A la prison de Val-de-Reuil: «OK, je mets comme d’habitude qu’il s’est cogné»

Par Laurence Delleur (Le Poulpe)
Centre de détention de Val-de-Reuil, le 5 octobre 2002. © MEHDI FEDOUACH / AFP Centre de détention de Val-de-Reuil, le 5 octobre 2002. © MEHDI FEDOUACH / AFP

Cinq surveillants du centre de détention de Val-de-Reuil (Eure) ont comparu devant la cour d’appel de Rouen. Il leur est reproché des violences sur un détenu et le fait d’avoir voulu maquiller cette agression en accident. Notre partenaire normand du Poulpe fait le récit chirurgical d’une audience rare qui lève un coin de voile sur le système pénitentiaire, où se mêlent violences, mensonges et omerta.

Dossiers

«Séparatisme»: les mots, les actes et la loi

Par

Le projet de loi « confortant les principes de la République » a été adopté mardi 17 février à l’Assemblée, avant son examen au Sénat à partir du 30 mars. Malgré son intitulé, ce texte détricote ses plus grandes lois, sous couvert de lutte contre un « séparatisme » redéfini en 2020. Nos enquêtes, analyses et reportages.

Un droit de réponse de Me Jean-Paul Jousset

Par

Dans un article récent, nous avons cité le quotidien La République du Centre, selon lequel le mandataire de justice faisait l’objet de poursuites judiciaires. Dans un droit de réponse, celui-ci fait valoir que la justice a établi « sa totale innocence ».

Ruppert Vimal: «La nature a reconquis nos vies»

Par
Devant Notre-Dame, à Paris, pendant le confinement, le 20 mars 2020. © Nicolas Portnoi / Hans Lucas via AFP Devant Notre-Dame, à Paris, pendant le confinement, le 20 mars 2020. © Nicolas Portnoi / Hans Lucas via AFP

Le premier confinement a eu des effets sur notre relation à la nature et le monde vivant, montre le chercheur Ruppert Vimal à travers une étude menée au printemps 2020. Entretien.

Financer des projets «éthiques»: un mouvement en plein essor

Par
Les Gobettes, en Normandie : une ferme de maraîchage biologique qui a bénéficié d'un financement collectif via la plateforme Bluebees. © Amélie Poinssot Les Gobettes, en Normandie : une ferme de maraîchage biologique qui a bénéficié d'un financement collectif via la plateforme Bluebees. © Amélie Poinssot

Placements « éthiques », plateformes de financement participatif, épargne « solidaire »… Plusieurs organismes, contactés par Mediapart, voient leurs activités progresser depuis le début du Covid. Les projets écologiques bénéficient de cet engouement.

Face au Covid, le sursaut écologique

Par
Potager collectif aménagé pendant le confinement à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes). © Amélie Poinssot Potager collectif aménagé pendant le confinement à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes). © Amélie Poinssot

Adopter un mode de vie plus sobre, s’engager dans un collectif, s’installer à la campagne, changer de métier… : pour beaucoup, l’épidémie a été un déclic pour se tourner vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement et visant l’autonomie. C’est ce que met en évidence un appel à témoignages lancé par Mediapart.

Dans «A l’air libre»: Covid-19, pandémie et conséquences

Par
vignette-covid-site

Médecins et scientifiques pour disséquer le virus et la politique sanitaire. Philosophes et sociologues pour penser ce qui nous arrive. Et puis entrepreneurs, étudiants, acteurs de la culture pour laisser entendre la voix des concernés.

Le retour de l’inflation, fausse peur ou vraie menace?

Par

Les polémiques autour du plan Biden aux États-Unis et la remontée des prix des matières premières ont relancé les inquiétudes de certains sur l’inflation. Une inquiétude largement exagérée et qui évite de penser aux enjeux concernant le mode de production.

Vaccination: le partenariat avec Doctolib contesté devant le Conseil d’Etat

Par

Un collectif de professionnels de la santé reproche à Doctolib d’avoir confié l’hébergement des données des patients à Amazon Web Services, une société soumise au droit américain et aux programmes de surveillance permis par celui-ci.

Anne Hidalgo place Emmanuel Macron face à son irresponsabilité

Par
Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, le 24 juillet 2020. © Franck Fife/AFP Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, le 24 juillet 2020. © Franck Fife/AFP

En proposant un reconfinement pour lutter contre la dégradation sanitaire en Île-de-France, la mairie de Paris pose une question que les soutiens d’Emmanuel Macron refusent d’envisager : et si « l’épidémiologiste en chef » s’était trompé ?

Corruption: la justice refuse un plaider-coupable trop clément pour Bolloré

Par et
 © Eric Piermont / AFP © Eric Piermont / AFP

Le milliardaire breton avait négocié avec le Parquet national financier un plaider-coupable assorti d’une simple amende de 375 000 euros, dans une affaire de corruption en Afrique. Mais le tribunal de Paris a refusé, vendredi 26 février, d’homologuer cet accord, jugé trop favorable à Vincent Bolloré.