Plus que quelques jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement au lieu de 27€. À gagner, cette semaine : le livre Combat pour une presse libre, dédicacé par Edwy Plenel, pour 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.31 août 201431/08/2014 Édition du matin

Joseph Confavreux

Journaliste à France Culture entre 2000 et 2011, il a rejoint Mediapart en mai 2011. Joseph Confavreux est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, a codirigé l'ouvrage La France invisible (La Découverte, 2006) et a publié un ouvrage, Egypte :histoire, société, culture (La Découverte, 2009)

Ses derniers articles

Enquête sur ceux qui déjouent les lois d'airain de la reproduction sociale

|  Par Joseph Confavreux

C’est à un sujet sociologiquement impur et philosophiquement inédit que s’intéresse Chantal Jaquet, professeur à Paris 1. Les « transclasses », qu’elle étudie avec brio, sont ces individus qui, brisant la « logique implacable de la reproduction », sèment le trouble dans le déterminisme social, sans le nier ni s’y soumettre.

Rachat d’esclaves et identité nationale

|  Par Joseph Confavreux

L’historienne américaine Gillian Weiss examine comment le rachat des captifs et esclaves français faits prisonniers par les « Barbaresques » en Méditerranée, entre le XVIe et le XVIIIe siècles, a structuré la construction étatique de la France et l’imaginaire national.

C'était quoi, les années 1990 ?

|  Par Joseph Confavreux

vidéo dans l'articlevidéo dans l'article

L’historien des idées François Cusset, déjà auteur d’une étude sur le « cauchemar des années 1980 », dirige un ouvrage collectif qui vise à dégager le sens de la décennie 1990, « de la fin de tout au début de quelque chose ». Entretien vidéo.

A Calais, l'impasse pour les migrants

|  Par Joseph Confavreux

Alors qu’un nouveau lieu, ouvert récemment, cogéré par des migrants et des militants qui leur viennent en aide, laissait espérer une solution un peu moins précaire pour les plus de 600 migrants dispersés autour de Calais, la justice vient d’ordonner son évacuation.

Voir l'Iran autrement

|  Par Joseph Confavreux

Kazem Chalipa (né en 1957) Bassidjiy, 1985 Huile sur toile Kazem Chalipa (né en 1957) Bassidjiy, 1985 Huile sur toile © Collection Hoze honari va sâzmân-e tabliqât-e eslâmi , Téhéra

Contre les clichés d’Iran opposant irréductiblement modernes et mollahs, l’exposition Iran, Unedited history, 1960-2014 dévoile un regard acéré sur la culture visuelle d’un pays où la Révolution de 1979 n’a pas porté « un coup d’arrêt sans appel à l’élan de la modernité ».

A Avignon, le théâtre est politique mais policé

|  Par Joseph Confavreux

Coup Fatal, d'Alain Platel, Serge Kakudji et Fabrizio CasselCoup Fatal, d'Alain Platel, Serge Kakudji et Fabrizio Cassel © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon
La 68e édition du festival d'Avignon, la première dirigée par l'écrivain et metteur en scène Olivier Py, est décrite comme « politique » et « militante ». Des mots qui résonnent dans le contexte de lutte des intermittents, mais risquent de sonner creux si la dimension collective du théâtre ne se réinvente pas.

«L’ennemi du FN n’est plus le juif mais le Français musulman»

|  Par Joseph Confavreux et Marine Turchi

Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai.Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai. © Reuters

Dans une histoire très documentée du Front national, la chercheuse Valérie Igounet démontre la tension permanente entre la volonté de Marine Le Pen de normaliser le parti et sa nécessité de composer avec les racines du parti. Elle met en évidence le « maquillage » mis en place par la présidente du FN.

«L'intermittence constitue le rêve fou d'un patron capitaliste»

|  Par Joseph Confavreux

Pour le sociologue Pierre-Michel Menger, récemment élu au Collège de France à la chaire de sociologie du travail créateur, l'intermittence est un système dans lequel les privilégiés sont les employeurs. Ils bénéficient d'un vivier de main-d'œuvre qualifiée, nombreuse et sans cesse mise en concurrence. Entretien.  

Avignon en grève, intermittents en force

|  Par Joseph Confavreux

Devant l'opéra d'Avignon, vendredi 4 juilletDevant l'opéra d'Avignon, vendredi 4 juillet © JC
La décision de ne pas jouer les spectacles d'ouverture du 68e festival d'Avignon constitue un sérieux coup de semonce pour le gouvernement et la mission de concertation lancée par Manuel Valls.

Construire autrement, avec Patrick Bouchain

|  Par Joseph Confavreux

Joseph Confavreux a reçu Patrick Bouchain, architecte, auteur de nombreuses réalisations en matière de logements ou de reconversion de lieux industriels.

«Le modèle des intermittents, c’est une sortie du chômage de masse»

|  Par Joseph Confavreux

Pour le sociologue Mathieu Grégoire, le régime des intermittents est un des rares modèles de constitution de droits pour les salariés à emploi discontinu. Une question urgente à l’heure de la précarité généralisée.  

Dans la peau des loups de Wall Street

|  Par Joseph Confavreux

Un anthropologue chez les brokers, traders et vendeurs. Horacio Ortiz s’est immergé dans le monde de la finance, en travaillant comme analyste à New York, Paris et désormais Shanghai. Il livre un essai Valeur financière et vérité, qui permet, entre autres, de comprendre comment les sociétés sont cotées.

Un chemin «commun» pour la révolution au XXIe siècle

|  Par Joseph Confavreux et Laurent Mauduit

Laval et Dardot - Entretien vidéo dans l'articleLaval et Dardot - Entretien vidéo dans l'article

Le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval dessinent les contours de la « révolution au XXIe siècle ». Celle-ci serait fondée sur le principe politique du commun, qui «désigne non la résurgence d’une idée communiste éternelle, mais l’émergence d’une façon nouvelle de contester le capitalisme».

Les yeux dans la guerre

|  Par Joseph Confavreux

“Les dernières cartouches” (1873).“Les dernières cartouches” (1873). © Alphonse de Neuville

L’exposition qui se tient au Louvre-Lens part d’une singulière question : pourquoi préfère-t-on la paix à la guerre ? Elle montre qu’il fallut deux siècles de mutations des imaginaires et des représentations pour que les « désastres de la guerre » prennent le pas sur son récit héroïque.

Anarchistes et féministes, deux femmes décapantes d'un autre siècle

|  Par Joseph Confavreux

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Au tournant du XIXe et du XXe siècle, Voltairine de Cleyre et Emma Goldman articulent libération des femmes et radicalisme politique. Retraduction, présentation et actualisation de quelques-uns de leurs écrits.

Zeev Sternhell : « Grâce au nationalisme, les revendications sociales ont été neutralisées »

|  Par Joseph Confavreux

L’historien israélien Zeev Sternhell publie un ouvrage en forme de bilan d’une vie politique, militaire, scientifique... Il dresse un constat désastreux de la situation d’Israël, réfléchit au rôle encore possible des intellectuels dans la vie publique, et analyse la politique européenne à l’aune de ses travaux sur l’histoire des droites radicales.

David Van Reybrouck: contre les élections, pour la démocratie

|  Par Joseph Confavreux

Vidéo de l'entretien dans l'articleVidéo de l'entretien dans l'article

Joseph Confavreux recevait l'auteur de Contre les élections, charge décapante contre l’épuisement et les dysfonctionnements des démocraties européennes.

Aux Pays-Bas, «Wilders s’inscrit dans le discours sur l’islamisation de l’Europe»

|  Par Joseph Confavreux

Aux Pays-Bas, les électeurs ont voté jeudi. D'après des sondages sortis des urnes, Geert Wilders ferait un score assez faible, alors qu'il était donné gagnant, et pourrait perdre une bonne partie de ses eurodéputés.

«La force du mouvement de Grillo est son pragmatisme»

|  Par Joseph Confavreux

Il est arrivé en deuxième position des élections européennes en Italie. Le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo prospère sur les ruines de la classe politique, le ras-le-bol des gouvernements « techniques » et les lacunes de l’État. Entretien avec la chercheuse Céline Torrisi.

Vers des élections anti-européennes

|  Par Joseph Confavreux et Ludovic Lamant

Bela Kovacs, député européen du parti hongrois Jobbik, le 15 mai à Budapest.Bela Kovacs, député européen du parti hongrois Jobbik, le 15 mai à Budapest. © REUTERS/Laszlo Balogh

Les eurosceptiques en tout genre, adversaires de l'euro ou de l'UE tout entière, devraient renforcer leur présence au parlement européen. Rien ne dit qu'ils parviendront à peser sur l'institution.