Aéroport de Toulouse privatisé: le scandale rebondit avec Eiffage

Par

L’Autorité de la concurrence a autorisé le groupe Eiffage à racheter la participation de 49,9 % de la société chinoise Casil dans la société gestionnaire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Selon nos informations, l’État a secrètement reconduit le pacte d’actionnaires, permettant au vendeur de faire une plus-value et à l’acquéreur de détenir tous les pouvoirs.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l'Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l'alternance... Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

A Annecy, chez Alpine Aluminium, des emplois et un savoir-faire en péril

Par

Le tribunal de commerce d’Annecy a choisi d’attribuer la Scop Alpine Aluminium à l’ancien repreneur d’Ascometal, un choix qui inquiète une majorité de salariés, au regard du coût social de la reprise et de la menace sur le savoir-faire de cette entreprise. Cette affaire ressemble à une allégorie de la politique industrielle du gouvernement.

A 34 ans, la Finlandaise Marin devient la plus jeune cheffe de gouvernement au monde

Par
Sanna Marin, première ministre finlandaise. © Reuters Sanna Marin, première ministre finlandaise. © Reuters

À 34 ans, la sociale-démocrate Sanna Marin a pris la tête du gouvernement de coalition finlandais. Désormais la plus jeune cheffe de gouvernement au monde, elle devra assurer la cohésion délicate de cette alliance vers une politique plus sociale et plus écologique.

Plan social de General Electric: la justice suspend la réorganisation d’une filiale

Par

La loi fait de plus en plus obstacle à la contestation des plans sociaux devant les tribunaux, mais celui de Nanterre a suspendu en référé, mercredi 11 décembre, le plan de réorganisation d'une filiale de General Electric (GE), pour violation des obligations de sécurité. En parallèle, une class action est engagée par des salariés à New York.

Retraites: BlackRock souffle ses conseils pour la capitalisation à l’oreille du pouvoir

Par
capture-d-e-cran-2019-12-10-a-12-33-57

Premier gestionnaire d’actifs au monde, BlackRock a des vues sur l’épargne française, « une des plus élevées d’Europe ». À la faveur de la loi Pacte, première étape pour dynamiter la retraite par répartition, le fonds américain dispense ses recommandations au gouvernement.

Retraites: pourquoi la tactique du gouvernement a échoué

Par
Dans le cortège parisien, le 5 décembre. © Reuters Dans le cortège parisien, le 5 décembre. © Reuters

La forte mobilisation contre la réforme des retraites marque l’échec de la stratégie engagée après le mouvement des « gilets jaunes » par Emmanuel Macron: acheter les réformes à coups de baisses d’impôts, de rêve de croissance et de belles promesses. 

Médicaments: les labos priés de dévoiler les investissements publics dont ils profitent

Par

La France fait un petit pas vers la transparence sur le prix des médicaments. D’après le budget 2020 de la Sécurité sociale, les laboratoires devront dévoiler le coût de la recherche publique dont leurs produits ont bénéficié. Mais la fabrication des prix restera, pour l’essentiel, protégée par le secret commercial.

Profession cordiste, attention danger!

Par
attentioncordistes

Suspendus dans les airs le long d’une falaise ou près d’un gratte-ciel, les 10 000 cordistes français exercent un métier dangereux : 23 morts depuis 2006. Éric Louis était présent lors d’un accident mortel. Il donne un visage et une voix puissante à ces travailleurs.

Les régimes spéciaux de retraite, de «l’horizon» au «privilège»

Par
 © SNCF Mediathèque © SNCF Mediathèque

Le gouvernement a tenté de réduire le mouvement du 5 décembre à la défense des régimes spéciaux de retraite, sources de privilèges et d’inégalités. L’origine de ces régimes permet de relativiser ce discours qui, au reste, n’a jamais pris dans l’opinion publique.

Un nouveau scandale éclabousse la banque Natixis

Par

Le 18 décembre 2018, Natixis révélait la perte de 259 millions d’euros sur les marchés en Corée. Selon un lanceur d’alerte, la banque, bien qu’avertie, aurait pris des risques inconsidérés pour maximiser ses profits et un délit d’initié aurait pu être commis. Les autorités de contrôle ont ouvert des enquêtes.