Après un été sanglant, le grand désarroi des habitants des Izards à Toulouse

Par Emmanuel Riondé (Médiacités Toulouse)
Un rassemblement à l’appel de l’association Izards Attitude, en soutien aux habitantes et habitants des quartiers de Toulouse, le 18 septembre. © Patricia Huchot-Boissier / Hans Lucas via AFP Un rassemblement à l’appel de l’association Izards Attitude, en soutien aux habitantes et habitants des quartiers de Toulouse, le 18 septembre. © Patricia Huchot-Boissier / Hans Lucas via AFP

Le petit quartier populaire est en proie à des règlements de comptes meurtriers liés au trafic de stupéfiants. Face à l’efficacité très relative de la réponse policière, habitants et acteurs du quartier tentent d’organiser une riposte sociale. Non sans mal.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Au Sénat, LR garde la main et EELV revient

Par

Le parti de Christian Jacob, vainqueur des sénatoriales de dimanche, espère y incarner le « contre-pouvoir » à Emmanuel Macron à moins de deux ans de la présidentielle. À gauche, Europe Écologie-Les Verts confirme sa dynamique électorale et recompose un groupe.

Usul. Ensemble, luttons contre la drogue

Par Usul et Rémi Liechti
 © Idhir Baha / Hans Lucas via AFP © Idhir Baha / Hans Lucas via AFP

Les Français fument plus de cannabis que leurs voisins malgré la politique de criminalisation menée depuis des décennies. Pour changer cette donne, Gérald Darmanin s’est lancé dans une vaste campagne perpétuant exactement la même logique répressive.

Au procès des attentats de janvier 2015, les regrets de l’agent SI 562

Par

Un responsable de la DGSI a tenté, vendredi, d’expliquer pourquoi la surveillance effectuée sur les frères Kouachi avait été abandonnée sept mois avant la tuerie de Charlie Hebdo. Cet enquêteur qui a contribué à empêcher plusieurs attentats est apparu rongé par cet échec.

«L’avenir s’est obscurci d’un coup» pour les demandeurs d’emploi

Par

Il y a ceux qui ont perdu leur travail brutalement en raison du Covid, et ceux qui craignent de ne pas en retrouver un de sitôt. La crise économique qui suit la crise sanitaire s’appuie en France sur un chômage structurel et une précarité profondément enracinée.

Crise sanitaire: la carte des plans sociaux

 © Mediapart © Mediapart

Depuis le printemps, l’économie française est violemment secouée. Mediapart s’est engagé dans un décompte des conséquences sociales de la récession et publie la carte, mise à jour en continu, des dizaines de milliers d’emplois menacés ou condamnés, dans des centaines d’entreprises, à l’horizon 2021.

Une anti-mafia sociale et solidaire: l’ambitieux modèle calabrais

Par
Antonio Napoli, cofondateur de la coopérative. © HC Antonio Napoli, cofondateur de la coopérative. © HC

En Italie, les biens immobiliers confisqués à la mafia doivent obligatoirement être affectés à un usage social. En Calabre, au pays de la ’Ndrangheta, une coopérative agricole cultive olives et agrumes sur des terres confisquées. Malgré la peur et les menaces.

Routes et autoroutes à l’heure du capitalisme rapace

Par

Selon le Sénat, les actionnaires des autoroutes privatisées pourraient se partager près de 70 milliards de dividendes sur la durée des concessions, de 2006 à 2035. Au même moment, le gouvernement lance la privatisation des routes nationales.

Un an après le suicide de Christine Renon, directrice d’école, «rien n’a changé»

Par
La marche commémorative pour Christine Renon. © DR La marche commémorative pour Christine Renon. © DR

Il y a un an, la directrice de l’école Méhul, à Pantin, mettait fin à ses jours, épuisée par le poids de ses tâches administratives. Une marche revendicative à sa mémoire a été organisée ce samedi et a réuni 500 personnes.

L’Italie se déchire sur une folle histoire de dopage

Par Julien Beyle
Alex Schwazer, en larmes, lors de la conférence de presse qu’il donne en 2012 et lors de laquelle il reconnaît s’être dopé. © AFP Alex Schwazer, en larmes, lors de la conférence de presse qu’il donne en 2012 et lors de laquelle il reconnaît s’être dopé. © AFP

On savait que des laboratoires avaient blanchi des athlètes dopés. Mais est-il possible que l’échantillon d’un sportif italien propre, Alex Schwazer, devenu héraut de la lutte antidopage, ait été volontairement manipulé dans le but de le disqualifier ? Toute l’Italie se prend de passion pour ce feuilleton.