Nicolas «Paul Bismuth» Sarkozy sera bien jugé pour corruption

Par
Nicolas Sarkozy. © Reuters Nicolas Sarkozy. © Reuters

La Cour de cassation a rejeté, mercredi 19 juin, une ultime requête en nullité de Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite « Paul Bismuth », ce qui signifie que l’ancien président de la République sera bel et bien jugé pour « corruption » et « trafic d’influence » dans ce dossier.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Mondial 2022 au Qatar: Platini est sorti de garde à vue

 © Reuters © Reuters

Longuement interrogé, mardi 18 juin, dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022, l’ancien président de l’UEFA Michel Platini est sorti de garde à vue. L'ancien secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, et l'ancienne conseillère « sport » de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, ont également été auditionnés.

Plus de créations d’emplois, mais la prudence reste de mise

Par

Alors que le gouvernement annonce sa réforme de l’assurance-chômage, le nombre de créations d’emplois, à la hausse, a surpris. Une bonne nouvelle, mais il reste quelques zones d’ombre.

En deux ans, la casse du marché du travail accomplie

Par
Emmanuel Macron à la tribune de l'Organisation internationale du travail, le 11 juin 2019. © REUTERS/Denis Balibouse Emmanuel Macron à la tribune de l'Organisation internationale du travail, le 11 juin 2019. © REUTERS/Denis Balibouse

Avec la réforme de l’assurance-chômage et la mise en place du revenu universel d’activité, Emmanuel Macron termine de dynamiter le marché du travail, œuvre  débutée avec les réformes du droit du travail et de la formation professionnelle. Sous couvert d’émancipation et de responsabilité, les droits des salariés et des chômeurs ont été implacablement réduits.

Des maires veulent obliger Total à moins polluer

Par
Patrick Pouyanné, PDG de Total. © Reuters Patrick Pouyanné, PDG de Total. © Reuters

Depuis plusieurs mois, des ONG et 14 collectivités ont entamé un bras de fer avec le géant pétrolier. En cause, l’insuffisance de ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre et sa volonté de développer ses activités en contradiction frontale avec l’objectif de limiter la hausse des températures à 2 °C. Après une concertation infructueuse, une mise en demeure va être envoyée.

Dans l’Aude, trois enfants empoisonnés à l’arsenic, l’ancienne mine de Salsigne accusée

Par Philippe Motta
scan0001-copie

Trois enfants de la vallée de l’Orbiel (Aude), qui reçoit eaux et poussières de l’ancien site minier, ont révélé, après analyse, des taux d’arsenic qui justifient leur suivi par un centre antipoison. D’autres analyses sont en cours. La colère gronde chez les parents qui, depuis plusieurs années, réclament que l’État agisse.

Mondial 2022 au Qatar: Platini en garde à vue, Guéant suspect libre

 © Reuters © Reuters

L’ancien président de l’UEFA et ex-capitaine de l’équipe de France de football Michel Platini a été placé en garde à vue, ce mardi 18 juin, dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022. L'ancien secrétaire général de l’Élysée sous la présidence Sarkozy, Claude Guéant, est quant à lui auditionné sous le statut de « suspect libre ».

Liberté d’expression: Nicole Belloubet veut s’attaquer à la loi de 1881

Par

La ministre de la justice veut lancer une réflexion sur la sortie de la loi sur la liberté de la presse des infractions liées aux « propos haineux » sur internet, qui pourraient ainsi par exemple être jugées en comparution immédiate. Au risque de créer « une nouvelle bureaucratie de la censure », voire de « privatiser » le contrôle de la liberté d'expression, estiment ses détracteurs.

Municipales à LREM: premiers candidats et méthode de start-up

Par
Présentation des premières têtes de liste LREM aux municipales de 2020 avec Stanislas Guerini, délégué général du mouvement, le 17 mai 2019. © DR / Compte twitter LREM Paris Présentation des premières têtes de liste LREM aux municipales de 2020 avec Stanislas Guerini, délégué général du mouvement, le 17 mai 2019. © DR / Compte twitter LREM Paris

Le mouvement présidentiel a dévoilé, le 17 juin, les dix-neuf premières têtes de liste pour les élections municipales de 2020. Malgré les tensions vives à Paris, Lille, Roubaix ou Marseille, le parti ne veut pas changer la méthode de désignation qui, pour la majorité des postulants, relève plus de la présentation d'un business plan que d'un projet politique ancré dans une histoire locale.

Le jour du bac, les profs protestent contre «la ségrégation scolaire»

Par
Au lycée Angela-Davis à Saint-Denis. © FZ Au lycée Angela-Davis à Saint-Denis. © FZ

Au premier jour du bac, des enseignants ont appelé à la grève de la surveillance et manifesté devant plusieurs établissements, sans empêcher les épreuves de se dérouler normalement. 5,40 % des enseignants ont suivi le mouvement dans le second degré selon le ministère.