Chez Amazon, l’intérim, c’est toute l’année

Par Mélanie Mermoz

Si la préparation des fêtes de fin d’année y fait grimper en flèche le nombre d’intérimaires, le recours au travail temporaire est une réalité incontournable chez le géant de l’e-commerce. Les agences d’intérim ont même leurs propres locaux « on site » dans les huit entrepôts français.

Dossiers

Energies, monnaies, inflation : les chaos de l’après-Covid

Par

Personne n’avait imaginé qu’à la sortie de la crise sanitaire, l’économie mondiale se trouverait plongée dans un tel chaos. La mécanique des échanges s’est totalement grippée. Ruptures de stocks et goulots d’étranglement sont apparus tout au long des chaînes d’approvisionnement. Les prix s’enflamment, à commencer par ceux de l’énergie. La crainte de l’inflation resurgit, rejaillissant jusqu’aux politiques monétaires.

Amazon épinglé par la justice pour « discrimination syndicale »

Par Léo Le Calvez
Dans le tout nouvel entrepôt Amazon d’Augny, en Moselle, en septembre. © Sébastien Bozon / AFP Dans le tout nouvel entrepôt Amazon d’Augny, en Moselle, en septembre. © Sébastien Bozon / AFP

Le géant américain du commerce en ligne n’hésite pas à licencier des syndicalistes, et la CGT multiplie les procédures judiciaires. En cinq mois, l’entreprise a été condamnée trois fois pour avoir écarté trop facilement des militants ou des responsables syndicaux.

Black Friday : « Amazon tire vers le bas les conditions de travail dans tout le secteur »

Par
Dans le tout nouvel entrepôt Amazon d’Augny, en Moselle, en septembre. © Photo Sébastien Bozon / AFP Dans le tout nouvel entrepôt Amazon d’Augny, en Moselle, en septembre. © Photo Sébastien Bozon / AFP

Pour le sociologue David Gaborieau, Amazon est « l’arbre qui cache la forêt » de la logistique, un secteur qui accueille désormais un quart des ouvriers français, et où les conditions de travail sont particulièrement difficiles.

Cristal Union condamnée en appel pour la mort de deux cordistes

Par
Devant la cour d’appel de Reims, le 21 septembre. © Photo D.I. Devant la cour d’appel de Reims, le 21 septembre. © Photo D.I.

Arthur Bertelli, 23 ans, et Vincent Dequin, 33 ans, sont morts ensevelis dans un silo à sucre le 13 mars 2012. Le géant du sucre Cristal Union (marques Daddy et Erstein) et un sous-traitant ont été condamnés pour homicide involontaire et blessures involontaires.

Aux États-Unis, le second mandat du président de la Fed sera bien différent du premier

Par

Après de longs débats au sein du Parti démocrate, le président américain a décidé de renouveler Jerome Powell à la tête de la Réserve fédérale. Celui-ci va devoir trouver des réponses à un choc inflationniste nouveau.

Bataille de milliardaires autour de « La Provence »

Par
Rodolphe Saadé et Xavier Niel. © Photomontage Mediapart avec AFP Rodolphe Saadé et Xavier Niel. © Photomontage Mediapart avec AFP

Selon nos informations, le rachat des parts de la famille Tapie dans le quotidien « La Provence » fait l’objet d’une âpre confrontation entre Xavier Niel et Rodolphe Saadé, patron du groupe CMA CGM. Le groupe Fiducial, actionnaire de Sud Radio, et le groupe La Dépêche vont aussi déposer une offre.

Le Parlement européen vote une PAC à rebours des urgences écologiques

Par
 © Photo Eric Lalment / Belga © Photo Eric Lalment / Belga

Le Parlement européen a voté mardi 2novembre la nouvelle Politique agricole commune des quatre prochaines années. Une PAC qui ne répond pas aux urgences en matière de climat et de lutte contre l’effondrement de la biodiversité.

La note qui relance l’affaire Kohler

Par
Les responsables de la Sfil pensent avoir un atout maître : l’Élysée au travers d’Alexis Kohler. Ils l’écrivent sans détour dans une note révélée par Mediapart. © Photomontage Mediapart avec AFP Les responsables de la Sfil pensent avoir un atout maître : l’Élysée au travers d’Alexis Kohler. Ils l’écrivent sans détour dans une note révélée par Mediapart. © Photomontage Mediapart avec AFP

La Sfil, une discrète banque publique qui assure les financements des bateaux achetés en France par le groupe MSC, s’est réjouie en 2020 de bénéficier du « soutien » du secrétaire général de l’Élysée. Ce dernier a des liens familiaux avec les Aponte, les principaux actionnaires de MSC.

Alexis Kohler, un secrétaire général de l’Élysée cerné par deux affaires

Par
Le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, lors d’une réunion avec des représentants syndicaux au palais de l'Élysée à Paris, le 24 juin 2020. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP Le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, lors d’une réunion avec des représentants syndicaux au palais de l'Élysée à Paris, le 24 juin 2020. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP

L’enquête judiciaire pour « trafic d’influence » dans le dossier Suez-Veolia pourrait menacer, en pleine campagne présidentielle, Alexis Kohler, déjà englué dans le conflit d’intérêts du dossier MSC. Deux affaires qui mettent en cause les pratiques de certains membres de la haute fonction publique.

À l’usine RAGT de Calmont, dans l’Aveyron : « Les OGM, on n’en veut pas »

Par
Action des Faucheurs volontaires à l'usine RAGT de Calmont (Aveyron), le 10 novembre 2021. © Photo Amélie Poinssot / Mediapart Action des Faucheurs volontaires à l'usine RAGT de Calmont (Aveyron), le 10 novembre 2021. © Photo Amélie Poinssot / Mediapart

Militantes et militants anti-OGM se sont rendus sur le site du groupe semencier RAGT le 10 novembre, pour dénoncer la production de « variétés rendues tolérantes aux herbicides ». Une nouvelle décision du Conseil d’État, deux jours plus tôt, met le gouvernement face à ses manquements.