En Île-de-France, un trio à gauche pour faire surgir l’espoir face à Pécresse

Par
Audrey Pulvar (PS), Julien Bayou (EELV) et Clémentine Autain (La France insoumise), en déplacement à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 21 juin. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Audrey Pulvar (PS), Julien Bayou (EELV) et Clémentine Autain (La France insoumise), en déplacement à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 21 juin. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Aussitôt après avoir conclu l’accord pour le second tour, les anciennes têtes de listes LFI et PS, Clémentine Autain et Audrey Pulvar, ont mis en scène leur union derrière leur candidat, l’écologiste Julien Bayou, dans un quartier populaire d’Aubervilliers. Tous espèrent que la possibilité de la victoire créera la dynamique face à la droite.

Dossiers

Loi «Sécurité globale»: notre dossier

Adoptée par le Sénat jeudi 18 mars, la proposition de loi dite de sécurité globale entend établir un « continuum de sécurité », des gardes-champêtres aux commissariats en passant par les sociétés privées et les polices municipales. Les images montrant des policiers comme celles qu’ils sont autorisés à capter, notamment par drones, restent au cœur des débats.

Retrait écolo en Paca : dans les coulisses d’un psychodrame

Par Coralie Bonnefoy
Jean-Laurent Félizia, au soir du premier tour des régionales 2021. © Marsactu/Emilio Guzman Jean-Laurent Félizia, au soir du premier tour des régionales 2021. © Marsactu/Emilio Guzman

Après avoir annoncé son maintien, le candidat du Rassemblement écologique et social, Jean-Laurent Félizia, a finalement choisi de se retirer pour faire barrage au Rassemblement national. Notre partenaire Marsactu fait le récit d’une volte-face qui a plongé les forces écologistes et de gauche dans la tourmente.

Paroles de jeunes : « Les élections ne sont pas un moyen efficace de changer les choses. » 

Par
 © Martin Bertrand/Hans Lucas via AFP © Martin Bertrand/Hans Lucas via AFP

Dimanche 20 juin, 66,74 % des inscrits ne se sont pas déplacés pour le premier tour des élections régionales et départementales. Une désertion des urnes forte chez les 18-35 ans. 

Grand oral du bac : YouTube, oraux entre amis, podcasts… les lycéens comblent leur impréparation comme ils le peuvent

Par

Très peu d’oraux blancs ont été organisés pour préparer les 525 760 candidats en terminales générale et technologique convoqués entre le lundi 21 juin et le vendredi 2 juillet pour le grand oral du bac, épreuve phare de la réforme Blanquer. Alors les étudiants se débrouillent pour s’entraîner de leur côté.

Départementales : une abstention record, des équilibres stables 

Par et
Un dépouillement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), le 20 juin 2021. © Myriam Tirler / Hans Lucas via AFP Un dépouillement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), le 20 juin 2021. © Myriam Tirler / Hans Lucas via AFP

Le bilan du premier tour des élections départementales ressemble en tous points à celui des élections régionales. Le tiers des Français qui ont voté a majoritairement choisi de reconduire les sortants. La carte des départements devrait donc ressembler dimanche à celle de 2015, majoritairement teintée de bleu et de rose.

« À l’air libre » spécial. Régionales : quelques leçons du scrutin

Par
© Mediapart

En direct ce lundi, analyse d’une abstention historique avec Ellen Salvi, responsable du pôle politique de Mediapart, et Raphaël Challier, chercheur spécialisé sur le militantisme et la mobilisation. Puis débat à gauche avec Sandrine Rousseau (EELV) et Benoît Hamon (Génération.s).

Avant les ratés de la campagne, Adrexo était déjà dénoncé par ses salariés

Par
 © capture d'écran du site d'Adrexo © capture d'écran du site d'Adrexo

Le spécialiste de la distribution de prospectus est entré dans la lumière en raison de sa gestion désastreuse du matériel de « propagande électorale ». Les conditions de travail y sont dénoncées depuis longtemps et les condamnations s’enchaînent.

Régionales : « l’ancien monde » persiste et ne dit rien de 2022

Par et
 © Mediapart © Mediapart

La vie politique française apparaît différenciée entre le niveau national, perçu comme le plus décisif, et celui des collectivités locales, où prospèrent d’anciens acteurs élus par de moins en moins de citoyens. Une situation qui devrait inviter à la prudence ceux qui voudraient tirer des leçons pour 2022. 

Violences conjugales : la condamnation du maire de Cabourg confirmée en appel

Par

Tristan Duval a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis pour des violences commises sur sa compagne lors d’une violente dispute. Celle-ci a également été condamnée à une peine symbolique de 1 000 euros d’amende avec sursis. 

Le photographe star de « Mimi » Marchand également mis en examen pour corruption

Par et
Le photographe Sébastien Valiela, avec Mimi Marchand, lors d’un déplacement d’Emmanuel Macron au Touquet, le 5 mai 2017. © Eric FEFERBERG / AFP Le photographe Sébastien Valiela, avec Mimi Marchand, lors d’un déplacement d’Emmanuel Macron au Touquet, le 5 mai 2017. © Eric FEFERBERG / AFP

Mis en cause pour « recel de violation du secret professionnel » dans l’affaire Griveaux, le paparazzi de Bestimage a aussi été mis en examen pour des faits présumés de corruption. Soupçonné d’avoir soudoyé un policier impliqué dans le dossier, il conteste les faits.