1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.31 octobre 201431/10/2014 Dernière édition

L'accord sur l'emploi fracture la gauche

|  Par Lénaïg Bredoux et Stéphane Alliès

Le texte renvoie la majorité à un vieux débat : celui de la loi et du contrat. François Hollande, en social-démocrate revendiqué, interdit à sa majorité d’amender le projet.

Partage

François Hollande en a fait un symbole. Mercredi, le projet de loi transcrivant l’accord sur l’emploi, conclu entre trois syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC) et le patronat le 11 janvier, est présenté en conseil des ministres. « Il sera soumis au Parlement aussitôt après », probablement en avril, a prévenu le président de la République. Mais pas question, pour la majorité, de l’amender. L’exécutif en veut une transcription « fidèle ». « Il peut y avoir des précisions sur certains points, mais à condition de rester conforme à l’esprit de l’accord », martèle-t-on à l’Élysée.

« Notre pouvoir, c’est d’abord celui de respecter la voie ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte