Toutes les séries

  • La société face aux algorithmes

    Notre série d'articles pour mieux saisir les enjeux de « l'algorithmisation de la société », ou comment les algorithmes sont manipulés par les pouvoirs publics.

  • Montagne d'or: notre enquête sur ce projet de méga-mine en Guyane

  • En marge de la mosaïque calédonienne

    Par

    À trois mois de leur référendum sur l'indépendance, Mediapart part à la rencontre des Calédoniens, au-delà de l'opposition éculée Kanak-Caldoches. Profondément divisée voire fracturée, la société néo-calédonienne est parfois comparée à une mosaïque : ses différents éléments forment un tout harmonieux mais à y regarder de plus près, ils se distinguent bien les uns des autres, loin d'un « melting-pot ».

  • La rentrée littéraire 2018

    Par

    La sélection de Mediapart et de la rédaction d'En attendant Nadeau parmi les 567 nouveaux romans (dont 381 français) qui sortent dès cet automne 2018. 

  • Le projet colonial en Nouvelle-Calédonie

    Par
    Le bagne de l'Ile Nou © DR © DR Le bagne de l'Ile Nou © DR © DR

    Alors que la Nouvelle-Calédonie doit se prononcer sur sa souveraineté par référendum le 4 novembre 2018, Mediapart revient en quatre épisodes historiques, sur le projet colonial français dans cet archipel du Pacifique.

  • Etats-Unis: sur les routes de la ségrégation

    Par
    A Memphis, des panneaux historiques sont installés à mesure que sont recensés les lieux des lynchages d’anciens esclaves. © Thomas Haley A Memphis, des panneaux historiques sont installés à mesure que sont recensés les lieux des lynchages d’anciens esclaves. © Thomas Haley

    Un an après la mort de Heather Heyer à Charlottesville (Virginie), Mediapart vous propose de revoir cette série de reportages multimédia publiée au printemps, à l'occasion du cinquantième anniversaire de  l’assassinat de Martin Luther King, le 4 avril 2018 à Memphis (Tenessee). De Washington à Montgomery (Alabama) en passant par Memphis, Mediapart a suivi le chemin d’une Amérique en proie aux discriminations, et à la recherche des racines historiques de ces inégalités persistantes.

  • Changements climatiques: le Moyen-Orient en surchauffe

    Au delà des guerres et de la complexité géopolitique, la région qui est déjà confrontée à de graves soucis de sécheresse, de pénurie d’eau ou de déplacement de population risque de voir ses problèmes s’aggraver encore dans les décennies à venir, au point de la rendre difficilement habitable.

  • Jean Meckert, un prolétaire de la plume

    Par
    Jean Meckert à la fin de l'année 1940 Jean Meckert à la fin de l'année 1940

    Né à Paris en 1910, ouvrier aux 1000 boulots, Jean Merkert entre en littérature lors de la Deuxième guerre mondiale avec Les coups, que Gallimard accepte immédiatement. Salués par des grands noms de la littérature française (Raymond Queneau, André Gide, Roger Martin du Gard, Maurice Nadeau, Jean-Jacques Pauvert…), il devra, pour vivre de sa plume, publier des polars sous le nom de John Amila. Ses romans noirs teintés de social, ont inspiré plusieurs auteurs contemporains du néo-polar. Portrait en trois volets d'un écrivain oublié.

  • Contes et légendes de la Cinquième République

    Le président De Gaulle, lors d'une conférence de presse Le président De Gaulle, lors d'une conférence de presse

    Le « chaos » de la IVe République, les « séismes » des élections européennes, le « gaullisme » omniprésent dans le débat public... La vie politique française est structurée par de grandes certitudes, que personne ne discute et qui sont fausses ou incomplètes. Passage en revue.

  • Penser avec Marx aujourd'hui

    Par
     © ecosocialisthorizons.com © ecosocialisthorizons.com

    Le bicentenaire de la naissance de Karl Marx (1818-1883) a été célébré au mois de mai. Bien que sa prophétie de passage au communisme ne suscite plus guère l’intérêt, son œuvre continue de féconder la pensée critique. 

  • Les métamorphoses de Bella Ciao

    Par
    capture-d-e-cran-2018-08-13-a-13-05-11

    Bella Ciao, tube de l'été 2018 ? Les jeunes fans de la série La casa de papel découvrent la chanson au rythme des aventures des braqueurs madrilènes, le rappeur maître Gims en fait une romance doucereuse, et les supporteurs de football en détournent le refrain. Mais que raconte Bella Ciao, aujourd'hui l'air italien le plus connu au monde ? Rien moins que trois quarts de siècle de rapport de l'Italie au fascisme.

  • 1918, les frontières de sang de la nouvelle Europe

    Par

    C’est un monde hébété qui sort du cauchemar de la première boucherie mondiale. Alors que la révolution a balayé l’Empire séculaire des tsars de Russie et que l’Empire ottoman achève sa désintégration, celui d’Autriche-Hongrie disparaît à son tour, ce que personne n’aurait pu imaginer en 1914.

    Les vainqueurs dessinent une nouvelle carte de l’Europe, supposée reposer sur le « principe des nationalités » mais qui bafoue les aspirations et les droits des vaincus, alimentant des frustrations et des rancoeurs qui perdurent encore, par-delà les autres expériences tragiques du XXe siècle – le fascisme, la Seconde Guerre mondiale, le stalinisme et la violente « transition » néo-libérale entamée depuis 1989 par tous les pays dits « de l’Est ».

    Alors que l’intervention occidentale a contribué à confiner le souffle de la révolution aux frontières rétrécies de la Russie, le monde bancal qui se met en place à partir de 1918 est encore très largement celui dans lequel nous vivons. Nous vous proposons cet été un tour d’horizon, depuis les confins italiens et slaves, de l’insaisissable Europe « centrale », jusqu’aux lambeaux oubliés des terres hongroises et à la bouillante Macédoine, toujours convoitée par tous ses voisins.

    Cette série a été réalisée par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin, Corentin Léotard et Simon Rico.

  • Au détour des livres

    Par

    Retrouvez notre série rassemblant des chroniques sur des livres – fiction, essais, poésie, etc. – qui ont inspiré l’équipe de Mediapart en 2018.

  • Histoires de gares

    Par
    Extrait de l'entrée du train dans la gare de la Ciotat © DR Extrait de l'entrée du train dans la gare de la Ciotat © DR

    Comment des gares ont-elles structuré l’histoire politique, la morphologie urbaine, le destin social ou l’imaginaire de certaines villes ? Reportage en quatre volets.

  • Au cœur de la «machine à expulser» américaine

    Par

    Donald Trump a séparé les familles de migrants. Il les poursuit en justice et veut désormais les enfermer. Dans l'Amérique de 2018, les immigrés sont redevenus la cible et la « machine à expulser » tourne à plein. Reportages à Reading, Pennsylvanie, une ville où la majorité hispanique de la population vit la peur au ventre.