2 mois offerts

En cadeau, le premier numéro de la Revue du Crieur

Lisez Mediapart tout l'été. Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ les 3 premiers mois, soit 2 mois offerts. En cadeau pour les 10 premiers, le premier numéro de la Revue du Crieur.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Ven.31 juillet 201531/07/2015 Édition de la mi-journée

Les mensonges de Jérôme Cahuzac

|  Par Fabrice Arfi

Le ministre n’a pas dit la vérité aux plus hautes instances de l’État et se trouve aujourd’hui dans une situation politique intenable.

  • Le détenteur de l’enregistrement dans lequel Jérôme Cahuzac parlait fin 2000 de son compte en Suisse a contacté l’Élysée pour certifier son authenticité. Mediapart révèle son identité.
  • Dans des mails consultés par Mediapart, Jerôme Cahuzac ne dément pas l’authenticité de l’enregistrement.
  • Des vérifications fiscales sont en cours sur le patrimoine du ministre. Ses déclarations d’ISF laissent apparaître des anomalies.

Partage

Pris dans la tourmente, Jérôme Cahuzac peine à contre-attaquer de manière convaincante dans l’affaire du compte suisse, qu’il s’agisse de sa demande ambiguë de levée du secret bancaire adressée à l’UBS ou de ses explications embrouillées concernant un enregistrement dans lequel il reconnaissait, fin 2000, détenir un compte non déclaré.

Face aux démentis répétés du ministre du budget, Mediapart est en mesure de révéler de nouvelles informations qui montrent que Jérôme Cahuzac n’a pas dit la vérité aux plus hautes instances de l’État – Élysée et Matignon –, ainsi qu’à la représentation nationale :

Le détenteur de l’enregistrement, ...

2 mois offerts

2 mois d'abonnement offerts

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement les 3 premiers mois, au lieu de 27€. La Revue du Crieur pour les 10 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte