1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.17 avril 201417/04/2014 Édition de la mi-journée

Joseph Confavreux

Journaliste à France Culture entre 2000 et 2011, il a rejoint Mediapart en mai 2011. Joseph Confavreux est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, a codirigé l'ouvrage La France invisible (La Découverte, 2006) et a publié un ouvrage, Egypte :histoire, société, culture (La Découverte, 2009)

Ses derniers articles

Le XXIIe siècle nous écrit

|  Par Joseph Confavreux

Pourquoi la critique sociale ne parlerait-elle pas avec la voix de l’utopie ? À partir de cette interrogation, sept chercheurs et l’écrivain Alexis Jenni imaginent le monde depuis le XXIIe siècle, en mêlant « diagnostics, désarrois, craintes, solutions, espérances… ».

L'histoire oubliée des prisonniers du FLN

|  Par Joseph Confavreux

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Pendant la guerre d’Algérie, le FLN a fait des prisonniers afin d’internationaliser le conflit et de se poser en interlocuteur militaire et politique. Explications de l’historienne Raphaëlle Branche.

S’émanciper par les nombres

|  Par Joseph Confavreux

Comme son étymologie le rappelle, la statistique est liée au pouvoir d’État. Avec la diffusion de critères d’évaluation forgés dans les entreprises au cœur de l’action publique, les instruments paraissent être, de plus en plus, des outils d’aliénation. Deux ouvrages exposent pourtant quelques manières de s’approprier la politique des nombres pour en subvertir les effets néfastes.

Richard Hoggart, auteur de « La culture du pauvre », est mort

|  Par Joseph Confavreux

Ce Britannique, autant sociologue et historien qu’écrivain, fondateur des cultural studies, venait de voir son « autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises » publiée en poche. Il est mort hier à l’âge de 95 ans.

Todd Shepard: «La France rétrécit sur ses frontières»

|  Par Joseph Confavreux

Todd ShepardTodd Shepard

Comment les chercheurs étrangers qui travaillent sur la France regardent-ils la situation du pays ? À quelles causes attribuent-ils les tensions, crispations, blocages et pannes d’imaginaire qui traversent l’Hexagone ? Entretien avec l'historien américain Todd Shepard. 

Jacques Le Goff et «l’histoire en tranches»

|  Par Joseph Confavreux

À tous ceux qui, se souvenant de leurs manuels scolaires, pensent encore que le Moyen Âge s’oppose à la Renaissance, ou que l’histoire moderne succède distinctement à l’histoire médiévale, Jacques Le Goff, mort ce mardi 1er avril, proposait de repenser les grands découpages historiques qui scandent nos imaginaires du passé. Entretien mené en janvier.

Quelle nouvelle condition urbaine? Lectures pour les futurs maires

|  Par Joseph Confavreux

Le second tour des élections municipales se profile sans que la réflexion sur les mutations de la ville ait été invitée dans les débats. Revue de quelques termes à la mode et des nouveaux lieux où se pense la ville contemporaine.

La politique au-delà de l’Etat

|  Par Joseph Confavreux

À l’heure où l'État-nation est contourné par des formes politiques minoritaires et contesté par des pouvoirs supranationaux, l’anthropologue Marc Abélès invite à penser autrement les lieux du politique, voire « au-delà de l’État ».

Le vote sans la démocratie (et inversement)

|  Par Joseph Confavreux

© Reuters

Plusieurs livres interrogent le rituel du vote, pour le démonter ou l’historiciser. Là où David Graeber et David Van Reybrouck cherchent à penser une démocratie au-delà du vote, l’historien Olivier Christin se consacre aux pratiques électives d’avant le suffrage universel.

« Ce dont souffre la Sécurité sociale, c’est d’un manque de légitimité politique »

|  Par Joseph Confavreux

La Cour des comptes estime à nouveau que « le secteur de la protection sociale devrait davantage contribuer aux économies ». En retraçant l'histoire de la Sécurité sociale, la sociologue Colette Bec montre le danger de réduire cette institution de la démocratie à un enjeu chiffré et dépolitisé.

Dans l’œil des paparazzi

|  Par Joseph Confavreux

Sébastien Valiela et Pierre Suu, Mazarine Pingeot et son père, François Mitterrand, à la sortie du restaurant Le Divellec, ParisSébastien Valiela et Pierre Suu, Mazarine Pingeot et son père, François Mitterrand, à la sortie du restaurant Le Divellec, Paris © Sébastien Valiela et Pierre Suu/Eyewitness
S’ouvre mercredi 26 février au Centre Pompidou Metz une exposition consacrée aux paparazzi, plus habitués de la presse people que des cimaises des musées nationaux. Visite en compagnie du commissaire d’exposition, mais aussi de deux photographes, dont l’auteur du dernier scoop de Closer sur François Hollande.

Alger-Marseille : cités miroirs

|  Par Joseph Confavreux

Un Français sur six a un lien direct avec l’Algérie. À quelques semaines de la présidentielle en Algérie, le Mucem de Marseille accueille récits et images venus des deux villes pour rendre compte des allers-retours entre deux pays aux appartenances mêlées.

Selma James : « Il faut salarier le travail domestique »

|  Par Joseph Confavreux

Pendant quatre jours se tient à Nanterre un tentaculaire forum qui réunit de nombreux chercheurs et intellectuels venus « penser l’émancipation » et un au-delà du capitalisme, du patriarcat et de l’impérialisme. Entretien, en guise de mise en jambes, avec Selma James, figure historique du féminisme anglo-saxon.

Aux origines du génocide: l’idéologie hamitique

|  Par Joseph Confavreux

Parmi les très nombreux livres publiés à l’occasion du vingtième anniversaire du génocide des Tutsis au Rwanda, celui des historiens Jean-Pierre Chrétien et Marcel Kabanda remonte jusqu’au XIXe siècle pour examiner la généalogie précise du génocide et mettre en lumière ses origines européennes, à travers l’idéologie hamitique, miroir de celle opposant « Aryens » et « Sémites ».

Gamal Ghitany : « Nous ne voulons pas d’un nouveau Nasser »

|  Par Joseph Confavreux

L’écrivain égyptien publie un nouveau livre et soutient le maréchal Sissi, jugeant que l’Égypte a aujourd’hui besoin d’un homme fort. Mais il ne lui signe pas de chèque en blanc, bien qu'il lui soit très reconnaissant d’avoir mis fin au règne des Frères musulmans.

Rwanda: l’histoire face aux mensonges de l’Etat français

|  Par Joseph Confavreux

Les chercheurs français sont mobilisés pour écrire au plus près l’histoire du génocide rwandais. C'est une réponse au récit officiel tissé de mensonges et de vides qu’a construit l’État français pour dissimuler son implication auprès du pouvoir hutu.

La « guerre des forêts » et la lutte pour les biens communs

|  Par Joseph Confavreux

Vidéo dans le corps de l'article.Vidéo dans le corps de l'article.

En 1723, le parlement anglais adopte le Black Act, qui punit de pendaison le braconnage des cerfs dans les forêts royales et les parcs seigneuriaux. L’historien Philippe Minard publie et commente l'ouvrage, jusqu'ici inaccessible en français, de l’historien Edward P. Thompson, La Guerre des forêts. Luttes sociales dans l’Angleterre du XVIIIe siècle. Une étude historique qui ouvre des pistes pour repenser les biens communs aujourd'hui.

Le génocide des Tutsis: deux décennies de procès

|  Par Joseph Confavreux

Le premier procès sur le sol français d’un présumé génocidaire est important mais arrive tard, après des centaines de poursuites judiciaires menées notamment par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) situé en Tanzanie.  

Les archives sonores de Radio 1000 collines

|  Par Joseph Confavreux

Victimes du génocide des Tutsi à Murambi au RwandaVictimes du génocide des Tutsi à Murambi au Rwanda

Il y a vingt ans se produisait le génocide des Tutsis au Rwanda. Jamais autant d’êtres humains ne furent tués en si peu de temps dans toute l’histoire de l’humanité. Si les massacres commencent au mois d’avril, la préparation du génocide débute en amont, notamment avec la propagande de la Radio 1000 collines, créée à l’été 1993. Parcours sonore dans les archives d'un génocide radiodiffusé.

Et si l'expérience zapatiste ouvrait des pistes pour sortir du capitalisme?

|  Par Joseph Confavreux

Un zapatiste cagoulé jouant du guitarrónUn zapatiste cagoulé jouant du guitarrón

Il y a vingt ans, l’insurrection des zapatistes du Chiapas inaugurait un cycle de dissidence et de résistance aux effets destructeurs de la mondialisation néolibérale. Jérôme Baschet en dresse un bilan théorique et pratique pour imaginer le monde de l’après-capitalisme à partir de quelques exemples concrets.