Chômage: après l’échec des négociations, le pouvoir au pied du mur

Par
Emmanuel Macron et la ministre du travail Muriel Pénicaud. © Reuters Emmanuel Macron et la ministre du travail Muriel Pénicaud. © Reuters

La séquence de discussion autour des règles de l’assurance-chômage, lancée il y a cinq mois, a capoté. Les syndicats ne veulent pas des économies demandées par le gouvernement sur le dos des chômeurs, et le patronat refuse le « bonus malus » sur les contrats courts voulu par Emmanuel Macron. L’exécutif peut désormais imposer ses choix, mais le fera-t-il ?

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l'Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l'alternance... Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

Evasion fiscale: la justice condamne UBS à une amende record de 3,7 milliards d’euros

Par

Accusé d’avoir instauré « une organisation structurée et ancienne » pour faciliter la fraude fiscale en France, UBS est condamné à payer 3,7 milliards d’euros d’amende et 800 millions de dommages et intérêts à l’État français. La banque suisse a annoncé qu’elle allait faire appel.

Aéroports de Paris: la privatisation de tous les soupçons

Par
À l'aéroport d'Orly en 2016. © Reuters À l'aéroport d'Orly en 2016. © Reuters

Tout est étrange dans le projet de loi portant sur la privatisation du groupe ADP. Le texte est volontairement flou, les règles choisies sont hors norme, la durée de 70 ans de concession sans comparaison. Le gouvernement prévoit même de payer les actionnaires minoritaires pour privatiser et de payer pour reprendre le bien public à la fin de la concession. De quoi soulever nombre de doutes et de soupçons.

Chez Engie, le burn out menace jusqu’au sommet de l’entreprise

Par
Extrait du rapport 2017 de la médecine du travail pour "ManCo", la filiale hébergeant les plus hauts dirigeants du groupe Engie. Extrait du rapport 2017 de la médecine du travail pour "ManCo", la filiale hébergeant les plus hauts dirigeants du groupe Engie.

Un rapport de la médecine du travail révélé par Mediapart indique qu’en 2017, un quart des « top executives » du groupe français étaient entrés « dans la spirale du burn out ». Ce chiffre alarmant a déclenché plusieurs réponses de la direction, qui assure que la situation est en voie de rétablissement. Mais des hauts cadres critiquent une « gestion des ressources humaines complètement défaillante ».

Le «trading à haute fréquence», c’est aussi romanesque

Par Ulysse Baratin (En Attendant Nadeau)

Après avoir fait, dans ses deux précédents ouvrages, le récit coloré des mutations technologiques du capitalisme, Alexandre Laumonier tient dans 4 la chronique de l’accélération des marchés financiers. En partant des Moëres, là où s’implantent ces pylônes qui permettront de gagner la microseconde fatale, Laumonier nous conte la dernière folie de l’économie financière. Avec minutie et ironie.

Aux Etats-Unis, le «New Deal» redevient une idée d’avenir

Par et
Les États-Unis comptent 40 millions de pauvres, 12 % de la population. Beaucoup d’entre eux travaillent. © Reuters Les États-Unis comptent 40 millions de pauvres, 12 % de la population. Beaucoup d’entre eux travaillent. © Reuters

Avec Bernie Sanders et Alexandria Ocasio-Cortez, les États-Unis redécouvrent à toute vitesse les vertus de l’intervention publique massive dans l’économie, en particulier pour lutter contre l’urgence climatique. Une théorie économique hétérodoxe y est même de plus en plus en vogue : la MMT, pour « modern monetary theory », fait fi de la dette.

Airbus arrête l’A380

Par
 © Reuters © Reuters

Avant de quitter la présidence d’Airbus, Tom Enders a pris la décision d’arrêter la production de l’A380. Ce programme, marqué dès son lancement il y a treize ans par une série de scandales et d’échecs, n’a jamais rencontré le succès. Le dernier gros porteur devrait être livré en 2021.

Euro: le travail de sape de Matteo Salvini

Par
Matteo Salvini, chef de la Ligue, devant son logo pendant la campagne de 2018. © Reuters Matteo Salvini, chef de la Ligue, devant son logo pendant la campagne de 2018. © Reuters

À qui appartient l’or des banques centrales ? En assurant que les réserves d’or sont la propriété de l’État italien, le dirigeant d’extrême droite Matteo Salvini semble se lancer dans une de ces polémiques qui lui assurent un certain succès auprès de l’opinion publique. Mais il fait plus que cela : il sème le doute sur l’architecture même du système monétaire européen.

Cambodgiens contre Bolloré: le report du procès accordé

Par

Onze Cambodgiens, représentant les 77 membres de l’ethnie bunong, ont attaqué le groupe Bolloré en justice et s’étaient vu refuser le visa nécessaire pour assister à une audience à laquelle ils étaient convoqués, ce 12 février. Le tribunal a reporté l’audience.

En Allemagne, la greffe des «gilets jaunes» s’annonce difficile

Par
Des syndicalistes allemands de Verdi vêtus de gilets jaunes, le 10 janvier 2019 à Düsseldorf. © Reuters/Wolfgang Rattay Des syndicalistes allemands de Verdi vêtus de gilets jaunes, le 10 janvier 2019 à Düsseldorf. © Reuters/Wolfgang Rattay

Des récupérations du mouvement des gilets jaunes français se sont multipliées en Allemagne, à gauche comme à l’extrême droite. Mais la solidité des syndicats et l’organisation fédérale du pays limitent les possibilités d’une véritable greffe du mouvement outre-Rhin.