«A Mauranne et Laura»

Par Rohân Houssein

D’où que l’on vienne, Marseille appartient à celles et ceux qui l’habitent et la visitent. Elle appartenait donc aussi à Laura et Mauranne, dont les vies ont été arrachées. Encore ému et touché par cette tragédie, le rappeur et poète phocéen Rohân Houssein rend hommage à ces deux jeunes femmes. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.