Polanski: l’impossible séparation entre l’homme et l’artiste

Par Iris Brey
Le réalisateur Roman Polanski le 9 décembre 2017, à Paris, lors de l'hommage à Johnny Hallyday. © Reuters Le réalisateur Roman Polanski le 9 décembre 2017, à Paris, lors de l'hommage à Johnny Hallyday. © Reuters

La séparation entre l’homme et l’œuvre est l’argument dégainé par les soutiens de Roman Polanski et de son film J’accuse, en salles ce mercredi. Ce distinguo est de plus en plus difficile à faire, et précisément dans le cas de Polanski. Pour l’universitaire et critique de cinéma Iris Brey, cette affaire révèle un tournant culturel.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Municipales: le RN toujours en quête d’un ancrage local

Par et Mediacités, Le D'Oc, Le Poulpe, Marsactu

Le parti de Marine Le Pen, qui dirige aujourd’hui une dizaine de villes, va concentrer ses efforts dans ses bastions du Sud-Est et du Nord en mars prochain. À la peine dans les grandes villes, le Rassemblement national pourrait l’emporter dans un nombre important de petites communes.

Affaire Polanski: l’équipe du film tente de censurer des questions de la presse

Par
Des militantes féministes perturbent l'avant-première du film J'accuse de Roman Polanski à Paris au cinema Le Champo, dans le 5e arrondissement de Paris, le 12 Novembre 2019. © Amaury Cornu Des militantes féministes perturbent l'avant-première du film J'accuse de Roman Polanski à Paris au cinema Le Champo, dans le 5e arrondissement de Paris, le 12 Novembre 2019. © Amaury Cornu

Des consignes ont été données par les attachés de presse du film de Roman Polanski à plusieurs journalistes, pour qu’aucune question en lien avec les accusations visant le cinéaste ne soit posée, lors des interviews. L'acteur principal, Jean Dujardin, a refusé plusieurs fois d’y répondre.

Les jeunes adultes, pauvres parmi les pauvres

Par et

L’immolation par le feu, pour dénoncer un état de précarité avancé. Le geste de l’étudiant lyonnais rappelle l’accroissement de la pauvreté en France, qui n’épargne guère les 18-25 ans. Cette précarité fragilise plus largement près d’un Français sur cinq, rappelle le sociologue Nicolas Duvoux. Jusqu’à aboutir à des gestes désespérés.

Après l’immolation de leur ami, des étudiants manifestent contre la précarité étudiante

Par
Devant le Crous de Lyon. © FZ Devant le Crous de Lyon. © FZ

Un rassemblement s’est tenu ce mardi à Lyon pour lutter contre la précarité étudiante, à l’appel de Solidaires étudiant·e·s. Le 8 novembre, un élève de 22 ans, qui ne touchait plus de bourse, s’est immolé devant un bâtiment du Crous pour alerter sur sa situation financière critique. 

Précarité: la politique d’Emmanuel Macron ne ruisselle pas

Par

Pour comprendre le rôle des politiques publiques dans ces drames sociaux, Mediapart a compilé plusieurs rapports détaillant l’impressionnant creusement des inégalités dans notre pays dans de nombreux domaines – travail, revenus, éducation, logement et mortalité.

Ehpad: des privatisations s’enclenchent à bas bruit

Par
Dans un établissement pour personnes âgées à Bordeaux, en octobre 2018. © Reuters Dans un établissement pour personnes âgées à Bordeaux, en octobre 2018. © Reuters

De la région parisienne au Puy-de-Dôme, Mediapart a enquêté sur une « petite » série de privatisations d’Ehpad publics vétustes et incapables de financer des travaux. Pas encore une vague. Mais un mouvement inédit.

Djihad en prison: comment des détenus communiquent avec des terroristes

Par
Foued Mohamed-Aggad (à gauche) et Ismaël Omar Mostefaï (à droite) encadrent un djihadiste cannois. Cette photo a circulé dans des prisons en France, moins de trois mois avant la tuerie du Bataclan. © DR Foued Mohamed-Aggad (à gauche) et Ismaël Omar Mostefaï (à droite) encadrent un djihadiste cannois. Cette photo a circulé dans des prisons en France, moins de trois mois avant la tuerie du Bataclan. © DR

Mediapart retrace les événements qui ont amené des surveillants à se demander si, la veille du 13-Novembre, des détenus n’étaient pas au courant de l’attentat sur le point de survenir. Deux d’entre eux, depuis leur cellule, communiquaient depuis plusieurs mois avec l’un des futurs tueurs du Bataclan. Premier volet d’une série d’articles consacrée aux djihadistes en détention.

Le lobby pharmaceutique avance masqué

Par
acce-s

Des leaders d’opinion de la santé censés parler dans l’intérêt des patients servent de porte-parole à l’industrie pharmaceutique dans une tribune publiée dans L’Opinion. Les 86 médecins signataires cumulent depuis 2013 plus de 16 millions d’euros de liens d’intérêts.

Face aux violences sexuelles, LREM ordonne le silence dans les rangs

Par
Pierre Cabaré. © Facebook Pierre Cabaré. © Facebook

Un député de la majorité, Pierre Cabaré, est visé par une enquête préliminaire pour harcèlement sexuel et moral sur sa suppléante. Quatre anciens collègues confirment les accusations. Mais aucune sanction ou mise en retrait n’a été demandée par LREM.