live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à minuit !

Mediapart à prix réduit : 6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau pour les 50 premiers abonnés : le tee shirt Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.18 décembre 201418/12/2014 Dernière édition

La Parisienne Libérée : «Le chant de ceux qui n'agréent pas»

|  Par La Parisienne Liberee

Cette semaine, la Parisienne Libérée chante la lutte des intermittents et précaires contre l'agrément de la convention d'assurance-chômage. Interluttants #1.

Partage

[en cas de problème d'affichage : dailymotion - youtube - vimeo]

Cette chronique est le premier volet d'une série sur le thème des « Interluttants ».

CONTEXTE

L'accord du 22 mars qui établit les nouvelles règles d'indemnisation de l'assurance-chômage est en cours d'agrément et son entrée en application était prévue pour le 1er juillet. Les coordinations d'intermittents et de précaires se mobilisent depuis plusieurs mois pour tenter de faire connaître ce texte qui durcit les conditions d'indemnisation pour des catégories déjà très fortement touchées par la crise et la précarité, comme les artistes et techniciens du spectacle, des intérimaires et des seniors.

Aux côtés de nombreux parlementaires, associations, syndicats, les coordinations demandent au ministre du travail de ne pas agréer la convention issue de cet accord et dénoncent les conditions dans lesquelles ont été conduites les négociations. La CGT vient même de porter l'affaire en justice. Un comité de suivi composé d'intermittents, de parlementaires et de chercheurs existe par ailleurs depuis plusieurs années et avait élaboré des propositions chiffrées. Le chercheur Mathieu Grégoire, qui a participé à ces travaux, explique qu'elles n'auraient pas été plus coûteuses, tout en étant moins pénalisantes pour les travailleurs précaires (voir sa conférence sous l'onglet Prolonger). Pour l'instant, ces propositions n'ont même pas été examinées, alors qu'elles étaient largement soutenues par les actuels membres du gouvernement avant leur arrivée aux responsabilités.

De nombreuses équipes sont actuellement en grève, fortement déterminées dans leur opposition à l'agrément. Les enjeux de ce conflit sont multiples, comme l'a rappelé Edwy Plenel cette semaine sur Mediapart et France Culture.

La nomination d'un médiateur favorable à l'agrément pose question sur la volonté du gouvernement d'ouvrir un réel dialogue social.




LE CHANT DE CEUX QUI N'AGRÉENT PAS

paroles et musique : la Parisienne Libérée

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Le Medef et ses petits chefs
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
L'Unedic et toute sa clique

Nous somme ceux qui n'agréent pas

Les cours des comptes imbéciles
Nous somme ceux qui n'agréent pas
Les syndicats dociles

Nous sommes ceux qui n'agréent pas

La fin de l'assurance chômage
Nous sommes ceux qui n'agréent pas

Les économies du carnage
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Qu'on prélève des culs de chandelle
Pour éclairer le patronat
Jusque dans son hôtel

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Le passe-passe du 22 mars
L'accord pas plus majoritaire
Que les rouges dans l'armée de l'air
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Ceux qu'on essaye de fractionner
Mais ceux qui ne se battront pas
Entre précarisés

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Les retournements subis
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Surtout quand on les a trahis
Au milieu des ruines du PS
Les ministres sont nommés

Pour oublier leurs promesses
Et ils le font, d'un air étonné





Nous sommes ceux qui n'agréent pas

Et resteront solidaires

Si tu crois qu'on ne travaille pas

Viens donc un jour faire les lumières

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Nous les inquiets du lendemain

Un jour, une semaine, un mois
On voit rarement plus loin



Une grève ça vous crève le cœur
Et ça complique les fins de mois
Si on garde nos bonnes humeurs
C'est parce qu'on pense qu'on la gagnera
Nous sommes l'unité plurielle

Celle qui peut faire bouger les lignes

Il fallait bien qu'on se rebelle
Face à ces gens indignes

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Qu'on leur fasse jouer les boucs émissaires
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Ce genre d'hyperviolence austère
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Depuis plus de dix ans déjà
Le petit air néolibéral
Le jeu de massacre social

Nous sommes ceux qui n'agréent pas

Les insultes faites à la chaîne
Bobo par-ci, bobo par-là

Et tous les babils de la haine
Ceux qui refusent qu'on les désagrège

Ceux qui ne se laissent pas diviser
Et si ça, c'est un privilège

Venez le partager !

Nous sommes ceux qui n'agréent pas
Le Medef et ses petits chefs
Nous sommes ceux qui n'agréent pas
L'Unedic et toute sa clique

Nous sommes ceux qui n'agréent pas

Cette cour des comptes imbécile
Nous somme ceux qui n'agréent pas
Les syndicats dociles

--------------
Les précédentes chroniques
Le serpent est dans la pomme /Les Français ne sont pas tous fascistes /L'Europe de Frontex / Hé oh, les Néolibéraux ! / Bruxelles Bubble / Un vote pour rire / À gauche ! / Le pacte de Don Juan /Il a les qualités ! / C'est la faute aux abstentionnistes /Genèse du Net / Arithmétique de l'accident nucléaire / Flashballes / Nantes, 22 février /Notre-Dame-des-Landes n'est pas compensable / It's cold in Washington / Rien à cacher / Le chômage et son nombre /Système D / Racontez-nous tout ! / La compétitititititivité / Donnez vos données /La petite guerre humanitaire / Ce ministre de l'intérieur /La TVA et son contraire / Nuclear SOS / Don't buy our nuclear plant / La guerre de 13-18 / Cap vers nulle part / La Honte / Prière pour la croissance / Gaz de schissss... / L'ours blanc climato-sceptique / Mon Cher Vladimir / Fukushima-sur-Mer / L'hôpital sans lit / C'est pas pour 20 centimes / Qui veut réformer les retraites ? / Le grand marché transatlantique ne se fera pas / Austerity kills / La méthode ® / La LRU continue / Le spectre du remaniement / Amnésie sociale / Décomptes publics / Legalize Basilic / Dans la spirale / Le marché du chômage / Le châtiment de Chypre / Le chevalier du tableau noir / Le blues du parlementaire / Aéropub / Le patriotisme en mangeant / Les ciseaux de Bercy /La chanson de la corruption / Nucléaire Social Club / Le théâtre malien / La guerre contre le Mal / Le nouveau modèle français / Si le Père Noël existe, il est socialiste (2/2) / Si le Père Noël existe, il est socialiste (1/2) / Montage offshore / Le Pacte de Florange / La rénovation c'est toute une tradition / L'écho de la COCOE / Notre-Dame-des-Landes pour les Nuls / Si Aurore Martin vous fait peur / Le fol aéroport de Notre-Dame-des-Landes / Ma tierce / Refondons / TSCG 2, le traité renégocié / L'empire du futur proche / La route des éthylotests / Les experts du smic horaire / "Je respecte le peuple grec" / La bouée qui fait couler / Les gradins de la démocratie / Les casseroles de Montréal / Fralib, Air France, Petroplus... / Comme un sentiment d'alternance / La boule puante / Le sens du vent / Sa concorde est en carton / Demain est un autre jour / L'Hirondelle du scrutin / Huit morts de trop / Le rouge est de retour / Financement campagne / Je ne descends pas de mon drakkar / Quand on fait 2 % / Toc toc toc / Travailleur élastique / A©TA, un monde sous copyright / Y'a pas que les fadettes... / Les investisseurs / La TVA, j'aime ça ! / Votez pour moi ! / Les bonnes résolutions / PPP / Le subconscient de la gauche (duo avec Emmanuel Todd) / Un président sur deux / Mamie Taxie / L'usine à bébés / Kayak à Fukushima / La gabelle du diabolo / Les banques vont bien / Le plan de lutte / «Si je coule, tu coules...»

Partage

Chanteuse, chroniqueuse, je suis une intermittente par intermittence depuis une dizaine d'années. J'ai connu les mobilisations de 2003 qui ont abouti à la création des coordinations actuelles.

Voici la grille de cette chanson :
Cm Gm Bb Cm Cm Gm Bb Eb / [D Sus4] D Gm Ab Gm D Eb Ab D7