live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à minuit !

Mediapart à prix réduit : 6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau pour les 50 premiers abonnés : le tee shirt Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.18 décembre 201418/12/2014 Édition de la mi-journée

Louise Fessard

Après avoir suivi les questions d'éducation pour Mediapart, je m'intéresse désormais à la police. Une évolution d'avenir, m'a dit en plaisantant un enseignant. Tout en gardant un œil sur Marseille, ville qu'on ne quitte jamais tout à fait.

Ses derniers articles

Grenades offensives: enquête sur le précédent de Creys-Malville en 1977

|  Par Louise Fessard

Des manifestants armés, Le Progrès, 1er août 1977.Des manifestants armés, Le Progrès, 1er août 1977.

Après la mort de Rémi Fraisse, le ministère de l’intérieur a soutenu à plusieurs reprises que les grenades offensives n’avaient jamais tué personne auparavant. Comment expliquer ce déni collectif, alors qu’une grenade offensive avait été sérieusement mise en cause dans la mort de Vital Michalon en 1977 ? Mediapart a enquêté et retrouvé les rapports judiciaires sur la répression brutale de 1977.

Mort d’Ali Ziri : la cour d’appel de Rennes confirme le non-lieu

|  Par Louise Fessard

La justice française mène une guerre d'usure dans l'enquête sur la mort d’Ali Ziri, 69 ans, décédé par asphyxie le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation par la police à Argenteuil. La cour d’appel de Rennes vient de confirmer ce 12 décembre 2014 le non-lieu prononcé le 15 octobre 2012 par un juge d’instruction.

Aides aux communes: le fait du prince Guérini à un milliard d'euros

|  Par Louise Fessard et Julien Vinzent (journaliste à Marsactu)

Dans les Bouches-du-Rhône, le sénateur réélu et multi-mis en examen Jean-Noël Guérini (ex-PS) est accusé d'utiliser l'aide aux communes pour entretenir les allégeances des 119 maires du département, de gauche comme de droite.

«Face à Guérini, il faut enfin une réponse politique»

|  Par Louise Fessard

Porte-parole du collectif Renouveau PS Treize, Pierre Orsatelli appelle le PS à prendre enfin une position claire dans les Bouches-du-Rhône  vis-à-vis du multi-mis en examen Jean-Noël Guérini (ex-PS). « Sans le portefeuille du conseil général, sans les clefs du coffre-fort, Jean-Noël Guérini n’a plus aucun pouvoir », estime-t-il.

Grenades offensives : le tir en cloche est-il bien réglementaire ?

|  Par Louise Fessard

Les deux rapports remis après la mort de Rémi Fraisse n'abordent pas les instructions relatives au lancer de grenades offensives. Une ancienne circulaire de 1975, exhumée par Mediapart, précise que « le tir par-dessus la troupe (est) interdit ». Sur l’intranet de la gendarmerie, la fiche « équipe grenades offensives» a été retirée juste après le drame.

Détournements de fonds publics : Jean-Noël Guérini est relaxé

|  Par Louise Fessard

Jean-Noël Guérini (ex-PS), président du conseil général des Bouches-du-Rhône, était soupçonné d'avoir déguisé la démission de Jean-David Ciot, patron de la fédération socialiste du département, son ancien conseiller. Guérini reste mis en examen dans deux autres enquêtes sur des marchés publics truqués bien plus importantes.

Sciences-Po Aix a délivré des diplômes bidons

|  Par Louise Fessard et Jean-Marie Leforestier (journaliste à Marsactu)

Aix-Marseille université a rendu, le 17 novembre 2014, un audit confidentiel sur les masters externalisés de l'Institut d'études politiques d’Aix-en-Provence. Elle a notamment découvert un diplôme de master, délivré sans aucune autorisation par le directeur de Sciences-Po Aix.

Violences antisémites : ce que disent les chiffres

|  Par Louise Fessard et Michel de Pracontal

L'agression contre un jeune couple juif à Créteil exprime les tensions d'une France de plus en plus intolérante. Notre pays est-il touché par une vague d'antisémitisme ? Les statistiques montrent une fréquence accrue des actes antisémites, mais l'opinion ne manifeste pas un tel mouvement.

Sivens : l'inspection de la gendarmerie dédouane les gendarmes

|  Par Louise Fessard

Rémi Fraisse (DR)Rémi Fraisse (DR)

Les forces de l'ordre « ont rempli leur mission avec professionnalisme et retenue », salue l'inspection générale de la gendarmerie nationale dans un rapport sur le maintien de l'ordre à Sivens depuis fin août 2014. Aucune faute professionnelle n'est retenue dans les événements qui ont causé la mort du jeune homme. Tout juste l'inspection générale concède-t-elle « deux cas de manquements à la déontologie » sur des événements annexes : le jet d'une grenade dans une caravane occupée par des zadistes, qui a grièvement blessé une personne à la main, et un manifestant au sol roué de coups de pied par un gendarme.

Ravier (FN) : «Vous n'allez pas à Londres au moins ?»

|  Par Louise Fessard

Lors de son dernier conseil d'arrondissement marseillais, Stéphane Ravier, maire et sénateur Front national, a lâché une phrase révélatrice, alors que l'opposition de droite quittait la séance : « Ce n'est pas la première fois que vous déclarez des guerres et que vous prenez vos jambes à votre cou. Vous n'allez pas à Londres au moins ? »

Maintien de l’ordre: ce que disent les chiffres

|  Par Yannick Sanchez et Louise Fessard

Le rapport des inspections générales de la gendarmerie et de la police nationale, publié le 13 novembre, après la mort de Rémi Fraisse, dresse un état des lieux du nombre de fonctionnaires blessés ces dernières années ainsi que des armes utilisées en maintien de l’ordre. C'est la première fois que des données aussi précises sont rendues publiques.

La déchéance de nationalité va repasser devant le Conseil constitutionnel

|  Par Louise Fessard

Déchu de sa nationalité le 28 mai 2014 par le ministre de l'intérieur suite à sa condamnation pour terrorisme, Ahmed Sahnouni el-Yaacoubi estime ce retrait contraire au principe d’égalité consacré par la Constitution. Le Conseil d’État a récemment transmis sa question prioritaire de constitutionnalité au Conseil constitutionnel.

Mort d'Ali Ziri : l'avocat général demande un supplément d'enquête

|  Par Louise Fessard

Ali Ziri, 69 ans, est décédé, asphyxié, le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation par la police à Argenteuil. Le parquet général de Rennes a demandé jeudi 19 novembre à relancer l’information judiciaire qui s’était conclue par un non-lieu.

Le directeur de Sciences-Po Aix démissionne

|  Par Louise Fessard et Jean-Marie Leforestier (journaliste à Marsactu)

Accusé de « brader » un diplôme d'Etat via des « masters illégaux », le directeur de Sciences-Po Aix Christian Duval a annoncé mercredi 19 novembre 2014 sa prochaine démission dans un courriel interne.

Comment le pouvoir a réécrit la mort de Rémi Fraisse

|  Par Stéphane Alliès et Michel Deléan et Louise Fessard et Jade Lindgaard et Mathieu Magnaudeix

Rémi FraisseRémi Fraisse © DR

Après les révélations de Mediapart sur la mort de Rémi Fraisse, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve et le patron de la gendarmerie nationale Denis Favier ont mené une contre-offensive médiatique toute la journée de jeudi. L’objectif ? Masquer le fait que les autorités savaient dès la nuit du dimanche 26 octobre qu’une grenade offensive était à l’origine de la mort du jeune botaniste. Une question demeure : quel a été le rôle de Matignon ?

Cazeneuve interdit définitivement les grenades offensives

|  Par Louise Fessard

Après les révélations de Mediapart et du Monde sur la mort de Rémi Fraisse, le ministre de l’intérieur annonce l’interdiction des grenades offensives par les gendarmes dans les opérations de maintien de l’ordre. Un rapport montre l'usage massif et ciblé de ces grenades lors des émeutes contre la vie chère à Mayotte, puis sur des conflits environnementaux à NDDL et Sivens.

Les largesses du département de Guérini pour un syndicat de police

|  Par Louise Fessard

Entre 2005 et 2010, le conseil général des Bouches-du-Rhône, présidé par le sénateur Jean-Noël Guérini (ex-PS), a versé au total 440 000 euros à l’antenne départementale d'un syndicat policier.

Police: des élections syndicales sur fond de clientélisme

|  Par Louise Fessard

125 000 policiers élisent début décembre leurs représentants au sein des instances paritaires. C'est l’une des professions les plus syndiquées. Éclatés depuis la disparition de la Fasp, leurs syndicats gardent un pouvoir important au ministère de l'intérieur, avec des méthodes parfois clientélistes.

Sivens: 400 grenades ont été tirées la nuit de la mort de Rémi Fraisse

|  Par Louise Fessard

Les questions se multiplient sur l'engagement massif et violent des CRS et gendarmes à Sivens, le 25 octobre, alors qu'il ne restait rien à protéger et que la préfecture s'était engagée à une présence policière discrète. Selon une source proche de l'enquête, des consignes d’«extrême fermeté» ont été données par le préfet du Tarn. Ce qui explique que, selon cette même source, quelque 400 grenades, au total, ont été utilisées dans la nuit du 25 octobre.

Suicide d'une policière : l'indécence de l'administration

|  Par Louise Fessard

Anticipant sa condamnation par la justice administrative, le ministère de l'intérieur a reconnu in extremis, le 26 septembre 2014, le caractère professionnel du suicide d'une policière. Sans même en avertir ses proches et leur avocat…