Le «désir de communisme» de Bernard Friot

Par
Bernard Friot © Mediapart Bernard Friot © Mediapart

Rencontre avec Bernard Friot, qui s’efforce de revenir à l’usage marxien du terme « communisme » en intégrant un dépassement du capitalisme à partir de ce qui n’en est déjà plus, ici et maintenant.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l’Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l’alternance… Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

L’échec du CICE confirmé

Par

Outre son manque de pluralité, le dernier rapport d’évaluation du CICE confirme l’aspect médiocre en termes de résultats de cette mesure. Cet échec plaide pour un changement total de politiques de l’emploi.

Veolia-Suez: dangers et non-dits d’une opération insensée

Par
Bertrand Camus, directeur général de Suez et Antoine Frérot, pdg de Veolia © Joël SAGET / AFP Bertrand Camus, directeur général de Suez et Antoine Frérot, pdg de Veolia © Joël SAGET / AFP

Oubliant sa neutralité, le gouvernement semble prêt à apporter son soutien à Veolia dans sa tentative de prendre le contrôle de son concurrent Suez. Mais quel est l’intérêt du gouvernement à soutenir un dossier qui ne peut aboutir qu’à une casse sociale et industrielle et déstabiliser tous les services publics locaux ?

Malgré le succès planétaire de Thomas Piketty, la gauche française reste dubitative

Par
Thomas Piketty à Mediapart le 18 septembre 2019. © Mediapart Thomas Piketty à Mediapart le 18 septembre 2019. © Mediapart

Un an après la publication de Capital et idéologie, les propositions contenues dans le dernier ouvrage de l'économiste ne constituent pas, loin de là, un programme commun à la gauche. Explications avec des députés PS, EELV et LFI.

Deux économistes s’attaquent aux thèses de Thomas Piketty

Par
capture-d-e-cran-2020-09-16-a-08-28-39

Dans un ouvrage à paraître, deux économistes d'inspiration marxiste, Alain Bihr et Michel Husson, dénoncent la méthode développée par Thomas Piketty : un refus de réfléchir sur le mode de production capitaliste qui limite fortement la portée de ses analyses et de ses propositions.

Les maisons de retraite Korian sous le joug de la finance

Par

Comme la Sécurité sociale ne couvre pas la dépendance, les maisons de retraite sont souvent soumises à la loi du profit la plus caricaturale. Exemple avec le groupe Korian, qui a connu une vague spectaculaire de décès liés au Covid, mais qui mime les groupes du CAC 40 : distribution massive de dividendes pour ses actionnaires et d’actions gratuites pour sa directrice générale.

Rachat de Tiffany: le coup de folie du Quai d’Orsay au service de LVMH

Par
Bernard Arnault et Emmanuel Macron en juin 2017 © Martin BUREAU / AFP Bernard Arnault et Emmanuel Macron en juin 2017 © Martin BUREAU / AFP

Ne voulant plus réaliser le projet de rachat de Tiffany qu’il jugeait désormais trop cher, Bernard Arnault a obtenu du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian une lettre qui lui a permis d’annuler son acquisition. Jamais un gouvernement n’est allé aussi loin dans le soutien d’un groupe privé.

Les réformes de 2018 ont fait bondir les inégalités en France

Par

L’Insee confirme qu’en 2018, sous l’effet des réformes de la fiscalité du patrimoine, notamment la fin de l’ISF et le bouclier fiscal sur les revenus du capital, les inégalités se sont fortement aggravées en France. Pourtant, le gouvernement y tient plus que jamais.

Peut-il y avoir des «contreparties» au plan de relance?

Par
 © Reuters © Reuters

Certains membres de la majorité réclament des « contreparties » pour le plan de relance du gouvernement, très généreux pour les entreprises. Le gouvernement tolère le débat, mais il ne peut accepter aucune contrepartie concrète qui serait en contradiction avec sa  stratégie et ses priorités.

Chez Safran, le procès collectif de la discrimination syndicale

Par
 © Pierre Verdy / AFP © Pierre Verdy / AFP

Pour la première fois, une action de groupe porte sur les injustices de carrière et de salaire que subissent les syndicalistes. Soutenue par le Défenseur des droits et par une méthodologie approuvée par la Cour de cassation, la CGT vise Safran Aircraft Engines (ex-Snecma).