Affaire Benalla-Crase: la victime du Jardin des plantes raconte

Par
Interpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase – Jardin des plantes. © Alamy Stock photo Interpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase – Jardin des plantes. © Alamy Stock photo

Khélifa M. raconte comment le 1er mai, au Jardin des plantes à Paris, Alexandre Benalla et Vincent Crase l’ont violemment interpellé. À la suite de la diffusion de ces vidéos par Mediapart, le parquet de Paris a élargi l’enquête à ces nouveaux faits. Auditionné dans le cadre de l'enquête, Khélifa M. annonce vouloir déposer plainte.

Dossiers

L’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla provoque la crise la plus grave de la présidence Macron. Une affaire où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Quel rôle pour l’entreprise dans la société?

Par
eco-cc-16-illustr1

Avec les débats autour de la loi Pacte, la question du rôle de l’entreprise dans la société a été relancée. Le code civil devrait désormais obliger à une prise en compte « des enjeux environnementaux et sociaux ». Une révolution de façade pour Mireille Bruyère, maîtresse de conférences en économie à l’université Toulouse-II Jean-Jaurès, et Benjamin Coriat, professeur d’économie à l’université Paris-XIII.

De Gaulle à tous les étages

Par
Emmanuel Macron assiste aux cérémonies du 78e anniversaire de l'Appel du 18-Juin, le 18 juin 2018 au Mont Valérien. © Reuters Emmanuel Macron assiste aux cérémonies du 78e anniversaire de l'Appel du 18-Juin, le 18 juin 2018 au Mont Valérien. © Reuters

La Ve République est structurée par de grandes certitudes, que personne ne discute, et qui sont fausses ou incomplètes. Quatrième volet de notre série en cinq épisodes : de Gaulle est toujours vivant. Il aurait même participé à la dernière présidentielle.

Après l’attaque raciste de Beaune, les habitants demandent justice

Par
La soeur d'une des victimes, Sheila, témoigne:  « C’était un film d’horreur » © JH La soeur d'une des victimes, Sheila, témoigne: « C’était un film d’horreur » © JH

Après la fusillade qui a fait sept blessés à Beaune, beaucoup d’habitants du quartier Saint-Jacques ne comprennent pas pourquoi il a fallu tant de temps, aux enquêteurs comme aux politiques, pour reconnaître le caractère raciste des faits. « On veut être considérés comme des victimes et pas comme des coupables », affirme à Mediapart un des blessés. « C’est une double violence, après celle de l’attaque dont ils ont été victimes », juge Dominique Sopo, de SOS-Racisme.

Entre Kanak et Caldoches, les Kabyles du Pacifique

Par
Djemila Nasser est fille de propriétaire terrien et compte faire carrière dans le monde équestre. © JS Djemila Nasser est fille de propriétaire terrien et compte faire carrière dans le monde équestre. © JS

Cet été, Mediapart part à la rencontre des Calédoniens, au-delà de l’opposition éculée Kanak-Caldoches. Quatrième et dernier volet chez ceux qu’on appelle les Arabes de Bourail et de Nessadiou, des descendants de déportés algériens. 

Derrière l’affaire Benalla, la légitimation des violences policières

 © Tristant Goldbronn © Tristant Goldbronn

Plusieurs hauts fonctionnaires jugent « légitimes » les violences commises le 1er mai dernier par l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron et justifient ainsi l’absence de procédure à son encontre. À leurs yeux, le seul problème, c’est qu’il n’était ni policier ni gendarme.

Benalla ou le deuxième corps du roi Macron

Par
Mars 2017 à Villers-Cotterets (Aisne). Emmanuel Macron, flanqué d’Alexandre Benalla, visite la maison natale d’Alexandre Dumas. © Reuters Mars 2017 à Villers-Cotterets (Aisne). Emmanuel Macron, flanqué d’Alexandre Benalla, visite la maison natale d’Alexandre Dumas. © Reuters

Comme le manifestant de la place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla a défait le président d’un seul coup, et plus accompli en une journée que toutes les critiques adressées au chef de l’État depuis un an. Et toutes sirènes hurlantes, il a conduit Emmanuel Macron jusqu’à ce moment où un président perd à la fois la confiance des électeurs et sa crédibilité en tant que narrateur politique.

Les auteurs présumés de l’attaque raciste de Beaune ont été arrêtés

Par

Dans la nuit du 29 au 30 juillet, les deux occupants d'un véhicule tiraient au fusil de chasse sur des jeunes, faisant sept blessés dont un grave, après leur avoir lancé des insultes racistes. Ils ont été interpellés vendredi, alors que se tenait à Beaune un rassemblement de soutien. Le procureur confirme le caractère raciste de l'attaque, comme le réclamaient les victimes.

A Nice, au procès d’une femme rom, «ils ont condamné la pauvreté»

Par

À Nice, une jeune mère de famille rom a été condamnée à un an de détention pour maltraitance sur ses enfants, sur foi du témoignage de trois commerçants. Alors que le maire de Nice Christian Estrosi (LR) mène une campagne anti-mendicité, la LDH s’inquiète de cette « façon d’éloigner les SDF de Nice ».

La nouvelle direction du Média conteste la gestion financière de Sophia Chikirou

Par
Sophia Chikirou et Gérard Miller lors de la présentation de la situation financière du Média, le 14 juin 2018. © DR (capture d'écran) Sophia Chikirou et Gérard Miller lors de la présentation de la situation financière du Média, le 14 juin 2018. © DR (capture d'écran)

Des cofondateurs du Media remettent en cause la gestion financière de l’ancienne présidente, Sophia Chikirou, et essaient de relancer le projet malgré la fragilité des finances. Cette dernière, désormais sans mandat, tente de défendre sa stratégie initiale. Elle indique à Mediapart sa volonté de porter l’affaire devant la justice.

Au Bénin, le poulet local fait de la résistance

Par Xavier Fagbohoun (Les Haut-Parleurs)

Inde: la rappeuse contre la multinationale

Par Manmeet Singh, William de Tamaris et Nicolas Augustin (Les Haut-Parleurs)

«Quand j'avais 6 ans, j'ai tué un dragon»

Par Mediapart et Images en bibliothèques