1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.23 octobre 201423/10/2014 Dernière édition

Les dessous de la fortune d'Alexandre Guérini

|  Par Louise Fessard

En 1990, l'office HLM des Bouches-du-Rhône, présidé par Jean-Noël Guérini, attribue un marché de plus de 5 millions d'euros à une société inconnue au bataillon, la Somedis, qui était en outre la plus disante. Or, selon des témoignages recueillis par les gendarmes en 2011, le vrai fondateur de cette société n'est autre qu'Alexandre Guérini, qui la revendra, dix ans plus tard, 33,3 millions d'euros à Veolia.

Partage

Le sénateur (PS) Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône et mis en examen dans une affaire des marchés truqués, a-t-il en 1990 favorisé l'obtention par son frère d'un important marché de nettoyage de l'office HLM dépendant du département ? En juillet 2012, Mediapart s’était penché sur ce marché public de plus de 5 millions d’euros attribué en 1990 par l’Office HLM des Bouches-du-Rhône, alors présidé par le conseiller général Jean-Noël Guérini, à une société aixoise fraîchement créée, la Somedis.

Le marché avait été épinglé en 1996 par la mission interministérielle d'inspection du ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte