2 mois offerts

2 mois d'abonnement offerts

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement les 3 premiers mois, en profitant de l'offre d'été. En cadeau cette semaine pour les 10 premiers abonnés, la clef usb et le sac Mediapart !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.02 juillet 201502/07/2015 Édition de la mi-journée

Antoine Perraud

Antoine Perraud travaille depuis 1986 à France Culture, où il produit l’émission «Tire ta langue» depuis 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à «Jeux d'archives»). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: «Une vie, une œuvre» (Jacques Bainville, Confucius…), «Le Bon Plaisir» (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), «Mitterrand pris aux mots», ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964…
De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme «bobo» dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française
Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ: deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation «Journalistes en Europe», préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.
En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.
Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint mediapart.fr

Ses derniers articles

Le cri de la Kanaky

|  Par Antoine Perraud

En 1917, au nord de la Nouvelle-Calédonie, éclate une guerre coloniale. La répression tue, emprisonne, disperse. De 1919 à 2011, naît une littérature pour transmettre l'événement. Les Sanglots de l'aigle pêcheur restitue aujourd'hui ces textes : magnifiques bouées de sauvetage mental, kanak donc universelles...

La France, les Arabes et Albert Camus, chantre essentiel du droit du sol

|  Par Antoine Perraud

En 1956, Albert Camus propose une trêve en Algérie. Échec et tomates sur Guy Mollet, chef du gouvernement socialiste, qui intensifie la guerre. Camus se mure alors dans un silence valant leçon de choses françaises : penser la place des minorités. Malgré les surenchères xénophobes à droite, en dépit des intellectuels pavloviens de gauche...

Jean-Marie Le Pen ici-bas chu d'un désastre obscur

|  Par Antoine Perraud

Diffusé par Public Sénat samedi 13 juin, un portrait de Jean-Marie Le Pen datant de 1988 aide à comprendre ce choc d'une transgression sans transmission, dont l'extrême droite française s'avère aujourd'hui le siège. Arrêt sur paranoïa, avec le psychanalyste Ali Magoudi…

Tempête sociale au sein de la rédaction de Thalassa

|  Par Antoine Perraud

Un front de rafales menace l'émission emblématique du vendredi soir sur France 3, Thalassa, qui doit se renouveler ou mourir. La direction a ouvert une voie d'eau en croyant fédérer. Dans la ligne de mire, le rapport d'un cabinet de conseil jugé dégradant par les reporters.

Maurice Garçon, avocat sans peur et sans pareil sous l'Occupation

|  Par Antoine Perraud

Maurice GarçonMaurice Garçon

Paraît enfin le Journal (1939-1945) de Maurice Garçon, baryton du barreau, coqueluche du Tout-Paris de jadis. Apolitique donc d'une droite mesurée, il décape jusqu'à l'os l'hitléro-pétainisme, sans béatifier de Gaulle. Face aux épreuves, une acuité féroce se donne libre cours...

Se faire un monstre de Mitterrand

|  Par Antoine Perraud

Devant le Parlement européen, 1995.Devant le Parlement européen, 1995. © INA.

Le journaliste britannique Philip Short, avec un regard informé, mesuré mais de biais, propose une biographie de François Mitterrand. À même de faire réfléchir sur le personnage, sa politique et son héritage. En s'inspirant de la sève du combattant plutôt que des vices du satrape. Chiche…

La mascarade d'Outreau se perpétue à Rennes

|  Par Antoine Perraud

Excipant de la souffrance d'enfants naguère violés à Outreau, quelques révisionnistes judiciaires jouent sur les procédures et provoquent un nouveau procès. L'un des calomniés d'Outreau, Daniel Legrand, en fait les frais, dans les ornières d'un tribunal à Rennes. Tragiquement vain...

György Konrád : «La censure peut même se lire sur les visages»

|  Par Antoine Perraud

Miklós et György Konrád, Budapest, avril 2015 (© A.P.)Miklós et György Konrád, Budapest, avril 2015 (© A.P.)

Rencontre à Budapest avec l'écrivain György Konrád, né en 1933, et avec son fils, l'historien Miklós Konrád, né en 1967. Regards croisés sur la Hongrie, pays mutant coincé entre son passé socialiste et l'avenir national-populiste que lui trace Viktor Orbán...

A Aubervilliers: la parole coup de poing des sans-papiers

|  Par Antoine Perraud

© Willy Vainqueur© Willy Vainqueur

Huit sans-papiers, sur la scène du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, disent haut et fort, en toute beauté, ce que vivre peut encore et toujours dire. Un spectacle déchirant.

Daladiérisme, nous revoilà!

|  Par Antoine Perraud

Retour sur une époque en miroir de la nôtre : quand le radical-socialiste Édouard Daladier, entre 1938 et 1940, liquidait les acquis du Front populaire. Il croyait adapter la gauche aux temps modernes en se conciliant la droite : il fit le lit de l'extrême droite. Ce fut le «daladiérisme», qui n’est pas sans résonner en ce printemps 2015.

En Hongrie, Viktor Orbán persiste chaque jour à saper la démocratie

|  Par Antoine Perraud

Affiche électorale du Jobbik, parti fascisant hongrois...Affiche électorale du Jobbik, parti fascisant hongrois...

Le premier ministre hongrois, Viktor Orbán, fragilisé par la montée en puissance de l'extrême droite, s'aligne davantage sur le Jobbik, parti post-fasciste. Budapest prône la chasse aux immigrés, le rétablissement de la peine de mort et la fin des vestiges démocratiques en Europe.

Danièle Kriegel: «Israël n'est plus dans l'universel»

|  Par Antoine Perraud

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Fille d'Annie Kriegel, épouse de Charles Enderlin, Danièle Kriegel est d'abord elle-même : une femme journaliste, vivant en Israël depuis 1980. Elle recoud la trame de sa vie dans un livre épatant : La Moustache de Staline.

In memoriam Tadeusz Kantor, dynamiteur dévotieux du théâtre

|  Par Antoine Perraud

Ressouvenir du peintre et metteur en scène polonais Tadeusz Kantor (1915-1990), en ce centième anniversaire de sa naissance. Ses séances dramatiques, entre chemins de croix et spectacles forains, troquaient l'aveuglement collectif de nos vies pour les illusions de l'art total. Dans une radicalité d'écorché irréductible...

La parole ouvrière a voix au chapitre

|  Par Antoine Perraud

À la faveur d'une étude littéraire sur les témoignages livrés par des ouvriers, des caissières de supermarché, ou des intérimaires, l'universitaire Corinne Grenouillet interroge à la fois l'expérience laborieuse, la mise en récit et la nécessité de secouer notre société hébétée.

Caricatures et tabous: jusqu'où se boyauter?

|  Par Antoine Perraud

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Pascal Ory (historien) et Bertrand Tillier (historien de l'art) examinent le jeu de transgression des caricaturistes: en fonction des traditions nationales, des cultures politiques, des valeurs dominantes et des pratiques religieuses. Émetteurs, récepteurs, censure et auto-censure...

Un statu quo branlant en Haute-Vienne

|  Par Antoine Perraud

En Haute-Vienne, la quadrangulaire d'Ambazac n'aura pas lieu : le PCF se désiste au profit du PS. Dans le département, le FN fait une percée, la droite poursuit son grignotage, le PS semble en mesure de sauver les meubles et la gauche de la gauche n'est pas au rendez-vous de son histoire.

Dans le Limousin en rogne, rame un socialisme rogné

|  Par Antoine Perraud

Les socialistes comptent sur leur antique implantation tout en se prévalant de renouvellement. Les alternatifs s'accrochent avec vaillance à leur « à gauche toute ! ». L'UMP assure son tour de piste et le FN se tapit en vue de ramasser la mise : impénétrable augure sur fond d'adversités avérées.

Algérie: un aller-retour dans les mémoires de la colonisation

|  Par Antoine Perraud

Débat vidéo accessible dans l'article.Débat vidéo accessible dans l'article.

Olivia Burton raconte dans un roman graphique, L'Algérie c'est beau comme l'Amérique (Ed. Steinkis), comment elle retourna sur les lieux de mémoire de sa famille “pied-noir”. Dans un entretien vidéo, elle revient sur cette expérience, avec celui qui l'accompagna dans les Aurès, Djaffar Lesbet.

Jean-Luc Mélenchon joue à saute-cadavre

|  Par Fabrice Arfi et Antoine Perraud

Jean-Luc Mélenchon dédaigne l'assassinat de Boris Nemtsov et apporte son soutien à Vladimir Poutine. Sa fascination pour la force, l'efficacité, l'occupation musclée du pouvoir, l'éloigne de la conscience démocratique, réduite au rang d'une nocivité yankee. Halte-là !

L'Opéra de Paris admet la gabegie épinglée par Mediapart

|  Par Antoine Perraud

En 2014, l'arrivée d'un nouveau directeur, Stéphane Lissner, avait entraîné des évictions soldées par de colossales indemnités. Cette gabegie avait été démentie par la direction, qui doit aujourd'hui convenir d'une telle dilapidation de l'argent public...