Les écolos préparent les municipales, partagés entre euphorie et prudence

Par

Après leur bon score aux européennes, les écologistes ont la gagne. Mais à Toulouse, où le parti se rassemble pour ses journées d’été jusqu’au samedi 24 août, beaucoup redoutent que le congrès de l’automne prochain ne ravive les dissensions internes. Le précédent de 2009, lorsqu'ils n'avaient pas su capitaliser sur leur percée aux européennes, a laissé des traces.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Sylvie Goulard, l’étrange candidate de la France pour la Commission européenne

Par
Sylvie Goulard, alors ministre des armées, le 18 juin 2017 © Reuters / Bertrand Guay. Sylvie Goulard, alors ministre des armées, le 18 juin 2017 © Reuters / Bertrand Guay.

Emmanuel Macron aurait choisi la personnalité qu’il va proposer comme candidat au poste de commissaire européen. Il devrait s’agir de Sylvie Goulard. Si ce choix se confirme, il risque de susciter interrogations et controverses.

Commerce: Macron désormais opposé à l’accord avec le Mercosur

Par et
Le 21 août 2019. © Reuters via la Nasa Le 21 août 2019. © Reuters via la Nasa

À la veille du G7 de Biarritz, Emmanuel Macron a menacé, vendredi 23 août, de bloquer l’accord commercial avec le Mercosur, dans l’espoir de faire pression sur le président du Brésil, Jair Bolsonaro. Le même texte qu’il défendait sans détour en juin dernier.

Dans la ville rose, les Verts et les Rouges se mélangent

Par

Lors de leurs universités d’été, organisées au même endroit et au même moment, les cadres d’Europe Écologie-Les Verts et de La France insoumise se sont rencontrés à plusieurs reprises. L’amorce d’un réchauffement de leurs relations ?

Le G7, opération de communication et usine Potemkine de la coopération internationale

Par

Il est tellement certain que le G7 de Biarritz sera une rencontre inutile qu’on se passera, cette fois, de communiqué. Reliques des années 1970, ces sommets ne sont plus que des opérations de communication et Emmanuel Macron espère bien en profiter.

Menacée d’exclusion, une association de défense des droits des musulmans se retourne contre sa banque

Par

Cet été, l’association Action droits des musulmans s’est vu notifier la fermeture de son compte par la BNP Paribas. Sept ONG ont écrit à Christophe Castaner pour lui demander si ses services sont impliqués dans ce dossier.

Des migrants latino-américains sans abri aux portes de la mairie de Saint-Ouen

Par

Ils ont quitté leur pays, la Colombie, Cuba, la Bolivie, la République dominicaine, le Pérou. Certains sont partis pour des raisons économiques, d’autres pour des motifs politiques, pourtant tous se trouvent maintenant contraints de vivre dans la rue depuis leur expulsion d’un ancien entrepôt devenu un squat au début de l’année. 

En refusant de profiter des taux bas, le gouvernement laisse passer une occasion historique

Par

Malgré la baisse des taux, Gérald Darmanin a annoncé que la France continuerait à réduire son déficit. Le gouvernement renonce ainsi à se donner les moyens de relever les défis écologiques et sociaux. Au profit d’une stratégie douteuse et d’un sérieux de façade.

A Hendaye, la main basque derrière l’anti-G7

Par
Au port d'Hendaye, le 22 août 2019. © EP Au port d'Hendaye, le 22 août 2019. © EP

Le contre-sommet altermondialiste qui se tient à Hendaye et Urrugne, en France, et à Irun, en Espagne, rassemble près de 80 organisations aux positionnements politiques divers. Elles sont réunies au sein de deux plateformes : Alternatives G7, nationale, et G7 EZ, basque. Cette dernière a beaucoup pesé dans l’organisation de ce rassemblement sur des terres « propices », selon elle, aux mouvements alternatifs. 

Adrien Quatennens: «La France n’est pas une start-up que l’on “manage”»

Par
Adrien Quatennens. © Stéphane Burlot Adrien Quatennens. © Stéphane Burlot

Le nouveau coordinateur de La France insoumise détaille à Mediapart les principaux chantiers qu’il veut conduire à la tête du mouvement. Les Insoumis, réunis à Toulouse du 22 au 25 août pour leur université d’été, devront aussi apprendre à vivre avec un Jean-Luc Mélenchon en retrait.