Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Sam.22 novembre 201422/11/2014 Dernière édition

Guerre et révolution en Ukraine

Dans le Donbass, en Ukraine, des élections fantômes

|  Par Laurent Geslin

Dimanche 2 novembre, les Républiques populaires de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) élisent leurs parlements et leurs premiers ministres. Des scrutins qui n'auront de démocratiques que le nom et dont les résultats sont déjà connus, mais qui s'inscrivent dans un processus de légitimation des deux entités.

Comment la Russie s'adapte au régime de sanctions occidentales

|  Par Agathe Duparc

Privé de technologies et de capitaux occidentaux pour ses projets d'avenir, le secteur pétrolier cherche une issue, alors que les oligarques visés, désormais « patriotes », se repositionnent sur le marché intérieur. Pour beaucoup, la Chine et le marché asiatique sont les partenaires de demain.

Ukraine: dans les décombres de Slaviansk, loin des élections

|  Par Laurent Geslin

Les Ukrainiens ont élu leurs députés dimanche 26 octobre, plaçant en tête les listes Porochenko et Iatseniouk. Dans l'est de l'Ukraine, peu nombreux sont les électeurs qui ont pu participer au scrutin. À Slaviansk, ville durement éprouvée par les affrontements entre l'armée ukrainienne et les séparatistes pro-russes, la population panse ses plaies en espérant éviter le retour des combats.

Ukraine : ce que l'on découvre en longeant l'improbable diagonale de la « Nouvelle Russie »

|  Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin

Diliarda Kudusova et Minaver Idrisova.Diliarda Kudusova et Minaver Idrisova. © Laurent Geslin

Après l'annexion de la Crimée par la Russie et alors que les séparatistes renforcent leur contrôle sur les régions de l'est de l'Ukraine, le sud du pays va-t-il à son tour basculer dans le guerre ? De la mer d'Azov jusqu'à la Transnistrie, ces territoires pourraient-ils constituer ce que Vladimir Poutine appelle la «Novorossia», la «Nouvelle Russie»? Carnet de route de nos envoyés spéciaux.

Le pianiste Mikhaïl Rudy déchiffre la Russie

|  Par Antoine Perraud

Quatre vidéos dans l'articleQuatre vidéos dans l'article

Le pianiste Mikhaïl Rudy, ancien enfant prodige soviétique passé en France en 1976, évoque, dans un français chantant appris à la lecture de Diderot et de Proust, son enfance à Donetsk, la guerre en Ukraine, le pouvoir de Poutine. Et il dit ne pas comprendre la propagande déversée par les grands moyens d'information, en France ou aux États-Unis, au sujet de la crise ukrainienne.

Une Ukraine en guerre s'apprête à reprendre le chemin des urnes

|  Par Amélie Poinssot

C'est une Ukraine en guerre et en profonde récession qui s'apprête à voter, cinq mois après l'élection du président Porochenko. Cette fois-ci, il s'agit d'élire l'assemblée nationale, dont la composition actuelle date de la présidence Ianoukovitch.

Ukraine: voyage dans les «Républiques populaires» de Donetsk et Lougansk

|  Par Jean-Arnault Dérens

Sur la route de Lougansk.Sur la route de Lougansk. © Laurent Geslin

Les régions de Donetsk et Lougansk sont aux mains des séparatistes pro-russes. D'étranges gouvernements assurent contrôler la situation et remettre en état ces territoires dévastés par la guerre. La population est, quant à elle, dans le plus grand dénuement. Reportage de nos envoyés spéciaux.

Ukraine: les miliciens pro-Kiev occupent dans la violence les villes «libérées»

|  Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin

Valentin, commandant du bataillon Aidar.Valentin, commandant du bataillon Aidar. © Laurent Geslin

Une guerre larvée se poursuit dans l'est de l'Ukraine. À Starobilsk, en arrière du front, le bataillon Aïdar, constitué de miliciens pro-Kiev, est mis en cause pour ses exactions. Après avoir perdu 45 hommes, il occupe la région tandis que la population subit les vagues de violences successives. Reportage.

En Russie, « le mécontentement monte chez les militaires »

|  Par Amélie Poinssot

Pour Ella Poliakova, présidente de l'organisation de défense des droits de l'Homme « Mères de soldats de Saint-Pétersbourg », la guerre en Ukraine a déjà coûté des dizaines de morts à l'armée russe. Mais les militaires ne sont pas les seules victimes de ce conflit : les ONG comme la sienne ont désormais de plus en plus de difficultés à travailler en Russie.

Qui sont les leaders séparatistes en Ukraine?

|  Par Agathe Duparc

Igor Strelkov, ancien de l'armée russe, ultranationaliste, a combattu en Tchétchénie.Igor Strelkov, ancien de l'armée russe, ultranationaliste, a combattu en Tchétchénie. © Novorossia

Les présidents russe et ukrainien se rencontrent mardi à Minsk pour tenter de trouver un accord de paix. En quelques mois une poignée d’inconnus, souvent liés aux services russes et à l'extrême droite nationaliste, a émergé dans l’est de l’Ukraine s’installant aux postes clés des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Mediapart passe en revue leur biographie.  

Guerre en Ukraine: les civils paient le prix fort

|  Par Amélie Poinssot

L'offensive ukrainienne se poursuit dans l'est de l'Ukraine, l'armée tirant aveuglément sur les civils, tandis que les séparatistes pro-russes ne font pas non plus dans la dentelle. Depuis mars, le conflit a fait plus de deux mille morts. Les combats s'intensifient dans deux villes voisines de Donetsk. Les civils, eux, pleurent leurs morts et fuient une région devenue invivable.

Ces Russes en exil face à un pays qui leur échappe

|  Par Amélie Poinssot

Ils ont quitté la Russie cette dernière année, menacés par le pouvoir, ou s'en sont éloignés il y a plus longtemps, pour diverses raisons. Aujourd'hui, alors que la crise ukrainienne a radicalisé le récit national russe, aucun d'entre eux ne peut imaginer retourner vivre dans son pays natal. Témoignages de Russes en France qui peinent, aujourd'hui, à échanger avec leurs proches abreuvés de propagande.

Petro Porochenko, président consacré avant même son investiture

|  Par Amélie Poinssot

Élu à la tête de l'Ukraine dès le premier tour le 25 mai dernier, Petro Porochenko sera investi samedi 7 juin à Kiev. Adoubé cette semaine par les chancelleries occidentales, cet oligarque doit composer son gouvernement dans les prochains jours et décider, ou non, d'instaurer l'état d'urgence. Nulle place, en tout état de cause, pour une quelconque période de grâce.

En pleine guerre contre les séparatistes, le gouvernement ukrainien vacille

|  Par Amélie Poinssot

Faute du soutien de sa coalition, le premier ministre Arseni Iatseniouk a présenté sa démission ce vendredi 25 juillet. Cette nouvelle crise politique à Kiev vient affaiblir un pouvoir confronté à un conflit séparatiste dans la région de Donetsk qui ne fait que s'exacerber, une semaine après le crash de la Malaysia Airlines.

Embargo sur l'agroalimentaire: derrière la riposte russe, une nouvelle carte se dessine

|  Par Amélie Poinssot

Comme il l'avait annoncé, le Kremlin a pris des mesures de rétorsion en réponse à la politique de sanctions menée par les États-Unis et l'Union européenne à l'égard de la Russie. Depuis ce jeudi 7 août, tous les produits agroalimentaires en provenance des pays à l'origine des sanctions sont interdits sur le sol russe. La tension est à son comble entre Bruxelles et Washington d'un côté, Moscou de l'autre – qui se tourne, désormais, vers l'Amérique du Sud.

Un milliardaire, intime de Poutine, raconte sa vie sous sanctions américaines

|  Par Agathe Duparc

Fondateur du géant Gunvor, Guennadi Timtchenko a fait fortune dans le négoce de pétrole. Les sanctions américaines à la suite du crash du vol MH17 en Ukraine touchent de plein fouet ce proche du président russe aujourd’hui contraint de vivre en Russie. Il se confesse dans une longue interview accordée à l’agence russe Itar-Tass.

Le crash du MH17 radicalise les positions ukrainienne et russe

|  Par Amélie Poinssot

Loin d’apaiser les tensions ou de conduire les parties à la raison, le crash du MH17 dans l'est de l'Ukraine risque au contraire de conduire à une nouvelle escalade. Le Kremlin s'enferme dans sa rhétorique et continue de nier tout lien avec les troupes séparatistes, les affrontements reprennent de plus belle à Donetsk, tandis que les chancelleries occidentales, impuissantes, tentent de faire démarrer l'enquête.

Le grand débat : « Dans la tête de Vladimir Poutine »

|  Par La rédaction de Mediapart

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

À la lumière de l'Ukraine, quelles sont les évolutions du régime russe, ses intérêts? Françoise Daucé, Jean-Robert Raviot et Jacques Sapir répondent.

L'Union européenne monte d'un cran face à la Russie

|  Par Amélie Poinssot

L'UE est passée ce mardi 29 juillet à la « phase 3 » des sanctions visant la Russie : cibler des secteurs particuliers de l'économie russe. Les ventes d'armes, notamment, sont bloquées, mais la décision des Vingt-Huit n'est pas rétroactive : la livraison du Mistral français est maintenue.

Face à la Russie, l'introuvable réponse européenne

|  Par Amélie Poinssot

La politique de sanctions graduées mise au point par l'UE n'a pour l'heure pas porté ses fruits. Si les Européens ont légèrement durci leurs mesures ciblées ce jeudi, ils apparaissent surtout divisés et impuissants, face à une économie russe certes fragile, mais nullement impactée pour l'instant.

Russie-Allemagne: un parfum de guerre froide

|  Par Thomas Schnee

Vladimir Poutine et Angela Merkel.Vladimir Poutine et Angela Merkel. © Reuters

L'escalade entre la Russie et l'Otan à propos de la crise ukrainienne fait chauffer les esprits en Allemagne. Angela Merkel se retrouve tiraillée entre de hauts responsables militaires prompts à appuyer l'axe atlantique, et les grands acteurs économiques, plutôt adeptes de la real-politik, vu leurs affaires en Russie.

«A Kiev, nous n’avons fait qu’une moitié de révolution»

|  Par Amélie Poinssot

Cinq mois après le début de la révolution, les enjeux des élections ukrainiennes semblent aux antipodes des idéaux portés par le Maïdan. Entretien avec Mustafa Nayyem, journaliste, qui fut à l'origine des premiers rassemblements.

Yermolenko: «Le régime Poutine, c'est le fascisme paré des atours de l'antifascisme»

|  Par Amélie Poinssot

Dans l'est de l'Ukraine, les milices pro-russes ne cessent de renforcer leurs positions. Les observateurs de l'OSCE sont toujours retenus en otage et les séparatistes qui tiennent Sloviansk se sont emparés mardi de la préfecture régionale. Décryptage de la politique russe et des enjeux ukrainiens avec un jeune chercheur ukrainien, Volodymyr Yermolenko.

Ukraine: 46 morts à Odessa à la suite d'affrontements

|  Par La rédaction de Mediapart

Alors que les rebelles prorusses étendent leur emprise à l'est de l'Ukraine, vendredi 2 mai, l'armée ukrainienne a lancé une vaste opération militaire pour reprendre Sloviansk, une des villes tenues par les séparatistes.

Ukraine: Etats-Unis et Russie s'enferment dans un dialogue de sourds

|  Par Iris Deroeux

Les États-Unis ont pris de nouvelles sanctions ciblées à l’encontre de la Russie. Mais si cette stratégie a des conséquences sur l'économie du pays, elle n’a pour le moment que peu d’incidence sur la politique de Vladimir Poutine. Le dialogue entre Russes et Américains semble de plus en plus bloqué.

La diagonale orthodoxe de Vladimir Poutine

|  Par Antoine Perraud

Le Kremlin, redoutant l'encerclement, est à nouveau tenté de se protéger derrière des États transformés en glacis. L'espace religieux orthodoxe européen offre un écrin géopolitique alléchant. Un « rideau de foi » va-t-il s'abattre à travers le continent ?

L'Ukraine en terminus de l'Europe

|  Par Antoine Perraud

Vladimir Poutine et Barack ObamaVladimir Poutine et Barack Obama © Reuters

L'UE, pieds et poings liés à une Amérique affaiblie, s'avère incapable de raisonner une Russie ragaillardie, qui se joue de la poudrière ukrainienne. Petite leçon d'Europe européenne, de Charles de Gaulle à Joschka Fischer...

La Russie est satisfaite de l'accord trouvé à Genève sur l'Ukraine

|  Par Agathe Duparc

Après sept heures de pourparlers à Genève, Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, a annoncé un accord de sortie de crise en Ukraine auquel personne ne croyait. Étaient présents le ministre des affaires étrangères ukrainien Andreï Dechtchitsa, l'Américain John Kerry et la cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton. La Russie marque des points. 

L'Ukraine plonge dans le chaos entre milices, pressions russes et opération armée

|  Par Agathe Duparc

Aux alentours de KramatorskAux alentours de Kramatorsk

Des pourparlers sur l'Ukraine se tiennent le 17 avril à Genève tandis que la situation n'a jamais été aussi confuse dans l'est du pays. L'opération antiterroriste lancée par Kiev tourne à un étrange face-à-face. Des hommes armés et masqués continuent à envahir des bâtiments officiels, alors que Moscou se défend de toute intervention. 

Ukraine: les Etats-Unis ne savent pas sur quel pied danser

|  Par Iris Deroeux

Alors que la situation dans l'est de l'Ukraine devient explosive, l’administration américaine hésite, sans stratégie claire. À la veille d'une réunion à Genève, le fameux « reset » d'Obama avec Poutine se révèle un échec.

Sur fond de tensions persistantes avec la Russie, Kiev ouvre la course à la présidence

|  Par Amélie Poinssot

Comme pour mieux entériner la prise de la Crimée, Moscou a organisé sur place un conseil des ministres lundi 31 mars. La question de l'avenir de la péninsule va peser lourd sur le scrutin présidentiel, prévu à Kiev le 25 mai.

Oleg Serebrian : « Le danger ne vient pas de l'ouest pour la Russie »

|  Par Antoine Perraud

Ambassadeur de la République de Moldavie à Paris, Oleg Serebrian analyse les remous géopolitiques aux abords de la mer Noire. La Russie entend-elle (re)constituer un glacis ? Nouvelle guerre froide ou inévitable coopération ?

Propagande et ferveur patriotique en Russie

|  Par Agathe Duparc

Une habitante de Sébastopol à la télévision russeUne habitante de Sébastopol à la télévision russe © Pervy Kanal

La croisade ukrainienne de Vladimir Poutine galvanise la ferveur patriotique des Russes. L'espace de la parole libre rétrécit de jour en jour.

Les Européens ont multiplié les faux pas sur l'Ukraine

|  Par Ludovic Lamant et Amélie Poinssot

La stratégie des « sanctions graduées » des Européens, dont une nouvelle phase a été annoncée ce vendredi, ne donne – pour l'heure – aucun résultat sur le terrain. L'UE paie surtout le prix de ses errements passés, où elle a perdu beaucoup de sa crédibilité avec ses voisins à l'est. À commencer par le partenariat oriental proposé à Kiev.

Les Américains s'attaquent à l'oligarchie poutinienne

|  Par Agathe Duparc

Afin de faire plier Moscou sur la Crimée, les États-Unis étendent leurs sanctions à vingt personnalités russes et une banque. La garde rapprochée du président Poutine est visée, dont le milliardaire Guennadi Timtchenko qui vient de revendre toutes les parts de son empire Gunvor.

Andreï Kourkov: «L'Ukraine a donné au monde l'anarchie et le masochisme»

|  Par Amélie Poinssot

Andreï Kourkov, écrivain russophone actuellement le plus connu à l'étranger, était de passage à Paris. Ce romancier ukrainien, vivement opposé dès le début à l'occupation russe de la Crimée, estime que le président russe ne s'arrêtera pas à l'annexion de la péninsule.

A Kiev, un gouvernement hétéroclite confronté à une crise majeure

|  Par Amélie Poinssot

Le gouvernement de transition entré en fonctions le 27 février dernier, dont chaque personnalité a été proposée devant la foule du Maïdan, a la charge de conduire le pays à une élection présidentielle anticipée, le 25 mai prochain. Mais il est surtout bousculé par l'occupation russe en Crimée où un référendum se tient ce dimanche : Kiev pourrait bien voir la Fédération de Russie annexer la péninsule.

Chez les mineurs de l'est de l'Ukraine, entre crise et bruits de guerre

|  Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin

Nikolai Tokarsky, député régional de Marioupol et homme d'Akhmetov. Nikolai Tokarsky, député régional de Marioupol et homme d'Akhmetov. © Laurent Geslin

Le bassin minier du Donbass s’est développé à l’époque soviétique. Ukrainiens, Russes, Géorgiens, Arméniens, Grecs vivent difficilement du charbon et de l'acier. Inquiètes de l'avenir après des années de crise sociale, les populations n’ont aucune confiance envers les nouveaux dirigeants de Kiev.

En Crimée, un référendum mais pas de choix

|  Par Régis Gente

Les autorités putschistes de la péninsule ukrainienne ont décidé pour le peuple ce que sera son futur. Le « référendum » de ce dimanche a sans surprise entériné la demande de rattachement de la Crimée à la Russie, sur fond de tentatives de déstabilisation de l’Ukraine dans le sud et l’est du pays.

Sergueï Axionov, un pantin presque parfait

|  Par Régis Genté

Sergueï Axionov est un petit homme d’affaires au passé de second couteau dans un gang criminel de la Crimée. Il est aujourd’hui à la tête de la péninsule qui, ce dimanche, vote par référendum sa sortie de l’Ukraine, quinze jours après ce qui a tout d’une intervention armée russe. Portrait.


Référendum en Crimée: les Européens préparent la riposte

|  Par Ludovic Lamant

Le chef du gouvernement ukrainien de transition, Arseni Yatseniouk, à Bruxelles, le 6 mars.Le chef du gouvernement ukrainien de transition, Arseni Yatseniouk, à Bruxelles, le 6 mars. © CE.

Les 28, qui jugent illégale la tenue du référendum en Crimée, devraient prendre dès lundi des sanctions à l'encontre de responsables russes. Ils devraient aussi signer, en fin de semaine, un volet de l'accord de coopération entre l'UE et Kiev. Au risque de braquer définitivement Moscou ?

Ukraine: les raisons du coup de force russe

|  Par La rédaction de Mediapart

Vidéo dans le corps de l'article.Vidéo dans le corps de l'article.

Comprendre les enjeux de la crise ukrainienne, avec Thomas Gomart, chercheur, directeur du centre Russie/NEI à l’IFRI, et Alexandra Goujon, politologue spécialiste de l'Ukraine et de la Biélorussie.

Russe contre ukrainien: la tectonique des langues

|  Par Antoine Perraud

Victime de la russification tsariste puis soviétique, la langue ukrainienne s'impose comme marqueur symbolique majeur. Elle s'avère enjeu aventureux dans l'opposition entre Moscou et Kiev : les démarcations territoriales épouseront-elles les frontières linguistiques ?

Ukraine-Russie: le facteur énergétique

|  Par Ludovic Lamant

La crise ukrainienne va-t-elle provoquer une nouvelle guerre du gaz ? Le géant de l'énergie Gazprom est à l'offensive. Les Européens cherchent la parade. Mais le scénario, côté russe, est loin d'être évident : la stratégie est à double tranchant pour Moscou.

Ukraine: les Européens annoncent les premières sanctions contre Moscou

|  Par Ludovic Lamant

La décision du pouvoir pro-russe installé en Crimée d'organiser, le 16 mars, un référendum sur le rattachement de cette région à la Russie a accéléré les choses. À Bruxelles, les dirigeants de l'UE ont décidé de premières sanctions contre Moscou, tout en voulant continuer à donner la priorité au dialogue et à la « sortie de crise ».

Russie-Ukraine: dans la tête de Vladimir Poutine

|  Par François Bonnet

Comment expliquer la brutalité de la réaction russe envers l'Ukraine ? La personnalité de Poutine n'y suffit pas tant la Russie a toujours considéré Kiev comme une préfecture sous tutelle. Les tragédies du XXe siècle, les hantises de la Russie post-soviétique, les intérêts stratégiques et économiques lient indissolublement ces deux pays.

Sur les routes de Crimée, en territoire occupé

|  Par Amélie Poinssot

Une caserne ukrainienne bloquée par des soldats sans insigne.Une caserne ukrainienne bloquée par des soldats sans insigne. © (A.P.)

Une armée sans insigne a pris possession de la Crimée, en Ukraine. Face à ce déploiement de soldats qui ne sont autres que les forces spéciales russes, la population de la région est partagée. Reportage de notre envoyée spéciale.

Ukraine: l'embarras de Barack Obama face à Vladimir Poutine

|  Par Iris Deroeux

Comment peut et va réagir Washington face à la crise ukrainienne ? Plusieurs options, notamment des sanctions économiques, sont débattues. Mais la marge de manœuvre de Barack Obama paraît faible.

Crimée: dans Simferopol, la ville aux trois visages

|  Par Amélie Poinssot

Dans la capitale de la Crimée, Simferopol, vivent des populations aussi bien de souche russe, ukrainienne que tatare. Si les derniers événements attestent d'une prise de pouvoir par les organisations pro-russes, les habitants ne parlent pas tous d'une même voix. Même si traditionnellement, on a ici les yeux tournés davantage vers la culture russe que le nationalisme ukrainien. Reportage de notre envoyée spéciale en Crimée.

Sébastopol, l'histoire longue du rêve impérial russe

|  Par François Bonnet

Sébastopol est au centre des tensions entre Ukraine et Russie alors que des milices armées ont pris son aéroport et que des mouvements pro-russes menacent de sécession. Cette ville militaire a pourtant une histoire singulière : elle veut plus que tout préserver son héritage d'avant-poste d'un empire disparu.

« Ce n'est ni la première, ni la dernière crise de séparatisme en Crimée »

|  Par Amélie Poinssot

Comment en est-on arrivé là ? Pour comprendre ce qui se passe en Crimée, nous avons rencontré l'historien et politologue Alexandr Farmantchouk. Cet ancien dissident, passé par la politique, travaille actuellement à la rédaction d'un ouvrage sur la Crimée.

Les milices et les forces spéciales russes ont pris le contrôle de la Crimée

|  Par Amélie Poinssot

La capitale régionale de la Crimée, Simferopol, vit depuis dimanche dans un calme qui n'est qu'apparent. Une armée sans insigne, de fait constituée par les forces spéciales russes, contrôle  tous les sites stratégiques de la péninsule et bloque les casernes des troupes ukrainiennes, imposant à cette région de deux millions d'habitants une occupation qui ne dit pas son nom. Reportage de notre envoyée spéciale.

La Suisse s'attaque à l'argent de la corruption ukrainienne après l'avoir abrité

|  Par Agathe Duparc

La Suisse traque les fonds du clan Ianoukovitch, le président déchu. Une plainte contre l'opposante Ioulia Timochenko, elle aussi soupçonnée de malversations, est par ailleurs examinée. Mediapart détaille les montages offshore qui ont permis la fortune des uns et des autres.

Ukraine: l'embarras de Barack Obama face à Vladimir Poutine

|  Par Iris Deroeux

Comment peut et va réagir Washington face à la crise ukrainienne ? Plusieurs options, notamment des sanctions économiques, sont débattues. Mais la marge de manœuvre de Barack Obama paraît faible.

Un dialogue difficile entre indignés d'Espagne et activistes d'Ukraine

|  Par Ludovic Lamant

La crise ukrainienne a provoqué malaise et hésitations, lors d'un colloque organisé, samedi 1er mars, à Madrid, sur les mouvements sociaux dans l'Union. Une preuve de plus des difficultés entre Européens et Ukrainiens.

Ukraine : escalade en Crimée, où flotte le drapeau russe

|  Par Amélie Poinssot

Drapeaux russes sur le Parlement de Crimée, jeudi.Drapeaux russes sur le Parlement de Crimée, jeudi. © (Reuters)

La tension s'exacerbe entre Moscou et Kiev. Le nouveau ministre de l'intérieur ukrainien accuse les forces russes « d'invasion » en Crimée. Cette petite république autonome, à l'extrême sud du pays, est fortement russophile et plusieurs camps s'y affrontent sur fond de manœuvres militaires russes à la frontière. À Sébastopol comme à Simferopol, la capitale régionale, on joue Moscou contre Kiev. Reportage de notre envoyée spéciale.

Crimée : l'Ukraine, placée en alerte rouge, parle de « déclaration de guerre »

|  Par La rédaction de Mediapart

Le premier ministre ukrainien a qualifié de « déclaration de guerre » la présence de forces russes en Crimée. Les réservistes ont été mobilisés et l'espace aérien fermé. La communauté internationale demande à Vladimir Poutine de retirer ses troupes.

Ukraine: des eurodéputés exhortent l'Union à ne pas répéter l'erreur de 2004

|  Par Ludovic Lamant

Depuis l'effondrement de l'URSS, l'Union européenne peine à trouver la bonne distance dans ses relations avec Kiev. Les Européens vont-ils s'engager pour de bon ?

Après l'Ukraine, la Russie? Le nouveau cauchemar de Poutine

|  Par François Bonnet

La révolution ukrainienne peut être un poison mortel pour Vladimir Poutine. Déjà en 2004, Moscou avait tout fait pour mettre en échec la révolution orange. Dix ans plus tard, ce qui se passe à Kiev déstabilise un régime russe en pleine stagnation. Il vient de choisir de réagir par la force contre l'opposition à Moscou même, et met en accusation Europe et États-Unis.

Ukraine, les inconnues du jour d'après

|  Par Amélie Poinssot

Après une journée où tout a basculé à Kiev, avec la destitution du président Ianoukovitch votée par le parlement et la libération de l'ancienne opposante Ioulia Timochenko, quels sont les scénarios politiques possibles ? Si une élection présidentielle a été convoquée pour le 25 mai, la Rada reste pour l'heure inchangée. Mais une vaste recomposition est déjà à l'œuvre. Explications.

Les Polonais mobilisés aux côtés des Ukrainiens

|  Par Amélie Poinssot

Vendredi soir, le président Victor Ianoukovitch a quitté Kiev, laissant le bâtiment officiel de la présidence aux mains de la rue. Depuis le début de la crise ukrainienne, la Pologne est particulièrement impliquée  : à la différence de Paris, Varsovie s'est toujours sentie très concernée par les évolutions en Ukraine.

Ukraine : l'Europe en son miroir tragique

|  Par Hubert Huertas

La révolte au nom d’une certaine idée de l’Europe, mais la passivité d’une Europe sans idées... Un projet d’association qui débouche sur un début de guerre civile... Avec un bilan provisoire effrayant, la tragédie ukrainienne devient le miroir du drame européen. Un miroir à triple face.

En Ukraine, la chute du pouvoir Ianoukovitch

|  Par La rédaction de Mediapart

En attendant Ioulia Timochenko sur le Maïdan, à KievEn attendant Ioulia Timochenko sur le Maïdan, à Kiev © Reuters/Vasily Fedosenko

Le pouvoir Ianoukovitch a vécu ses dernières heures samedi 22 février : l'opposition ukrainienne s'est emparée peu à peu des principales institutions tandis que le président déchu quittait la capitale. Cette journée aura vu par ailleurs le retour triomphal de l'ancienne premier ministre Ioulia Timochenko, libérée après trois ans de détention. Le président du parlement assure depuis dimanche la présidence par intérim. Récit heure par heure des événements.

L'UE hésite sur la constitution de la «blacklist» ukrainienne

|  Par La rédaction de Mediapart

Les États membres de l'UE se sont entendus sur le principe des sanctions à l'encontre de Kiev, mais la constitution de la liste des personnes proches du régime qu'elle vise fait débat au sein des 28.

Ukraine: à Lviv, ce que veulent dire nationalisme et extrême droite (2/2)

|  Par Antoine Perraud

Sur une place de Lviv, photos des victimes de la répression à Kiev.Sur une place de Lviv, photos des victimes de la répression à Kiev.

Lviv s'avère la base arrière de la révolution ukrainienne en cours. La ville est à la fois le berceau d'un nationalisme teinté d'autoritarisme et le siège d'un désir d'Europe, fondé sur des valeurs démocratiques. Tout est question de proportions, souvent faussées par la propagande. Rencontres en ce kaléidoscope bouillonnant.

Ukraine: à Lviv, une révolution assoiffée d'Europe (1/2)

|  Par Antoine Perraud

Lviv s'avère la base arrière de la révolution ukrainienne en cours. La ville est à la fois le berceau d'un nationalisme teinté d'autoritarisme et le siège d'un désir d'Europe, fondé sur des valeurs démocratiques. Tout est question de proportions, souvent faussées par la propagande. Reportage en ce kaléidoscope bouillonnant…

Yaroslav Hrytsak: « Le nationalisme ukrainien est pluriel »

|  Par Antoine Perraud

L'historien ukrainien Yaroslav Hrytsak répond aux questions que soulève la “révolution” de la place Maïdan : absence d'une gauche digne de ce nom, présence pesante des Églises d'Orient et d'Occident, travail de mémoire aussi nécessaire qu'incertain, nationalismes à définir...

En Ukraine, le pouvoir annonce une trêve sans effet sur le terrain

|  Par Agathe Duparc et Amélie Poinssot

A Kiev dans la nuit de mercredi à jeudiA Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi © Reuters

À Kiev, l'assaut mené par les autorités dans la soirée de mardi porte à une trentaine le nombre de victimes de la répression depuis le début du mouvement. Mercredi soir, le président Viktor Ianoukovitch a annoncé la conclusion d'une trêve. Les affrontements ont cependant repris ce jeudi matin, faisant une dizaine de victimes, selon l'AFP.

L'Europe s'apprête à sanctionner Kiev, le calendrier reste flou

|  Par Ludovic Lamant

Les ministres des affaires étrangères, réunis jeudi à Bruxelles, devraient s'entendre sur le principe de sanctions à l'encontre du régime. Mais les modalités restent incertaines.

Ukraine: la crise politique s'amplifie, au moins 25 morts

|  Par La rédaction de Mediapart

Les policiers prennent position autour du centre de la capitale, mercredi matin, encerclant les opposants encore présents sur la place de l'indépendance après une nuit d'affrontements. 

Ukraine: la violence de la répression renforce les mobilisations

|  Par François Bonnet

L'activiste Boulatov dit avoir été torturé.L'activiste Boulatov dit avoir été torturé. © (dr)

Le processus politique apparaît bloqué. L'armée demande au président de prendre « des mesures d'urgence ». À Kiev mais aussi en région, les groupes les plus radicaux gagnent en influence. Les violences policières alimentent la contestation. Tous les ingrédients d'une explosion sont en place.

Ukraine: sur la piste des avoirs détournés par Ioulia Timochenko

|  Par Agathe Duparc

Ioulia Timochenko lors de son procès en octobre 2011Ioulia Timochenko lors de son procès en octobre 2011 © Reuters

Kiev a mandaté un bataillon d'avocats internationaux pour retrouver les centaines de millions de dollars qui auraient été détournés par Ioulia Timochenko au milieu des années 1990, en tandem avec Pavel Lazarenko, l'ancien premier ministre déjà condamné en Suisse et aux États-Unis. La traque passe par Genève.

Ukraine: Poutine à Bruxelles pour constater ses désaccords avec les Européens

|  Par Ludovic Lamant

La crise à Kiev, qui s'est accélérée avec l'annonce de la démission du premier ministre Mykola Azarov, devrait occuper l'essentiel de la réunion Russie-UE mardi, alors que chaque camp accuse l'autre d'ingérence.

Ukraine: la révolution s'étend dans plusieurs régions du pays

|  Par Laurent Geslin

Le régime du président Ianoukovitch paraît incapable d'endiguer la contestation. Alors que la situation reste explosive à Kiev, l'opposition a pris le contrôle de plusieurs assemblées locales dans l'ouest du pays mais également dans le nord et l'est, des régions traditionnellement favorables au régime. De notre envoyé spécial à Kiev.

C'est comment, l'après-communisme ?

|  Par Dominique Conil et lorraine kihl

© DR

Un quart de siècle d’entretiens, de rencontres, d’histoires humaines : Svetlana Alexievitch, auteure de La Supplication, raconte la Russie d’hier à aujourd’hui dans un livre-fleuve, La Fin de l’homme rouge. Désormais Prix Medicis 2013 de l'essai.Le jeune écrivain Roman Sentchine publie une impitoyable saga sur l’effondrement social et moral d’une famille après la chute du communisme. Entretien et extraits.

Ukraine: une trêve fragile après les affrontements meurtriers

|  Par François Bonnet

Au lendemain des affrontements qui ont fait 5 morts et plus de 300 blessés mercredi, une courte trêve s'est installée à Kiev, en attendant l'issue de négociations entre l'opposition et le régime. Le président Ianoukovitch demande une réunion extraordinaire du Parlement, tandis que les témoignages sur les violences policières et les disparitions se multiplient.

L’Europe regarde l’Ukraine s’enfoncer dans le chaos

|  Par François Bonnet

L'Europe assiste, impuissante et quasi muette, à une deuxième révolution en Ukraine. Alors que celle-ci menace de déboucher sur des affrontements violents et que le régime de Ianoukovitch, fort du soutien de Poutine, refuse toute ouverture, l'Union européenne a décidé qu'il était urgent d'attendre.

En Ukraine, l'opposition cherche à maintenir le mouvement

|  Par Laurent Geslin

Des manifestants qui occupent la mairie de Kiev depuis plusieurs jours.Des manifestants qui occupent la mairie de Kiev depuis plusieurs jours. © Anastasia Vlasova

Les opposants pro-européens espéraient rassembler un million de personnes dimanche. L'entourage du président Ianoukovitch apparaît désorganisé et divisé. Mais les trois partis d'opposition apparaissent incapables de construire une alternative. De notre envoyé spécial à Kiev.

Ukraine: la révolte menace d'emporter le pouvoir

|  Par François Bonnet

Le soulèvement d'une partie de l'Ukraine contre le président Ianoukovitch n'a plus grand-chose à voir avec la révolution orange. Cette fois, une nouvelle génération, lasse des espoirs trahis qui ont suivi 2004, s'accroche à l'Europe pour demander des réformes radicales. Il n'est pas sûr que le pouvoir puisse y résister.

Ukraine: le président s'accroche au clan du charbon et de l'acier

|  Par La rédaction de Mediapart

Ivan Sokolenko. Diaporama sonore dans le corps de l'article.Ivan Sokolenko. Diaporama sonore dans le corps de l'article.

Le rapprochement entre l'Union européenne et l'Ukraine n'aura pas lieu, a-t-il été décidé ce 19 décembre. Les dérives autoritaires du président Ianoukovitch et l'emprisonnement de Ioulia Timochenko inquiètent Bruxelles. En attendant, le président soigne sa place forte: Donestk, le cœur du pays du charbon et de l'acier. Un reportage et un diaporama sonore de Laurent Geslin.

Ukraine: élisons Andreï Kourkov président!

|  Par François Bonnet

Viktor Ianoukovitch a emporté le second tour de l'élection présidentielle. Il devance de moins de 3% des voix son adversaire Ioulia Timochenko. Six ans après la révolution orange, c'est la revanche du «clan du Donbass» et des anciens directeurs rouges devenus oligarques. La crise politique n'est pas finie pour autant. En attendant, place à Andreï Kourkov, romancier décapant et fin analyste de la politique ukrainienne.

Tous les articles

La peste rouge-blanche dans la «gauche» française

|  Par Vincent Présumey

J'ai écrit une longue réponse, trop longue, sur le forum faisant suite à l'article sur «Ukraine, l'improbable diagonale de la Nouvelle Russie». J'en fais une contribution ici. Elle faisait suite à cette interpellation de "Xipetopec", l'un des grrrands géopoliticiens du club de Mediapart (les lecteurs curieux en ayant le temps iront voir le forum lui-même pour le contexte de cette intervention) :

Le soldat Ivan que personne ne sauvera

|  Par Anna Colin Lebedev

L’armée russe combat sur le sol de l'Ukraine, contre l’armée ukrainienne. Ce n’est pas vraiment une nouvelle, mais il a fallu que des soldats russes meurent au combat pour que le monde s’en aperçoive et s’en émeuve récemment. Il a fallu surtout que le mouvement des Mères de soldats de Russie lance l’alerte : des soldats disparaissent, des soldats signalent leur envoi en zone de combat, des soldats reviennent blessés, puis enfin, des cercueils reviennent.

Ukraine : très rapide billet d'étape

|  Par Vincent Présumey

Au moment où il est devenu aussi ridicule de nier l'intervention militaire russe en Ukraine qu'il l'était de nier l'engagement nord-américain au Sud-Vietnam au début des années 1960, voici un petit morceau d' information. Je n'ai pas eu le temps de refaire de longs articles approfondis, mais j'espère bien faire profiter prochainement le blog de Mediapart de diverses réflexions et travaux.

Édition : Les invités de Mediapart

Ukraine: des gardes blancs russes dans le Donbass

|  Par Les invités de Mediapart

Il n’y a pas de révolution dans le Donbass, pas même de mouvement de masse, écrit Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du Monde diplomatique. Ils n’existent que dans la propagande des partisans d’un mouvement séparatiste armé, dirigé par des nationalistes d’extrême droite. Importés de Russie, ils aspirent à la restauration de l’empire tsariste.

Sergueï Nikitine: "Vladimir Poutine veut clairement étrangler les ONG"

|  Par Amnesty International

Entretien avec Sergueï Nikitine, 57 ans, directeur du bureau d’Amnesty International à Moscou. Il dénonce, sans dramatiser, la mise au pas de la société civile russe et appelle la communauté internationale à se mobiliser pour enrayer la dérive autoritaire de Vladimir Poutine.

Ukraine: storytelling impérialiste russe contre analyse des faits

|  Par Vincent Présumey

En France la lecture dominante des événements ukrainiens à gauche du PS (et aussi parfois dans les rangs de celui-ci), à quelques exceptions notables près (les positions du NPA sont nuancées et, dans le Front de Gauche, Ensemble défend en général l'Ukraine contre l'impérialisme russe, quand au PG, on peut décrypter plusieurs lectures dans ses communiqués successifs comme dans les déclarations de J.L. Mélenchon), sont un décalque souvent sans retouches de la propagande impérialiste russe

Des militants ouvriers ukrainiens sur la situation dans le Donbass

|  Par Stefan Bekier

L'article ci-après est paru en polonais sur le site web du Syndicat libre Août ’80, implanté en particulier dans les mines de Silésie. Il est basé sur les informations et opinions émanant des responsables des syndicats des mineurs du Donbass.

Ukraine: l'incroyable aveuglement d'une partie de l'extrême-gauche et de l'extrême droite

|  Par Claude-Marie Vadrot

Que de nombreux Français soient méfiants, voire hostiles à la politique intérieure et étrangère des Etats-Unis, comme je le suis, cela peut facilement se comprendre. Que l’extrême droite française rêve plus ou moins en secret du pouvoir anti-démocratique de Poutine appuyé sur la religion, le racisme et le nationalisme, cela ne surprendra certainement pas un grand nombre de Français.

Ukraine, chronique des événements courants, 5 mai 2014

|  Par Vincent Présumey

Le déroulement des événements en Ukraine semble marcher dans le sens de la tragédie. On craint ce qui pourrait se produire, et cela se produit.

Hep ! Vladimir Poutine, tu ne feras jamais rêver le monde

|  Par Francoise Diehlmann

Cela fait plus de 2 mois qu'a eu lieu le référendum de rattachement de la Crimée à la Russie. Il est choquant qu'un référendum qui s'est déroulé en violation du droit international avec la bénédiction de Vladimir Poutine n'ait pas provoqué plus de réactions au sein de l'Union Européenne et de la communauté internationale.

La même révolution?

|  Par Anna Colin Lebedev

Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Séparatistes, prorusses, proukrainiens, Maïdan, Antimaïdan, « petits hommes verts », ultranationalistes, forces d’autodéfense, manifestants... Qui prend les armes, pour qui et pourquoi? Pour ceux qui ne sont pas sur place, la situation en Ukraine devient de moins en moins lisible

Rebecca Harms: Le changement en Ukraine menace le pouvoir de Poutine

|  Par Francoise Diehlmann

La tête de liste des verts allemands pour les élections européennes a accordé un entretien au quotidien allemand Hamburger Abendblatt sur les luttes de pouvoirs à Kiev et le rôle de la Russie.

Ukraine: la stratégie russe

|  Par Michel DELARCHE

Les stratégies respectives de Poutine et celle du gouvernement de fait en place à Kiev, commencent à apparaître plus nettement, au prix de morts inutiles de plus en plus nombreux en Ukraine.

L’inquiétante avancée des pions russes sur l’échiquier ukrainien

|  Par Gaëtan Hermant

Bien loin de la désescalade annoncée et espérée au lendemain de l’accord international de Genève, la situation à l’est de l’Ukraine s’enlise entre l’armée et les insurgés prorusses.

Ukraine, au moment où le pire peut arriver

|  Par Vincent Présumey

Cet article est rédigé alors même que les informations en provenance de l’Est de l’Ukraine, particulièrement du Donbass et des régions frontalières avec la Russie, sont de plus en plus alarmantes, évoquant  une escalade vers la guerre. Il est possible, ou non, que quelques heures après le moment où sont écrites ces lignes le fer, le feu et le sang parlent, plus exactement essaient de réduire au silence toute pensée.

Édition : Les invités de Mediapart

Svoboda, les maraudeurs de la révolution en Ukraine

|  Par Les invités de Mediapart

Quel est donc ce parti d'extrême droite devenu un acteur clé de la révolution ukrainienne? Pour Vasyl Rasevytch, historien à l'Institut d'études ukrainiennes « Ivan Krypyakevytch » de l'Académie nationale des sciences d’Ukraine à Lviv, Svoboda sert d'abord l'immense entreprise de propagande russe après avoir été utilisé par le régime Ianoukovitch.

Les Russes veulent-ils la guerre ?

|  Par Anna Colin Lebedev

La sécession de la Crimée a été semblable à un tremblement de terre, creusant en quelques jours un fossé profond entre deux populations ayant longtemps mêlé leurs destins. Si l’annexion avait été uniquement une manigance du pouvoir poutinien, les citoyens ukrainiens et russes se seraient comme d’habitude reconnus mutuellement victimes des jeux politiques qui se font à leur détriment. Sauf que cette fois-ci, ça s’est passé autrement. 

Édition : Les invités de Mediapart

Bienvenue à toi Crimée!

|  Par Les invités de Mediapart

«Eh bien bonjour, chers habitants de Crimée ! Contents de vous voir. Laissez-moi tout d’abord vous féliciter: ce référendum était le dernier de votre vie».Voilà comment commence le texte de l'écrivain russe Arkadi Babtchenko, adresse sarcastique aux nouveaux citoyens de la fédération de Russie. Auteur d'un livre sur le conflit en Tchétchénie, La Couleur de la guerre, Arkadi Babtchenko a publié plusieurs reportages sur la révolution ukrainienne depuis novembre 2013.

Édition : Les invités de Mediapart

Ukraine: le printemps des peuples est arrivé en Europe

|  Par Les invités de Mediapart

 C'est bien un «mouvement démocratique de masse» qui tente de libérer l'Ukraine d'une «oppression séculaire», écrit Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur en chef de l'édition polonaise du Monde diplomatique. Et «l'étonnante alliance» avec les milices d'extrême-droite, mise en scène par la propagande de l'impérialisme russe, ne doit pas faire diversion par rapport aux vrais enjeux de cette révolution.

La mesure de toute chose

|  Par Anna Colin Lebedev

Dans une tribune que nous avions fait paraître avec deux collègues dans Le Monde du vendredi 7 mars, nous disions que le mouvement protestataire ukrainien s’était dès le début « appuyé sur la référence à des valeurs démocratiques européennes telles que la liberté d'expression, la participation citoyenne, le refus de la corruption. » « Est-il vraiment possible d'écrire une telle chose sans rire ? », s’était exclamé un commentateur, supposant un néfaste angélisme à la limite de la débilité mentale. 

Internationalisme et défense de l'Ukraine

|  Par Vincent Présumey

Voici la traduction, via l’anglais, d’un texte en provenance de Kiev. Datant du 2 mars, donc juste après la mainmise militaire russe de facto sur la Crimée, il émane d’un groupe présent sur le Maidan, le collectif socialiste « Opposition de gauche », qui est en relation avec les courants trotskystes occidentaux et qui, sur place, propose l’unification de ce que l’on appelle « la gauche du Maidan » dans laquelle les sensibilités les plus notables semblent être anarcho-syndicalistes ou anarchistes.

La Russie, l'Ukraine et nous

|  Par Francoise Diehlmann

Nous voulons tous une Russie démocratique comme partenaire de l'Union Européenne. Cependant la direction politique actuelle du pays s'éloigne de l'Europe. Une contribution De Rebecca Harms et Ralf Fücks publiée sur le site de la Heinrich Böll Stiftung, la fondation des Verts allemands, dont voici ici la traduction.

Retour sur l'Ukraine, une semaine après

|  Par Vincent Présumey

28 février 2014. L’intervention de troupes russes sans insignes à Sébastopol, Simféropol, et dans les aéroports et nœuds stratégiques de la Crimée conduit le président US Barack Obama à déclarer dans la soirée qu’une «intervention militaire [russe en Crimée] aurait un coût».

Extrême droite en Ukraine: le cri d'alarme de chercheurs ukrainiens

|  Par Jean-Christophe Marti

Suite à l'interview, par Antoine Perraud, de l'historien Yaroslav Hrytsak, je donne ci-dessous la traduction de l'importante déclaration de chercheurs ukrainiens, sur une juste appréciation du rôle de l'extrême droite nationaliste dans la révolution en cours en Ukraine

Note historique sur la question nationale ukrainienne

|  Par Vincent Présumey

Cet article est achevé le lendemain du pseudo référendum sur l’autodétermination de la Crimée. La Crimée n’est pas l’Ukraine et elle a droit à l’autodétermination, mais le vote sous contrainte, sans choix, armée déployée, qui vient de se produire n’a rien à voir avec quelque autodétermination que ce soit. Il vise à intimider, et peut-être à pire, les Ukrainiens, les Tatars, les Russes qui pensent autrement. Un débat démocratique en Crimée supposerait que la menace des troupes russes, comme celle de l’OTAN, ne s’exerce pas sur le pays, qui a besoin en effet de débattre de sa place comme trait d’union entre Ukraine, Russie … et Turquie.

L'autre Ukraine

|  Par Anna Colin Lebedev

Nous l’avons négligée. Cette autre Ukraine qui n’est pas montée sur les barricades, qui n’a pas suivi l’élan protestataire, les commentateurs cherchent à la réduire aujourd’hui à  la question d’une hypothétique sécession d’une partie de l’Ukraine orientale.

Euromaidan n'est pas un mouvement extrémiste, mais libéral

|  Par Francoise Diehlmann

La Heinrich Böll Stiftung, Fondation des Verts allemands, a publié sur son site, le 20 février dernier, la réaction collective d'experts ukrainiens sur les questions de l’extrême droite, qui mettent en garde contre une mise en valeur exagérée d’éléments d’extrême droite au sein du mouvement Euromaidan de Kiev, ce qui est non seulement trompeur, mais éveille l’impression que la protestation ukrainienne est manipulée par des forces d’extrême droite.

Ukraine peste brune et éléments de langage

|  Par JJDUCH

Dans une tentative de plus en folle, les médias s’efforcent de camoufler la réalité des agressions fascistes en Ukraine et jouent aussi sur des allégations mensongères (Stalinien, Poutinien) pour discréditer ceux qui osent critiquer la politique USA UE et la couverture plus que partiale qui en est faite

Le 18 février, j'étais à Kiev

|  Par Laëtitia Gaudin Le Puil

Entre le 17 et le 21 février, à toutes les personnes qui s’inquiétaient de me savoir à Kiev, je répondais : « Je ne suis pas celle qui craint le plus ! » Les images de chaos, déroulées en boucle sur les chaines d’information en continu, ont je crois dénaturé la contestation. Oui, c’était la guérilla. Mais extraite des « points chauds », la vie suivait son cours. Jamais je ne me suis sentie en danger.

22 février 2014, 17h, je risque un article de fond sur l'Ukraine

|  Par Vincent Présumey

Ce samedi 22 février 2014, Ianouchkovtich vient de fuir Kiev, pour se rendre semble t-il à Kharkov. C’est une victoire des masses, comme les fuites de Ben Ali, de Moubarak et de Morsi. Dire cela n’implique aucun optimisme béat mais constitue le BA-ba de tout réalisme révolutionnaire. Mais, parce que l’Ukraine c’est l’Europe, le double rideau de fumée construit à partir de la confusion politique réelle des évènements qui s’y produisent, vise d’abord à interdire aux peuples européens de comprendre ce qui s’y passe, car cela pourrait être dangereux.

Ukraine: d'autres visages

|  Par Anna Colin Lebedev

Le Maïdan a gagné. Le président s’est enfui, les badauds affluent dans sa résidence hier encore gardée par les militaires pour se faire photographier dans les dorures. Le retour à la Constitution de 2004 qui rétablit l’équilibre des pouvoirs a été voté, les députés et les administrations passent peu à peu du côté révolutionnaire.

Quand les divisions se multiplient

|  Par Jean-Paul Bourgès

Hier je m’étais laissé aller à un petit moment nostalgique de ce qu’une soixantaine d’années ait aussi peu fait progresser notre monde.

Imaginez-vous Ukrainien.

|  Par Anna Colin Lebedev

Imaginez votre vie tout à fait ordinaire dans un pays traversé depuis des générations de crises profondes, si fréquentes que vous avez pris l’habitude de faire avec. Car, crise ou pas, vous avez une vie à vivre.