Gagnez le nouveau tee shirt Mediapart

Spécial offre d'été : abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Les 50 premiers abonnés recevront directement chez eux le tee shirt Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.29 juillet 201429/07/2014 Dernière édition

Lucie Delaporte

Je suis les questions d'éducation et d'enseignement supérieur depuis 2011 à Mediapart. Auparavant, j'ai suivi l'actualité sociale et économique pour différents titres : Les Echos, Bakchich, Le Parisien...

Ses derniers articles

Grenoble reconduit un dispositif original pour les élèves non-francophones

|  Par Lucie Delaporte

L'académie de Grenoble, confrontée à l'afflux de migrants, a développé un dispositif original pour accueillir des élèves en situation sociale difficile et au parcours scolaire chaotique. Près de 80 élèves passent chaque année dans cette structure, le temps nécessaire avant de rejoindre une classe classique.

Education: un rapport interne dresse un sombre autoportrait

|  Par Lucie Delaporte

Mediapart publie l'intégralité du dossier confidentiel remis au nouveau ministre de l'éducation nationale. C'est un bilan sans fard des réformes engagées: le collège est en pleine crise, la création de 60 000 postes n'est pas acquise, les équations budgétaires sont intenables. Ce document préfigure ce qui devrait se passer sur le front de l'éducation ces trois prochaines années.

ABCD de l'égalité: «On n'est pas dupes»

|  Par Lucie Delaporte et Yannick Sanchez

Plusieurs associations féministes ont manifesté, mercredi, contre l'abandon des «ABCD de l'égalité», ce dispositif expérimenté dans 600 classes pour lutter contre le sexisme. « Face aux réactionnaires, ce gouvernement nous désespère », ont scandé les manifestants.

L'association Osez le féminisme s'est mobilisée pour dénoncer l'abandon des ABCD de l'égalitéL'association Osez le féminisme s'est mobilisée pour dénoncer l'abandon des ABCD de l'égalité © Yannick Sanchez / MP



Proviseur parachuté à Nanterre: Benoît Hamon est officiellement interpellé

|  Par Lucie Delaporte

Le conseil d'administration du lycée français de Nairobi au Kenya a interpellé le ministre de l'éducation sur « les agissements » du proviseur rappelé en cours d'année et parachuté à la rentrée à Nanterre.

Au grand raout du lobby des partenariats public-privé

|  Par Lucie Delaporte

Le club des PPP a célébré mardi 17 juin les dix ans de l'ordonnance créant les partenariats public-privé. Alors que l'horizon s'obscurcit, l'influent lobby a tenu à raconter la belle épopée de ce « jeune outil de la commande publique » tout en proposant, sobrement, d'en changer le nom.

ABCD de l'égalité: les obscurantistes ont gagné

|  Par Lucie Delaporte

Benoît Hamon a décidé d'abandonner les ABCD de l'égalité, un programme expérimenté dans une dizaine d'académies pour lutter contre les stéréotypes de genre. Après les pathétiques atermoiements du gouvernement sur le « genre », le ministre de l'éducation cède aujourd'hui à une poignée d'illuminés.

Le proviseur qui aimait trop les safaris est parachuté dans un lycée de Nanterre

|  Par Lucie Delaporte

Le proviseur du lycée français de Nairobi au Kenya, rappelé en France après que des parents d'élèves se sont émus de graves dérives dans la gestion de l'établissement, a été affecté à un lycée sensible de Nanterre. Au grand dam des enseignants qui se sont mis en grève.

Enseignement de l'économie : « Il faut se confronter à la réalité sociale »

|  Par Lucie Delaporte

L'historien et économiste Pierre-Cyrille Hautcœur vient de rendre un rapport à Geneviève Fioraso sur l'enseignement de l'économie à l'université. Faisant le constat d'une discipline trop souvent autiste, il défend un ancrage de l'économie dans les sciences humaines et sociales mais se prononce contre la création d'une nouvelle section réclamée par les économistes hétérodoxes.

Chine: quand il est possible de débattre de démocratie

|  Par Lucie Delaporte

Il y a en Chine aujourd'hui d’intenses débats politiques parmi les universitaires engagés. Le livre d’Émilie Frenkiel, Parler politique en Chine, explore les conditions de ce débat, ses limites, ses tabous mais aussi sa richesse à l’heure où les démocraties occidentales doutent d’elles-mêmes.

Scandale de l'université des Antilles: deux responsables suspendus

|  Par Lucie Delaporte

Deux responsables de laboratoire, soupçonnés d'avoir mis en place un vaste système de détournement de fonds à l'université des Antilles, viennent d'être suspendus pour douze mois. Le déballage politique, dans ce dossier où des millions d'euros sollicités auprès de l'Europe ont disparu, a bel et bien commencé.

Dérive à l’IUT de Paris 13 : un précédent rapport pointait des dysfonctionnements

|  Par Lucie Delaporte

Selon nos informations, le chef du département au cœur de la crise ouverte à l’IUT de Saint-Denis avait déjà fait l’objet d’une enquête de l’inspection générale en 2005. Ce rapport très sévère, que publie Mediapart, pointait des dysfonctionnements similaires à ceux dénoncés aujourd'hui.

Nouvelle hausse des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur

|  Par Lucie Delaporte

L’école nationale des Ponts et Chaussées va doubler ses droits d’inscription l’an prochain. L’arrêté qui contrevient aux engagements de Benoît Hamon sur le sujet a été signé par Ségolène Royal, ministre de tutelle de l’établissement.

Université Antilles-Guyane: des subventions siphonnées à grande échelle

|  Par Lucie Delaporte

Des documents confidentiels dévoilent comment des millions d’euros de subventions européennes ont disparu dans des montages opaques à l'université des Antilles-Guyane. Une information judiciaire vient d'être ouverte tandis que la nouvelle présidente de l'université parle de « système mafieux ».

Education: Hamon bute sur de premiers obstacles

|  Par Lucie Delaporte

Benoît Hamon. Le ministre assure qu'il va « surprendre ».Benoît Hamon. Le ministre assure qu'il va « surprendre ». © Reuters

La démission soudaine du directeur général de l'enseignement scolaire, en désaccord sur les assouplissements de la réforme des rythmes scolaires, marque la fin du répit pour Benoît Hamon. Interrogé sur sa volonté de poursuivre les réformes engagées, il répond à Mediapart qu'il va « surprendre ».

Rythmes scolaires: « On prend tout par le mauvais bout ! »

|  Par Lucie Delaporte

Mediapart a interrogé la chronobiologiste et psychologue de l’éducation Claire Leconte, sur le bilan qu'elle tire de cette première année d'application de la réforme des rythmes scolaires. Celle qui a défendu de longue date la semaine de quatre jours et demi dénonce une mise en œuvre au mépris des réalités de terrain.

Hausse des frais dans le supérieur: le dossier qui attend Hamon

|  Par Lucie Delaporte

Des hausses ont déjà eu lieu cette année dans les grandes écoles. Selon nos informations, le ministère réfléchit à relever ces droits à l'université, au niveau des masters.

Rythmes scolaires: opération déminage

|  Par Lucie Delaporte

Manuel Valls a annoncé un « assouplissement du cadre réglementaire » pour appliquer la réforme des rythmes scolaires. Pour autant, l'entourage du ministre Benoît Hamon assure qu'il n'y aura ni report, ni libre choix à la rentrée prochaine et que le décret s'appliquera partout.

Enseignement supérieur: Hollande soutient fermement Fioraso

|  Par Lucie Delaporte

Malgré l'importante fronde contre la reconduction annoncée de Geneviève Fioraso à la tête d'un secrétariat d'État de l'enseignement supérieur et de la recherche, François Hollande soutient celle qui a pourtant poursuivi la politique amorcée sous le quinquennat Sarkozy.

Vincent Peillon ou l'histoire d'un formidable gâchis

|  Par Lucie Delaporte

Vincent Peillon, en dépit des moyens mis à sa disposition, n'a pas su convaincre. L'ex-ministre peut pourtant se prévaloir d'avoir un vrai bilan et d'avoir été l'un des rares à tenir les engagements de campagne de Hollande.

L'université de Versailles Saint-Quentin a sombré dans l'affairisme

|  Par Lucie Delaporte

L'université de Versailles Saint-Quentin, aujourd'hui sous tutelle du rectorat et qui attend d'être fixée mardi 25 mars sur son budget, est en proie à une crise financière sans précédent. Les affaires personnelles de certains de ses dirigeants, dont la gestion a été sévèrement dénoncée par la Cour des comptes, ont, elles, prospéré.