live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à dimanche minuit !

6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau, l'Ebook Le FN à l'oeuvre.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Sam.28 mars 201528/03/2015 Dernière édition

Face aux policiers, Liliane Bettencourt oublie sa date de naissance

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Liliane Bettencourt s'est montrée incapable de donner sa date de naissance à des policiers de la brigade financière qui s'étaient rendus, le 7 juin, au domicile de l'héritière du groupe L'Oréal, à Neuilly-sur-Seine.

Partage

Liliane Bettencourt s'est montrée incapable de donner sa date de naissance à des policiers de la brigade financière qui s'étaient rendus, le 7 juin, au domicile de l'héritière du groupe L'Oréal, à Neuilly-sur-Seine. La vieille dame milliardaire n'a pas été plus en mesure de répondre aux questions des policiers sur le jour qu'il était.

Les enquêteurs avaient débarqué à 8 heures du matin chez Mme Bettencourt en compagnie du juge bordelais Jean-Michel Gentil, en charge de plusieurs volets de l'affaire Bettencourt, et de cinq médecins experts. L'opération avait pour objectif de vérifier le mauvais état de santé de la propriétaire de L'Oréal, que ses avocats ont invoqué, à plusieurs reprises ces dernières semaines, pour justifier de ses refus de répondre aux convocations du magistrat.

D'abord interrogée sur le jour qu'il était, Mme Bettencourt, âgée de 88 ans, n'a pas su répondre. Pas plus que sur sa date de naissance. Cela laisse donc supposer une altération de la mémoire courte et de la mémoire longue de la vieille dame, dont l'état de santé est devenu un enjeu judiciaire et financier (voir notre enquête «Bettencourt-Courbit: les secrets de l'opération “Saphir”»).

Selon plusieurs médecins mandatés par une juge des tutelles de Courbevoie, Liliane Bettencourt devrait être mise sous «curatelle renforcée». Les médecins évoquent une maladie cérébrale altérant «conjointement ses facultés mentales et physiques».

Partage