Sarkozy-Takieddine : la folle histoire d’une manipulation

Nicolas Sarkozy au 20h de TF1 le 3 mars 2021. © Ludovic MARIN / AFP Nicolas Sarkozy au 20h de TF1 le 3 mars 2021. © Ludovic MARIN / AFP

La rétractation de Ziad Takieddine dans l’affaire libyenne n’était pas sincère. De nouveaux documents judiciaires consultés par Mediapart démontrent l'ampleur de la manipulation médiatique au profit de Nicolas Sarkozy. Le rôle de l'ancien président est désormais au cœur de l'enquête. Comme celui de la reine des paparazzis, « Mimi » Marchand, qui a elle-même expliqué aux enquêteurs sa mission : « Tuer Mediapart. »

Dossiers

Loi «Sécurité globale»: notre dossier

Adoptée par le Sénat jeudi 18 mars, la proposition de loi dite de sécurité globale entend établir un « continuum de sécurité », des gardes-champêtres aux commissariats en passant par les sociétés privées et les polices municipales. Les images montrant des policiers comme celles qu’ils sont autorisés à capter, notamment par drones, restent au cœur des débats.

Addictions et violences sexuelles : la double peine des femmes de Stalincrack

Par
Laura, 21 ans, devant le jardin d'Eole, devenu haut lieu de la consommation de crack à Paris. © RLS Laura, 21 ans, devant le jardin d'Eole, devenu haut lieu de la consommation de crack à Paris. © RLS

La prostitution forcée et les viols à répétition sont légion pour les consommatrices de crack du nord-est de Paris. Le 30 juin, le jardin d’Éole, où des centaines de toxicomanes se rassemblent, devrait être évacué. Les problèmes, eux, seront simplement déplacés.

Marche des fiertés LGBTQI+ : des militants repolitisent la fête

Par

La marche des fiertés prévue samedi à Paris est critiquée par des militants qui dénoncent des sponsors adeptes de « pinkwashing » ou la présence, les années passées, d’une association de policiers. Si une scission n’est pas à exclure à l'avenir, les organisateurs promettent un défilé plus politique et radical.

Valls et Huchon, symboles d'une lente dérive

Par
Jean-Paul Huchon et Valérie Pécresse lors de leur passage de pouvoir à la région Île-de-France, le 18 décembre 2015. © PATRICK KOVARIK / AFP Jean-Paul Huchon et Valérie Pécresse lors de leur passage de pouvoir à la région Île-de-France, le 18 décembre 2015. © PATRICK KOVARIK / AFP

D’anciennes figures du PS, dont Manuel Valls et Jean-Paul Huchon, appellent à voter pour Valérie Pécresse. Au-delà des reniements peu glorieux dont ces personnalités sont capables, c’est l’interminable décomposition du socialisme français qui retient l’attention.

Europe 1 : « Arrêter Bolloré ? On ne pourra pas »

Par
© Mediapart

Dans « À l’air libre » jeudi, Matthieu Bock et Jean-Gabriel Bourgeois, de la rédaction d’Europe 1, viennent parler de la grève historique qui a touché la station contre la mainmise de Vincent Bolloré, et de ses suites. Également au sommaire : couacs en série au grand oral du bac 2021.

Danièle Obono face à « Valeurs actuelles » : « Je ne cherche pas des excuses, j’attends la justice »

Par
Rassemblement de soutien à Danièle Obono devant le palais de justice de Paris, mercredi © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP Rassemblement de soutien à Danièle Obono devant le palais de justice de Paris, mercredi © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP

En août 2020, l’hebdomadaire d’extrême droite avait représenté la députée de La France insoumise Danièle Obono en esclave, dans un texte bourré de clichés sur les Noirs. Son procès pour « injure à caractère raciste » s’est tenu mercredi à Paris.  

Unie dans les Côtes-d’Armor, désunie à la région, la gauche bretonne y croit encore

Par
De gauche à droite au premier plan, Jean-Marie Benier et Nathalie Nowak, binôme PS-EELV pour les élections départementales des Côtes-d'Armor © MG De gauche à droite au premier plan, Jean-Marie Benier et Nathalie Nowak, binôme PS-EELV pour les élections départementales des Côtes-d'Armor © MG

Deux élections, deux ambiances. Alors que le PS et EELV semblent bien partis pour ravir ensemble à la droite le département des Côtes-d'Armor, les Verts et le PS se déchirent entre les deux tours des régionales. Il pourrait bien y avoir, faute de grand gagnant, un « troisième tour » pour doter d'une majorité la Bretagne.

Aux départementales, l’union des droites prend forme dans quelques cantons

Par
Le conseil municipal de Noisy-le-Grand, en octobre 2020. © Twitter / Brigitte Marsigny Le conseil municipal de Noisy-le-Grand, en octobre 2020. © Twitter / Brigitte Marsigny

Dans plusieurs cantons à travers la France, des rapprochements s’opèrent entre les candidats du Rassemblement national et de Les Républicains. Les états-majors nationaux poussent des cris d’orfraie et promettent des exclusions.

Une militante calaisienne obtient l’effacement de sa fiche S

Par
L’extrait de la fiche S de Camille. L’extrait de la fiche S de Camille.

Arrêtée lors d’une manifestation de soutien aux migrants, Camille avait appris qu’elle était inscrite au fichier des personnes recherchées pour menace contre la sûreté de l’État. « C’est dans les dictatures que l’on fiche les opposants politiques ! », dénonce-t-elle.

Départementales : dans le Val-de-Marne, un second tour à suspense pour le PCF

Par
Dimanche 20 juin, dans un bureau de vote du Val-de-Marne. © Virginie Seiller / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP Dimanche 20 juin, dans un bureau de vote du Val-de-Marne. © Virginie Seiller / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Dans le dernier département qui lui reste, l’exécutif communiste sortant est en ballottage. Si la gauche a résisté au premier tour, les guérillas internes risquent de faire le jeu d’une droite galvanisée par ses succès aux municipales.