Inceste: un expert visé par une plainte exerce toujours auprès des tribunaux

Par Sophie Boutboul
La cour d'appel à Reims © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP La cour d'appel à Reims © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Un psychologue de Champagne-Ardenne, accusé en mars 2019 d’agressions sexuelles incestueuses sur deux enfants de trois ans, continue d’être nommé pour des expertises sur des mineur·e·s dans des dossiers de violences sexuelles. Une instruction est pourtant en cours.

Dossiers

«Séparatisme»: les mots, les actes et la loi

Par

Le projet de loi « confortant les principes de la République » a été adopté mardi 17 février à l’Assemblée, avant son examen au Sénat à partir du 30 mars. Malgré son intitulé, ce texte détricote ses plus grandes lois, sous couvert de lutte contre un « séparatisme » redéfini en 2020. Nos enquêtes, analyses et reportages.

L’impact environnemental des gares du Grand Paris devient visible

Par
bry-villiers-champigny

Un quart des gares du Grand Paris en construction portent atteinte à des terres agricoles ou à l’état naturel. Léquivalent de cent terrains de football va être détruit. Une manifestation doit se tenir samedi 17 avril.

Cette semaine dans «A l’air libre»

Par
Laïcité, écologie, Bac 2021... une semaine dans À l'air libre © Mediapart

Cette semaine, dans « À l’air libre », des enquêtes, des reportages, des interviewes… et, surtout, un ton que vous n’entendrez pas ailleurs.

Jeunesses engagées: les nouvelles formes de mobilisation

Par
le-debat-58-image-attente

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie, débat avec Laurent Lardeux, chargé d’études à l’Injep, et Laura Pereira Diogo, cofondatrice du collectif féministe Stop Fisha.

Obsédé par le PNF, Matignon se prend les pieds dans la procédure

Par

Le Conseil supérieur de la magistrature, à qui Jean Castex demandait des poursuites disciplinaires contre un vice-procureur au parquet national financier, Patrice Amar, renvoie le premier ministre dans ses cordes.

Déjeuners clandestins: pendant la polémique, les repas continuent

vignette-site

Une sénatrice LR a pu déjeuner mercredi midi au Meurice, l’un des plus célèbres palaces parisiens, selon des informations de Mediapart. L’élue parle d’un « rendez-vous professionnel » et indique qu’elle ne savait pas que c’était interdit.

A Besançon, un nouvel apprenti se bat pour être régularisé

Par
Yaya Camara et son patron Robert Duarte. © Mediapart Yaya Camara et son patron Robert Duarte. © Mediapart

Après la régularisation médiatisée d’un apprenti boulanger à Besançon, Yaya Camara, apprenti électricien, se bat lui aussi pour obtenir des papiers et pouvoir terminer sa formation.  De nombreux cas similaires existent en France.

Covid-19: la lutte contre les variants oblige à changer de stratégie

Par
L'aéroport de Rio de Janeiro, le 13 avril, jour de l'annonce de la suspension des vols du Brésil vers la France. © Mauro Pimentel / AFP L'aéroport de Rio de Janeiro, le 13 avril, jour de l'annonce de la suspension des vols du Brésil vers la France. © Mauro Pimentel / AFP

Pour contrer les variants brésilien, sud-africain et ceux à venir, l’exécutif mise peu sur la limitation de leur circulation. Il parie surtout sur la vaccination. Or, ils y résistent mieux. Une évolution de la stratégie vaccinale mondiale est nécessaire.

Mafia du CO2: Arnaud Mimran mis en examen pour assassinat et meurtre

Par et
De gauche à droite: Arnaud Mimran, Samy Souied (assassiné) et Marco Mouly, les trois associés du CO2, selon les juges. © DR De gauche à droite: Arnaud Mimran, Samy Souied (assassiné) et Marco Mouly, les trois associés du CO2, selon les juges. © DR

Définitivement condamné pour la plus grande escroquerie de France, l’affairiste français Arnaud Mimran, qui fut aussi un soutien financier de Benyamin Netanyahou, a été mis en examen pour les meurtre et assassinat de son complice Samy Souied et de son beau-père, le milliardaire Claude Dray. Un dossier hors norme où se mêlent l’argent et le sang.

Une plainte d’Anticor vise Patrick Ollier, président du Grand Paris et maire de Rueil-Malmaison

Par Etienne Merle (Mediacités)
L’ancienne maison des associations (au centre), située au 156 de la rue Paul-Doumer, vendue à la société de Patrick Quinteiro en 2017 par la mairie de Rueil-Malmaison. © Etienne Merle L’ancienne maison des associations (au centre), située au 156 de la rue Paul-Doumer, vendue à la société de Patrick Quinteiro en 2017 par la mairie de Rueil-Malmaison. © Etienne Merle

L’association anticorruption a déposé plainte, le 23 mars, pour « prise illégale d’intérêts », « détournement de fonds publics », « faux et usage de faux » à la suite d’opérations immobilières touchant des proches du maire et ancien ministre.