Derniers jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.02 septembre 201402/09/2014 Édition de la mi-journée

Mathieu Magnaudeix

J'ai 33 ans. Diplômé d'histoire, de sciences politiques et de l'ESJ Lille, j'ai débuté dans le journalisme pendant mes études à Berlin puis travaillé pour le magazine économique Challenges. A Mediapart, j'ai couvert l'actu sociale pendant quatre ans. J'ai coécrit Tunis Connection, enquête sur les réseaux franco-tunisiens sous Ben Ali (Seuil 2012). Désormais, je m'occupe de politique, entre autres du Parlement. Pour me joindre: @mathieu_m sur twitter ou [email protected]

Ses derniers articles

Matthias Fekl (PS): «Le social-libéralisme est dépassé»

|  Par Mathieu Magnaudeix

« La gauche, c’est une dynamique. Ce n'est ni le repli, ni le conservatisme, ni une vision répressive de la société », estime le député PS Matthias Fekl, secrétaire national du PS, critique de l'exécutif sans avoir pour autant rejoint les frondeurs.

Le drôle de calendrier de la tribune soutenant Hollande

|  Par Mathieu Magnaudeix

Une tribune de 200 députés socialistes appelle au « rassemblement » derrière Hollande. Un soutien massif. Sauf que des élus ont signé bien avant le remaniement, dès le début août, et assurent qu'elle ne vaut pas « blanc-seing » au tournant social-libéral que vient d'opérer l'exécutif.

Invité du Medef, Valls fait se pâmer les patrons

|  Par Mathieu Magnaudeix

Ovation à l’université d’été du Medef pour le premier ministre. Deux jours après avoir épuré son gouvernement des plus contestataires, il s’est livré à une déclaration d’amour aux entrepreneurs. En transgressant, avec un plaisir affiché, certains tabous économiques de la gauche. «Les mots et la grammaire ont changé», se félicite Denis Kessler, figure du patronat (photo, crédit Reuters).

Jean-Marc Germain (PS): «Nous refusons cet enfermement sous la contrainte»

|  Par Mathieu Magnaudeix

Lieutenant de Martine Aubry, le député est un des animateurs de la contestation parlementaire contre le gouvernement. Il juge que l'équipe «Valls-II» ne «reflète pas la majorité qui a élu François Hollande en juin 2012» et appelle à un congrès rapide du PS.

Jean-Marc GermainJean-Marc Germain © Reuters

François Hollande a verrouillé l'équipe «Valls-II»

|  Par Stéphane Alliès et Michaël Hajdenberg et Mathieu Magnaudeix

Le nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls, annoncé ce mardi 26 août, reste à la main du chef de l’État. Le premier ministre n’a pas réussi à imposer ses proches. Michel Sapin et Emmanuel Macron, deux fidèles de François Hollande, dirigent désormais l'ensemble de la politique économique.

Le jour où la majorité a volé en éclats

|  Par Mathieu Magnaudeix

Manuel Valls et François Hollande entendent «clarifier» la ligne du gouvernement. Mais ce «coup de force» qui fait éclater au grand jour la fracture au sein de la majorité annonce des lendemains difficiles pour le pouvoir socialiste.

Aventurier néolibéral ou modèle? Face à Renzi, la gauche française reste sceptique

|  Par Mathieu Magnaudeix

Renzi à Turin, octobre 2012Renzi à Turin, octobre 2012 © Reuters

Le tonitruant nouveau président du Conseil italien intéresse François Hollande, attire Manuel Valls. Mais il laisse sceptique une grande partie du PS. Et consterne la gauche de la gauche.

Les défilés pour la Palestine fracturent le PS et embarrassent les écologistes

|  Par Mathieu Magnaudeix

Après les violences du week-end, associations, syndicats et partis de gauche appellent à manifester ce mercredi « en solidarité » avec la Palestine. Le PS n'appelle pas à manifester, au grand dam de certains élus et militants. Chez les écologistes, l'appel à défiler ne fait pas l'unanimité. 

Au grand bazar de la réforme territoriale

|  Par Mathieu Magnaudeix

Les députés ont commencé d’examiner mercredi la future carte des régions, élaborée à la hâte sous la pression du chef de l’État. La discussion va durer des mois. Hollande en fait un symbole de sa volonté modernisatrice mais le parcours est semé d’embûches.

Défenseur des droits : ce sera bien Toubon, 73 ans et ancien RPR

|  Par Mathieu Magnaudeix

Le Parlement a autorisé mercredi la désignation pour six ans de l'ancien ministre RPR au poste de Défenseur des droits. Le choix inattendu de François Hollande a été validé, y compris par certains élus de gauche. « On est chez les fous ! » lâche un député PS.

Pacte de responsabilité: Valls gagne aux points

|  Par Mathieu Magnaudeix

Les députés ont voté ce mardi 8 juillet le « pacte de responsabilité et de solidarité » de François Hollande, qui contient des baisses massives de cotisations sociales pour les entreprises. 35 socialistes se sont abstenus, aucun n’a voté contre. Plusieurs d’entre eux dénoncent le « virage idéologique » de l’exécutif des derniers jours.

Pacte de responsabilité: un débat sous haute tension

|  Par Mathieu Magnaudeix

La discussion sur cette mesure emblématique de la nouvelle politique économique de François Hollande a été vive cette semaine. Le vote, mardi 8 juillet, sera une épreuve de vérité pour le gouvernement et les contestataires socialistes. Instantanés.

Loi transparence : le dernier décret anti-conflits d'intérêts enfin publié

|  Par Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix

Le dernier décret d’application de la loi sur la transparence de la vie politique a enfin été publié malgré les réticences de Bercy. Il oblige les membres des autorités administratives économiques, comme l'Autorité des marchés financiers, à ne plus gérer eux-mêmes leur patrimoine personnel.

Jacques Toubon se découvre grand sage

|  Par Mathieu Magnaudeix

Auditionné ce mardi à l’Assemblée, l’ancien hussard du RPR proposé par François Hollande pour devenir Défenseur des droits a un peu battu sa coulpe. Des élus de gauche lui reprochent son parcours et ses votes passés ? Il « n’est pas l’homme que certains disent ». Aucun suspense : il sera bien désigné le 9 juillet.

Nicolas Sarkozy lâché par une partie de l’UMP

|  Par Mathieu Magnaudeix et Ellen Salvi et Marine Turchi

© Reuters

Finie l’unanimité derrière l’ancien leader de l’UMP. Après l’affaire Bygmalion, la garde à vue de Nicolas Sarkozy renforce les doutes au sein de son parti. Ils sont de plus en plus nombreux à penser que, coupable ou non, il ne sera plus en mesure de représenter la droite en 2017.

Chantal Guittet (PS): «On ne peut pas taper toujours sur les mêmes»

|  Par Hubert Huertas et Mathieu Magnaudeix

Vidéos de l'émission dans l'articleVidéos de l'émission dans l'article

Critique, la députée du Finistère déplore «le tournant» de la politique de l'offre et les «promesses non tenues».

Malgré la contestation au PS, le budget rectificatif est adopté

|  Par Mathieu Magnaudeix

Après de longs débats, les députés PS contestataires ont voté le budget rectificatif qui contient des baisses d'impôt et 4 milliards d’euros d’économies. Manuel Valls peut souffler. Le bras de fer se poursuit sur le symbolique pacte de responsabilité qui sera voté mardi prochain. 

Affaire Le Guen : l'exécutif fait le dos rond, la majorité reste prudente

|  Par Mathieu Magnaudeix et Stéphane Alliès

Depuis Bruxelles, le président de la République a étrangement tenté de clore l'affaire de la sous-déclaration de patrimoine de son secrétaire d'État, en expliquant avoir demandé, et obtenu, que ce dernier se mette en règle.

En plein chaos budgétaire, le groupe PS de l'Assemblée va élire son président mardi

|  Par Mathieu Magnaudeix

La présidence tenue par le « hollandais » Bruno Le Roux, contesté en interne, est remise en jeu. L'ancien ministre Philippe Martin est intéressé par le poste mais devrait renoncer au vu du rapport de force dans le groupe.

Budget: à l’Assemblée, les deux gauches livrent bataille

|  Par Mathieu Magnaudeix

Le gouvernement verrouille l'examen du budget rectificatif qui a eu lieu cette semaine, les socialistes contestataires n'arrivent pas à faire voter leurs amendements. Mais une nouvelle géographie de la gauche s'esquisse, en direct, dans les travées de l'hémicycle.