Danièle Obono face à « Valeurs actuelles » : « Je ne cherche pas des excuses, j’attends la justice »

Par
Rassemblement de soutien à Danièle Obono devant le palais de justice de Paris, mercredi © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP Rassemblement de soutien à Danièle Obono devant le palais de justice de Paris, mercredi © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP

En août 2020, l’hebdomadaire d’extrême droite avait représenté la députée de La France insoumise Danièle Obono en esclave, dans un texte bourré de clichés sur les Noirs. Son procès pour « injure à caractère raciste » s’est tenu mercredi à Paris.  

Dossiers

Loi «Sécurité globale»: notre dossier

Adoptée par le Sénat jeudi 18 mars, la proposition de loi dite de sécurité globale entend établir un « continuum de sécurité », des gardes-champêtres aux commissariats en passant par les sociétés privées et les polices municipales. Les images montrant des policiers comme celles qu’ils sont autorisés à capter, notamment par drones, restent au cœur des débats.

Unie dans les Côtes-d'Armor, désunie à la région, la gauche bretonne y croit encore

Par
De gauche à droite au premier plan, Jean-Marie Benier et Nathalie Nowak, binôme PS-EELV pour les élections départementales des Côtes-d'Armor © MG De gauche à droite au premier plan, Jean-Marie Benier et Nathalie Nowak, binôme PS-EELV pour les élections départementales des Côtes-d'Armor © MG

Deux élections, deux ambiances. Alors que le PS et EELV semblent bien partis pour ravir ensemble à la droite le département des Côtes-d'Armor, les Verts et le PS se déchirent entre les deux tours des régionales. Il pourrait bien y avoir, faute de grand gagnant, un « troisième tour » pour doter d'une majorité la Bretagne.

Aux départementales, l’union des droites prend forme dans quelques cantons

Par
Le conseil municipal de Noisy-le-Grand, en octobre 2020. © Twitter / Brigitte Marsigny Le conseil municipal de Noisy-le-Grand, en octobre 2020. © Twitter / Brigitte Marsigny

Dans plusieurs cantons à travers la France, des rapprochements s’opèrent entre les candidats du Rassemblement national et de Les Républicains. Les états-majors nationaux poussent des cris d’orfraie et promettent des exclusions.

Une militante calaisienne obtient l’effacement de sa fiche S

Par
L’extrait de la fiche S de Camille. L’extrait de la fiche S de Camille.

Arrêtée lors d’une manifestation de soutien aux migrants, Camille avait appris qu’elle était inscrite au fichier des personnes recherchées pour menace contre la sûreté de l’État. « C’est dans les dictatures que l’on fiche les opposants politiques ! », dénonce-t-elle.

Départementales : dans le Val-de-Marne, un second tour à suspense pour le PCF

Par
Dimanche 20 juin, dans un bureau de vote du Val-de-Marne. © Virginie Seiller / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP Dimanche 20 juin, dans un bureau de vote du Val-de-Marne. © Virginie Seiller / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Dans le dernier département qui lui reste, l’exécutif communiste sortant est en ballottage. Si la gauche a résisté au premier tour, les guérillas internes risquent de faire le jeu d’une droite galvanisée par ses succès aux municipales.

Lesbophobie : « C’est là, partout, au quotidien »

Par
© Mediapart

Dans « À l’air libre » ce mercredi, une émission consacrée à la lesbophobie et au cyberharcèlement. Avec l’élue et militante lesbienne Alice Coffin, Mathilde Viot (Chaire collaboratrice) et Coumba Samaké (Féministes contre le cyberharcèlement). 

« Ne pas aller voter, c’est voter contre tout le monde »

Par
Affiches du RN à l'entrée de Soucy. © LD Affiches du RN à l'entrée de Soucy. © LD

À Soucy, petit village de l’Yonne où le RN arrive en tête à chaque scrutin, les habitants racontent un « ras-le-bol » de la politique qui n’épargne pas toujours le parti de Marine Le Pen.

Évacuation violente d’une rave-party : l’Observatoire rennais des libertés pointe la « responsabilité » de Darmanin

Par
A Nantes, le 21 juin 2021, pour la Fête de la Musique et pour rendre hommage à Steve Maia Canico, mort durant une intervention policiere il y a deux ans. © Estelle Ruiz / Hans Lucas via AFP A Nantes, le 21 juin 2021, pour la Fête de la Musique et pour rendre hommage à Steve Maia Canico, mort durant une intervention policiere il y a deux ans. © Estelle Ruiz / Hans Lucas via AFP

À la suite de la violente intervention des gendarmes près de Redon, les 18 et 19 juin, au cours de laquelle un jeune homme a perdu sa main, l’Observatoire rennais des libertés publiques interpelle, dans une lettre, le ministre de l’intérieur et le préfet d’Ille-et-Vilaine dont la « responsabilité est engagée ». Mediapart publie ce courrier.

Face au variant Delta, le tracing sera décisif

Par
Plateau d'appel téléphonique pour le rétrotracing des patients atteints de Covid, à Nantes © Hans Lucas via AFP Plateau d'appel téléphonique pour le rétrotracing des patients atteints de Covid, à Nantes © Hans Lucas via AFP

Si l’épidémie poursuit sa décrue en France, ce variant gagne du terrain dans les Landes et en Île-de-France. Cet été, la qualité du tracing doit être encore optimisée. La technique du retrotracing, elle, sera déployée partout au 1er juillet.

Du matériel français pour les dictatures : la justice prononce plusieurs mises en examen pour « complicité d’acte de torture »

Par et Pierre Alonso
Des révolutionnaires de Benghazi, en mars 2011. © PATRICK BAZ / AFP Des révolutionnaires de Benghazi, en mars 2011. © PATRICK BAZ / AFP

L’ancien patron de l’entreprise française Amesys, qui a vendu en 2006, avec l’appui de la France, du matériel d’espionnage numérique au régime Kadhafi, a été mis en examen cette semaine par des juges d’instruction parisiens. Le matériel avait notamment été utilisé en 2011 pour réprimer les dissidents libyens.