live
Mediapart Live

À midi, il sera trop tard...

Plus que quelques heures pour bénéficier de l'offre spéciale : 2 mois d'abonnement à mediapart pour 9€ seulement, soit un mois offert. N'attendez pas !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.20 octobre 201420/10/2014 Édition du matin

Hugo Vitrani

Depuis 2010, je couvre l’actualité artistique pour Mediapart en réalisant des entretiens filmés d’artistes. Je collabore avec les revues Beaux Arts magazine, Antidote, Snatch et Graffiti Art. Je suis le "curator" du Lasco Project, programme d'art urbain au Palais de Tokyo. (Photographie : mon portrait en Rubikcubisme par Space Invader)

Ses derniers articles

L'art dans la peau

|  Par Hugo Vitrani

Piqué à vif dans la peau, le tatouage s'installe au musée du Quai Branly. À l'ère de sa démocratisation, l'exposition "Tatoueurs, Tatoués" se veut un manifeste engagé contre la marchandisation et les récupérations de cette culture née dans les marges. Focus sur les réussites, échecs et exclus de cette importante rétrospective.

Swoon, courant alternatif

|  Par Hugo Vitrani

Swimming Cities of serenissima (2009)Swimming Cities of serenissima (2009) © Swoon

Avec ses installations, ses collages de portraits gravés et découpés façon dentelle sociale, Swoon renouvelle depuis une dizaine d'années les arts urbains. Retour en vidéo sur le parcours engagé de cette artiste pirate exposée à Paris et prochainement au Brooklyn Museum (NYC).

Ryan McGinley, sans dessus ni dessous

|  Par Hugo Vitrani

Susannah Swampsticks, 2013Susannah Swampsticks, 2013 © Ryan McGinley - Galerie Perrotin

Réputation taillée dans l'underground new-yorkais des années 1990, Ryan McGinley s'est imposé dans la photographie contemporaine avec ses mises en scène dynamiques aux teintes puissantes et joyeuses d'une jeunesse borderline qui veut en découdre. Entretien et diaporama inédit.

Space Invader hacke l'espace

|  Par Hugo Vitrani

Enfant du numérique, des virus et de l'art urbain, Invader et ses pixels s'infiltrent depuis 15 ans dans l'espace public. Rencontre avec cet extra terrien toujours anonyme.

Art 4 Space, un extrait exclusif

|  Par Hugo Vitrani

La Terre est trop étroite, l'artiste a donc envoyé son héros dans l'espace pour en faire un film, Art 4 Space, projeté lundi 7 octobre à Paris. Découvrez en avant-première un extrait.

Ryan McGinness, l'empire des signes

|  Par Hugo Vitrani

Aesthetic Comfort, installation au Cincinnati Art Museum (2008)Aesthetic Comfort, installation au Cincinnati Art Museum (2008) © Ryan McGinness

Peintures vectorielles sérigraphiées, saturation d'icones graphiques, pureté des formes, expositions dans des clubs de strip tease, produits dérivés : Ryan McGinness, enfant du Do It Yourself des cultures skate et surf, défend sa vision d'un art populaire, complexe et prestigieux à l'ère de la communication de masse et du numérique. Entretien vidéo.

José Parlá, plaies et traces picturales

|  Par Hugo Vitrani

© José Parlá

Saturation de langages et d'écritures cryptées et métissées, matière urbaine détériorée, politique, traces, spectres, absence : José Parla prolonge en peinture les mots et les maux qui lacèrent les murs des rues, cherchant « du sens dans les ruines des villes », de Miami à NYC en passant par Cuba. Quatrième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Earsnot, le dernier “sans-culotte”

|  Par Hugo Vitrani

Earsnot peignant un mur à MiamiEarsnot peignant un mur à Miami © Martha Cooper

Graffiti, défonce, vols et partouze bi : le groupe Irak – “Je vole” en slang – a imposé sa vision sulfureuse d'un graffiti anti-société, et ravivé dans la scène underground new-yorkaise les shoots et le sexe des années beatnik. Rencontre avec son fondateur, Earsnot (Kunle Martins)... en slip. Troisième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Michael DeLucia, sculpteur du virtuel

|  Par Hugo Vitrani

Vue d'atelierVue d'atelier © Michael De Lucia - courtesie Galerie Nathalie Obadia

Précarité, ruine de la matière, virtuel désormais réel, chaos géométrique : Michael DeLucia interroge l'avenir de la sculpture à l'ère du numérique. Des sculptures post-industrielles qui naissent entre le désordre de la rue, de la nature et l'ordre des machines. Deuxième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Lucien Smith, guetteur du présent

|  Par Hugo Vitrani

© Lucien Smith, Courtesy Suzanne Geiss Company (NYC)

Ballet de balais, polaroïds encartés, collage de journaux, le plasticien Lucien Smith, 24 ans, utilise tous les outils du présent comme fragments de notre futur passé. Un hommage à New York dont la misère des rues a enfanté le hip-hop et la tolérance zéro. Premier volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Cattelan, l'artiste «qui danse sur la frontière»

|  Par Hugo Vitrani

Maurizio CattelanMaurizio Cattelan © Pierpaolo Ferrari

Maurizio Cattelan, artiste faussement à la retraite, est exposé en Suisse à la Fondation Beyeler tandis que les images surréalistes de son fanzine Toilet Paper sont sur les vitres du Palais de Tokyo, à Paris. Entretien inédit avec le Parrain de l'art contemporain, et portfolio exclusif.

Les statues sociales de Mohamed Bourouissa

|  Par Hugo Vitrani

"L'Utopie d'August Sander""L'Utopie d'August Sander" © Mohamed Bourouissa & Galerie Kamel Mennour

Depuis deux ans, l'artiste Mohamed Bourouissa questionne la précarité du monde du travail. Hommage aux demandeurs d'emplois qu'il sculpte à l'aide d'une imprimante 3D, son armée de réserve en résine devient un véritable haut-parleur social artistique. Entretien vidéo.

Yue Minjun, LOL (mort de rire)

|  Par Hugo Vitrani

The Execution, 1995, huile sur toile, 150 × 300 cmThe Execution, 1995, huile sur toile, 150 × 300 cm © Yue Minjun

Au culte de la personnalité de Mao souriant, puissant et l'air botoxé, Yue Minjun répond par son autoportrait riant et yeux fermés. À l'occasion de sa première rétrospective en Europe, Mediapart revient sur le parcours de cet artiste fascinant. Entretien vidéo.

Liao Yiwu, au cœur de l'actuel goulag chinois

|  Par Dominique Conil et Hugo Vitrani

Liao Yiwu était un poète beatnik. Quatre années d'emprisonnement, dix ans d'écriture, d'interpellations, de solitude l'ont transformé en dissident. Puis en exilé au verbe haut. Son livre, Dans l'empire des ténèbres, raconte les sans-grade d'un terrible système pénitentiaire et l'envers du décor de la Chine nouvelle. Entretien vidéo et bonnes feuilles.

Kaws, X-man 2.0

|  Par Hugo Vitrani

Né art toy, décliné sur t-shirts, propagé sur internet, sculpté en bronze, le Companion de l'artiste Kaws a flotté dans le ciel de New York, inaugurant la parade annuelle de Thanksgiving donnée par Macy's. Au même moment, l'artiste exposait à Paris. Rencontre en vidéo avec cet artiste 2.0, passé du graffiti aux musées en passant par la scène undeground des toys japonais et la révolution numérique.

La Rumeur, sans illusion, sans renoncement

|  Par Hugo Vitrani et christophe Gueugneau

Ekoué et HaméEkoué et Hamé © Hugo Vitrani

Le groupe de rap, jeudi soir à l'Olympia, juge sans détour le nouveau pouvoir de gauche en France, et n'est pas plus tendre, ou presque, avec Barack Obama. Ils reviennent pour Mediapart sur 10 ans de carrière au service d'une musique résolument engagée. Vidéos dans l'article.

Boris Tellegen, du graffiti dans la sculpture

|  Par Hugo Vitrani

Superpositions de formes rétroprojetées, tracés directs, matériaux sans richesse : Boris Tellegen découpe l'espace avec ses constructions déconstruites qui laissent apparaître des zones de chaos enfouies sous du placo fissuré. Comme la menace d'une insurrection – d'une catastrophe ? – qui vient. Rencontre en vidéo.

Shirin Neshat, tourment iranien

|  Par Hugo Vitrani

© Galerie Jérôme de Noirmont

Shirin Neshat, artiste iranienne exilée aux États-Unis, questionne l'identité et l'histoire de son pays d'origine. Sa nouvelle exposition dévoile un portrait de l'Iran, ses tourments et ses espoirs clairs-obscurs. Entretien vidéo.

Quistrebert, les frères lumière

|  Par Hugo Vitrani

© Florian & Michael Quistrebert - Galerie Crèvecoeur

Passé et contemporain, occultisme et géométrie, prestige et précaire, tournoiement jusqu'à la transe, choc des couleurs : l'œuvre des frères Quistrebert fait l'effet d'un passage sous-terrain psychédélique aux échappatoires inconnues. Rencontre filmée avec les « frères de l'ombre » à l'occasion de leur nouvelle exposition et la parution de leur première monographie. 

Hirschhorn, Pussy Riots: le Palais de Tokyo en alerte !

|  Par Hugo Vitrani

Depuis sa réouverture, le Palais de Tokyo résonne de la fureur du monde: à l'entrée, le groupe punk rock Pussy Riots est à l'honneur tandis que leur procès s'est ouvert en Russie, mobilisant jusqu'à Paris ce samedi après-midi. Au sous-sol, la Triennale Intense Proximité est marquée par une vidéo de Thomas Hirschhorn qui confronte notre regard avec des images insoutenables de corps détruits. Entretiens vidéos.