Un rapport de plus favorable à l’ouverture de la PMA à toutes les femmes

Par

Dans un rapport rendu le 15 janvier, le député LREM Jean-Louis Touraine préconise d’accompagner l’ouverture de la PMA à toutes les femmes d’une réforme de la filiation, de la levée de l’anonymat des donneurs de gamètes et de l’autorisation de procréation post mortem.

Dossiers

Notre dossier: l’affaire Macron-Benalla

Par

L’affaire Benalla, où la privatisation de la sécurité présidentielle, avec ses dérives barbouzardes, dévoile la part d’ombre du monarchisme macronien. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et partis pris.

Gilets jaunes: les armes de l’escalade policière

Par
 © @Mediapart. Source ACAT © @Mediapart. Source ACAT

Selon un document obtenu par Mediapart, le directeur central des Compagnies de sécurité (CRS) a bien ordonné le déploiement de policiers armés de fusils d’assaut lors des manifestations du 12 janvier. Une militarisation qui va de pair avec l’emploi quasi systématique, et non réglementaire, des lanceurs de balles de défense (LBD) et des grenades GLI-F4 pour disperser les gilets jaunes. Voici le panorama des armes utilisées et de leurs conséquences.

Les liens cachés de Benalla avec l’affaire du contrat russe

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron, le 24 février 2018. © Reuters Alexandre Benalla et Emmanuel Macron, le 24 février 2018. © Reuters

Contrairement à ce qu’il a affirmé il y a un mois, Alexandre Benalla est lié à divers degrés, y compris financiers, aux principaux protagonistes d’un contrat de sécurité signé en juin 2018 avec un oligarque russe proche de Vladimir Poutine, par ailleurs soupçonné d’accointances avec l’un des pires groupes criminels moscovites.

Liberté de manifester: un député porte plainte contre Castaner

Par

Le député La France insoumise Ugo Bernalicis accuse le gouvernement de vouloir restreindre la liberté de manifester. Il a déposé une plainte contre le ministre de l’intérieur, qui a fait des potentiels manifestants de possibles complices de violences.

Violences policières: Castaner nie, LREM ouvre un œil

Par
Manifestants lors du déplacement d’Emmanuel Macron dans l’Eure, le 15 janvier 2019. © Reuters/Gonzalo Fuentes Manifestants lors du déplacement d’Emmanuel Macron dans l’Eure, le 15 janvier 2019. © Reuters/Gonzalo Fuentes

Le 15 janvier, Emmanuel Macron a officiellement lancé le « grand débat », lors d’un déplacement dans l’Eure, sous haute sécurité. La pression policière ne faiblit pas, alors que le gouvernement réfute toute dérive des forces de l’ordre. LREM, de son côté, pourrait timidement mettre la question à l’agenda lors de la discussion du projet de loi « anticasseurs ».

Fiscalité des ménages: comment rétablir de la justice

Par
Les impôts globaux payés par les ménages entre 1990 et 2018 en France. © WID Les impôts globaux payés par les ménages entre 1990 et 2018 en France. © WID

Alors que va débuter le « grand débat national », Mediapart explore les pistes pour retrouver de la justice fiscale et le consentement à l'impôt. Cette première partie s'intéresse à la réforme possible de la fiscalité des ménages, notamment de l'impôt sur le revenu.

Un directeur de la FFF visé par une plainte pour tentative d’agression sexuelle

Par
capture-d-e-cran-2019-01-14-a-21-58-51

Une ancienne salariée dénonce un climat sexiste entretenu par l’actuel directeur financier. Elle a porté plainte pour harcèlement sexuel et tentative d'agression sexuelle. La Fédération française de football, qui reconnaît des propos « inadaptés » mais nie tout caractère sexuel, est mise en cause comme employeur et poursuivie aux prud'hommes.

Immigration: la question des «quotas» ressurgit

Par

C’est l’une des questions posées dans sa Lettre aux Français par Emmanuel Macron : « En matière d’immigration […], souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? » De quoi relancer le débat sur les quotas.

Les nouveaux pilotes du «grand débat» déjà critiquables

Par

Deux membres du gouvernement vont piloter le « grand débat ». Mais ne sont-ils pas juge et partie ? Et que vont penser les « gilets jaunes » de l’ancienne rémunération d’Emmanuelle Wargon et de ses prises de position lorsqu’elle était en poste chez Danone ?

Macron réduit le «grand débat» à ses propres choix politiques

Par et
 © Reuters © Reuters

Avec sa Lettre aux Français, le président de la République a surtout cadré les discussions pour qu’elles épousent sa politique économique et sociale. Il ne remet pas en cause, côté institutionnel, l’hyperprésidentialisme. Mais repose sur la table l’immigration et la laïcité.