live
Mediapart Live

À midi, il sera trop tard...

Plus que quelques heures pour bénéficier de l'offre spéciale : 2 mois d'abonnement à mediapart pour 9€ seulement, soit un mois offert. N'attendez pas !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.20 octobre 201420/10/2014 Édition du matin

La Parisienne Libérée : A©TA, un monde sous copyright

|  Par La Parisienne Liberee

Chaque jeudi, La Parisienne Libérée chante l'actualité. Cette semaine, les dessous du traité anti-contrefaçon ACTA.

Partage

Chaque jeudi, La Parisienne Libérée chante l'actualité. Cette semaine, les dessous du traité anti-contrefaçon ACTA.

A©TA, UN MONDE SOUS COPYRIGHT
Paroles et musique : La Parisienne Libérée
[citation B. Obama]
Ils s’étaient donné rancard
Sur les bords du lac Léman
Bien à l’abri des regards
Évidemment
Pour préparer une loi
Sans inviter le parlement
Ils ont inventé A©TA
Tout simplement
Ça s’est passé comme ça
A©TA
Et on ne le savait pas
A©TA
Depuis le temps qu’ils en rêvaient
De couler les pirates
Pour pouvoir enfin sillonner
Un monde sous copyright
Les Américains d’abord
Ont plaidé pour le cinéma
Tout le monde est tombé d’accord
Contre les Chinois
Les pays européens
Ont défendu leurs labos
Contre les génériques indiens
Il faut ce qu’il faut
Ça s’est passé comme ça
A©TA
Et on ne le savait pas
A©TA
Depuis le temps qu’ils en rêvaient
De couler les pirates
Pour pouvoir enfin sillonner
Un monde sous copyright
Ils se sont revus plus tard
Et toujours clandestinement
Sillonnant leurs territoires
Pendant trois ans
A Séoul ou Washington
Tokyo Paris Wellington
A Lucerne ou bien Rabat
Et jusqu’à Guadalajara
Ils se sont dit au passage :
Plus besoin des tribunaux
Pour installer un filtrage
Sur le réseau
Si les fournisseurs d’accès
Voulaient bien jouer les policiers
Et nous filer leur données
Ça serait parfait !
Ca s’est passé comme ça
A©TA
Et on ne le savait pas
A©TA
Depuis le temps qu’ils en rêvaient
De couler les pirates
Pour pouvoir enfin sillonner
Un monde sous copyright
Le club des propriétaires
Soi-disant intellectuels
A des idées singulièrement
Matérielles
Entre une marque de survêtements
Et un brevet sur le vivant
J’ai retrouvé mes droits d’auteur
Bande de voleurs !
Ça ne se passera pas comme ça
A©TA
Maintenant qu’on sait tout ça
A©TA
Et si vraiment vous insistez
On deviendra « pirates »
Pour être libres et sillonner
Un monde sans copyright

-------------
Les précédentes chroniques :

Y'a pas que les fadettes
Les investisseurs

La TVA, j'aime ça !

Votez pour moi !

Les bonnes résolutions

PPP
Le subconscient de la gauche (duo avec Emmanuel Todd)
Concert en live à Mediapart
Un président sur deux
Mamie Taxie 
L'usine à bébés
Kayak à Fukushima 
La gabelle du diabolo
Les banques vont bien
Le plan de lutte
«Si je coule, tu coules...»

Partage