Une enquête pour « tentative de trafic d’influence » enflamme le monde des VTC

Par
Markus Villig, le fondateur estonien de Bolt, à Paris le 15 septembre 2021. © Eric Piermont / AFP Markus Villig, le fondateur estonien de Bolt, à Paris le 15 septembre 2021. © Eric Piermont / AFP

L’ancien responsable d’une association de chauffeurs accuse l’application Bolt d’avoir proposé un soutien financier à ses ex-amis. L’entreprise dément, tout comme celui qui est censé avoir reçu la proposition. Un épisode révélateur de la tension à l’approche des premières élections du secteur.

 

Dossiers

Energies, monnaies, inflation : les chaos de l’après-Covid

Par

Personne n’avait imaginé qu’à la sortie de la crise sanitaire, l’économie mondiale se trouverait plongée dans un tel chaos. La mécanique des échanges s’est totalement grippée. Ruptures de stocks et goulots d’étranglement sont apparus tout au long des chaînes d’approvisionnement. Les prix s’enflamment, à commencer par ceux de l’énergie. La crainte de l’inflation resurgit, rejaillissant jusqu’aux politiques monétaires.

Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle

Par
Enseigne de notaire sur les Champs Elysees, à Paris. © Hans Lucas Riccardo Milani / Hans Lucas via AFP Enseigne de notaire sur les Champs Elysees, à Paris. © Hans Lucas Riccardo Milani / Hans Lucas via AFP

Alors que la rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois, à l'image d'Éric Ciotti, un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.

Industrie française : l’attractivité de la rente

Par
Emmanuel Macron à l’usine BASF de Chalampé, le 17 janvier. © Photo Benoit Tessier / Pool / AFP Emmanuel Macron à l’usine BASF de Chalampé, le 17 janvier. © Photo Benoit Tessier / Pool / AFP

Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.

La justice annule le plan de licenciement de Norwegian en France

Par
Un avion de la Norwegian à Roissy, en août 2018. © Photo Joel Saget / AFP Un avion de la Norwegian à Roissy, en août 2018. © Photo Joel Saget / AFP

Les 266 salariés français de la compagnie aérienne norvégienne ont vu leur licenciement annulé par le tribunal administratif de Montreuil. Ils ne retrouveront pas pour autant leur poste, et dénoncent le laisser-faire du gouvernement face à des « patrons voyous ».

Livret A : une indécente démagogie

Par

En portant le taux du Livret A de 0,5 % à 1 %, Bruno Le Maire veut faire croire que la « protection des Français contre la hausse des prix est sa priorité absolue ». Mais c’est un mensonge : ce taux va spolier les petits épargnants de 7,5 milliards d’euros.

Électricité : le cynisme électoral du gouvernement

Par
La centrale de Creys-Malville (EDF). La centrale de Creys-Malville (EDF).

Alors que les prix de l’énergie flambent, le gouvernement, en pleine campagne présidentielle, a choisi de faire les poches d’EDF, au nom de la défense du pouvoir d’achat. L’opération pourrait coûter 8 milliards à l’entreprise publique, alors que l’urgence serait de financer le renouvellement et l’entretien du parc productif.

Des chômeurs lésés par une nouvelle mesure censée les protéger

Par
Dans une agence pôle emploi, à Armentières. © Photo Philippe Huguen/AFP Dans une agence pôle emploi, à Armentières. © Photo Philippe Huguen/AFP

Victimes d’une mesure « illogique et injuste » liée aux confinements, des demandeurs et demandeuses d’emploi perçoivent une allocation réduite. Un « effet de bord » identifié par Pôle emploi et le ministère du travail, qui semblent enfin prendre le problème au sérieux.

Dans les cliniques, les sales méthodes de l’entreprise de nettoyage Biomega

Par Guillaume Bernard (Médiacités)

Des licenciements pour des motifs dérisoires, des effectifs en constante diminution… Chargé de la propreté à la clinique du Val d’Ouest, près de Lyon, ou à l’hôpital toulousain Joseph-Ducuing, le sous-traitant Biomega Hygiène malmène ses salariés, parfois jusqu’à l’épuisement et au détriment de la qualité de ses prestations.

Victoire des Luxfer : histoire d’une résurrection industrielle

Par Nicolas Cheviron
L’usine abandonnée de Luxfer, 4,5 hectares de friche industrielle au cœur de Gerzat. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart L’usine abandonnée de Luxfer, 4,5 hectares de friche industrielle au cœur de Gerzat. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart

Abandonnés par leur maison mère, les ex-salariés de l’usine de Gerzat, spécialisée dans les bouteilles d’oxygène en aluminium, se sont battus pendant trois ans. Avec le Français Europlasma et les pouvoirs publics, ils annoncent la création d’une nouvelle unité de production, pour 2024.

Devant Bercy, les licenciés de la SAM désespèrent de la désindustrialisation

Par
La fermeture de la SAM c'est aussi le licenciement de 333 salariés dans une commune, Decazeville, où le taux de chômage est à plus de 22% de la population active (en 2018). © KZ La fermeture de la SAM c'est aussi le licenciement de 333 salariés dans une commune, Decazeville, où le taux de chômage est à plus de 22% de la population active (en 2018). © KZ

Après avoir occupé leur usine pendant 51 jours, les salariés de la fonderie SAM sont venus depuis l’Aveyron crier leur désarroi sous les fenêtres du ministère de l’économie et des finances. Bruno Le Maire a promis, mais ne s’est engagé à rien par écrit.