Un rapport révèle combien les souffrances des migrants sont «minimisées» en rétention

Par

Alors que des migrants se suicident en rétention, un rapport pointe l’insuffisance des soins dans ces lieux d’enfermement. Il faut « redéfinir les missions » des médecins, leurs moyens, et prévoir enfin des psychiatres, affirme Adeline Hazan, contrôleuse des lieux de privation de liberté, dans un avis publié jeudi 21 février.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Après un nouveau suicide à l’AP-HP, des médecins dénoncent «la machine à broyer»

Par

Le 3 février, un chirurgien s’est suicidé en se jetant du 5e étage de l’hôpital Avicenne, à Bobigny. La direction explique ce suicide par « une maladie grave ». Scandalisés, des médecins témoignent de sa souffrance professionnelle, et de la leur, au fur et à mesure que s’accélère la restructuration de l’AP-HP.

«Grand débat» à l’hôpital: «Se parler, c’est déjà extraordinaire, ça n’arrive jamais»

Par

Alors que la santé ne figure pas en tant que telle dans les questions du « grand débat » voulu par Emmanuel Macron, le personnel de l’AP-HP s’est rassemblé, dans plusieurs hôpitaux parisiens, pour discuter du service public. Un débat plutôt sage, imaginé pour « remobiliser » des équipes épuisées par l’absence de moyens. 

Le Sénat résiste à l’hyperprésident Macron

Par

Dans son rapport d’enquête sur l’affaire Benalla, le Sénat pointe des « dysfonctionnements majeurs » au plus haut niveau de l’État, mettant en cause les plus proches collaborateurs d’Emmanuel Macron. Certains membres du gouvernement et de la majorité tentent de discréditer ces travaux parlementaires. Si la Macronie est sévère, c’est avant tout parce qu’elle est touchée en son cœur.

Affaire Tapie: un procès peut en cacher un autre

Par

Le procès au cours duquel seront jugés les six protagonistes soupçonnés d’avoir participé à l’arbitrage frauduleux de l’affaire Tapie commence le 11 mars. C’est le même jour que le tribunal de commerce a discrètement choisi pour statuer sur une requête du parquet demandant la liquidation du groupe.

Evasion fiscale: la justice condamne UBS à une amende record de 3,7 milliards d’euros

Par

Accusé d’avoir instauré « une organisation structurée et ancienne » pour faciliter la fraude fiscale en France, UBS est condamné à payer 3,7 milliards d’euros d’amende et 800 millions de dommages et intérêts à l’État français. La banque suisse a annoncé qu’elle allait faire appel.

L’ex-patron de la CGT Thierry Lepaon recasé à l’Inspection générale de la jeunesse et des sports

Par

L’ex-secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon est pressenti pour être coopté à l’Inspection générale de la jeunesse et des sports. Cette promotion risque de susciter beaucoup de polémiques, à cause du passé controversé du syndicaliste mais aussi parce qu’il n’a aucune des qualités pour occuper un tel poste.

Affaire Benalla: le rapport du Sénat met directement en cause l’Elysée

Alexandre Benalla devant la commission d’enquête du Sénat, le 19 septembre 2018. © Reuters Alexandre Benalla devant la commission d’enquête du Sénat, le 19 septembre 2018. © Reuters

La commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Benalla a rendu, mercredi 20 février, un rapport accablant de 120 pages. Les sénateurs mettent en cause des responsables de l’Élysée.

Alexandre Benalla et Vincent Crase placés en détention à la suite des révélations de Mediapart

Alexandre Benalla et, au second plan, Vincent Crase, le 1er mai 2018 à Paris. © Reuters Alexandre Benalla et, au second plan, Vincent Crase, le 1er mai 2018 à Paris. © Reuters

Les juges d’instruction chargés de l’enquête sur les violences du 1er Mai ont estimé que les deux anciens collaborateurs d’Emmanuel Macron avaient violé leur contrôle judiciaire en se rencontrant le 26 juillet 2018, quatre jours seulement après leur mise en examen.

La France lance une coopération judiciaire européenne sur les Football Leaks

Par
 © Eurojust © Eurojust

Dix pays se sont réunis pour lancer une coopération judiciaire européenne fondée sur les documents Football Leaks, à l’initiative de la France, à qui le lanceur d’alerte Rui Pinto a fourni un vaste échantillon de 12 millions de fichiers informatiques. La suite dépendra du sort de Rui Pinto, arrêté en Hongrie à la demande du Portugal.