live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à dimanche minuit !

6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau, l'Ebook Le FN à l'oeuvre.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.29 mars 201529/03/2015 Édition du matin

Pauline Klein invente «Alice Kahn», son premier roman

|  Par Sylvain Bourmeau

Premier premier roman de ce panorama de la rentrée littéraire 2010. Alice Kahn est née dans l'imagination de Pauline Klein comme une artiste fictive animée par l'idée de laisser des traces. Elle donne son nom au titre d'un petit livre inoubliable. Entretien vidéo et extrait.

Partage

Pauline Klein, juin 2010Pauline Klein, juin 2010 © Sylvain Bourmeau

Ouvrir un premier roman fait partie des plus grands plaisirs d'une rentrée littéraire, un plaisir le plus souvent bref – quelques lignes suffisant à ruiner l'immense espoir qu'à chaque fois pourtant on place dans un auteur inconnu. Quand ce roman propose «à l'aide» en guise de dédicace, l'espoir est redoublé. Surtout lorsqu'il paraît sous l'une des magnifiques couvertures dont les éditions Allia ont le secret. Depuis plus d'une dizaine d'années maintenant, Allia est en effet devenu l'un des principaux pourvoyeurs de bons, voire d'excellents premiers «romans» – Grégoire Bouillier, Eric Chauvier, Hélène Frappat, Hadrien Laroche... Liste non exhaustive à laquelle il conviendra d'ajouter dorénavant Pauline Klein qui fait paraître Alice Kahn en cette rentrée, un premier roman à propos duquel elle ne cache pas le rôle décisif de son éditeur Gérard Berréby qui a su, un an durant, lui faire reprendre les bribes de textes qu'elle lui avait envoyées par la poste.

 

Ça se lit que ce volume est né de fragments, et loin d'être gênant ça en fait tout le charme. Il suffit pour s'en apercevoir de reprendre certains des incipit de chapitres, comme autant de début de romans brillants: «Il y a des échantillons d'horizons par la fenêtre»; « La porte de mon appartement s'ouvre sur du hors-champ»; «“Anna” est un personnage de roman qui file dans mes histoires comme une métaphore à talons»... Alice Kahn est née dans l'imagination de Pauline Klein alors qu'elle évoluait, à New York, dans le monde de l'art contemporain. Avant d'être personnage de roman, Alice Kahn était déjà artiste fictive, signant les petits forfaits de Pauline Klein. «Je passe inaperçue mais je dépose des traces de ma présence. Je vis pour ne me souvenir que de mes moments d'absence»: on n'est pas près de les oublier – ni l'une ni l'autre, Alice Kahn et Pauline Klein.

PS: l'art contemporain sera la star de cette rentrée littéraire, il figure au centre des romans de ceux qu'on peut considérer, c'est mon cas, comme les deux plus grands écrivains du lot.

Pour lire le début d'Alice Kahn, cliquer ici.

 

Pauline Klein parle d'Alice Kahn

 

 

 

 

Pauline Klein

Alice Kahn

éditions Allia

sortie le 19 août

Partage

Parmi les 700 romans et plus qui sortiront à la rentrée, j'ai choisi, en toute subjectivité, de vous faire découvrir en avant-première mes 30 préférés. Pour chacun vous trouverez, autant que possible, une brève présentation critique, un entretien vidéo de l'auteur, les premières pages en PDF et parfois la lecture d'un autre extrait par l'auteur.

Merci à Hugo Vitrani pour le graphisme de la série et son aide au montage des vidéos.