L’extension sans fin du domaine du sécuritaire

Par

La pandémie de Covid-19 a ouvert un nouveau front dans la bataille pour la défense des libertés fondamentales. Officiellement, l’état d’urgence sanitaire s’achève ce vendredi. En réalité, dès samedi, il s’inscrit largement dans notre droit commun. En 2017, déjà, la loi SILT avait mis fin à l’état d’urgence terroriste tout en pérennisant ses principales mesures.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Quartier Saint-Jacques à Perpignan: comment le RN s’est emparé du «vote gitan»

Par Prisca Borrel
Dans le quartier Saint-Jacques, juillet 2020. © PB Dans le quartier Saint-Jacques, juillet 2020. © PB


En gagnant Perpignan, Louis Aliot cumule deux « premières » : il fait tomber dans l’escarcelle du RN la première ville de plus de 100 000 habitants depuis 1995 et il fait basculer l’emblématique quartier Saint-Jacques dans son camp pour la toute première fois. Anatomie d’un vote communautaire.

A Aubervilliers, le collectif de sans-papiers Schaeffer est dans l’angoisse d’une énième expulsion

Par Nejma Brahim
Aboubakar et Jean-Marc sont les délégués du collectif Schaeffer. © NB Aboubakar et Jean-Marc sont les délégués du collectif Schaeffer. © NB

Reportée dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, la trêve hivernale prend fin vendredi 10 juillet ; les populations les plus précaires risquent désormais une remise à la rue. À Aubervilliers, le collectif Schaeffer, composé de sans-papiers, se prépare à une expulsion prochaine sans proposition de relogement, alors qu’il a fait valoir son droit à l’hébergement.

Incendie chez Lubrizol: des zones d’ombre dans le processus d’indemnisation

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Incendie de l'usine Lubrizol, le 26 septembre 2019. © Reuters Incendie de l'usine Lubrizol, le 26 septembre 2019. © Reuters

Neuf mois après l’incendie survenu chez Lubrizol et Normandie Logistique, le dispositif d’indemnisations anticipé, mis en place par l’entreprise américaine, révèle d’importantes limites tandis que la transparence promise n’est pas non plus au rendez-vous. L’enquête de notre partenaire normand Le Poulpe.

Comment peut-on être «gaulliste social»?

Par

Dans sa première intervention télévisée le 3 juillet, Jean Castex, le nouveau premier ministre, s’est défini d’emblée comme « gaulliste social ». Faut-il n’y voir qu’une formule creuse de communication ? Et si oui, pourquoi ?

Le bac 2020 se distingue par des notes généreuses

Par
À Tours en 2019. © GUILLAUME SOUVANT / AFP À Tours en 2019. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Avec un taux de réussite provisoire de 91,5 %, le bac 2020 enregistre le plus haut score jamais connu en avant le rattrapage. Ce cru exceptionnel, bouleversé par le coronavirus, relance le vieux débat sur un examen « au rabais ». Faux, rétorquent les chercheurs et enseignants interrogés.

A Bure, les contrôles d’identité systématiques jugés illégaux

Par et Marie Barbier (Reporterre)
Devant le tribunal de Bar-le-Duc © Lorène Lavocat/Reporterre Devant le tribunal de Bar-le-Duc © Lorène Lavocat/Reporterre

Dans un jugement rendu le 11 juin, la cour d’appel de Nancy estime que les réquisitions du procureur de Bar-le-Duc autorisant les gendarmes à contrôler de manière quasi permanente les habitants peuvent porter atteinte aux « libertés individuelles ».

Des néonazis font carrière dans l’armée française

Par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Sur son compte Instagram, Alan, un jeune militaire du 27e bataillon de chasseurs alpins, expose un gros plan du tatouage qu’il porte sur l’avant-bras. On peut y lire : « Meine Ehre heißt Treue [Mon honneur s’appelle fidélité – ndlr] ». C’était la devise gravée sur la boucle de ceinture des SS en référence à leur fidélité à Adolf Hitler. © DR Sur son compte Instagram, Alan, un jeune militaire du 27e bataillon de chasseurs alpins, expose un gros plan du tatouage qu’il porte sur l’avant-bras. On peut y lire : « Meine Ehre heißt Treue [Mon honneur s’appelle fidélité – ndlr] ». C’était la devise gravée sur la boucle de ceinture des SS en référence à leur fidélité à Adolf Hitler. © DR

Mediapart a retrouvé la trace d’une dizaine de militaires et d’anciens militaires qui ne font pas mystère sur les réseaux sociaux de leur adhésion à l’idéologie néonazie. Ce qui ne les empêche pas de continuer leur carrière.

Trois CRS condamnés à de la prison à Marseille après une expédition punitive

Par
Photo d'illustration : un contrôle de police pendant le confinement, à Marseille, en mars. © AFP. Photo d'illustration : un contrôle de police pendant le confinement, à Marseille, en mars. © AFP.

Trois CRS ont été condamnés en appel à des peines de prison, dont deux ans ferme pour l’un d’entre eux. Comme nous l’avions révélé, au cours d’un contrôle, le 12 avril dernier, ils avaient emmené un réfugié afghan de 21 ans dans un terrain vague, à une trentaine de kilomètres de Marseille, et l’avaient tabassé alors qu’il était menotté, avant de l’abandonner sur place. 

Souffrance au travail à Campus France: le coût social du «soft power»

Par

Plusieurs salariés de l’agence Campus France dénoncent un management agressif dans un contexte de réduction des effectifs, alors que la structure chargée de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger fait face à de multiples procédures judiciaires. La direction parle de litiges isolés.