1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.18 avril 201418/04/2014 Dernière édition

Bacheliers: les lendemains qui déchantent

|  Par noemie rousseau

Et après le baccalauréat? Pour s'y retrouver dans le maquis de l'orientation en études supérieures, les élèves s'appuient peu sur les conseillers d'orientation psychologues. Du coup, les cabinets privés prospèrent.

Partage

Ils se précipitent vers le tableau d’affichage, bondissent, s’embrassent, téléphonent à leurs parents. Et remettent vite les pieds sur terre. Dans la cour du lycée Fénelon-Sainte-Marie, dans le VIIIe arrondissement de Paris, les discussions des bacheliers sur leurs notes glissent rapidement aux interrogations sur un futur, soudain si proche.

Dans la file d’attente pour récupérer leur livret scolaire, les demoiselles pimpantes s’inquiètent d’avoir fait le bon choix. Léa et Marie vont en prépa ENS, mais dans l’établissement qu’elles ont placé en second vœu, légèrement moins bien coté. Au moins échappent-elles à l’université et «ses grands amphis où l'on ne connaît personne».

Car ...

1€

Les 15 premiers jours

Testez-nous pour 1€ seulement !
Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous !

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte