A l’«Ecole 42» de Xavier Niel: sexe, harcèlement, arnaques et comptes offshore

Par
Capture d’écran du site de l’École 42. Capture d’écran du site de l’École 42.

S’il y a un projet dont Xavier Niel est fier, c’est celui de l’«École 42», qui forme gratuitement des jeunes à la programmation informatique. Mais l’histoire a un envers. L’établissement a connu une très grave crise. Harcèlement, exhibitionnisme, détournements, carambouilles en tous genres, comptes offshore : Mediapart révèle les vraies raisons de l’éviction du directeur, à laquelle a œuvré secrètement un conseiller de l’Élysée.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

L’internement des nomades, une histoire française

Par Pierre-Yves Bulteau
Le site de la Forge, à Moisdon-la-Rivière. © PYB Le site de la Forge, à Moisdon-la-Rivière. © PYB

Quand une politique ciblée de fichage et de contrôle d’une partie de la population par un État tombe entre les mains d’un régime autoritaire ou collaborationniste, cela donne l’internement des nomades, entre 1940 et 1946. Reportage en Loire-Atlantique.

Histoire d’une rumeur antiroms nourrie par les réseaux sociaux

Par
rtx14kxf

En Seine-Saint-Denis, une rumeur persistante d’enlèvements d’enfants par des membres de la communauté rom a abondamment circulé. Trois semaines plus tard, parents, enfants et enseignants expliquent que ce bruit a laissé des traces dans les villes concernées. 

Procès d’une expédition antiroms: «On va s’en faire un!»

Par

Quatre jeunes de Seine-Saint-Denis étaient jugés, mercredi 17 avril, pour leur participation à une expédition punitive à l'encontre de Roms, déclenchée par de folles rumeurs sur des rapts d'enfants. Trois d'entre eux ont été condamnés à des peines allant jusqu'à dix mois de prison ferme.

«Macron solennise à outrance l’incendie de Notre-Dame»

 © Mediapart © Mediapart

L’incendie de Notre-Dame de Paris a contraint le président de la République à remettre ses annonces de sortie du « grand débat » à plus tard. Solennité ou opportunisme ? Avec Ellen Salvi et Manuel Jardinaud, journalistes à Mediapart. 

Rifaat al-Assad renvoyé en correctionnelle pour blanchiment

Par

L’oncle de Bachar al-Assad devra répondre de faits de blanchiment aggravé pour avoir acquis d’importants biens immobiliers en France et en Espagne avec des fonds d’origine illicite.

«Les milliardaires ont trouvé une occasion de passer pour des héros»

Par
 © Penguin Random House © Penguin Random House

Anand Giridharadas, ancien chroniqueur du New York Times, a publié, l’an dernier aux États-Unis, un livre remarqué sur les riches philanthropes américains et leur art consommé d’apparaître en toutes circonstances comme des moteurs du progrès et du changement. L’empressement des milliardaires français à promettre des centaines de millions d’euros, en grande partie défiscalisés, pour rénover Notre-Dame l’a frappé.

Un agent de la RATP, qui avait dénoncé des injures racistes, licencié pour avis d’incompatibilité

Par

Agent de sécurité à la RATP, Lotfi*, a été fiché comme radicalisé par le ministère de l’intérieur, puis licencié après un avis d’incompatibilité. Il avait dénoncé en interne les propos racistes d’un de ses collègues du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR).

La justice donne raison à des salariés de la RATP licenciés après avis d’incompatibilité

Par

La loi permet le criblage de personnels des entreprises de transport public. Ainsi des salariés de la RATP, notamment issus de l’immigration maghrébine, ont été brutalement licenciés sur soupçons de radicalisation. La justice a donné raison à deux d’entre eux.

La fille de Zineb Redouane demande le dépaysement de l’enquête

Par
Zineb Redouane. © DR Zineb Redouane. © DR

Les conclusions provisoires du rapport d’autopsie de Zineb Redouane – décédée le 2 décembre à la suite d’un tir de grenade lacrymogène –, que Mediapart a consultées, indiquent que la femme de 80 ans est morte d’un « œdème pulmonaire aigu » lors d'une opération en urgence rendue nécessaire par « un traumatisme facial sévère ».