France

Législatives : le retour du péril rouge

Politique — Analyse

Photo illustration. © Simon Toupet
Par intérêt électoral ou conviction idéologique, nombreux sont ceux qui fustigent l’union des gauches. Un tir de barrage dont la violence rappelle de lointains épisodes, dans les années 1970 ou lors de la constitution du Front populaire. 

Parlement : ce que la gauche peut espérer

Gauche(s) — Entretien

Et si la Nupes devenait la première force d’opposition au Palais-Bourbon en juin prochain ? Un scénario plausible qui pourrait, dans une certaine mesure, transformer le paysage politique, explique Olivier Rozenberg, spécialiste de la vie parlementaire.

L’amour toujours : pourquoi l’Italie fascine depuis longtemps l’extrême droite française

Extrême droite

L’ascension de la nouvelle figure de la droite radicale, Giorgia Meloni, est regardée de près par l’extrême droite française, en pleine recomposition. Même si elle a souvent tenté de les faire oublier, les liens avec ses homologues italiens sont anciens et profonds.

Législatives : des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron

Politique

Les affiches types conçues par la majorité présidentielle. © Illustration Sébastien Calvet / Mediapart
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».

Nos dossiers — France

L’affaire PPDA

France — 5 articles

Violences sexuelles : la justice en question

France — 13 articles

Le procès des attentats du 13-Novembre

France — 71 articles

Ultradroite : la menace terroriste

France — 33 articles

Tous nos articles — France

Raphaël Arnault, l’antifa qui veut être député

Gauche(s) — Reportage

L’ancien porte-parole du collectif Jeune Garde se présente dans la deuxième circonscription de Lyon, avec le soutien du NPA, face au candidat désigné par la Nupes, l’ancien marcheur Hubert Julien-Laferrière. L’ultime métamorphose d’un antifascisme nouvelle génération. 

Violences sexuelles : à gauche, des avancées et des tâtonnements 

Violences sexuelles — Enquête

L’affaire Taha Bouhafs a mis en lumière le fonctionnement de la cellule dédiée aux violences sexistes et sexuelles de La France insoumise. Ces dernières années, plusieurs formations classées à gauche ont instauré des procédures internes. Non sans difficultés sur des dossiers sensibles politiquement.

Violences sexuelles : à LREM, la défaillance systématique

Violences sexuelles — Enquête

Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 

Total persiste et signe pour le chaos climatique

Climat

Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.

Violences sexuelles et sexistes : que font les partis politiques ?

À l’air libre

L’affaire Damien Abad n’en finit pas de faire des vagues, et repose une question primordiale : dans les partis, comment sont gérées les alertes sur les violences sexistes et sexuelles ? On en discute avec nos invitées, Marilyn Baldeck de l’AVFT, Nelly Garnier, élue LR à Paris, et Gabrielle Siry-Houari, porte-parole du PS.

Affaire Abad : les féministes se rassemblent pour marquer leur écœurement

Violences sexuelles — Reportage

Des centaines de personnes se sont réunies, mardi soir, à Paris, pour exprimer leur colère et leur « honte » après la nomination au gouvernement de Damien Abad, accusé de viol par deux femmes.

Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs

France — Enquête

Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.

Élèves traqués par les publicitaires du Net : le casse-tête des enseignants français

Numérique

Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.

Gare d’Austerlitz : le futur complexe immobilier visé par une plainte

Urbanisme

Des associations viennent de déposer plainte pour détournement de fonds publics au sujet de la construction du futur siège de l’Agence française de développement. Elles dénoncent son coût de 924 millions d’euros, au centre d’un gigantesque projet de bureaux et de galeries commerciales.  L’aménagement de ce quartier au cœur de Paris crée une cascade de controverses.

Génération identitaire : les militants qui défiaient la CAF de Bobigny se défilent à la barre

Discriminations

Dix-neuf militants du groupuscule d'extrême droite désormais dissous étaient jugés mardi, en appel, pour avoir brandi, sur le toit de la CAF de Bobigny, une banderole qui réclamait « de l’argent pour les Français, pas pour les étrangers ». Un seul membre, sur les dix-neufs condamnés en première instance, s'est déplacé à l’audience.

En Seine-Maritime, la justice décortique l’emprise de trafiquants de drogues sur une maire socialiste

France — Enquête

Nos confrères du Poulpe ont pu consulter des éléments de l’enquête ayant conduit à la mise en examen de la maire socialiste de Canteleu et de son adjoint. Ils révèlent l’influence d’un réseau criminel sur le monde politique local.

Violences sexuelles : à LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux

Droite

L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.