2 mois offerts

Offre spéciale : 2 mois d'abonnement offerts

Profitez de l'offre spécial été : 3 mois pour 9€ seulement, soit 2 mois d'abonnement offerts. Clef usb, stylo, stickers... Des cadeaux Mediapart pour les 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Ven.04 septembre 201504/09/2015 Dernière édition

Antoine Perraud

Antoine Perraud travaille depuis 1986 à France Culture, où il produit l’émission «Tire ta langue» depuis 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à «Jeux d'archives»). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: «Une vie, une œuvre» (Jacques Bainville, Confucius…), «Le Bon Plaisir» (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), «Mitterrand pris aux mots», ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964…
De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme «bobo» dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française
Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ: deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation «Journalistes en Europe», préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.
En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.
Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint mediapart.fr

Ses derniers articles

Le journalisme de chantage, ou l'art du «pas lu pas pris»

|  Par Antoine Perraud

Les journalistes Éric Laurent et Catherine Graciet, accusés d'avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc, ont pour le moins accepté de mettre leur enquête sous le boisseau contre 2 millions d'euros. Négocier au prix fort la non-publication de son travail était monnaie courante avant-guerre. Retour sur une régression ainsi remise au goût du jour...

Comment les viols de guerre sont devenus des armes de terreur

|  Par Antoine Perraud

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Parmi d'autres crimes, les viols commis par les combattants de l'État islamique (Daech) frappent l'esprit public. Retour sur ces violences sexuelles devenues stratégies d'épouvante à l'encontre de populations ennemies, qu'étudient les historiens depuis un quart de siècle. Entretien vidéo avec Julie Le Gac et Fabrice Virgili : de la guerre de Troie à la Syrie, en passant par les campagnes napoléoniennes et la Bosnie.

A Levallois, Patrick Balkany assure renoncer à mettre l'art à la casse

|  Par Antoine Perraud

Patrick Balkany va-t-il abjurer son petit côté taliban ? Il était sur le point de faire détruire une œuvre d'art dans son fief de Levallois-Perret (92) : cinq panneaux de ciment gravé décorant une crèche collective, signés Boris Taslitzky (1911-2005). Après que Mediapart eut soulevé ce lièvre, l'édile a promis de se raviser...

«Boussole», de Mathias Enard, nous indique enfin le Sud

|  Par Antoine Perraud

Roman majeur de la rentrée littéraire, Boussole (Actes Sud) de Mathias Énard, sous couvert des ruminations nocturnes d'un universitaire viennois, ouvre les voies de l'Orient des lumières. Une prose somptueuse porte ce projet littéraire et politique hors norme. Cet appel du grand large transmet une soif d’altérité, ausculte les différences, opte pour la coexistence: «Le monde a besoin de diversité, de diasporas», dit l'un de ses personnages, Sarah.

A Levallois, Patrick Balkany met l'art à la casse

|  Par Antoine Perraud

On ne lui connaissait pas encore ce petit côté taliban : Patrick Balkany est sur le point de faire détruire une œuvre d'art dans son fief de Levallois-Perret (92). Cinq panneaux de ciment gravé décorant une crèche collective, signés Boris Taslitzky (1911-2005). Visite guidée…

Le roi d'Arabie saoudite à la plage: fantasmes et emballements

|  Par Antoine Perraud

Le séjour du roi d'Arabie saoudite sur la Côte d'Azur en est le prétexte : la France tombe à nouveau dans le piège des crispations identitaires et des fractures haineuses, sous couvert de (géo)politique. Petit tour de nos fantasmes et emballements textuellement transmissibles…

Londres en croisade contre les radios pirates

|  Par Antoine Perraud

La traque des radios dites pirates bat son plein en Grande-Bretagne. Ces stations illégales, moins musicales et plus politiques que dans les années 1960, émettent depuis des tours et non plus à partir de navires. Les autorités s'acharnent contre une telle dissidence.

Quand “Les Républicains” s'éveilleront anti-14-Juillet

|  Par Antoine Perraud

Nicolas Sarkozy, qui ne manque jamais une occasion de manquer une occasion, s'en prendra-t-il au 14-Juillet ? Quel beau débat clivant et sans tabou en perspective ! Petite fiction annonciatrice de la réalité, tant le pire s'avère sûr avec “Les Républicains” cataclysmiques, sur fond de crise systémique…

Ce que les Kanak nous apprennent pour résoudre les conflits

|  Par Antoine Perraud

Apégu Joseph Goromido, maire de Koné dans la province Nord de la Nouvelle-Calédonie, et l'ethnologue Alban Bensa ont rendu visite à Mediapart, pour évoquer la méthode océanienne de résolution des conflits. Si nous étions entourés de DRH kanak, le monde tournerait rond !

L'Ecole des beaux-arts aimerait se libérer du fait du prince

|  Par Antoine Perraud

Les étudiants de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris entendent profiter du limogeage de Nicolas Bourriaud pour négocier une nomination de leur prochain directeur, en vertu d'un processus enfin transparent et participatif consenti par le ministère de la culture : pas gagné d'avance !

Le cri de la Kanaky

|  Par Antoine Perraud

En 1917, au nord de la Nouvelle-Calédonie, éclate une guerre coloniale. La répression tue, emprisonne, disperse. De 1919 à 2011, naît une littérature pour transmettre l'événement. Les Sanglots de l'aigle pêcheur restitue aujourd'hui ces textes : magnifiques bouées de sauvetage mental, kanak donc universelles...

La France, les Arabes et Albert Camus, chantre essentiel du droit du sol

|  Par Antoine Perraud

En 1956, Albert Camus propose une trêve en Algérie. Échec et tomates sur Guy Mollet, chef du gouvernement socialiste, qui intensifie la guerre. Camus se mure alors dans un silence valant leçon de choses françaises : penser la place des minorités. Malgré les surenchères xénophobes à droite, en dépit des intellectuels pavloviens de gauche...

Jean-Marie Le Pen ici-bas chu d'un désastre obscur

|  Par Antoine Perraud

Diffusé par Public Sénat samedi 13 juin, un portrait de Jean-Marie Le Pen datant de 1988 aide à comprendre ce choc d'une transgression sans transmission, dont l'extrême droite française s'avère aujourd'hui le siège. Arrêt sur paranoïa, avec le psychanalyste Ali Magoudi…

Tempête sociale au sein de la rédaction de Thalassa

|  Par Antoine Perraud

Un front de rafales menace l'émission emblématique du vendredi soir sur France 3, Thalassa, qui doit se renouveler ou mourir. La direction a ouvert une voie d'eau en croyant fédérer. Dans la ligne de mire, le rapport d'un cabinet de conseil jugé dégradant par les reporters.

Maurice Garçon, avocat sans peur et sans pareil sous l'Occupation

|  Par Antoine Perraud

Maurice GarçonMaurice Garçon

Paraît enfin le Journal (1939-1945) de Maurice Garçon, baryton du barreau, coqueluche du Tout-Paris de jadis. Apolitique donc d'une droite mesurée, il décape jusqu'à l'os l'hitléro-pétainisme, sans béatifier de Gaulle. Face aux épreuves, une acuité féroce se donne libre cours...

Se faire un monstre de Mitterrand

|  Par Antoine Perraud

Devant le Parlement européen, 1995.Devant le Parlement européen, 1995. © INA.

Le journaliste britannique Philip Short, avec un regard informé, mesuré mais de biais, propose une biographie de François Mitterrand. À même de faire réfléchir sur le personnage, sa politique et son héritage. En s'inspirant de la sève du combattant plutôt que des vices du satrape. Chiche…

La mascarade d'Outreau se perpétue à Rennes

|  Par Antoine Perraud

Excipant de la souffrance d'enfants naguère violés à Outreau, quelques révisionnistes judiciaires jouent sur les procédures et provoquent un nouveau procès. L'un des calomniés d'Outreau, Daniel Legrand, en fait les frais, dans les ornières d'un tribunal à Rennes. Tragiquement vain...

György Konrád : «La censure peut même se lire sur les visages»

|  Par Antoine Perraud

Miklós et György Konrád, Budapest, avril 2015 (© A.P.)Miklós et György Konrád, Budapest, avril 2015 (© A.P.)

Rencontre à Budapest avec l'écrivain György Konrád, né en 1933, et avec son fils, l'historien Miklós Konrád, né en 1967. Regards croisés sur la Hongrie, pays mutant coincé entre son passé socialiste et l'avenir national-populiste que lui trace Viktor Orbán...

A Aubervilliers: la parole coup de poing des sans-papiers

|  Par Antoine Perraud

© Willy Vainqueur© Willy Vainqueur

Huit sans-papiers, sur la scène du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, disent haut et fort, en toute beauté, ce que vivre peut encore et toujours dire. Un spectacle déchirant.

Daladiérisme, nous revoilà!

|  Par Antoine Perraud

Retour sur une époque en miroir de la nôtre : quand le radical-socialiste Édouard Daladier, entre 1938 et 1940, liquidait les acquis du Front populaire. Il croyait adapter la gauche aux temps modernes en se conciliant la droite : il fit le lit de l'extrême droite. Ce fut le «daladiérisme», qui n’est pas sans résonner en ce printemps 2015.