Vrai soutien et faux conseiller: un proche d’Edouard Philippe rapidement relâché après avoir frappé un policier

Édouard Philippe et Khalid Bouksib. © DR Édouard Philippe et Khalid Bouksib. © DR

Un proche d’Édouard Philippe a été interpellé et placé en garde à vue, dimanche 23 juin, pour avoir frappé un policier en civil. Il a été libéré quelques heures plus tard en prétendant, selon des sources judiciaires, être le conseiller diplomatique du premier ministre. Ce que, pourtant, il n’est pas.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Au parlement européen, les écologistes travaillent à un accord incertain avec la droite

Par
Yannick Jadot, le 23 mai 2019 © Reuters Yannick Jadot, le 23 mai 2019 © Reuters

Conservateurs, sociaux-démocrates, libéraux et écologistes négocient depuis plus d’une semaine, entre les murs du parlement européen, le contenu d’une feuille de route pour les cinq années à venir. La démarche est inédite. Elle est aussi sensible, en particulier pour le groupe des Verts.

A Nice, le premier adjoint d’Estrosi devant le tribunal correctionnel

Par
Christian Estrosi et Philippe Pradal. © Twitter/@cestrosi Christian Estrosi et Philippe Pradal. © Twitter/@cestrosi

Philippe Pradal, le premier adjoint du maire LR de Nice Christian Estrosi, est convoqué le 11 octobre prochain devant le tribunal correctionnel pour prise illégale d’intérêts, dans le cadre d’une affaire de subventions révélée par Mediapart en 2015.

Les nouveaux maîtres de la Corse

Par
Capture d'écran d'Antony Perrino. © DR Capture d'écran d'Antony Perrino. © DR

Le consortium CM Holding, propriétaire de la compagnie maritime Corsica Linea et du quotidien Corse-Matin, joue un rôle clé dans l’économie insulaire. Certains de ses dirigeants entretiennent des liens troubles avec le grand banditisme local.

La «flat tax» a bien été le pivot de la politique pro-riches du gouvernement

Par
Emmanuel Macron, Édouard Philippe et Bruno Le Maire. © Reuters Emmanuel Macron, Édouard Philippe et Bruno Le Maire. © Reuters

Le prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus du capital ne pèsera pas sur le budget en raison d’une envolée des dividendes distribués en 2018. Un succès pour les défenseurs du gouvernement, mais c’est en réalité la preuve que le gouvernement met ses pas dans ceux de Ronald Reagan et croit bel et bien dans la théorie du ruissellement. 

«On va tout péter», les ouvriers de GM&S sur Arte

Par et
« On va tout péter ». © DR « On va tout péter ». © DR

Pendant sept mois, Lech Kowalski a filmé sans artifice les ouvriers de La Souterraine (Creuse) dans leur combat pour sauver leur usine. Les « GM&S » avaient menacé de faire sauter les lieux, attirant sur eux les caméras. Le documentaire est diffusé ce lundi soir sur Arte, et jusqu’au 22 août sur son site.

Usul. Service national universel: Allons enfants de la Patrie!

Par Rémi Liechti Et Usul
thumbnail-usul36

Derrière le service national universel, qui a amusé autant qu’il a effrayé les réseaux sociaux, l’idée d’un service national rénové se retrouve dans les propositions des acteurs politiques de tous bords. Et cela dit quelque chose du climat politique dans lequel nous vivons depuis une quinzaine d’années.

A Marseille, des états généraux pour peser au-delà des municipales

Par
65235106-487593905343480-2000407990506618880-n

Lors d’états généraux, une soixantaine de collectifs, syndicats et associations marseillais ont tenté de poser les bases d’un véritable pouvoir citoyen. Alors que les initiatives se multiplient pour une liste unitaire à gauche aux prochaines élections municipales, les militants présents veulent peser en dehors du calendrier électoral.

Affaire Legay: la gendarmerie a refusé d’obéir au commissaire de Nice

Par
Geneviève Legay au sol, le 23 mars, à Nice. Geneviève Legay au sol, le 23 mars, à Nice.

La charge au cours de laquelle Geneviève Legay a été blessée était « disproportionnée ». Ce constat est celui de gendarmes dans un rapport du 25 mars qui ont refusé de participer aux opérations le 23 mars à Nice. Mediapart publie des extraits de ce document, preuve de violences policières. 

A Vincennes, La France insoumise tente de se relancer après la douche froide des européennes

Par

En pleine crise interne, et alors que les municipales ne s’annoncent pas très favorables, le mouvement semble, pour l’heure, avoir peu de prises pour sortir de l’ornière.