1€

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Mediapart c'est aussi... l'international. Le journal vous propose un regard différent sur l’information. Testez Mediapart pour 1€ les 15 premiers jours d'abonnement.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.16 septembre 201416/09/2014 Édition de la mi-journée

Dossier: le compte Cahuzac

Cahuzac, amnésique, met Hollande dans l'embarras

|  Par Mathieu Magnaudeix

Auditionné à nouveau par les députés mardi, Jérôme Cahuzac a, de fait, démenti l'existence d'une réunion le concernant, à l'Élysée le 16 janvier, pourtant confirmée par Pierre Moscovici la semaine dernière. L'opposition demande l'audition de Jean-Marc Ayrault. Réponse ce mercredi.

Cahuzac: les silences de Taubira, Valls et Moscovici

|  Par Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès

La commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac a auditionné mardi trois ministres du gouvernement Ayrault : Christiane Taubira, Manuel Valls et Pierre Moscovici. Parfois excédés face aux parlementaires, droit dans leurs bottes, ils jurent que l'affaire n'était pas un sujet de conversation au gouvernement. Et affirment ne pas avoir failli.

Auditions Cahuzac : les ministres sur le gril

|  Par Stéphane Alliès et Mathieu Magnaudeix

Ce mardi, la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac auditionnait trois ministres du gouvernement Ayrault : Christiane Taubira, Manuel Valls et Pierre Moscovici. Mediapart en a fait le compte-rendu en direct.

Jérôme Cahuzac: «Je ne répondrai pas à votre question»

|  Par Fabrice Arfi et Mathieu Magnaudeix et La rédaction de Mediapart

Jérôme Cahuzac a été entendu mercredi par la commission d'enquête parlementaire chargée d’établir les éventuels dysfonctionnements de l'appareil d'Etat et du gouvernement dans l’affaire des comptes offshore de l’ancien ministre budget. L'ancien ministre s'est, sur les points clés, réfugié derrière l'enquête judiciaire en cours pour ne pas répondre.

Cahuzac: l'Elysée revendique la paternité de l’enquête parallèle

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux

Jean-Marc Ayrault, François Hollande et Pierre Moscovici début janvier à l'ElyséeJean-Marc Ayrault, François Hollande et Pierre Moscovici début janvier à l'Elysée © Reuters

Le président de la République affirme dans un livre à paraître le 4 juillet (Jérôme Cahuzac, les yeux dans les yeux) qu’il a lui-même demandé la procédure d’entraide administrative entre la France et la Suisse, qui a abouti à l’opération de blanchiment de l’ancien ministre du budget.

Affaire Cahuzac : la piste de la corruption

|  Par Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu

Plusieurs mois d’enquête ont permis à Mediapart de recueillir des témoignages d’acteurs clés du milieu médical qui décrivent un système de pots-de-vin versés à Jérôme Cahuzac quand il travaillait au cabinet du ministre de la santé Claude Évin, entre 1988 et 1991. Les dessous-de-table auraient été versés pour obtenir des autorisations ministérielles dans l’attribution de scanners et d’IRM à des établissements de santé.

Cahuzac : l'enquête s'élargit à la banque Reyl

|  Par Dan Israel

A GenèveA Genève © Reuters

L'établissement de Genève qui a organisé la dissimulation des avoirs de l'ancien ministre est sous le coup d'une information judiciaire visant les comptes non déclarés de personnalités françaises, dont des hommes politiques de tous bords.

L'affaire Cahuzac n'est pas finie

|  Par Edwy Plenel

Mardi 21 mai, la Commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Cahuzac ouvre ses travaux par l’audition publique de Mediapart. Limitée, au nom de la séparation des pouvoirs, par l’instruction judiciaire visant l’ancien ministre du budget pour blanchiment de fraude fiscale, elle a pour objet les « éventuels dysfonctionnements dans l’action du gouvernement et des services de l’État ». Mediapart lui facilite le travail avec la sortie de L’Affaire Cahuzac.

Cahuzac jette l'éponge, amertume à Villeneuve

|  Par Michaël Hajdenberg

Fin du feuilleton : Jérôme Cahuzac ne se présentera pas aux législatives des 16 et 23 juin provoquées par sa propre démission. À Villeneuve-sur-Lot, où l'abstention et le FN pourraient tenir le haut du pavé, nombre d'électeurs ne lui tenaient pourtant pas rigueur de ses actes et mensonges.

Cahuzac et le labo Innothera : un contrat coûteux pour la Sécu

|  Par Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg

© Reuters

Jérôme Cahuzac n'a toujours pas dévoilé l'identité des entreprises pharmaceutiques pour lesquelles il a travaillé. Encore moins les médicaments qu'il s’est chargé de promouvoir. Mediapart a toutefois retrouvé la trace d’un premier contrat, signé par le socialiste avec le laboratoire Innothera dès septembre 1991, à peine quatre mois après avoir quitté le ministère. Rémunération prévue : 300 000 francs (45 800 euros). Objectif : éviter un déremboursement.

Moralisation: les « oublis » du président

|  Par Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu

© Reuters

Le projet de loi sur la moralisation de la vie publique ne traite qu'une petite partie des sujets qui mériteraient de l'être. Au Parlement comme dans les campagnes électorales, l'opacité demeure. Faute de contrôles efficaces. Tour d'horizon.

De Rocard à Hollande, la galaxie Valls-Cahuzac

|  Par Lénaïg Bredoux et Louise Fessard et Mathilde Mathieu

© Reuters

C’est une des multiples facettes de l’affaire Cahuzac. Celle d’un écheveau de relations, d’amitiés et d’intérêts au sein et à la marge du parti socialiste, et qui relie l’ancien ministre du budget à l’actuel ministre de l’intérieur Manuel Valls depuis de nombreuses années.

Derrière l'affaire Cahuzac, la bombe Reyl et Cie

|  Par Dan Israel

L'établissement de Genève qui a organisé la dissimulation des avoirs de Jérôme Cahuzac pourrait vite devenir le centre de très nombreuses attentions : Reyl & Cie est régulièrement cité comme accueillant les comptes non déclarés de personnalités françaises, artistes, capitaines d'entreprises, et hommes politiques de tous bords.

Hollande sommé d’agir

|  Par Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix

La pression monte pour inciter l'Elysée à prendre des mesures de moralisation de la vie publique. L'exécutif y a travaillé tout le week-end. Certains plaident aussi pour un remaniement d’ampleur tandis que beaucoup jugent Moscovici « carbonisé ».

«En direct de Mediapart» : où va la France ?

|  Par La rédaction de Mediapart

Vidéo dans l'article.Vidéo dans l'article.

Après le séisme Cahuzac, Emmanuelle Cosse (EELV), Barbara Romagnan (PS), Alexis Bachelay (PS), Ian Brossat (FdG), Emmanuel Maurel (PS) et Gwendal Rouillard (PS) ont répondu à notre question : « Où va la France ? ».

La panique gagne le sommet de l'Etat

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix

© Reuters

Depuis mardi, à l’Élysée et dans les ministères, la stupéfaction a laissé place à l’effarement, voire à la panique. « La République vacille », constate Olivier Faure, proche de Jean-Marc Ayrault.

Moscovici essaye de circonscrire l'incendie qui le menace

|  Par martine orange et Dan Israel

Il y a deux mois, Pierre Moscovici paraissait défendre mordicus l'innocence de Jérôme Cahuzac. Aujourd'hui, le ministre de l'économie est sous le feu des questions, en raison de son rôle dans l'utilisation des moyens de l'État pour la défense de l'ancien ministre du budget. Auprès de Mediapart, il assure avoir été instrumentalisé.

Cahuzac: de la sidération à la déflagration

|  Par Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès

Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationaleJérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale © Reuters

Derrière le mensonge d'un homme, une crise politique qui s'entrouvre. Derrière l’écœurement de ses anciens amis floués, une interrogation qui demeure : que savait le président ? Dans un contexte de rigueur et de recentrage idéologique du pouvoir, les socialistes sont sonnés par l’aveu de Cahuzac.

Du ministère au service des labos: la conversion express de Cahuzac

|  Par Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg

En 1992-1993, avant même de créer sa société Cahuzac Conseil, l'ancien ministre du budget s'était mis au service des laboratoires pharmaceutiques, selon les documents que nous avons consultés. Juste après avoir quitté le cabinet Evin, où il était en charge du médicament. 

Le compte Cahuzac ouvert par un proche de Le Pen

|  Par Karl Laske

Extrait du documentaire La Face cachée du nouveau FrontExtrait du documentaire La Face cachée du nouveau Front © Canal Plus

L’avocat Philippe Péninque a reconnu, dans Le Monde, avoir ouvert le compte de l’ancien ministre du budget à l’UBS en 1992. Cette découverte de la justice suisse met au jour les liens de Jérôme Cahuzac avec ce conseiller de Marine Le Pen, dont le nom apparaît déjà dans l’affaire des comptes de campagne de Balladur.

Face au séisme, Hollande applique un peu de son programme

|  Par Stéphane Alliès

En une courte intervention enregistrée et diffusée à la mi-journée, le président a tenté de clore l'affaire, et a indiqué que, finalement, c'était à sa demande que Jérôme Cahuzac avait démissionné, tout en annonçant la mise en œuvre imminente de trois mesures contenues dans son programme.

Un aveu et après ?

|  Par Fabrice Arfi

Après quatre mois de démentis acharnés, l'ancien ministre du budget est passé aux aveux devant les juges dans l'affaire de son compte suisse. Mais ses confessions judiciaires ne peuvent prétendre mettre un terme à l'enquête des magistrats anti-corruption Van Ruymbeke et Le Loire. De nombreuses questions restent en suspens. Les dessous d'un incroyable revirement.

Affaire Cahuzac : les tiraillements de l'UMP

|  Par Marine Turchi

Quelle ligne la droite doit-elle adopter dans l'affaire Cahuzac ? Ce débat, l'UMP l'a eu à plusieurs reprises en interne. Tiraillé sur la question, le parti se livre à un numéro d'équilibriste depuis les aveux de l'ex-ministre du budget, dont elle a vanté les qualités jusque très récemment. Récit.

Affaire d’un homme pour le PS, « scandale d’Etat » pour les autres

|  Par Stéphane Alliès et Mathieu Magnaudeix et Marine Turchi

Après l’avoir beaucoup soutenu, les députés PS dénoncent les « mensonges » de Jérôme Cahuzac. Beaucoup jugent sa carrière politique terminée. La droite, elle, délaisse sa retenue des dernières semaines et raille la « République exemplaire » de François Hollande.

Cahuzac mis en examen, «dévasté de remords»

|  Par La rédaction de Mediapart

L'ancien ministre du budget a pris rendez-vous ce mardi avec les juges d'instruction en charge de l'enquête sur son compte suisse pour passer aux aveux.

Pascal Durand : «Est-ce que l'Elysée a protégé Jérôme Cahuzac?»

|  Par Stéphane Alliès

« Bien pire qu'une simple erreur individuelle », l'attitude de l'ancien ministre du budget est un « attentat contre la démocratie », affirme le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, Pascal Durand. Entretien express.

Jérôme Cahuzac et l'injure faite à la nation

|  Par Antoine Perraud

M. Cahuzac reconnaît devant les juges les faits révélés par Mediapart. En mentant hier à la représentation nationale, il a fait sombrer davantage la Ve République dans la régression démocratique. Leçons d'un parjure.

Cahuzac : le grand revirement de Moscovici

|  Par Dan Israel

Après avoir soutenu durant des semaines Jérôme Cahuzac, le ministre de l'économie Pierre Moscovici s'en démarque désormais plus ou moins subtilement. Au risque d'être mis face à ses précédents propos. Les journalistes ont aussi retrouvé des sources mettant en cause l'ex-ministre du budget.

Cahuzac, le jour d'après

|  Par Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux

La démission du ministre provoque un choc chez les socialistes. Beaucoup continuent à le soutenir, d'autres s'interrogent sur la piste d'un financement politique par les laboratoires pharmaceutiques.

Pourquoi la droite n'utilise pas l'arme des affaires

|  Par Marine Turchi

Les députés UMP sont étonnamment cléments depuis le début de l'affaire. Sans doute parce que Jérôme Cahuzac incarnait l'aile droite du gouvernement. Mais aussi parce que les révélations viennent d'un journal qu'ils connaissent trop bien, et que les juges qui vont instruire ce dossier travaillent déjà à des affaires les concernant.

Cahuzac: Hollande lâche sa pièce-maîtresse

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix

Après quatre mois de soutien, discret mais tenace, le président de la République a fini par trancher. L'ouverture d'une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale rendait intenable la position de Jérôme Cahuzac.

Sur la piste de l'argent des laboratoires

|  Par Mathilde Mathieu et Michel de Pracontal et Michaël Hajdenberg

L’information judiciaire, ouverte mardi, vise non seulement des faits de « blanchiment de fraude fiscale », mais aussi l'argent que le ministre, désormais démissionnaire, aurait touché grâce à l'industrie pharmaceutique. 

Le ministre, la faiblesse du pouvoir, le poids des communicants

|  Par François Bonnet

Jérôme Cahuzac n'a pas hésité à user de tous les moyens de l'État pour tenter d'étouffer l'affaire de son compte suisse. Appuyé par les communicants de Stéphane Fouks, il aura su embarquer à sa suite l'ensemble du pouvoir, une partie de son administration et la plupart des médias.

Le constat accablant du parquet de Paris

|  Par La rédaction de Mediapart

Le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une information judiciaire visant Jérôme Cahuzac pour « blanchiment de fraude fiscale ». Il valide ainsi l'ensemble des informations publiées par Mediapart.

Affaires : Hollande définit sa jurisprudence

|  Par Lénaïg Bredoux

Jamais depuis son élection, le président de la République ne s’était exprimé sur l’attitude qu’il prônerait en cas de mise en cause judiciaire d’un ministre. Il a fini par trancher.

Cahuzac: l’enquête préliminaire valide l’enregistrement

|  Par Fabrice Arfi

L’enquête préliminaire pour « blanchiment de fraude fiscale » visant le ministre du budget a établi l’authenticité de l’enregistrement révélé par Mediapart, dans lequel Jérôme Cahuzac reconnaît détenir un compte à l’UBS de Genève. La bande n’a pas été manipulée et il s’agit bien de la voix de M. Cahuzac, d’après les experts sollicités et les témoins entendus.

Les mécomptes fiscaux de Jérôme Cahuzac

|  Par Fabrice Arfi

En-tête du document révélé par MediapartEn-tête du document révélé par Mediapart

Le ministre du budget, déjà visé par une enquête judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale », a-t-il truqué ses déclarations de patrimoine ? Sa propre administration se le demande. Mediapart publie un document qui prouve que le fisc a engagé des vérifications approfondies sur les déclarations d’impôt sur la fortune du ministre, dont la sincérité pourrait être remise en cause.

Les prises d’otages du ministre du budget

|  Par François Bonnet

Jérôme Cahuzac tente de sauver son poste ministériel en multipliant les pressions sur la justice et en liant à son sort tout le pouvoir exécutif. C’est une stratégie risquée, qui pourrait exaspérer Matignon et l’Élysée tant ils se retrouvent ainsi placés en première ligne du scandale.

Cahuzac : la police a récupéré l’enregistrement, l’enquête démarre

|  Par Fabrice Arfi

Le 3 janvier à l'Elysée.Le 3 janvier à l'Elysée. © Reuters

L'avocat Michel Gonelle a remis à la police, le 16 janvier, une copie d'un enregistrement dans lequel le ministre du budget Jérôme Cahuzac évoquait son compte suisse non déclaré.

Cahuzac : les étranges rapports du professeur Terneyre

|  Par Fabrice Arfi

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac a tenté d'innocenter son prédécesseur, Éric Woerth, dans l’affaire de Compiègne, grâce à un système qu'il avait déjà utilisé dans sa commune de Villeneuve-sur-Lot, au bénéfice d'un de ses proches visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts ». Mais la justice en a décidé autrement…

Affaire Cahuzac: le parquet ouvre une enquête pour «blanchiment de fraude fiscale»

|  Par Fabrice Arfi et Michel Deléan

© Reuters

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour « blanchiment de fraude fiscale » dans l’affaire du compte suisse du ministre du budget. Les investigations ont été confiées à la Division nationale d’investigations financières et fiscales (Dniff). La justice ne semble plus se satisfaire du simple démenti de façade du ministre.

Cahuzac, une stratégie du flou à l'Elysée

|  Par Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux

Alors que le ministre du budget est l'objet d'une enquête pour blanchiment de fraude fiscale, il est bien difficile de saisir quelle est pour le pouvoir la jurisprudence en matière d’affaire politico-judiciaire. Ni doctrine Bérégovoy-Balladur ni doctrine Jospin. « La confiance est maintenue », indique l'Élysée.

Affaire Cahuzac: les dix questions qui fâchent

|  Par Fabrice Arfi

Affaibli par l’affaire de son compte en Suisse et par la censure du Conseil constitutionnel de l’impôt à 75 %, le ministre du budget multiplie les apparitions: dimanche sur Europe-1 puis lundi sur France-2. Mediapart fait la liste des dix questions auxquelles le ministre n'a pas répondu.

Cahuzac et Giscard, une bruyante stéréo

|  Par Antoine Perraud

Où l'on s'aperçoit que Jérôme Cahuzac, souvent présenté comme le meilleur jongleur de chiffres qu'ait connu un gouvernement de la Ve République depuis Giscard d'Estaing, adopte la même défense que ledit Giscard au moment de l'affaire des diamants...

Hippodrome de Compiègne: le cadeau de Cahuzac

|  Par Michel Deléan

Le ministre (PS) du budget a fait déposer le 24 décembre au tribunal administratif de Paris un mémoire qui vole au secours de son prédécesseur (UMP) Éric Woerth, en grande difficulté dans ce dossier. Deux enquêtes judiciaires sur la vente de l'hippodrome se poursuivent.

La gauche embarrassée par les affaires politico-financières

|  Par Michel Deléan

Hier comme aujourd’hui, le PS et ses alliés peinent à faire le ménage dans leurs rangs, et préfèrent souvent s’en prendre aux juges ou aux journalistes. De l'affaire Urba au cas Guérini, analyse de cas.

Me Mignard : ce que l’affaire Cahuzac réclame de la justice

|  Par La rédaction de Mediapart

Avocat de Mediapart, Me Jean-Pierre Mignard s’interroge sur la paralysie de la justice dans l’affaire Cahuzac. « Il faut couper le lien entre l’exécutif et le parquet, et vite », conclut-il, ajoutant : « Un peu plus de République et de démocratie nous fera le plus grand bien. »

L'affaire Cahuzac pour ceux qui ne veulent pas voir

|  Par François Bonnet

Les révélations successives de Mediapart mettent l'Élysée au pied du mur. Aux responsables politiques qui parlent d'« allégations », Mediapart présente les cinq points clés de l'affaire du compte suisse. Des preuves ? Elles sont là, pour tous ceux qui, de bonne foi, veulent lire, écouter et comprendre.

Les questions du fisc à Jérôme Cahuzac

|  Par Fabrice Arfi

Fort tard dans la soirée du samedi 22 décembre, l’AFP a diffusé un communiqué de la Direction générale des finances publiques, celle de l’administration fiscale dépendant du ministre du Budget, affirmant que « aucun contrôle ou enquête n’est en cours à l’encontre d’un membre du gouvernement ». Supposé démentir Mediapart, ce communiqué est contredit par nos nouvelles informations sur les vérifications fiscales actuellement en cours des déclarations de patrimoine de Jérôme Cahuzac.

Les mensonges de Jérôme Cahuzac

|  Par Fabrice Arfi

Jérôme Cahuzac, mecredi 5 décembre. Jérôme Cahuzac, mecredi 5 décembre. © Reuters

Le ministre n’a pas dit la vérité aux plus hautes instances de l’État et se trouve aujourd’hui dans une situation politique intenable.

  • Le détenteur de l’enregistrement dans lequel Jérôme Cahuzac parlait fin 2000 de son compte en Suisse a contacté l’Élysée pour certifier son authenticité. Mediapart révèle son identité.
  • Dans des mails consultés par Mediapart, Jerôme Cahuzac ne dément pas l’authenticité de l’enregistrement.
  • Des vérifications fiscales sont en cours sur le patrimoine du ministre. Ses déclarations d’ISF laissent apparaître des anomalies.

Jérôme Cahuzac, «l'ami» du roi des labos pharmaceutiques

|  Par Mathilde Mathieu et Michel de Pracontal

Il s'appelle Daniel Vial et est depuis plus de vingt ans le lobbyiste le plus influent de l'industrie pharmaceutique. Interrogé par Mediapart, il reconnaît des relations d'affaires avec l'actuel ministre du budget devenu un « ami », assure-t-il. Car dans les années 1990, les activités de « consultant » de Jérôme Cahuzac pour des laboratoires, et en particulier pour le labo français Innothera, expliquent pour partie sa fortune rapide.

Affaire Cahuzac: il faut un juge indépendant

|  Par François Bonnet et Dan Israel

Le ministre du budget annonce qu'il va demander à l'UBS d'attester qu'il n'a jamais eu de compte en Suisse, contrairement à ce que nous avons révélé. La banque a déjà fait connaître un refus « de principe ». Au-delà des initiatives d'un ministre devant gérer un intenable conflit d'intérêts, seule une enquête judiciaire indépendante pourra faire la lumière sur une affaire qui vire au scandale gouvernemental.

«En direct de Mediapart» : notre émission sur l'affaire Cahuzac et les paradis fiscaux

|  Par La rédaction de Mediapart

Le 14 décembre, nous avons consacré notre émission live à l'affaire Cahuzac, avec Fabrice Arfi, Lénaïg Bredoux, Dan Israel et Mathilde Mathieu, puis à un débat sur la fraude fiscale, avec Antoine Peillon, Thomas Coutrot, Catherine Gaudard et Xavier Harel.

Affaire Cahuzac: les non-réponses du ministre

|  Par François Bonnet

Depuis dix jours, Jérôme Cahuzac ne répond pas ou entretient un épais brouillard sur plusieurs éléments clés liés au compte suisse qu'il a possédé jusqu'en février 2010. Explications en cinq questions.

La Parisienne Libérée : «Montage offshore»

|  Par La Parisienne Liberee



Paris-Genève-Singapour : les nouvelles routes de l'évasion fiscale.

Affaire Cahuzac: le gestionnaire de fortune qui sait tout

|  Par Fabrice Arfi et Dan Israel et Mathilde Mathieu et martine orange

Pour gérer son importante fortune personnelle, constituée pour partie d’avoirs non déclarés, abrités pendant des années dans un compte en Suisse, Jérôme Cahuzac s’est adjoint les services d’un homme de confiance, dont Mediapart est en mesure de révéler l’identité. Il s’agit de Hervé Dreyfus, gestionnaire de fortune. Il est celui qui connaît les secrets financiers de l’actuel ministre du budget, selon les éléments recueillis par notre enquête.

Affaire Cahuzac : le ministre, la presse et la démocratie

|  Par Edwy Plenel

© Reuters

La France est une démocratie de basse intensité. Mediapart l’a mis en évidence sous la droite avant de le vivre sous la gauche. Retour sur l’affaire Cahuzac qui n’est pas l’affrontement d’un journal et d’un homme, mais la mise à l’épreuve de notre culture démocratique, des principes qui l’inspirent et des valeurs qui l’animent.

Cahuzac: une enquête est bien improbable

|  Par Michel Deléan

Paradoxalement, la justice ne peut pas enquêter sur la fraude fiscale qu'implique le compte suisse non déclaré de Jérôme Cahuzac… mais elle peut juger Mediapart au bout d'une procédure qui ne s'intéressera pas au fond de l'affaire.

Cahuzac: l'aveu enregistré

|  Par Fabrice Arfi

Jérôme Cahuzac, mercredi 5 décembre.Jérôme Cahuzac, mercredi 5 décembre. © Reuters

Face aux démentis répétés du ministre du budget après nos révélations sur son compte suisse, Mediapart dévoile un enregistrement datant de la fin de l'année 2000 dans lequel Jérôme Cahuzac, alors député, évoque avec un chargé d'affaires son compte caché. « Moi, ce qui m’embête, c’est que j’ai toujours un compte ouvert à l’UBS », affirme le futur ministre du budget. Nos nouvelles révélations.

 

UBS ou l'industrialisation de la fraude fiscale

|  Par martine orange et Dan Israel

La présidente de la confédération suisse a rencontré vendredi François Hollande. Les deux pays ont des discussions sur l'évasion fiscale. Un dossier devient brûlant : l'UBS. La filiale française de la deuxième banque suisse pourrait être mise en examen en tant que personne morale, pour avoir couvert un vaste système d'évasion fiscale.

Florange, Cahuzac: l'effroyable semaine de l'exécutif

|  Par Lénaïg Bredoux

Déjà embarrassé par le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, le gouvernement est fragilisé par sa gestion du dossier social de Florange. Pour François Hollande, qui s’y était rendu pendant la campagne, il y va de sa crédibilité auprès des ouvriers qui l’accusent de trahison.

Le compte suisse du ministre du budget Jérôme Cahuzac

|  Par Fabrice Arfi

Jérôme CahuzacJérôme Cahuzac © Reuters

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac (PS) a détenu pendant de longues années et jusqu'en 2010 un compte bancaire non déclaré à l'UBS de Genève, selon une enquête de Mediapart qui s’appuie sur de nombreux témoignages et des éléments documentaires probants. « Je n’ai pas de compte en Suisse et n’en ai jamais eu. Il est clair que si vous publiez ça, j’attaquerai », a réagi M. Cahuzac.

 

Ce privé qui enquête sur Jérôme Cahuzac

|  Par La rédaction de Mediapart

Sud Ouest rapporte qu'il y a quelques semaines, un privé d'une « officine installée dans les beaux quartiers de la captiale » s'est déplacé dans le Lot-et-Garonne pour enquêter sur le « fameux compte suisse ».

Le ministre n’est pas «impressionné» mais sa défense prend l’eau

|  Par François Bonnet

Malgré le soutien du premier ministre, Jérôme Cahuzac est dans une situation difficile et ses démentis se font imprécis. Le journal Sud Ouest confirme l'existence de l'enregistrement que nous avons publié et affirme que son détenteur « honorablement connu » l'a fait remettre « à un notaire ».

Compiègne : une consultation qui soulage Eric Woerth

|  Par Michel Deléan

Sollicité par le ministre du budget Jérôme Cahuzac, un professeur de droit estime dans une courte étude que l’État avait le droit de vendre l’hippodrome de Compiègne. Mais un précédent rapport, remis à la Cour de justice de la République, dit le contraire. Eric Woerth n'est pas blanchi.

Tous les articles

Édition : Les invités de Mediapart

Contre l'argent illicite, non aux lois de panique

|  Par Les invités de Mediapart

« Les réglementations adoptées depuis vingt ans » pour lutter contre la fraude fiscale ou contrôler le financement politique « ont connu le sort banal de l’action publique à la française : des principes forts et des applications aléatoires », constate Pierre Lascoumes, sociologue (CNRS - Sciences-Po). Avant d'opter pour de nouvelles mesures, il faut, selon lui, étudier « les failles des dispositifs en place ».

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Mediapart c'est aussi... L'international. Le journal vous propose un regard différent sur l’information. Testez Mediapart pour 1€ les 15 premiers jours d'abonnement.Abonnez-vous

Édition : Les invités de Mediapart

Le droit et l'émotion

|  Par Levent SABAN

Renforcer l’indépendance de la justice, lutter contre les conflits d’intérêts, rendre inéligible un élu condamné ? Après les anonnces présidentielles, Levent Saban, avocat au barreau de Saint-Etienne, met en garde contre un retour d'une utilisation conjoncturelle du droit et de la loi.

Dans l’affaire Cahuzac, le problème ce sont les institutions

|  Par Clément Lazarus

Le mensonge est une affaire avant tout humaine. C’est seul face à sa conscience qu’un homme a décidé de mentir à tout un pays sur sa situation personnelle. On imagine d’ailleurs le violent conflit intérieur qui a dû tenailler pendant de longues semaines l’ex ministre avant qu’il ne décide finalement de passer aux aveux.

Affaire Cahuzac: la lettre de Mediapart au Procureur de la République

|  Par Edwy Plenel

Au nom de Mediapart, j'ai écrit, jeudi 27 décembre, au Procureur de la République de Paris, M. François Molins, à propos de l'affaire Cahuzac. Objet de ce courrier : expliquer pourquoi les informations que nous avons révélées devraient faire l'objet d'une enquête judiciaire indépendante, dans l'intérêt de la manifestation de la vérité.

Cahuzac: AFP ou agence TASS?

|  Par François Bonnet

Comment faire d’une dépêche d’agence, a priori froide et factuelle, un monument de désinformation pour voler au secours de Jérôme Cahuzac ? Un bel exemple vient d’en être donné par l’Agence France Presse qui laisse mettre gravement en cause l’honneur professionnel de Mediapart.

Le secret des sources, ce devoir sacré

|  Par Edwy Plenel

Faut-il que le journalisme français soit mal en point pour qu’il cède à la chasse aux sources de Mediapart dans l’affaire Cahuzac ! Rappel méthodologique et déontologique à l’usage des professionnels comme des citoyens sur ce devoir sacré : la protection des sources. Avec un détour par la guerre d’Algérie.

Le menhir d’Obélix cachera-t-il la forêt de l’évasion fiscale ?

|  Par ATTAC FRANCE

Le départ en exil fiscal d’Obélix-Gérard Depardieu suscite une légitime levée de boucliers. Mais la polémique entretenue par les déclarations du Premier ministre et du ministre du Travail ne risque-t-elle pas de faire oublier les éclaircissements attendus concernant l’affaire du compte suisse du ministre du budget, Jérôme Cahuzac, révélée par Mediapart ?

L'affaire Cahuzac, la démocratie et son écosystème

|  Par Edwy Plenel

L'affaire Cahuzac illustre le scandale démocratique de la vérité. C'est ainsi qu'au lieu de discuter le fond de l'affaire – l'évasion et la fraude fiscales, l'éthique des fonctions publiques, etc. –, ceux que cette vérité dérange s'en prennent au messager, Mediapart. Un cas d'école pour une réflexion sur la démocratie et son écosystème.

Merci Jacques Séguéla !

|  Par Michel Deléan

Deux bonnes nouvelles en cette fin d’année. D’abord, à tous ceux qui demandaient des preuves de vie de Jacques Séguéla, nous sommes en mesure d’affirmer qu’il est en pleine forme. Et surtout, le roi de la pub n’aime pas Mediapart.

«En direct de Mediapart» ce vendredi : la droite, Florange, Cahuzac

|  Par La rédaction de Mediapart

Dernière émission de l'année, toujours en direct et en vidéo depuis la rédaction de Mediapart, vendredi 14 décembre de 18 h à 22 h. Dix jours après notre premier article, nous reviendrons à 20 h 30 sur l'affaire Cahuzac. Avant cela, à 18 heures, Emmanuel Terray, auteur de l'essai Penser à droite, viendra nous éclairer sur la guerre de tranchées à l'UMP. À 19 heures, nos invités et nos journalistes se pencheront sur le symbole Florange.