Pfizer ou Moderna, plutôt qu’AstraZeneca: les pièges d’une vaccination à la carte

Par Lise Barnéoud
Une médecin généraliste administre une première dose du vaccin AstraZeneca, le 25 février à Paris. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP. Une médecin généraliste administre une première dose du vaccin AstraZeneca, le 25 février à Paris. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP.

Faut-il laisser les patients choisir leur vaccin ? Celui d’AstraZeneca est boudé par le grand public français comme par les médecins, alors que la Haute Autorité de santé vient d’élargir sa recommandation aux personnes de plus de 65 ans.

Dossiers

Covid-19: le temps des vaccins

Par
Au centre de vaccination de Gerland. © Antoine Merlet Au centre de vaccination de Gerland. © Antoine Merlet

Ils suscitent de grands espoirs mais aussi d'importantes réticences ; ils sont au cœur des politiques de santé mais aux mains de l’industrie pharmaceutique ; et la France, encore une fois, est à la traîne, d’un bout à l’autre de la chaîne. Les vaccins contre le Covid-19 arrivent, la crise continue. Notre dossier. 

La justice enfonce le député Simian, protégé par l’Assemblée

Par
Benoît Simian, élu sous l’étiquette En Marche, à son arrivée à l’Assemblée le 21 juin 2017. © Thomas SAMSON / AFP Benoît Simian, élu sous l’étiquette En Marche, à son arrivée à l’Assemblée le 21 juin 2017. © Thomas SAMSON / AFP

La cour d’appel de Bordeaux a décidé de renforcer la protection de l’épouse du député de la Gironde Benoît Simian, dans le cadre de leur divorce. L’arrêt, particulièrement sévère, évoque la « persistance du comportement violent » de l’élu, dont l’Assemblée a refusé de lever l’immunité parlementaire.

Tempête sur L’Agence des quartiers

Par et
agence-des-quartiers-logo

Le projet porté par un proche de Julien Denormandie et de Jean-Louis Borloo devait former au journalisme et à la communication des étudiants issus des quartiers populaires. Malgré plus d’un million de subventions, la trésorerie est en berne et les salaires accusent des mois de retard.

La justice turque entretient le flou sur le meurtre de Tahir Elçi

Par
Manifestation en mémoire de Tahir Elçi, tué en 2015, le 24 janvier 2019, sur l'avenue Istiklal à Istanbul. © OZAN KOSE / AFP Manifestation en mémoire de Tahir Elçi, tué en 2015, le 24 janvier 2019, sur l'avenue Istiklal à Istanbul. © OZAN KOSE / AFP

Trois policiers ont dû répondre, mercredi, aux questions des juges et des avocats sur leur implication dans la mort du bâtonnier de Diyarbakir, figure emblématique de la lutte pour les droits de l’homme au Kurdistan turc, abattu en 2015. Mais les proches de la victime redoutent une exonération des agents.

Affaire Zecler: face aux théories complotistes, la vérité des faits

Par
zeckler

Depuis une semaine, l’extrême droite propage une interprétation complotiste de la vidéo de Loopsider montrant Michel Zecler agressé par trois policiers. Promue par l’avocat Gilles-William Goldnadel, cette théorie ne repose que sur des mensonges et de la diffamation.

«Dès qu'on pourra le refaire, on sera là pour se mobiliser»

© Mediapart

Dans « À l’air libre » jeudi, dernier épisode de notre série « 20 ans en 2021 » : un reportage auprès de jeunes qui, malgré le Covid, continuent de militer et de s’engager pour la justice climatique et sociale. Également au sommaire : retour sur Sarkozy sur TF1, avec Fabrice Arfi.

Affaire Karachi: Balladur relaxé, Léotard condamné à deux ans de prison avec sursis

Par
Édouard Balladur à son arrivée à l'audience de la Cour de justice de la République le 19 janvier. © AFP / Alain Jocard Édouard Balladur à son arrivée à l'audience de la Cour de justice de la République le 19 janvier. © AFP / Alain Jocard

Après dix ans de procédure dans le dossier Karachi, la Cour de justice de la République (CJR) a relaxé, jeudi 4 mars, l’ancien premier ministre Édouard Balladur mais condamné son ministre de la défense, François Léotard, à deux ans d’emprisonnement avec sursis et 100 000 euros d’amende.

CJR: la justice par et pour les politiques

Par
Edouard Balladur, le 19 janvier 2021, arrivant à la CJR. © Alain JOCARD / AFP Edouard Balladur, le 19 janvier 2021, arrivant à la CJR. © Alain JOCARD / AFP

L’arrêt de la Cour de justice de la République (CJR) relaxant Balladur et condamnant Léotard montre une nouvelle fois l’urgence de réfléchir à l'avenir d'une cour, majoritairement composée de politiques et formatée pour offrir l’indulgence aux responsables plus que pour les juger.

Dans les quartiers populaires, les élèves paient au prix fort les absences de profs non remplacées

Par Céline Beaury (Bondy Blog)
La secrétaire d'État chargée de l'éducation prioritaire, Nathalie Élimas, en 2020. © Lionel BONAVENTURE / AFP La secrétaire d'État chargée de l'éducation prioritaire, Nathalie Élimas, en 2020. © Lionel BONAVENTURE / AFP

À Vitry-sur-Seine ou Créteil, des parents se mobilisent contre les annulations de cours à répétition, amplifiées par la crise du Covid. D’autant qu’en matière de remplacements, tous les établissements ne sont pas égaux.

Chômeurs et cibles des escrocs

Par

Allocations chômage détournées. Offres d’emploi frauduleuses. Données personnelles pillées et chômeurs plumés: les arnaques visant les demandeurs d’emploi se multiplient depuis le début la crise. Enquête sur les méthodes des escrocs.