Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mer.23 juillet 201423/07/2014 Dernière édition

marine turchi

Diplômée de l'ESJ Lille en 2007, j'ai rejoint Mediapart à sa création pour couvrir la droite et l'extrême droite.

Ses derniers articles

À l'UMP, des groupes s'organisent pour relancer la machine à idées

|  Par Marine Turchi

Alors que l'UMP implose, plusieurs initiatives se lancent pour mener la rénovation, à l’intérieur ou à l’extérieur du parti : clubs structurés derrière un candidat, groupes de travail, reconstitution de réseaux d’experts, dîners de « brainstorming ». Mediapart a rencontré les chevilles ouvrières de ces groupes.

UMP: le constat sans concession des jeunes têtes pensantes de la droite

|  Par Marine Turchi

© Reuters

Ce sont de hauts fonctionnaires, des anciens de la direction des études de l'UMP, d’ex-conseillers élyséens ou de jeunes élus. Face à la crise politique, morale, idéologique et financière de leur parti, ils dressent un état des lieux alarmant et veulent entamer eux-mêmes sa reconstruction.

«L’ennemi du FN n’est plus le juif mais le Français musulman»

|  Par Joseph Confavreux et Marine Turchi

Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai.Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai. © Reuters

Dans une histoire très documentée du Front national, la chercheuse Valérie Igounet démontre la tension permanente entre la volonté de Marine Le Pen de normaliser le parti et sa nécessité de composer avec les racines du parti. Elle met en évidence le « maquillage » mis en place par la présidente du FN.

Nicolas Sarkozy lâché par une partie de l’UMP

|  Par Mathieu Magnaudeix et Ellen Salvi et Marine Turchi

© Reuters

Finie l’unanimité derrière l’ancien leader de l’UMP. Après l’affaire Bygmalion, la garde à vue de Nicolas Sarkozy renforce les doutes au sein de son parti. Ils sont de plus en plus nombreux à penser que, coupable ou non, il ne sera plus en mesure de représenter la droite en 2017.

À Marseille, une embauche du maire FN fait polémique

|  Par Marine Turchi

Maire FN du 7secteur à Marseille, Stéphane Ravier recrute comme directrice générale des services Marie-Dominique Desportes, qui fut directrice des affaires culturelles à Marignane, lorsque la ville était aux mains du FN, à la fin des années 1990.

Identitaires: la plongée inédite d'un chercheur infiltré

|  Par Marine Turchi

© Revue Agone

Le chercheur Samuel Bouron a pu accéder pendant un an aux formations des Jeunesses identitaires. Derrière la stratégie médiatique de ce mouvement, il met à jour son opération de conquête « par le bas », qui consiste à se « mélanger à la masse » et s’intégrer dans les institutions républicaines qu’ils dénoncent. Un travail dont le Front national récolte en partie les fruits.

Le FN renforce ses connexions russes

|  Par Marine Turchi

De Paris à Moscou, en passant par Vienne, les réseaux russes du Front national se tissent, grâce à plusieurs personnages clés gravitant autour du conseiller international de Marine Le Pen, Aymeric Chauprade. Que cherche le FN : convergences idéologiques, intérêts géopolitiques, soutien logistique et matériel ?

Les bons comptes de Marine Le Pen au parlement européen

|  Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Le 12 mai 2014, au siège du FN.Le 12 mai 2014, au siège du FN. © Reuters

Le succès de Marine Le Pen aux européennes n'est pas qu'un coup de semonce politique pour l'Europe. Avec 24 députés et peut-être un groupe avec des alliés européens, la présidente du FN peut se constituer une cagnotte importante. Et faire du parlement européen sa base arrière pour la présidentielle. Inventaire de la petite entreprise Le Pen à Bruxelles.

UMP : après les fausses factures, les formations fantômes

|  Par Mathilde Mathieu et Marine Turchi

Le système Copé entre en décomposition. Alors que les enquêteurs explorent les fausses factures de Bygmalion, Mediapart dévoile comment une association liée à l’UMP, présidée par une fidèle de Jean-François Copé et perquisitionnée lundi, a vendu des formations d’élus en partie fantômes aux collectivités locales.

Quatre scores surprenants disent les ressorts du vote Front national

|  Par Carine Fouteau et Michaël Hajdenberg et Jade Lindgaard et Marine Turchi

Le FN a fini en tête dimanche dans 71 départements. Mediapart s'est intéressé à quatre d'entre eux : la Seine-Saint-Denis, l'Aisne, le Morbihan et le Lot-et-Garonne, où le FN réalise un score soit élevé, soit inattendu.

Affaire Bygmalion : Copé débarqué de la présidence de l'UMP

|  Par Ellen Salvi et Marine Turchi

Auditions d’élus, perquisition à l’UMP, attaques fratricides et contre-feux divers… À peine les européennes terminées, l’affaire Bygmalion s’est considérablement accélérée. Mardi matin, Jean-François Copé a dû démissionner de la présidence de l'UMP.

FN: la victoire d'une stratégie locale

|  Par Marine Turchi

Le Front national s’est hissé à la première place, avec 24,85 % des voix, loin devant ses adversaires de l'UMP et du PS. Cette dynamique est le résultat d'une stratégie d'implantation locale et de conquête des classes populaires, mise en place par Marine Le Pen à son arrivée à la tête du parti, en 2011.

Au-delà des slogans, les vrais enjeux du vote pour le FN

|  Par Marine Turchi

© Reuters

Le Front national a pour objectif de dépasser, dimanche, les 20 % des voix puis de former un groupe au parlement européen. Derrière son slogan marketing d'un FN « premier parti de France »Mediapart décrypte les enjeux français et européens pour le parti.

Christine Boutin s'associe à un parti qui a refusé le droit d’éligibilité aux femmes

|  Par Marine Turchi

© Reuters

Force Vie, la formation de Christine Boutin, est membre d'un mouvement chrétien européen dont l'un des partis souhaite établir une théocratie et a refusé de placer des femmes sur ses listes électorales, jusqu’à ce que la justice l’y contraigne.

Assistants parlementaires européens: une belle cagnotte pour les partis

|  Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Piocher dans la manne européenne soulage les finances de leur parti. Mediapart détaille plusieurs cas d'eurodéputés français qui utilisent l'enveloppe du parlement pour rémunérer des militants.

À Beaucaire, la chef de cabinet du maire FN fait dans la surenchère raciste

|  Par Marine Turchi

À Beaucaire (Gard), le maire frontiste Julien Sanchez a recruté comme chef de cabinet l'ex-attachée parlementaire de Gilbert Collard, dont le profil Facebook est truffé de publications racistes.

Chauprade, un pied au FN, l'autre chez les ultras d'extrême droite

|  Par Marine Turchi

Aymeric Chauprade en tête du défilé du 1er-Mai du FN, en hommage à Jeanne d'Arc, cette année.Aymeric Chauprade en tête du défilé du 1er-Mai du FN, en hommage à Jeanne d'Arc, cette année. © Twitter / a_chauprade

Homme de l'ombre, propulsé tête de liste FN en Île-de-France pour les élections européennes et conseiller aux affaires internationales de Marine Le Pen, Aymeric Chauprade continue de faire la tournée de milieux d'extrême droite que la présidente du FN elle-même juge infréquentables. Enquête sur un personnage dont les réseaux vont jusqu'en Russie.

Les premières décisions des maires Front national

|  Par Marine Turchi

Élus il y a un mois, les douze maires frontistes (ou soutenus par le FN) veulent faire oublier les échecs de gestion des villes gagnées par le FN en 1995 et crédibiliser leur parti pour 2017.

Plaintes d'une association musulmane à Mantes-la-Ville, commune FN

|  Par Marine Turchi

Dans l'unique ville FN d’Île-de-France, la communauté musulmane a été ciblée à plusieurs reprises, d’après l’association des musulmans de Mantes sud (AMMS), qui s'apprête à déposer une troisième plainte contre X pour provocation non publique à la discrimination en raison de la religion. Pour son président, la victoire du FN a « libéré la parole raciste ».

Deux ultras à la tête du cabinet de Robert Ménard à Béziers

|  Par Marine Turchi

Élu maire de Béziers avec le soutien du FN, Robert Ménard a placé à la tête de son cabinet deux personnages sulfureux issus de l'extrême droite.