Élections européennes
Mediapart Live

Suivez-nous en direct et réagissez dès 17h00

En direct de Mediapart, soirée spéciale «Europe : tout est à refaire !».
Offre exceptionnelle disponible uniquement jusqu’à minuit : n'attendez pas !

DÉCOUVREZ L'OFFRE

Mediapart
Jeu.24 avril 201424/04/2014 Édition de la mi-journée

Les documents Takieddine. Sarkozy-Takieddine: un secret à 350 millions d'euros

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Il s'agit de l'un des secrets les mieux gardés du clan Sarkozy. L'homme d'affaires Ziad Takieddine, principal suspect dans le volet financier de l'affaire Karachi, devait toucher en 2003 des commissions occultes d'un montant de 350 millions d'euros dans le cadre d'un marché d'armement avec l'Arabie saoudite. Les fonds devaient être versés, sous l'autorité de Nicolas Sarkozy, via une société contrôlée par le ministère de l'intérieur. Documents et témoignages exclusifs.

Partage

Il s'agit de l'un des secrets les mieux gardés du clan Sarkozy. L'homme d'affaires Ziad Takieddine, principal suspect dans le volet financier de l'affaire Karachi, devait toucher en 2003 des commissions occultes d'un montant de 350 millions d'euros dans le cadre d'un marché d'armement avec l'Arabie saoudite, selon des documents comptables et des notes obtenus par Mediapart. Les fonds devaient être versés, sous l'autorité de Nicolas Sarkozy, via une société contrôlée par le ministère de l'intérieur.

Estimé à 7 milliards d'euros, le contrat «Saudi Border Guards Developpment Project», nom de code Miksa, avait pour objectif de sécuriser les frontières d'Arabie saoudite. Une première tranche de ce marché a finalement été obtenue par EADS en juillet ...

Mediapart Live

LE 24 AVRIL
DE 17H00 À 22H30

Soirée exceptionnelle«Europe : tout est à refaire !»

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte