Malgré l’interdiction, la Marche des solidarités a défilé à Paris

Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l’appel lancé par un collectif de 195 syndicats, associations de défense des droits humains et personnalités demandant « des mesures immédiate contre la bombe sanitaire » qui frappe les sans-papiers en France.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Le déconfinement contrarié des Outre-mer

Par et

Prises en étau entre la crainte d’une contamination à venir et la nécessité de rouvrir les frontières pour éviter l’asphyxie économique, les collectivités d’Outre-mer adoptent des stratégies contrastées. La situation à Mayotte et en Guyane se traduit par un classement « orange » sur la nouvelle carte nationale.

La majorité présidentielle rejette la création d’un Pôle public du médicament

Par

Face aux pénuries révélées par la crise du Covid-19, La France insoumise propose la création d’un établissement public qui gèrerait les stocks et produirait les remèdes manquants. Les députés LREM l’ont rejetée en commission et demandent de simples rapports. L’idée sera soumise au vote le 4 juin.

Le 2 juin, une rentrée scolaire en trompe-l’œil

Par

À partir du 2 juin, les écoles rouvrent, mais dans les faits, peu d’élèves pourront retourner en classe. Pour y voir clair, Mediapart fait le point sur les annonces du ministre de l’éducation nationale. 

Détention provisoire: nouveau camouflet pour Nicole Belloubet

Par
Emmanuel Macron entouré, en septembre 2017, de la ministre de la justice, Nicole Belloubet, et de celui de l'intérieur, Christophe Castaner. © Reuters Emmanuel Macron entouré, en septembre 2017, de la ministre de la justice, Nicole Belloubet, et de celui de l'intérieur, Christophe Castaner. © Reuters

La prolongation automatique des détentions provisoires n’est pas conforme à la Convention européenne des droits de l’homme, juge la Cour de cassation.

Gérard Collomb passe l’arme à droite

Par
ezg7wpkxsaanyaf

Désavoué par les électeurs le 15 mars, voyant sa mort politique approcher, le maire de Lyon a préféré mener son dernier combat en s’entendant avec la droite de Laurent Wauquiez. Une fin de parcours peu surprenante mais médiocre, qui devrait nous inciter à démocratiser nos institutions et les partis politiques. 

Gérard Collomb à Lyon: le récit d'une ultime volte-face

Par Nicolas Barriquand et Mathieu Périsse (Médiacités)
Les nouveaux amis réunis. © MP Les nouveaux amis réunis. © MP

Le maire de Lyon a scellé jeudi une alliance avec Les Républicains. Après dix-neuf ans de règne, il se range derrière le candidat François-Noël Buffet pour l’élection métropolitaine et obtient, pour la mairie de Lyon, le désistement d’Étienne Blanc, au profit de Yann Cucherat.

A la RATP, un second fichier illégal pour surveiller les conducteurs de bus

Par
ratp-fichier2018-1

Après un premier document datant de 2020, Mediapart révèle l’existence d’un fichier similaire constitué en 2018 et rassemblant à l’insu des agents nombre de données personnelles. La RATP annonce qu’elle va lancer un audit interne.

Violences contre des migrants: quand des gendarmes brisent l’omerta

Par Tomas Statius

Après des violences contre un mineur étranger à Calais, des gendarmes ont dénoncé des collègues, permettant une condamnation.

Affaire Legay: l’ancien procureur de Nice se dit «rassuré» par la traque des sources de Mediapart

Par
Jean-Michel Prêtre, ancien procureur de la République de Nice, avocat général près de la cour d'appel de Lyon. © DR Jean-Michel Prêtre, ancien procureur de la République de Nice, avocat général près de la cour d'appel de Lyon. © DR

L’ex-procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, s’est dit « rassuré qu’une enquête [soit] en cours sur les fuites vers la presse » dans l’affaire Legay dont il a eu la charge. Ce sont ces « fuites » qui ont permis de clarifier ses déclarations mensongères lorsqu’il niait toute responsabilité policière. Ce sont « ces fuites »  qui ont révélé les conflits d’intérêts au cœur des investigations. Enfin, ce sont ces « fuites » qui ont conduit au dépaysement de l’affaire et à sa mutation.