Abonnements cadeaux Mediapart

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.

OFFREZ MEDIAPART

Mediapart
Lun.22 décembre 201422/12/2014 Dernière édition

Bachir Saleh est protégé par la France : le pouvoir s'emmêle

|  Par Louise Fessard et Carine Fouteau

Pourquoi les autorités françaises n'ont-elles pas arrêté Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet de Kadhafi ? Ce dernier vit tranquillement en France alors qu'une notice rouge d'Interpol le signale comme recherché par la Libye. Nicolas Sarkozy dit qu'il y a un doute sur l'identité de la personne recherchée, tandis que François Fillon, lui, n'était carrément pas au courant.

Partage

Pourquoi les autorités françaises n'arrêtent-elles pas Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet de Kadhafi, pour le remettre aux autorités libyennes qui le réclament pour “escroquerie” ? Le gouvernement français, qui a accueilli à bras ouverts ce proche du dictateur déchu, au cœur des révélations de Mediapart, prétexte un problème d'identification. 

Mardi matin, Nicolas Sarkozy a ainsi assuré, sur RMC/BFMTV, que si « M. Saleh est recherché par Interpol, il sera livré à Interpol ». « Sur le mandat d'Interpol, c'est une autre identité », a-t-il expliqué, « les services du Quai d'Orsay et du ministère de l'intérieur sont en train de regarder la question ». ...

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.Offrez Mediapart

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte