1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Sam.01 novembre 201401/11/2014 Dernière édition

Jonathan Dee et sa «fabrique des illusions»

|  Par Christine Marcandier et Dominique Bry

Jonathan Dee construit sans doute l’une des œuvres les plus stimulantes de la scène littéraire américaine (Les Privilèges, La Fabrique des illusions). Pour lui, « les romanciers écrivent en opposition au récit majoritaire, à la culture dominante, ils œuvrent à une contre-culture».

Partage

Jonathan Dee construit sans doute l’une des œuvres les plus stimulantes de la scène littéraire américaine : né en 1962, il est l’auteur de cinq romans, dont deux parus en France, chez Plon dans la remarquable collection « Feux croisés » : Les Privilèges et La Fabrique des illusions.

Jonathan Dee est très représentatif du roman américain contemporain : c’est d’abord l’histoire qui l’intéresse, mettre en scène des personnages dans un cadre précis, dans un contexte professionnel détaillé, prendre le lecteur pour ne plus jamais le lâcher, l’entraîner dans une intrigue haletante qui tient du “page-tuner”, mais littéraire. Dee ne sacrifie rien à la facilité et ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte