De l’art et de la manière de truquer le débat économique

Par

La doctrine néolibérale a imposé les notions de dépense publique, de dette publique ou de prélèvements obligatoires. Mais derrière ces notions, se cachent souvent des manipulations dont le gouvernement abuse pour masquer le caractère inégalitaire de son projet de loi de finances.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l'Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l'alternance... Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

«Les politiques de compétitivité sont des impasses»

Par

Éric Heyer, économiste à l’OFCE et auteur avec Pascal Lokiec et Dominique Méda d’un ouvrage récemment paru et intitulé Une autre voie est possible, revient sur la stratégie économique d’Emmanuel Macron et propose des alternatives.

A la CPAM de l’Ain, le fichage en guise de management

Par Mathieu Périsse (We Report)

« Grognons », « révoltés », « passifs », « hésitants ». Depuis le début de la semaine, des salariés de la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de l’Ain dénoncent le fichage d’une trentaine d’employés, classés par traits de caractère à l’occasion d’une formation. L’affaire lève un voile sur les méthodes de management dans les branches de la Sécurité sociale.

Libre-échange: l’exécutif reporte la ratification du CETA

Par
Justin Trudeau et Emmanuel Macron le 9 juin 2018 au G-7 de Charlevoix au Québec © Reuters. Justin Trudeau et Emmanuel Macron le 9 juin 2018 au G-7 de Charlevoix au Québec © Reuters.

Le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, le CETA, est entré en vigueur de manière provisoire il y a un an, le 21 septembre 2017. Mais le parlement français se prononcera, au plus tôt, à l’automne 2019. Un report qui révèle les hésitations de l’exécutif, politiquement isolé.

Heineken et Nestlé: deux multinationales aux méthodes contestables

Par
 © Mediapart © Mediapart

Mediapart a publié les bonnes feuilles de Heineken en Afrique. Olivier van Beemen, son auteur, est sur notre plateau. Avec lui, Robert Schmidt qui a enquêté sur une autre multinationale, Nestlé, critiquée pour son exploitation des eaux minérales de Vittel.

Pacte, fraude fiscale: le gouvernement se donne bonne conscience mais verrouille le débat

Par
Le ministère de l'économie et des finances. © Reuters Le ministère de l'économie et des finances. © Reuters

Le gouvernement insiste beaucoup dans sa communication sur les éléments progressistes que comportent les lois Pacte et de lutte contre la fraude fiscale, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale. Mais derrière les beaux discours et les fausses promesses, l’exécutif impose une ligne pro-entreprises forte. 

Depuis six mois, les postiers du «92» entretiennent la grève

Par
Des postiers en grève envahissent le siège de CNP Assurances, le 12 septembre. © D.I. Des postiers en grève envahissent le siège de CNP Assurances, le 12 septembre. © D.I.

Déclenché par le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste SUD-PTT des Hauts-de-Seine, le 24 mars, le mouvement mené par une centaine de facteurs s’enkyste dans le département, sans vrai signe d’essoufflement. Les militants tentent de mobiliser davantage ce mardi, et devront mener de nouvelles batailles au tribunal.

Pesticides: le Brésil sur le point d’adopter la «loi du venin» sous la pression des lobbys

Par
Le ministre de l'agriculture Blairo Maggi, le 16 janvier 2018. © Reuters / Ueslei Marcelino Le ministre de l'agriculture Blairo Maggi, le 16 janvier 2018. © Reuters / Ueslei Marcelino

Le vote d’un projet de loi très controversé sur l’usage des pesticides dans l’agriculture doit avoir lieu à l’automne à Brasilia. En coulisses, un groupe de parlementaires liés au lobby agroalimentaire s’active. Pas moins de 42 députés brésiliens vivent directement de l’agrobusiness. La contestation des ONG s’organise, sur fond de campagne électorale.

Free sort le chéquier pour se débarrasser de sa filiale rebelle

Par
 © Reuters/Christian Hartmann © Reuters/Christian Hartmann

Dès le 1er octobre, le centre d’appels de Colombes ne fera plus partie du groupe de Xavier Niel. Il était le foyer de nombreuses contestations internes. Contre le paiement de primes conséquentes aux salariés, les syndicats ont abandonné les procédures judiciaires en cours pour bloquer la vente. La CFDT et SUD ont désavoué leurs représentants dans l’entreprise, trop réticents.

Emmanuel Macron, plus que jamais président des riches

Par
Emmanuel Macron lors de la présentation de son plan pauvreté. © Reuters Emmanuel Macron lors de la présentation de son plan pauvreté. © Reuters

Le président de la République s’est penché sur la très grande pauvreté. Mais outre un jeu de bonneteau budgétaire, le chef de l’État a surtout confirmé son attachement à une politique génératrice d’inégalités.