » et non ceux qui ont déjà basculé, selon Christian Gravel qui dirige le service d’information du gouvernement. Décryptage.

Un journaliste interpellé au petit matin pour diffamation

|  Par Louise Fessard

Le journaliste Nicolas Bérard, ancien directeur de publication du journal satirique Le Tangue, a été interpellé chez lui jeudi matin pour une simple affaire de diffamation. Une procédure rarissime et jugée « complètement disproportionnée » par le Syndicat de la magistrature.

Ahmed, 8 ans, au commissariat pour «apologie du terrorisme»

|  Par Louise Fessard

Un enfant de 8 ans a été entendu le 28 janvier 2015 au commissariat de Nice, avec son père, pour « apologie du terrorisme » à la suite de propos tenus à l'école primaire.

Antiterrorisme et « grandes oreilles » : le contrôle des écoutes est un casse-tête

|  Par Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Depuis les attentats de Paris, la commission qui contrôle les écoutes réclamées par les services de renseignement se retrouve sous le feu des critiques. Mediapart a enquêté sur ses moyens et son modus operandi. Aujourd'hui, un large pan de l'activité des services lui échappe. 

Forte hausse des violences antisémites en 2014

|  Par Louise Fessard et Michel de Pracontal

Le nombre d'actions et menaces à caractère antisémite a plus que doublé en 2014 par rapport à 2013, atteignant un niveau inégalé depuis une décennie. Cette fréquence accrue des manifestations d'antisémitisme ne s'accompagne pas d'un mouvement d'opinion à l'échelle du pays.

La déchéance de nationalité pour terrorisme à nouveau validée

|  Par Louise Fessard

Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution vendredi 23 janvier 2014 la déchéance de nationalité française d'Ahmed Sahnouni el-Yaacoubi, djihadiste franco-marocain condamné en 2013 pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». Cette décision, qui confirme celle de 1996, ouvre la voie à de probables nouvelles déchéances pour djihadisme.

Antiterrorisme : les services recrutent

|  Par Louise Fessard

Deux semaines après les attentats de Paris, le premier ministre Manuel Valls a annoncé, ce mercredi 21 janvier, 2 680 emplois supplémentaires pour l'antiterrorisme dont 1 100 pour les services de renseignement. S'agit-il de mettre en place une surveillance massive à la façon des États-Unis ?

Antiterrorisme : les mesures de Valls passées au crible

|  Par Michel Deléan et Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Manuel Valls veut créer une unité de renseignement au sein de la protection judiciaire de la jeunesse ainsi qu'un fichier des personnes condamnées pour terrorisme. Et entend créer des quartiers spéciaux pour les détenus radicalisés. Les spécialistes sont dubitatifs.

Services de renseignement : un maquis bien obscur

|  Par Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Manuel Valls a promis devant l'Assemblée nationale de renforcer la lutte antiterroriste. Un nouveau fichier est annoncé. Les attentats de Paris soulignent pourtant les failles structurelles des services de renseignement, à la coopération défaillante.

Quand la Sécurité intérieure bâcle une note blanche

|  Par Louise Fessard

Un ingénieur français de confession musulmane s’est vu interdire par EDF, depuis le 31 mars 2014, l’accès à l’ensemble des sites nucléaires français. Cette décision se fonde sur une note blanche de la DGSI qui semble truffée d'approximations et rédigée a posteriori pour tenter de justifier cette interdiction.

Grenades offensives: enquête sur le précédent de Creys-Malville en 1977

|  Par Louise Fessard

Des manifestants armés, Le Progrès, 1er août 1977.Des manifestants armés, Le Progrès, 1er août 1977.

Après la mort de Rémi Fraisse, le ministère de l’intérieur a soutenu à plusieurs reprises que les grenades offensives n’avaient jamais tué personne auparavant. Comment expliquer ce déni collectif, alors qu’une grenade offensive avait été sérieusement mise en cause dans la mort de Vital Michalon en 1977 ? Mediapart a enquêté et retrouvé les rapports judiciaires sur la répression brutale de 1977.

Mort d’Ali Ziri : la cour d’appel de Rennes confirme le non-lieu

|  Par Louise Fessard

La justice française mène une guerre d'usure dans l'enquête sur la mort d’Ali Ziri, 69 ans, décédé par asphyxie le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation par la police à Argenteuil. La cour d’appel de Rennes vient de confirmer ce 12 décembre 2014 le non-lieu prononcé le 15 octobre 2012 par un juge d’instruction.

Aides aux communes: le fait du prince Guérini à un milliard d'euros

|  Par Louise Fessard et Julien Vinzent (journaliste à Marsactu)

Dans les Bouches-du-Rhône, le sénateur réélu et multi-mis en examen Jean-Noël Guérini (ex-PS) est accusé d'utiliser l'aide aux communes pour entretenir les allégeances des 119 maires du département, de gauche comme de droite.

«Face à Guérini, il faut enfin une réponse politique»

|  Par Louise Fessard

Porte-parole du collectif Renouveau PS Treize, Pierre Orsatelli appelle le PS à prendre enfin une position claire dans les Bouches-du-Rhône  vis-à-vis du multi-mis en examen Jean-Noël Guérini (ex-PS). « Sans le portefeuille du conseil général, sans les clefs du coffre-fort, Jean-Noël Guérini n’a plus aucun pouvoir », estime-t-il.

Grenades offensives : le tir en cloche est-il bien réglementaire ?

|  Par Louise Fessard

Les deux rapports remis après la mort de Rémi Fraisse n'abordent pas les instructions relatives au lancer de grenades offensives. Une ancienne circulaire de 1975, exhumée par Mediapart, précise que « le tir par-dessus la troupe (est) interdit ». Sur l’intranet de la gendarmerie, la fiche « équipe grenades offensives» a été retirée juste après le drame.

Détournements de fonds publics : Jean-Noël Guérini est relaxé

|  Par Louise Fessard

Jean-Noël Guérini (ex-PS), président du conseil général des Bouches-du-Rhône, était soupçonné d'avoir déguisé la démission de Jean-David Ciot, patron de la fédération socialiste du département, son ancien conseiller. Guérini reste mis en examen dans deux autres enquêtes sur des marchés publics truqués bien plus importantes.

Sciences-Po Aix a délivré des diplômes bidons

|  Par Louise Fessard et Jean-Marie Leforestier (journaliste à Marsactu)

Aix-Marseille université a rendu, le 17 novembre 2014, un audit confidentiel sur les masters externalisés de l'Institut d'études politiques d’Aix-en-Provence. Elle a notamment découvert un diplôme de master, délivré sans aucune autorisation par le directeur de Sciences-Po Aix.

Violences antisémites : ce que disent les chiffres

|  Par Louise Fessard et Michel de Pracontal

L'agression contre un jeune couple juif à Créteil exprime les tensions d'une France de plus en plus intolérante. Notre pays est-il touché par une vague d'antisémitisme ? Les statistiques montrent une fréquence accrue des actes antisémites, mais l'opinion ne manifeste pas un tel mouvement.

Sivens : l'inspection de la gendarmerie dédouane les gendarmes

|  Par Louise Fessard

Rémi Fraisse (DR)Rémi Fraisse (DR)

Les forces de l'ordre « ont rempli leur mission avec professionnalisme et retenue », salue l'inspection générale de la gendarmerie nationale dans un rapport sur le maintien de l'ordre à Sivens depuis fin août 2014. Aucune faute professionnelle n'est retenue dans les événements qui ont causé la mort du jeune homme. Tout juste l'inspection générale concède-t-elle « deux cas de manquements à la déontologie » sur des événements annexes : le jet d'une grenade dans une caravane occupée par des zadistes, qui a grièvement blessé une personne à la main, et un manifestant au sol roué de coups de pied par un gendarme.

Ravier (FN) : «Vous n'allez pas à Londres au moins ?»

|  Par Louise Fessard

Lors de son dernier conseil d'arrondissement marseillais, Stéphane Ravier, maire et sénateur Front national, a lâché une phrase révélatrice, alors que l'opposition de droite quittait la séance : « Ce n'est pas la première fois que vous déclarez des guerres et que vous prenez vos jambes à votre cou. Vous n'allez pas à Londres au moins ? »