Abonnements cadeaux Mediapart

L'indépendance a un prix

À qui appartient votre journal ? À ceux qui y défendent leurs intérêts ou à ceux qui le lisent ? Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.26 janvier 201526/01/2015 Édition de la mi-journée

Mathieu Magnaudeix

J'ai 33 ans. Diplômé d'histoire, de sciences politiques et de l'ESJ Lille, j'ai débuté dans le journalisme pendant mes études à Berlin puis travaillé pour le magazine économique Challenges. A Mediapart, j'ai couvert l'actu sociale pendant quatre ans. J'ai coécrit Tunis Connection, enquête sur les réseaux franco-tunisiens sous Ben Ali (Seuil 2012). Désormais, je m'occupe de politique, entre autres du Parlement. Pour me joindre: @mathieu_m sur twitter ou mathieu.magnaudeix@mediapart.fr

Ses derniers articles

Jean-Marc Germain (PS) : « L’esprit du 11 janvier doit nous ramener à gauche »

|  Par Hubert Huertas et Mathieu Magnaudeix

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

À l’heure où Nicolas Sarkozy ressort sa surenchère, le « frondeur » Jean-Marc Germain, très proche de Martine Aubry, fait entendre sa différence. Invité d’« Objections » à trois jours du débat sur la loi Macron, et trois ans après le discours du Bourget, il considère que « l’esprit du 11 janvier 2015 doit ramener au programme du 6 mai 2012 ».

François Hollande à mi-mandat. « Qu'ont-ils fait de nos espoirs ? »

|  Par Laurent Mauduit et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Sophie Dufau

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Mediapart publie ce 22 janvier aux éditions Don Quichotte un livre disséquant la première moitié du quinquennat de François Hollande. Retour sur ce livre, et donc sur cette première moitié de mandat, avec nos journalistes.

Au pays de Peugeot: «Tout ce qui est musulman va être regardé de travers, c'est sûr»

|  Par Mathieu Magnaudeix

Le médecin Ilker Ciftci, généraliste à la Petite-HollandeLe médecin Ilker Ciftci, généraliste à la Petite-Hollande © MM

Au pays de Peugeot, dans le Doubs, les attentats de Paris ont mis au jour, comme ailleurs, les profondes fractures dans la société française. «Ça fait trente ans qu'on nous demande d'être intégrés alors qu'on est nés ici», dit un médecin d'origine turque. Quartiers ghettos, musulmans inquiets, théories du complot... Comment réunir des mondes parallèles ? Dans deux semaines, les électeurs devront élire le successeur de Pierre Moscovici, parti à la Commission européenne, et le PS a de fortes chances de perdre ce siège de député. 

À l'Assemblée, Manuel Valls se pose en garant de « l'esprit du 11 janvier »

|  Par Mathieu Magnaudeix et Ellen Salvi

Galvanisé, le premier ministre s'est fait ovationner à quatre reprises par l'Assemblée nationale au cours d'un long discours d'hommage aux victimes des attentats de Paris. Célébrant « l'esprit du 11 janvier », Manuel Valls s'est posé en garant de l'unité nationale. « Il se dit que son heure est venue », dit un ministre.

Le gouvernement avance ses premières mesures antiterroristes, Internet dans le viseur

|  Par Jérôme Hourdeaux et Mathieu Magnaudeix

Après les immenses cortèges de dimanche, le gouvernement a annoncé des mesures antiterroristes. Le Parlement pourrait créer une commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris commune à l'Assemblée et au Sénat.

Hollande, le moment de vérité

|  Par Mathieu Magnaudeix

L'immense manifestation en mémoire des victimes des attentats de Paris marque un tournant du quinquennat. Et pose de nombreuses questions. À commencer par les enseignements politiques qu'en tirera le président de la République, dont le premier ministre parle déjà de « guerre contre le terrorisme ».

Les questions auxquelles l’exécutif va devoir répondre

|  Par Michel Deléan et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Pierre Puchot et Michel de Pracontal

Dans les prochains jours, l'exécutif devra répondre à des questions très lourdes, alors que les services spécialisés évaluent à 1 200 environ le nombre de « djihadistes potentiels » en France. « Quand il y a 17 morts, c'est qu'il y a eu des failles », a admis le premier ministre.

L'union républicaine se construit sans le Front national

|  Par Mathieu Magnaudeix et Marine Turchi

La gauche et de nombreux responsables de l'opposition appellent à l'«union nationale». Une grande «marche républicaine» est prévue ce dimanche à laquelle participera l'UMP. Marine Le Pen, de son côté, rode son discours sur la «peur». Jeudi, elle s'est indignée d'être tenue à l'écart de la marche et de cette union, «manœuvre politicienne minable».

Gaël Brustier, au cœur du « Mai-68 conservateur »

|  Par Mathieu Magnaudeix

vidéo dans l'articlevidéo dans l'article

Dans Le Mai 68 conservateur, l'essayiste Gaël Brustier s'interroge sur les suites, notamment politiques, du mouvement social conservateur né de la contestation de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Départementales: pour le PS, la défaite qui vient

|  Par Mathieu Magnaudeix

La couleur des conseils généraux actuelsLa couleur des conseils généraux actuels

Les 22 et 29 mars, les Français vont élire les conseils départementaux. Le PS s'attend à une nouvelle sanction, sur fond d'abstention. Étrange scrutin, qui consiste à élire des assemblées dont on ne connaît pas exactement les compétences dans le Meccano de la réforme territoriale en cours.

Manuel Valls, un premier ministre en quête d'espace

|  Par Mathieu Magnaudeix

22 décembre. François Hollande et Manuel Valls à la sortie du conseil des ministres.22 décembre. François Hollande et Manuel Valls à la sortie du conseil des ministres. © Reuters

Chef d'une majorité démoralisée, le premier ministre se prépare à une année mouvementée. En janvier, il défendra la contestée loi Macron. Il devra assumer deux défaites électorales annoncées. Et sa personne sera au cœur du congrès socialiste de juin. En attendant, l'ex-“Monsieur 5 %” de la primaire socialiste tente d'élargir son espace politique. Compliqué, alors que François Hollande est reparti en campagne.

Les vœux de « confiance » de François Hollande

|  Par Mathieu Magnaudeix

« Je veux en finir avec le dénigrement et le découragement », a insisté le chef de l'État lors de ses vœux, tout en défendant plus que jamais la ligne économique menée par son gouvernement.

Mouvements à l'Elysée : Sylvie Hubac quitte son poste

|  Par Mathieu Magnaudeix

La directrice de cabinet de François Hollande depuis 2012 quitte son poste. François Hollande restructure son suivi des questions européennes.

Le maire FN d'Hayange condamné à un an d'inéligibilité

|  Par Mathieu Magnaudeix

Fabien EngelmannFabien Engelmann © DR

Fabien Engelmann a été condamné pour des irrégularités dans ses comptes de campagne. Adjoints démissionnés, règlements de comptes: enquête sur cette ville où le FN implose.

Pourquoi l'Etat doit reprendre la main sur les autoroutes

|  Par martine orange et Mathieu Magnaudeix

© Reuters

Le gouvernement aura-t-il le courage politique de remettre en cause la rente des sociétés d’autoroute ? Un rapport parlementaire, publié ce mercredi, l’y incite; 152 députés socialistes l’y poussent. Malgré cela, le gouvernement hésite et semble tenté par un simple gel des tarifs en 2015. Les raisons ne manquent pourtant pas pour que l’État reprenne en main le dossier autoroutier.  

«Prédistribution» : le nouveau concept politique de Manuel Valls

|  Par Mathieu Magnaudeix

Devant la Fondation Jean-Jaurès, ce mercredi 10 décembre, Manuel Valls a proposé une refonte de l'État providence. Il s'inspire pour cela d'un terme en vogue dans les cénacles sociaux-démocrates européens, la « prédistribution ». Une façon de se démarquer idéologiquement des socialistes « passéistes » qu'il vilipende.

« Les 35 heures, c'est un pacte de responsabilité qui a réussi »

|  Par Mathieu Magnaudeix

Les 35 heures, horreur économique pour la droite, sont aussi décriées par une partie du PS qui n'assume plus LA réforme des années Jospin. La députée socialiste Barbara Romagnan, auteure d'un rapport parlementaire, plaide, elle, pour une nouvelle réduction du temps de travail.

A Troyes, le PS subit une nouvelle déroute

|  Par Mathieu Magnaudeix

Avec 14,6 % seulement, le parti socialiste a été éliminé dimanche au premier tour d'une législative partielle à Troyes. Trois électeurs sur quatre ne se sont pas déplacés. Le Front national progresse de 10 points.

Tunisie : Moncef Marzouki dénonce le retour de « l'ancien régime »

|  Par François Bonnet et Mathieu Magnaudeix

23 novembre 2014. Moncef Marzouki vote au premier tour de la présidentielle.23 novembre 2014. Moncef Marzouki vote au premier tour de la présidentielle. © Reuters

Dans un entretien à Mediapart, l'actuel président de la République, opposant historique à Ben Ali, alerte contre une restauration de « l'ancien régime ». Candidat à un deuxième mandat, Moncef Marzouki a été devancé lors du premier tour de la présidentielle par un dinosaure de la politique tunisienne, Béji Caïd Essebsi. « C'est Ben Ali sans Ben Ali », accuse-t-il, tout en faisant le bilan de ses succès et de ses échecs.

Le candidat Hollande a réglé 700 000 euros à la société des proches de Kader Arif

|  Par Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu

La société du frère de Kader Arif, visée par une enquête préliminaire, a travaillé pendant la primaire et la campagne présidentielle de 2012 pour environ 700 000 euros, d'après des factures consultées par Mediapart. La collaboration a été interrompue à un mois du premier tour. Le PS aurait versé un « dédommagement » à l'entreprise.