Paris 2024: les millions s'envolent déjà

Par
Tony Estanguet, Anne Hidalgo et Guy Drut à Lima le 13 septembre. © Reuters Tony Estanguet, Anne Hidalgo et Guy Drut à Lima le 13 septembre. © Reuters

À Lima, le grand oral de Paris 2024 pour l'accueil des Jeux olympiques était présenté sans enjeu. Mais le séjour aura au moins laissé une jolie facture: 1,5 million d'euros. Hôtel cinq étoiles, meilleur restaurant du pays, avion spécial, etc. : l'imposante délégation française présente au Pérou ne s'est privée de rien, au moment même où le GIP s'apprête à verser de copieuses primes et indemnités de licenciement à ses cadres.

Dossiers

Etat d'urgence, état d'exception

Depuis le 14 novembre 2015, la France vit sous le régime de l'état d'urgence. Un état d'urgence dont le gouvernement Philippe a prévu de transcrire les principales mesures d’exception dans le droit commun. Retrouvez ici nos enquêtes, débats et reportages.

Macron estime avoir évité un troisième tour social

Par
 © Reuters © Reuters

Malgré la promesse de nouvelles mobilisations, le président de la République est désormais convaincu d’avoir gagné la bataille des ordonnances réformant le code du travail. Ces dernières signées, le gouvernement assure rester à l’écoute des partenaires sociaux pour la suite des décrets d’application. Mais d’une oreille seulement.

L'ancien émir du Qatar fait le ménage dans ses affaires en France

Par

Au cœur de plusieurs affaires judiciaires, la gestionnaire du family office de l’ancien émir a démissionné fin juin. La remise en ordre se poursuit avec le Printemps. Son conseil de surveillance devrait entériner mardi le départ des responsables du groupe Borletti, qui avaient conduit le rachat du groupe pour 1,61 milliard d'euros.

«Etat d'urgence permanent» en examen à l'Assemblée: l'inquiétude grandit

Par

L'Assemblée débat du projet de loi antiterroriste visant à introduire dans le droit commun les principales dispositions de l'état d'urgence. Une coalition d'associations de défense des libertés publiques s'est réunie dans les locaux de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) pour tirer la sonnette d'alarme. Une nouvelle fois.

Au Parlement européen, le pilier du FN est visé par une procédure de licenciement

Par
Charles Van Houtte. © dr Charles Van Houtte. © dr

Les affaires du FN font des vagues au Parlement européen. Après le conseiller international de Marine Le Pen, au tour de Charles Van Houtte, pilier du “système” frontiste à Strasbourg, d'être écarté. Mediapart avait enquêté sur ce discret comptable belge au cœur de l'affaire des assistants.

Relation sexuelle à 11 ans: le parquet de Pontoise ne poursuit pas pour viol

Par

Dans le Val-d'Oise, une enfant de 11 ans a eu une relation sexuelle avec un inconnu de 28 ans. Elle l'a suivi, puis a subi l'acte sans protester, ce qui fait dire au parquet qu'elle était consentante. L'homme devait être jugé pour « atteinte sexuelle », et non pour viol. Une spécificité française.

Accès au crédit: les banques discriminent les hommes d’origine subsaharienne et maghrébine

Par

Dans l’agglomération lyonnaise, un testing inédit prouve que les hommes d’origine supposée subsaharienne ou maghrébine, ainsi que les femmes dans une moindre mesure, sont discriminés dans l’accès au crédit bancaire (projet immobilier ou de création d’entreprise).

Réformes, budget: quel impact sur les salaires?

Par
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire à l'Élysée en juillet 2017 © Reuters Gérald Darmanin et Bruno Le Maire à l'Élysée en juillet 2017 © Reuters

Le gouvernement prétend défendre le pouvoir d’achat, notamment par la bascule des cotisations salariales vers la CSG, mais l’ensemble de la politique gouvernementale tend plutôt, au regard des expériences passées, à soutenir l’idée d’une politique intrinsèquement déflationniste pour les rémunérations.

Les sénatoriales donnent un coup d’arrêt à La République en marche

Par
Le Sénat, châtelain de la République. © Reuters Le Sénat, châtelain de la République. © Reuters

La France s'éveille, en ce lundi, avec un pouvoir faible et une opposition sans force. Les sénatoriales ont remis Macron à sa place, mais la manifestation de samedi a réduit la déferlante France insoumise aux dimensions d'un gros meeting. Pourtant, le mouvement social contre les ordonnances est appelé à s’amplifier.  

Vers un procès Tapie sans Tapie?

Par
 © Reuters © Reuters

La confirmation par l’épouse de Bernard Tapie que celui-ci est malade fait planer un doute sur sa présence au procès qui jugera le printemps prochain l’arbitrage frauduleux. Dans le volet civil de l’affaire, le parquet, de son côté, ne fait pas diligence pour récupérer les 404 millions d’euros indûment perçus.