Justice commerciale: un camouflet pour la chancellerie

Par

Le gouvernement avait demandé à René Ricol de réfléchir à une réforme de la justice commerciale. Ses préconisations sont à l’opposé des souhaits de la chancellerie, désireuse de protéger les administrateurs judiciaires et mandataires de justice.

Dossiers

Assurance-chômage: l’injustifiable réforme

File d'attente dans une agence Pôle emploi. © Nicolas Tucat / AFP File d'attente dans une agence Pôle emploi. © Nicolas Tucat / AFP

Annoncée dés 2017, elle entend casser les cadres existants, au prétexte d'un système « trop généreux ». Alors que la France connaît un chômage de masse, que la pandémie engendre une crise économique et sociale, le gouvernement instaure un système poussant plus encore les chômeurs vers la précarité.

Les syndicats de Suez portent plainte pour trafic d’influence

Par

Révoltés par le sort réservé à Suez, les syndicats CGT, CFDT et CTFC ont déposé plainte ce 22 avril pour trafic d’influence auprès du Parquet national financier. Ils attendent que la justice fasse la lumière sur l’OPA de Veolia, « orchestrée de bout en bout », selon eux.

Le projet de Super Ligue de football retombe comme un soufflé

Par

En raison de la bronca des supporteurs et des autorités politiques, les douze clubs de football les plus riches du continent européen ont abandonné leur projet de propre Ligue fermée. 

A peine signé, l’accord Veolia-Suez prend l’eau

Par

Le fonds Ardian, censé devenir actionnaire du nouveau Suez, refuse de participer à l’accord de principe discuté et signé sans lui. Motif : le nouveau Suez ne serait pas en mesure de se développer. Sans Ardian, l’accord entre Suez et Veolia peut-il subsister ?

Super Ligue de football: le hold-up tourne mal

Par Jérôme Latta
Andrea Agnelli, le président de la Juventus de Turin, le 12 juin 2020. © Miguel Medina/AFP Andrea Agnelli, le président de la Juventus de Turin, le 12 juin 2020. © Miguel Medina/AFP

En annonçant leur sécession pour créer une compétition fermée, douze « grands » clubs européens ont suscité une déferlante d’indignation. Leur projet s’inscrit pourtant dans le droit fil de la libéralisation du football ces dernières décennies.

Moins de surface, plus de flexibilité: quand le télétravail devient rentable

Par
Télétravail et « flex office » permettent d'optimiser la gestion des surfaces dans les entreprises. © Amaury Cornu / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP Télétravail et « flex office » permettent d'optimiser la gestion des surfaces dans les entreprises. © Amaury Cornu / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Télétravail, réorganisation des locaux, embauche de salariés à distance. La crise bouleverse les habitudes de la vie en entreprise et le marché de l’immobilier de bureau. Réduction de surfaces et flexibilité ne sont plus des sujets tabous.

La politique économique de Biden: une rupture incomplète

Par

Joe Biden a engagé un changement de cap par rapport aux canons économiques des précédentes administrations. Une rupture encore limitée sur certains points centraux.

Joe Biden promet d’en finir avec la doctrine Reagan

Par
Ronald Reagan et son épouse Nancy, à l’issue de la cérémonie d’investiture du 20 janvier 1981. © AFP. Ronald Reagan et son épouse Nancy, à l’issue de la cérémonie d’investiture du 20 janvier 1981. © AFP.

En réhabilitant l’État-providence, le 46e président des États-Unis, Joe Biden, est en train de refermer le chapitre néolibéral ouvert par son prédécesseur au début des années 1980. 

Saint-Gobain place les salariés de Lapeyre devant un insupportable dilemme

Par

Alors que Saint-Gobain veut céder sa filiale Lapeyre à un fonds d’investissement allemand controversé, le cabinet d’expertise Altinea estime que l’offre de Cevital est la plus avantageuse. Mais ce groupe algérien, propriété du milliardaire Issad Rebrab, inquiète aussi.

Victoire de Veolia sur Suez: un succès par complicité politique

Par
Antoine Frérot et Emmanuel Macron lors du salon World Nuclear Exibition. © Capture du site de Veolia Antoine Frérot et Emmanuel Macron lors du salon World Nuclear Exibition. © Capture du site de Veolia

« Dans cette bataille, nous avons toujours été seuls. » Au lendemain de l’accord annoncé entre Suez et Veolia, les salariés de Suez dénoncent une trahison, le rôle trouble du pouvoir et les menaces subies même par les administrateurs du groupe. Pourquoi le pouvoir macronien s’est-il exposé si fortement dans une opération qui ne peut qu’aboutir à une casse sociale et industrielle dans les deux groupes ? Enquête.