Toutes les séries

  • Sodas du peuple

    Par

    La lutte contre la mondialisation passe aussi par la canette. Du Nord au Sud, l’altercola vient réaffirmer les identités dans un monde globalisé, face au géant américain Coca-Cola. Une histoire populaire des sodas par et pour le peuple, du Selecto algérien à l’eau de Lagdize en Géorgie, en passant par le Tukola cubain ou les initiatives régionales françaises.

  • 1920, la fin des Empires et le nouveau désordre des nations 

    budapest-1919-proletaires-defendez-la-republique-des-conseils-aux-armes-pechy-laszlo-collection-fortepan

    À l’été 1920, les traités de Trianon et de Sèvres achèvent de fixer le nouvel ordre international imposé par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale. La flamme de la révolution bolchévique semble désormais contenue dans les frontières de la Russie, après avoir menacé d’embraser toute l’Europe. Pourtant, les frustrations nationales s’accumulent en Europe centrale et orientale, autour de frontières hâtivement tracées sur les décombres de l’ancien Empire d’Autriche-Hongrie. L’Empire ottoman, réduit à peau de chagrin, est le théâtre de soubresauts sanglants. Les traités de 1920, qui ont nourri les déchirements du XXe siècle, alimentent toujours de nombreuses frustrations.

  • Glacier Noir, glacier Blanc

    Par
    glacier

    Autrefois, ils se rejoignaient. Aujourd’hui, frappés par la puissance exponentielle du réchauffement climatique, ils sont condamnés. Notre reportage en trois volets auprès de ces deux glaciers du massif alpin des Écrins.

  • De la Syrie à la Libye, les dessous du grand jeu

    Par
    000-1v47yd

    De la Syrie à la Libye se déroule un grand jeu, que deux anciens empires, la Turquie et la Russie, cherchent à influencer. Et où la France joue un rôle ambigu. Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, nationaux-populistes altérés d’âge d’or, prennent ostensiblement pied en Syrie et en Libye. Quelle place espèrent tenir ces héritiers autoproclamés de l’Empire tsariste et de l’Empire ottoman ?

  • Il y a 60 ans, les indépendances africaines

    Par
    post-article-02-6

    Cela fait tout juste 60 ans cette année qu’une quinzaine de pays d’Afrique colonisés par la France ont proclamé leur indépendance. Dans les manuels d’histoire, il est écrit qu’ils l’ont obtenue pacifiquement. En réalité, des mouvements anticolonialistes et indépendantistes ont émergé dans tous ces territoires et ont été combattus par la force ou par des manœuvres politiques menées par l’administration française. Mediapart a choisi de revenir sur l’histoire de quatre de ces pays : le Niger, la République centrafricaine, la République du Congo et la Guinée.

  • Les irradiés du Pacifique

    Par
    Anaa, dans l'archipel des Tuamotu. © JS Anaa, dans l'archipel des Tuamotu. © JS

    Quelles sont les conséquences contemporaines des essais nucléaires français dans le Pacifique ? Entre 1960 et 1996, la France a fait exploser 193 bombes nucléaires entre les îles.

  • L’authentique histoire des fausses citations, saison 2

    Par

    « Paris vaut bien une messe », « La fin justifie les moyens », « Lafayette nous voilà !»… Après une première salve l’été dernier (à retrouver ici), le journaliste Jean-Christophe Piot, spécialiste d’histoire, revient tout l'été sur quelques phrases célèbres, mais fausses.

  • Figures de la dissidence soviétique

    Par
    Maria Rozanova et André Siniavski à la tribune d'une réunion d'Amnesty, en novembre 1975 à Amsterdam. © Wikimedia commons, Rob Mieremet/Anefo. Maria Rozanova et André Siniavski à la tribune d'une réunion d'Amnesty, en novembre 1975 à Amsterdam. © Wikimedia commons, Rob Mieremet/Anefo.

    Au nom du droit et de la liberté de penser, de dire, d’écrire, des femmes et des hommes ont simplement dit non au système soviétique. Retour sur des itinéraires singuliers, qui ont souvent croisé des mobilisations intellectuelles françaises.

  • La Grèce après le Covid-19

    Par
    Une acropole d’Athènes désertée par les touristes le 7 juillet 2020. © Nicolas Economou/NurPhoto/AFP Une acropole d’Athènes désertée par les touristes le 7 juillet 2020. © Nicolas Economou/NurPhoto/AFP

    Le Covid-19 a jusqu’ici épargné la Grèce, le bilan approchant les 4 000 cas et 200 morts. Le gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis a pris des mesures drastiques dès début mars. Il doit maintenant gérer la crise économique provoquée par la chute du tourisme, un secteur essentiel. Il en profite également pour passer des réformes qui durcissent le droit d’asile ou appliquer une politique sécuritaire dite « de la loi et de l’ordre ». Si la gauche parlementaire est encore peu audible, des mouvements s’organisent, des initiatives surgissent.

  • Football et décolonialisme: l’émancipation par le jeu

    Par
    L'équipe Cruzeirinho, une des équipes qui participa à la Liga Nacional de Futebol Porto-Alegrense, ligue autonome noire, au Brésil en 1920. L'équipe Cruzeirinho, une des équipes qui participa à la Liga Nacional de Futebol Porto-Alegrense, ligue autonome noire, au Brésil en 1920.

    Quand on parle de décolonisation et de football, on en revient toujours à l’histoire de l’équipe du FLN algérien. Mediapart a décidé d’explorer d’autres trajectoires où le ballon rond a permis de changer les rapports d’une population opprimée dans son propre pays.

  • BD: les animaux contre-attaquent

    Par
    post-article-02-5

    Une série de bande dessinée humoristique et écolo d’Ulysse Gry pour Mediapart, bientôt éditée en album aux éditions Presque Lune.

  • Au détour des livres 2020

    post-article-02-2

    Retrouvez notre série rassemblant des chroniques sur des livres – fiction, essais, poésie, BD, jeunesse, etc. – qui ont inspiré l’équipe de Mediapart en 2020.

  • Avignon au cœur de la crise économique et sociale

    Le 74e festival d'Avignon devait se tenir du 3 au 26 juillet 2020. L’annulation pour cause de Covid-19 plombe la ville, ses théâtres et les compagnies. Notre série de reportages sur les conséquences économiques, sociales et culturelles de la crise sanitaire.

  • Le prix de leur sang

    Par

    La pratique est fréquente mais quasi inconnue : l’armée française verse régulièrement des indemnisations financières à ses « dommages collatéraux » – e plus souvent des civils étrangers. Les coulisses de ces accords amiables dévoilées par Mediapart révèlent comment, sous les apparences de morale et d’éthique, nos forces armées utilisent l’argent comme une (autre) arme de guerre.

  • Les extrêmes droites après le Covid

    La crise sanitaire du printemps a-t-elle aidé les partis d’extrême droite, renforçant les appels au repli nationaliste, ou a-t-elle contraire discrédité une partie de leurs discours ? Passage en revue dans quatre pays d'Europe, où les formations d’extrême droite connaissent des dynamiques très variées : Italie, Portugal, Espagne et Allemagne.