Derniers jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.02 septembre 201402/09/2014 Dernière édition

Dominique Bry

A créé et anime l'édition consacrée à la bande dessinée sur Mediapart depuis mars 2008. Doit beaucoup à Hergé, Goscinny, Franquin et Vincent T.

Ses derniers articles

James Ellroy, « le grand Kahuna à Paris »

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

À l'occasion de la sortie d'Extorsion, court roman qui condense pourtant toute son œuvre, rencontre avec James Ellroy qui s’autoproclame « grand Kahuna » (sorcier hawaïen) et se verrait bien en « Charles de Gaulle le jour de la Libération ».

Harlan Coben ou la fabrique du suspense

|  Par Dominique Bry

Évacuons d’entrée les critiques : Harlan Coben avoue écrire des romans grand public même s’il refuse d’entrer dans un genre, une catégorie. Rencontre avec l’écrivain et extrait de Six Ans déjà.

Laird Hunt : « En tant qu'homme noir du XXIe siècle... »

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Entretien vidéo dans l'articleEntretien vidéo dans l'article

Comment écrire, après Toni Morisson ou Edward P. Jones, la violence inhérente à l'Histoire américaine, ses révoltes d'esclaves, la ségrégation et l'horreur ? Laird Hunt offre avec Les bonnes gens une parabole inouïe, tissant voix et discours, de 1830 à 1930. Extrait du roman en fin d'article.

Non, M. Copé, « la littérature n’est pas un précis de “prêt à penser ” »

|  Par Dominique Bry

En réponse aux attaques de Jean-François Copé contre le livre pour enfants Tous à poil, Sylvie Vassallo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil rappelle que « les enfants n'apprennent pas la diversité dans les livres, mais dans la vie ».

Tao Lin, american spleen

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Et si Tao Lin, longtemps présenté comme un phénomène, était tout simplement un écrivain ? Taipei est le roman par lequel le « Kafka 2.0 » se détache de l'ombre tutélaire de Bret Easton Ellis pour affirmer une voix singulière, saisie du spleen contemporain.

«Le Dahlia noir» en BD (4/4) : les premières pages

|  Par Dominique Bry

Le 13 novembre, Le Dahlia noir prend des couleurs. Mis en images par Miles Hyman, le scénario de Matz (et David Fincher) d'après le roman de James Ellroy devient un album éblouissant de maîtrise graphique et narrative. Dernier rendez-vous avec le dessinateur et premier chapitre en avant-première sur Mediapart.

Joyce Carol Oates, dire l'Amérique d'aujourd'hui et d'hier

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Joyce Carol Oates poursuit une œuvre prométhéenne, véritable chronique de l'Amérique contemporaine, comme l'illustre son dernier roman, Mudwoman : récit des failles d'une femme devenue première présidente d'une université de la Ivy League dans un pays sur le point d'entrer en guerre contre l'Irak. Entretien vidéo et premières pages du roman en fin d'article.

« Mécanhumanimal », pour relire Bilal

|  Par Dominique Bry

Enki Bilal est au Musée des arts et métiers à Paris. Pour une exposition monstre, qui emprunte aux histoires intimement liées de l’artiste et du lieu. À l’heure où l’on parle de plus en plus d’homme « augmenté », Bilal offre avec Mécanhumanimal une exposition hybride, et une relecture de son œuvre (vidéos dans l'article).

« Canicule » : un polar rural de Vautrin par Baru

|  Par Dominique Bry

Le premier est dessinateur, auteur, lauréat en 2010 du Grand prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre. Le second est scénariste, réalisateur, écrivain, prix Goncourt. Le fruit de leur collaboration est un album dense, irradiant de couleurs et de noirceur. Baru revient après trois ans d'absence avec un nouvel album : Canicule, un livre qui veut restituer « le sens de l’écriture de Vautrin : fouiller l’âme humaine ».

Zahra, candidate de papier à la présidentielle iranienne

|  Par Dominique Bry

La déclaration de candidature d’une institutrice iranienne est le prolongement inattendu d’une aventure militante qui a pris forme sur Internet. Avec une précision : Zahra est le personnage principal d'un roman graphique, né de l’imagination d’Amir Soltani, journaliste et écrivain iranien en exil.

Jeffrey Eugenides écrit une Emma Bovary qui aurait lu Barthes

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Jeffrey Eugenides.Jeffrey Eugenides. © (dr)

Jeffrey Eugenides poursuit une œuvre sans concession : vingt ans après Virgin Suicides, dix ans après Middlesex, l'écrivain américain publie Le Roman du mariage. Où l'on apprend que « la lecture est une chose dangereuse et très puissante ». Rencontre vidéo et lecture des premières pages du livre par l'auteur.

Jonathan Dee et sa «fabrique des illusions»

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Jonathan Dee construit sans doute l’une des œuvres les plus stimulantes de la scène littéraire américaine (Les Privilèges, La Fabrique des illusions). Pour lui, « les romanciers écrivent en opposition au récit majoritaire, à la culture dominante, ils œuvrent à une contre-culture».

Il est dessiné le divin enfant

|  Par Dominique Bry

Comme en écho à la littérature, des moins sérieuses aux plus mystiques, en version apocryphe complètement déjantée, les apparitions de Jésus en bande dessinée sont nombreuses.Tour d'horizon des (re)Visitations récentes du personnage en bande dessinée.

Tardi à Gallimard : « On n'a plus confiance »

|  Par Dominique Bry

Vidéo accessible dans l'articleVidéo accessible dans l'article

Remous chez Gallimard : la fille d'Antoine, Charlotte, va prendre la tête des éditions Casterman, tout juste rachetées avec le groupe Flammarion. Une façon de répondre à la lettre ouverte d'auteurs emblématiques (Enki Bilal, Benoît Peeters, Jacques Tardi, ainsi que les ayants droit d'Hergé et d'Hugo Pratt…) adressée à Antoine Gallimard pour exprimer leurs doutes sur leur avenir ? Tardi en tout cas ne sera pas une “vache à lait”. Entretien vidéo.

Gary Shteyngart, interview en Absurdistan

|  Par Dominique Bry et Christine Marcandier et Vincent Truffy

Vidéo dans le corps de l'article.Vidéo dans le corps de l'article.

L’auteur de Super triste histoire d’amour dit passer « 90 jours par an à voyager pour supplier à genoux les lecteurs d’acheter et lire ses livres ». Il était donc normal de rencontrer le roi de la dérision loufoque Gary Shteyngart en France, pour qu’il nous en dise davantage sur l’Amérique.

«Le Dahlia noir» en BD (3/4): «la mise en couleur ne doit pas dénaturer le trait»

|  Par Dominique Bry

Depuis janvier 2012,

Mediapart suit en exclusivité la genèse de l'adaptation du Dahlia noir de James Ellroy en bande dessinée. Troisième épisode : le dessinateur Miles Hyman a commencé la colorisation des planches définitives. Un travail de longue haleine où l'outil informatique se révèle d'une aide précieuse. Miles Hyman est l'invité du festival de Mediapart ce lundi 1er octobre.

François Schuiten: « Cette locomotive, c’est un peu la clé du futur »

|  Par Vincent Truffy et Dominique Bry

Avec 12 - La Douce, le dessinateur François Schuiten tente un premier album entièrement solo dans lequel il fait revivre l'aventure ferroviaire et humaine d’une locomotive futuriste et à vapeur dans un monde envahi par les eaux. Entretien vidéo.

«Le Dahlia noir» en BD (2/4) : «travailler le texte pour «oublier le film»

|  Par Dominique Bry

Mediapart suit en exclusivité la genèse du Dahlia noir de James Ellroy en bande dessinée. Second épisode de ce making-of : rencontre avec le scénariste, Matz, pour parler du projet, de son travail de réécriture et du jour où « the dog » James Ellroy a donné son accord.

Pour en finir avec “Maus” et retrouver Spiegelman

|  Par Dominique Bry et Vincent Truffy

Visite privée en vidéo dans l'article.Visite privée en vidéo dans l'article.

Beaubourg accueille une rétrospective consacrée à Art Spiegelman qui tente de dépasser l’envahissante bande dessinée centrale du dessinateur, Maus, pour faire découvrir l’œuvre qu’elle occulte.

Pinocchio, conte défait

|  Par Dominique Bry

Vidéo dans l'article.Vidéo dans l'article.

Foisonnant, désespéré, généreux, déjanté, cynique, drôle et extrême, le Pinocchio de Winshluss paru en novembre 2008 chez Les Requins Marteaux. De l’œuvre de Carlo Collodi, il a fait un conte désabusé et très peu féerique. Jusqu’au 7 avril, Pinocchio s’expose à la galerie Vallois à Paris. Rencontre avec un auteur en colère et son galeriste.