1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Dim.19 avril 201519/04/2015 Dernière édition

Jérôme Hourdeaux

Après avoir passé près de 13 ans au Nouvel Observateur, je rejoins le central de Mediapart, en charge notamment du Fil d'actu et de l'actualité du web au sens large.

Ses derniers articles

La CNCDH appelle à « ne pas créer une société du soupçon permanent »

|  Par Jérôme Hourdeaux

Dans une tribune, la présidente de la CNCDH s'inquiète des atteintes aux libertés fondamentales du projet de loi renseignement. « Comment protéger la vie privée de chacun, lorsque celle de tous est surveillée ? » demande-t-elle. « À terme, l’état d’exception est-il appelé à se substituer à l’État de droit, signant ainsi une régression de nos démocraties ? »

La loi renseignement mobilise plus ses opposants que les députés

|  Par Lénaïg Bredoux et Jérôme Hourdeaux

Ils n’étaient qu’une trentaine de députés dans à l'Assemblée nationale, lundi 13 avril, pour écouter Manuel Valls défendre le controversé projet de loi sur le renseignement à l’occasion de l’ouverture des débats. Une indifférence qui contraste avec la vivacité du débat que le texte a déclenché dans la société civile.

Renseignement: la commission des lois a encore durci le texte

|  Par Jérôme Hourdeaux

Mouvements sociaux sous surveillance, espionnage économique, collecte massive de données... lors de son passage en commission des lois, le texte du gouvernement renforçant les pouvoirs des services de renseignement a été considérablement musclé par les députés, et ce malgré les multiples alertes des associations et organisations professionnelles.

La loi renseignement inquiète le New York Times

|  Par Jérôme Hourdeaux

Dans un éditorial, le quotidien américain estime que le projet de loi français comporte le risque « d’une surveillance gouvernementale indûment expansive et intrusive » des citoyens.

Delarue: la loi renseignement «affaiblit le contrôle»

|  Par Jérôme Hourdeaux

« On s’attendrait à ce que le contrôle soit renforcé par ce texte. Or, c’est l’inverse : on l’affaiblit », explique à Mediapart le président de la commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité, l’autorité administrative indépendante que le projet de loi projette de remplacer par une nouvelle entité.

Loi renseignement : la France veut rattraper son retard sur la NSA

|  Par Jérôme Hourdeaux

Le nouveau projet de loi sur le renseignement présenté en conseil des ministres prétend « légaliser » certaines pratiques des services tout en les encadrant. Internet est à nouveau ciblé. C'est la troisième loi destinée à lutter contre le terrorisme sous François Hollande. Certains dénoncent déjà un « Patriot Act » à la française.

Un site internet bloqué pour apologie du terrorisme

|  Par Jérôme Hourdeaux

Les internautes essayant de se connecter au site islamic.news.info sont désormais redirigés vers une page du ministère de l'intérieur. Il pourrait s'agir de la première application du dispositif de blocage administratif voté fin 2014.

Wikileaks: Assange marque un point face à la justice suédoise

|  Par Jérôme Hourdeaux

La procureure suédoise en charge des accusations d'agressions sexuelles portées contre le fondateur de Wikileaks a finalement accepté de l'auditionner dans les locaux de l'ambassade équatorienne à Londres où il est réfugié depuis deux ans. Cette acte de procédure permettra, peut-être, de débloquer l'imbroglio juridique et diplomatique dans lequel il se trouve.

Sarah Harrison : « Le droit international doit protéger les lanceurs d'alerte»

|  Par Jérôme Hourdeaux

Sarah Harrison.Sarah Harrison. © Reuters

Journaliste, conseillère juridique au sein de Wikileaks, Sarah Harrison s'est rendue à Hong Kong en juin 2013 pour aider Edward Snowden dans sa fuite, puis dans son exil forcé dans la zone de transit d'un aéroport de Moscou. Pour Mediapart, elle revient sur cet épisode, le sort depuis réservé à Edward Snowden, l’attitude de la France, le traitement médiatique des révélations…

Licenciement d'un lanceur d'alerte : Qosmos condamnée aux prud'hommes

|  Par Jérôme Hourdeaux

James Dunne avait été licencié après s'être indigné, en interne puis sur internet, d'un projet de vente de matériel de surveillance au régime syrien de Bachar al-Assad. Le conseil des prud'hommes vient de lui accorder près de 65 000 euros de dédommagements.

Edward Snowden, les coulisses de la plus grande fuite de l'histoire

|  Par Jérôme Hourdeaux

Edward Snowden.Edward Snowden.

En juin 2013, la réalisatrice Laura Poitras a filmé durant huit jours sa rencontre avec le lanceur d'alerte, caché à Hong Kong. Son documentaire, « Citizenfour », un huis clos intimiste et angoissant, sort en salle ce mercredi. Le 5 mars, la chaîne Planète+ diffuse « Edward Snowden, ennemi d’État », un film dévoilant un autre épisode : la fuite de l'informaticien vers la Russie avec l'aide de Wikileaks.

Julia Cagé : « Réintroduire le temps de la qualité » dans la presse

|  Par Jérôme Hourdeaux

Dans Sauver les médias, l’économiste Julia Cagé propose un nouveau statut pour les médias destiné à assurer leur indépendance financière et éditoriale. Elle revient sur la recomposition en cours de la presse française, « l'énorme erreur » du fonds Google, les aides « inefficaces » à la presse...

Avancée historique pour la neutralité du Net aux USA

|  Par Jérôme Hourdeaux

Le régulateur américain des télécommunications vient de classer l'accès à internet parmi les services d’utilité publique, interdisant ainsi toute discrimination des contenus.

Le nouveau dispositif de surveillance du net attaqué devant le Conseil d'Etat

|  Par Jérôme Hourdeaux

La Quadrature du net et la fédération des fournisseurs d'accès à Internet associatifs ont déposé un recours contre le décret d'application de l'article 20 de la loi de programmation militaire sur l’accès administratif aux données de connexion.

Les FabLabs, une démocratisation numérique des savoir-faire

|  Par Jérôme Hourdeaux

« FabLabs, etc. Les nouveaux lieux de fabrication numérique » dresse le portrait de ce mouvement, inspiré par les hackers et la culture du « Do It Yourself », visant à mettre à la disposition de tous des outils, des technologies et des connaissances.

Un juge américain déclare légale la surveillance d'internet par la NSA

|  Par Jérôme Hourdeaux

Un juge de première instance a estimé qu'un particulier ne pouvait pas prouver que ses communications avaient été interceptées sans mandat par la NSA au motif que le secret défense imposé sur ces questions empêchait de prouver une quelconque atteinte à la vie privée d’individus.

Le blocage administratif des sites : la Cnil impose un juge

|  Par Jérôme Hourdeaux

La Commission nationale de l'information et des libertés était chargée de désigner la « personnalité qualifiée » qui contrôlerait la liste des sites pédopornographiques ou faisant l'apologie du terrorisme visés par une mesure de censure. Alors que cette procédure administrative excluait l'intervention d'un juge, la Cnil a désigné un magistrat.

Le blocage administratif des sites entre en vigueur en France

|  Par Jérôme Hourdeaux

Le décret mettant en place le dispositif contesté de censure des sites pédopornographiques ou faisant l'apologie du terrorisme a été publié ce vendredi au Journal officiel. Celui-ci sera fondé sur une liste établie par la police et selon une procédure excluant le juge judiciaire. Le gouvernement entend étendre ce système de censure administrative aux sites jugés racistes ou antisémites.

Le gouvernement avance ses premières mesures antiterroristes, Internet dans le viseur

|  Par Jérôme Hourdeaux et Mathieu Magnaudeix

Après les immenses cortèges de dimanche, le gouvernement a annoncé des mesures antiterroristes. Le Parlement pourrait créer une commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris commune à l'Assemblée et au Sénat.

Le nouveau dispositif de surveillance du net prêt à entrer en vigueur

|  Par Jérôme Hourdeaux

La veille de Noël, le gouvernement a publié le décret d'application de l'article 20 de la loi de programmation militaire votée il y a un an. Ce texte étend, les interceptions de communication sur internet et notamment la collecte des « données de connexion ». Il est critiqué par la CNIL et la CNCIS, la commission chargée de contrôler les interceptions de sûreté.