1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Lun.27 avril 201527/04/2015 Édition de la mi-journée

Marine Turchi

Diplômée de l'ESJ Lille en 2007, j'ai rejoint Mediapart à sa création pour couvrir la droite et l'extrême droite.

Ses derniers articles

L'argent caché de Jean-Marie Le Pen en Suisse

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013.À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013. © Reuters

Selon les informations obtenues par Mediapart, le président d’honneur du Front national a été le bénéficiaire économique d’un « trust » géré en Suisse par son majordome, trésorier de son association de financement Cotelec. 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or, ont été déposés au nom de ce trust à la HSBC puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH).

Financement des campagnes FN: une nouvelle mise en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

La liste des mises en examen s'allonge dans l'enquête sur le financement des campagnes du Front national. Sighild Blanc, une proche de Frédéric Chatillon, le prestataire principal du FN avec sa société Riwal, a été mise en examen mercredi pour abus de biens sociaux, recel et blanchiment d'abus de biens sociaux.

L'argent du FN, l'autre lutte entre les Le Pen père et fille

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille.Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille. © Reuters
Derrière le vaudeville, l'argent. Le père comme la fille ont chacun leur propre micro-parti pour garder la haute main sur l'argent du Front national. Jean-Marie Le Pen n'a jamais révélé son fichier de donateurs et son association, Cotelec, continue d'accorder des prêts au FN ou à ses candidats.

Le commissaire aux comptes du FN mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Nicolas Crochet, le commissaire aux comptes du FN et du micro-parti de Marine Le Pen, a été mis en examen le 10 avril pour complicité d'escroquerie, blanchiment d'abus de biens sociaux, financement illégal de parti politique et recel d'abus de confiance.

Les cinq affaires qui menacent le Front national

|  Par Marine Turchi

Marine Le Pen au 20 heures de TF1, le 9 avril 2015.Marine Le Pen au 20 heures de TF1, le 9 avril 2015. © Reuters

Marine Le Pen ouvre une nouvelle crise avec son père au moment opportun: l'enquête des juges sur le FN a été élargie, le 9 mars, à des soupçons de financement illicite des campagnes électorales en 2012. Cinq affaires – quatre enquêtes judiciaires et une demande de commission d'enquête parlementaire – menacent aujourd'hui le parti ou ses dirigeants.

FN: Frédéric Chatillon mis en examen pour financement illégal de parti politique

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011.Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011. © Capture d'écran d'un documentaire de Canal Plus.

L'enquête sur les financements de campagne du Front national avance. La mise en examen de Frédéric Chatillon, prestataire principal du FN, succède à celle d'Olivier Duguet, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen.

Affrontement familial au FN : la stratégie risquée de Marine Le Pen

|  Par Marine Turchi

Les Le Pen au congrès du FN en novembre 2014.Les Le Pen au congrès du FN en novembre 2014. © Reuters

L'affrontement familial au FN tourne à la crise politique. Marine Le Pen a annoncé qu’elle s’opposerait à la candidature aux régionales de son père et n'a, pour la première fois, pas exclu des sanctions. Si l'épisode lui permet de ranger derrière elle tous les responsables du parti, et de parfaire sa stratégie de « dédiabolisation », elle prend un risque politique et financier face au fondateur du FN.

Financement du FN : les comptables dans le viseur des juges

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Contrevenant aux règles professionnelles, le commissaire aux comptes du FN et de Marine Le Pen, Nicolas Crochet, a salarié le vice-président du parti et plusieurs cadres frontistes en 2012, tout en certifiant les comptes de plusieurs prestataires au cœur de l'enquête judiciaire. Selon un responsable du FN, le cabinet de l'expert-comptable a été perquisitionné. 

À Béziers, Robert Ménard s'en prend violemment à la presse

|  Par Marine Turchi

Les attaques du maire de Béziers contre Midi-Libre montent d'un cran. Son équipe accuse le journal de « mentir » et a diffusé le nom et la photo d'un journaliste. Le quotidien dénonce une « persécution » et des méthodes d'« extrême droite ». « Midi-Libre n'est pas le bulletin municipal », rappelle-t-il.

Crimée et finances du FN: les textos secrets du Kremlin

|  Par Agathe Duparc et Karl Laske et Marine Turchi

Aymeric Chauprade, Jean-Luc Schaffhauser et Marine Le Pen au parlement européen, le 27 novembre 2014.Aymeric Chauprade, Jean-Luc Schaffhauser et Marine Le Pen au parlement européen, le 27 novembre 2014. © Reuters

Des milliers de documents ont été piratés par les hackers d'«Anonymous International» auprès d'un responsable de l'administration présidentielle russe. Il y est question de la manière dont Marine Le Pen doit être « remerciée » en échange de son soutien sur la Crimée, en mars 2014. Dans les mois qui suivent, la présidente du FN et son père ont obtenu des prêts russes à hauteur de 11 millions d'euros pour leur activité politique.

Assistants FN au parlement européen: une enquête est ouverte à Paris

|  Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Marine Le Pen et Florian Philippot au parlement européen, le 11 mars.Marine Le Pen et Florian Philippot au parlement européen, le 11 mars. © Reuters

Le parquet de Paris a ouvert le 24 mars une enquête préliminaire pour « abus de confiance » présumés dans l’affaire des assistants du FN au parlement européen, à la suite du signalement du président du parlement Martin Schulz, le 9 mars. L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Le FN ne remporte aucun département mais confirme son implantation locale

|  Par Marine Turchi

Marine Le Pen dimanche 29 mars, au siège du FN.Marine Le Pen dimanche 29 mars, au siège du FN. © Reuters

Le Front national n'a pas remporté la victoire symbolique qu'il espérait. Le parti frontiste enregistre en revanche des scores élevés qui confirment son implantation locale, cœur de la stratégie de conquête du pouvoir de Marine Le Pen pour 2017, et espère bien semer le trouble lors du « troisième tour », jeudi.

Le FN s'ancre dans ses bastions et progresse dans de nouvelles régions

|  Par Marine Turchi

Dans une permanence du FN à NiceDans une permanence du FN à Nice © Reuters

Le Front national a terminé deuxième du premier tour, dimanche, avec 25,24 % des voix. Si ce n'est pas la victoire annoncée par les sondages, c'est un double coup gagnant pour Marine Le Pen, qui confirme son implantation locale et progresse dans ses terres de mission: l'Ouest, le Sud-Ouest, le Centre. Le chercheur Joël Gombin évoque « une progression dans des territoires plus urbains et aisés » et « une stabilisation dans les territoires les plus périphériques, ruraux, populaires ».

Nonna Mayer: trente ans de progression du FN

|  Par Marine Turchi

Avec environ 25 % des voix, le Front national a encore progressé. Et ce, à l'occasion d'élections locales qui lui sont traditionnellement très défavorables. Pourquoi ? Entretien avec Nonna Mayer, directrice de recherche émérite au CNRS, présidente de l’Association française de science politique et spécialiste de l'extrême droite.

Le trésorier du microparti de Marine Le Pen a été mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Selon nos informations, l'homme d'affaires Axel Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, a été mis en examen le 17 mars pour « escroqueries » dans le cadre de l'enquête sur le financement des élections législatives de 2012.

Dans le Var, les embarrassants soutiens du FN

|  Par Marine Turchi et Hélène Constanty

Alors que Marine Le Pen dénonce la « corruption » et les « magouilles électorales » de « l'UMPS », elle accepte volontiers le ralliement ou le soutien de personnages sulfureux. Dernier exemple en date : le soutien du maire (ex-UMP) de Roquebrune, qui accumule les ennuis judiciaires.

Départementales: alerte, Front national

|  Par Marine Turchi

Au siège du FN, le 6 février.Au siège du FN, le 6 février. © Reuters

Le FN est le parti qui a investi le plus de candidats aux élections départementales. Il s'agit de fidéliser l'électorat et de poursuivre la construction d'un réseau d'élus locaux. Le parti d'extrême droite menace une nouvelle fois d'arriver en tête.

Assistants au parlement: ce qui est reproché au Front national

|  Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Marine Le Pen et Florian Philippot au parlement européen, le 11 mars.Marine Le Pen et Florian Philippot au parlement européen, le 11 mars. © Reuters

Le Front national a-t-il utilisé les fonds européens pour rémunérer ses cadres? La question est au cœur de l'enquête de l'office anti-fraude européen. S'il ne serait pas le seul parti concerné, plusieurs éléments démontrent la spécificité du cas du FN à Strasbourg. Marine Le Pen, elle, dénonce une « opération politique » à une semaine des élections. Décryptage de l'affaire et des questions qu'elle pose.

L'ex-trésorier de Marine Le Pen en eaux troubles

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Allié à un gérant d’entreprises de sécurité cité dans l’affaire de la campagne Balladur, Olivier Duguet, l’ancien trésorier de l’association de financement de Marine Le Pen, a tenté d’obtenir l’exploitation d’une source d’eau minérale dans les Hautes-Alpes pour le compte d’une mystérieuse « société d’exploitation ». L’entreprise, qui prétend réunir 15 à 20 millions d’euros, refuse de divulguer le nom de ses investisseurs.

Assistants du FN: ce qu'a écrit le parlement européen à Taubira

|  Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Le parlement européen a alerté lundi la ministre de la justice française « sur une possible utilisation frauduleuse de fonds européens » par le Front national à Strasbourg. Dans cette lettre, évoquée par Le Monde et consultée par Mediapart, le président du parlement s'inquiète de « l'ampleur » des « constatations qui touchent un parti politique français de premier plan ».