Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Dim.23 novembre 201423/11/2014 Dernière édition

PS du Pas-de-Calais: la rénovation bégaie

|  Par Marine Turchi

Six mois après la mise sous tutelle de la fédération PS du Pas-de-Calais, de nouvelles instances ont été mises en place. Il s'agit d'un renouvellement sans renouveau, selon certains responsables socialistes, sur fond de rivalités entre Martine Aubry et Daniel Percheron.

Partage

« C’est un peu comme dans les pays en développement : c’est souvent celui qui crie le plus fort contre la corruption qui est le plus corrompu. » Cette comparaison, faite par un haut dirigeant socialiste, résume la situation paradoxale que connaît aujourd’hui le PS du Pas-de-Calais, l'une des trois plus importantes fédérations de France : un renouvellement du personnel politique sans renouveau.

Nombreux sont les barons et élus qui endossent désormais le costume de chevalier blanc dans le bassin minier. Ils ont bien senti le vent tourner après les épisodes des derniers mois : exclusion du PS de Jean-Pierre Kucheida, député et maire de Liévin visé par quatre enquêtes préliminaires, suivie de sa défaite cinglante aux ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte