Agression anti-LGBT de La Roche-sur-Yon: la «fac de Villiers» face à sa «drôle» de réputation

Par Pierre-Yves Bulteau
capture-d-e-cran-2019-05-22-a-13-00-01

Après l’agression du centre LGBT de Vendée, filmée samedi à La Roche-sur-Yon, l’Institut catholique d’études supérieures a décidé de « sanctions exemplaires » contre ses étudiants en cause. En jeu, la réputation de son « université », déjà épinglée au plus fort des manifestations contre le mariage pour tous.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Malbouffe dans les publicités pour enfants: le gouvernement en défense des lobbies

Par
Les personnages de la publicité M&M's. © DR Les personnages de la publicité M&M's. © DR

Selon les informations de Mediapart et Que Choisir, les autorités de santé publique ont retoqué en décembre la charte de bonne conduite des chaînes et des annonceurs signée depuis 2009, au motif qu’elle ne contenait « aucun engagement sur la réduction de la publicité alimentaire dans les programmes pour enfants et adolescents ». La France est à la traîne sur le sujet. Mais les lobbies et les télés ont réussi à sensibiliser Édouard Philippe à leur cause.

Salaires: comment les gilets jaunes ont court-circuité les négociations collectives

Par Collectif Quantité Critique
capture-d-e-cran-2019-05-21-a-16-40-34

Si l’on a beaucoup insisté sur la distance du mouvement des « gilets jaunes » vis-à-vis des syndicats, il semble que ce soit tout le système de négociation de l'entreprise qui s’est trouvé débordé par des salariés qui ne voient pas forcément le petit patron comme un adversaire. Rémunération, conditions de travail et sens du travail, les gilets jaunes ont porté ces questions en dehors des murs de l’entreprise, rappelant l’État à son rôle d’arbitre.

Le match installé par Macron a asséché la campagne des européennes

Par
Nathalie Loiseau et Jordan Bardella. © Reuters Nathalie Loiseau et Jordan Bardella. © Reuters

Le clivage entre « progressistes » et « nationalistes » mis en place par le président de la République a réduit la campagne des européennes à une course de petits chevaux, rythmée par les sondages. Aucune force politique n’est parvenue à en sortir.

Le non-lieu qui clôt l’affaire Bettencourt

Par

Les accusations de faux témoignages et de subornation de témoin lancées par François-Marie Banier et Patrice de Maistre contre la fille de Liliane Bettencourt et d’anciennes employées s'achèvent par un non-lieu. Elles visaient en fait à obtenir une transaction, en instrumentalisant la justice.

«La Voix du Nord» et «Le Télégramme» refusent d’obtempérer à la «convocation» de Macron

Par

Pour des raisons déontologiques, les deux journaux régionaux ont refusé de prendre sous la dictée l’entretien qu’Emmanuel Macron a organisé avec l’ensemble de la presse régionale. L’opération de communication ratée de l’Élysée est la dernière illustration en date du mépris que le chef de l’État ne cesse de manifester à l’encontre du droit de savoir des citoyens.

Les gilets jaunes bousculent l’agenda des européennes

Lors de la manifestation du 1er-Mai, le 1er mai 2019, à Paris. © Reuters Lors de la manifestation du 1er-Mai, le 1er mai 2019, à Paris. © Reuters

Qu’ils les traitent par le mépris ou tentent de les récupérer, les partis en lice pour les européennes n’ont pu faire l’impasse sur les gilets jaunes. Mais ces manœuvres auront leurs limites: l'Europe mobilise peu les milieux populaires, qui constituent le cœur du mouvement.

Affaire Vincent Lambert: des juges valident l’acharnement thérapeutique

Par

Dans une décision surprenante, la cour d’appel de Paris contredit le Conseil d’État, et demande à ce que Vincent Lambert, en état végétatif, soit de nouveau alimenté et hydraté.

Monsanto, la firme qui a un problème avec la vérité

Par
Le Roundup de Monsanto, le désherbant le plus vendu au monde. © Reuters Le Roundup de Monsanto, le désherbant le plus vendu au monde. © Reuters

Faux journalistes, faux scientifiques, fausses études, faux paysans… Depuis des années, le producteur de glyphosate et d’OGM Monsanto, racheté par Bayer, tente par tous les moyens d’influencer l’information qui le concerne.

Le mensonge de Castaner sur la Pitié-Salpêtrière n’est pas une «fake news», selon la justice

Par
Tweet de Christophe Castaner, le 1er Mai. Tweet de Christophe Castaner, le 1er Mai.

Au titre de la loi « fake news », deux élus ont demandé le retrait du tweet mensonger du ministre de l’intérieur, qui avait évoqué le 1er Mai une attaque de l’hôpital et l’agression de son personnel. Ils ont été déboutés.