2 mois offerts

2 mois offerts et un T-shirt Mediapart à gagner

Spécial été : abonnez-vous à Mediapart pour 9€ les 3 premiers mois, soit 2 mois offerts. En cadeau cette semaine pour les 10 premiers abonnés, le T-shirt Mediapart !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.07 juillet 201507/07/2015 Dernière édition

Louise Fessard

Après avoir suivi les questions d'éducation pour Mediapart, je m'intéresse désormais à la police. Une évolution d'avenir, m'a dit en plaisantant un enseignant. Tout en gardant un œil sur Marseille, ville qu'on ne quitte jamais tout à fait.

Ses derniers articles

Le tribunal administratif de Paris annule une interdiction de sortie de territoire

|  Par Louise Fessard et Michaël Hajdenberg

Pour la première fois, le tribunal administratif de Paris a annulé ce mardi 7 juillet 2015 une interdiction de sortie du territoire. Il a ordonné au ministère de l’intérieur de renouveler la carte d’identité et le passeport d'une jeune Mulhousienne convertie à l’islam. 

A Marseille, les sinistres expulsions estivales ont repris

|  Par Louise Fessard

La police a évacué vendredi, en vertu d’un arrêté municipal de péril imminent, une caserne désaffectée du 3e arrondissement où vivaient depuis près d'un an 140 personnes, dont 60 enfants.

Interdite de quitter le territoire : « Ma mère a peur que je tombe entre de mauvaises mains »

|  Par Louise Fessard et Michaël Hajdenberg

La mère d'Émelyne craint le pire : sa fille, convertie à un islam rigoriste, prononce des phrases étranges sur les martyrs et projette de partir à l'étranger. Son signalement a abouti en mars à lui interdire de quitter la France. Mais ce mercredi, devant le tribunal administratif de Paris, rien ne laissait à penser qu'on entendait une future terroriste. Récit. 

Sivens : le militant accusé d'avoir fracturé la main d'un gendarme est finalement relaxé

|  Par Louise Fessard

Yannick, un militant de 42 ans, accusé d'avoir grièvement blessé un gendarme (45 jours d'ITT) en septembre 2014 à Sivens a été relaxé ce mercredi 1er juillet 2015 par la cour d'appel de Toulouse. Une vidéo montre que c'est en fait un autre gendarme qui a donné un coup de ranger dans la main de son collègue...

Rythmes scolaires : la mairie de Marseille toujours à la ramasse

|  Par Louise Fessard

La mairie de Marseille peine encore à appliquer la réforme des rythmes scolaires. Du fait des retards de paiement de la ville, certaines associations se retrouvent au bord de la cessation de paiement. De plus, le nouveau règlement des activités périscolaires exclut les enfants des chômeurs des garderies.

Le Conseil d'Etat ne voit pas de «contrôle systématique» à la frontière franco-italienne

|  Par Louise Fessard

Les gendarmes mobiles d'un escadron se relaient à la frontière au pont Saint-Ludovic, le 15 juin 2015.Les gendarmes mobiles d'un escadron se relaient à la frontière au pont Saint-Ludovic, le 15 juin 2015. © LF

Saisi en urgence par des associations de défense des migrants contestant le blocus de la frontière franco-italienne, le juge des référés du Conseil d’État vient ce lundi de s'estimer incompétent en l'absence de décision ministérielle formelle. Récit d'une fable étatique.

Une jeune Mulhousienne conteste son interdiction de sortie du territoire

|  Par Louise Fessard

Un arrêté du ministère de l'intérieur en date du 23 mars 2015, visant une jeune femme de 22 ans, se fonde principalement sur sa « radicalisation » religieuse et sa demande de passeport, sans démontrer aucunement son intention de se rendre en Syrie et encore moins d'y rejoindre un groupe djihadiste.

Contrôles au faciès: l'Etat est condamné pour «faute lourde»

|  Par Louise Fessard

C'est une belle victoire pour les citoyens. La cour d’appel de Paris a condamné mercredi 24 juin l’État pour « faute lourde » dans cinq cas de contrôle au faciès présentant « un caractère discriminatoire qui engage la responsabilité de l’État ». Les juges déplorent au passage l'absence « d’obligation de traçabilité » des contrôles d'identité qui « constitue une entrave au contrôle juridictionnel ».

Des associations attaquent devant le Conseil d'Etat le blocus de la frontière franco-italienne

|  Par Louise Fessard

Quatre associations de défense de centaines de migrants contestent devant le Conseil d’État le blocus de fait des migrants à Vintimille. Elles ont déposé une requête en référé-liberté devant le juge des référés lundi 22 juin 2015.

BAC nord : l’enquête démonte les accusations du lanceur d’alerte

|  Par Louise Fessard

À l'origine de l'affaire de la BAC nord, l'ex-policier Sébastien Bennardo a accusé ses anciens collègues marseillais d'avoir racketté des dealers et revendu du cannabis. Les vérifications menées depuis « infirment pour la plupart des allégations », a conclu la police des polices. La crédibilité du pilier de l’accusation s’effondre.

A Vintimille, la police française organise un blocus illégal

|  Par Louise Fessard

Contrôles au faciès, 24 h/24, hors « événement ponctuel »... : malgré les dénégations de Bernard Cazeneuve, la France bloque bel et bien la frontière franco-italienne avec des méthodes contraires au droit européen ou national. 

Le maire de Sanary-sur-Mer mis en examen

|  Par Louise Fessard

Ferdinand Bernhard, le maire (divers droite) de Sanary-sur-Mer (Var), a été mis en examen jeudi 11 juin 2015, pour favoritisme, détournement de fonds publics, et prise illégale d'intérêts. Il ne s'agit que d'un premier round judiciaire, un deuxième interrogatoire sur le volet urbanisme étant prévu.

Le maire d’Allauch rattrapé par de vieilles histoires

|  Par Louise Fessard et Julien Vinzent (Marsactu)

Maire d'Allauch depuis 1975, l'ancien sénateur PS Roland Povinelli a été mis en examen le 10 juin, notamment pour la promotion éclair de sa directrice de cabinet et l'emploi douteux de sa belle-fille comme assistante parlementaire. L'élu de 73 ans, également accusé d'avoir privatisé une bastide publique, dénonce une « cabale électorale ».

Fichiers : la Cnil poursuit son bras de fer avec le PSG

|  Par Louise Fessard

Dans une décision du 21 mai 2015, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a mis en demeure le PSG qui continue à ficher et à exclure des supporters après que leur interdiction judiciaire ou administrative de stade a expiré.

Avancement exceptionnel pour les policiers intervenus sur les attentats de Paris

|  Par Louise Fessard

Une centaine de policiers intervenus lors des attentats de Paris ont été proposés à l'avancement à titre exceptionnel le 4 juin 2015.

Le militant Pierre Stambul, de l’UJFP, a été interpellé par le Raid à cause d'un hacker

|  Par Louise Fessard et Pierre Puchot

Selon le préfet de police de Marseille, le militant de l’Union juive française pour la paix a été victime d'un «canular très bien monté» par un «hacker» qui pourrait être Ulcan.

La brigade financière enquête sur Sciences-Po Aix

|  Par Louise Fessard et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

La procureure d’Aix-en-Provence a ouvert en avril 2015 une enquête préliminaire visant plusieurs irrégularités dans la gestion de l’Institut d’études politiques d'Aix-en-Provence, dont le directeur a dû démissionner en décembre 2014 à la suite d'une affaire de diplômes bradés.

Police : la politique du chiffre fait de la résistance

|  Par Louise Fessard

Dans une note de service du lundi 1er juin 2015, l'adjoint du patron de la sécurité publique des Pyrénées-Orientales fixe des objectifs de verbalisation pour 2015 à ses policiers, commandant par exemple « 172 » franchissements de feux rouges. Suite à nos questions, cette note de service a été retirée ce mercredi matin.  

Marseille : des irrégularités dans l'année "Capitale européenne de la culture"

|  Par Louise Fessard

La chambre régionale des comptes Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) s'est penchée sur l'année "Capitale européenne 2013 de la culture" à Marseille. Elle pointe la prise en charge des frais du premier directeur général de l'association pour plus de 100 000 euros, ainsi que l'absence de respect du code des marchés publics. Mais la logique comptable a ses limites : comment mesurer la réussite d'un tel événement sur un territoire aussi vaste ?

Sivens: un militant se défend d'avoir blessé un gendarme

|  Par Louise Fessard

Image de la vidéo amateur des affrontements.Image de la vidéo amateur des affrontements. © Mediapart

Jeudi 28 mai 2015, deux militants anti-barrage de Sivens, condamnés en comparution immédiate, sont jugés en appel à Toulouse. L'un d'eux est accusé d'avoir fracturé la main d'un gendarme en septembre 2014. S’appuyant sur une vidéo amateur, ils assurent que le coup à la main a en fait été porté dans le feu de l'action par un autre gendarme.