Scission du Crédit mutuel: la BCE fait tourner Arkéa en bourrique

Par

La banque Arkéa, qui avait rendez-vous avec la Banque centrale européenne le 13 novembre, espérait obtenir d’elle le verdict final sur son projet de divorce du Crédit mutuel. Espoir déçu : elle va devoir répondre à de nouvelles questions. Le projet d’indépendance apparaît de plus en plus compromis.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l'Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l'alternance... Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

Nicolas Beytout, après les ménages, les spots publicitaires

Par

Le directeur du journal L’Opinion est connu pour faire des « ménages », c’est-à-dire des animations rémunérées de conférences ou tables rondes, que l’éthique professionnelle condamne. Mais Mediapart a découvert qu’il fait aussi, discrètement, de la publicité pour le compte d’un groupe de placements immobiliers.

Travail détaché: l’inspection du travail s’indigne d’une «consigne» de l’exécutif

Par et
À Nice, en septembre 2018. © Reuters/Éric Gaillard À Nice, en septembre 2018. © Reuters/Éric Gaillard

Une consigne venue du directeur de cabinet de la ministre du travail impose aux inspecteurs du travail d’interrompre leurs contrôles habituels pour se concentrer sur les procédures liées au travail détaché, selon nos informations. La commande a été passée début novembre parce que le président de la République veut davantage de contrôles à afficher auprès de ses partenaires européens.

L’illusion de la «réussite économique» du gouvernement

Par
Emmanuel Macron et Édouard Philippe le 8 mai. © Reuters Emmanuel Macron et Édouard Philippe le 8 mai. © Reuters

La majorité craindrait actuellement un « syndrome Jospin », c’est-à-dire que le succès économique de l’exécutif serait méconnu par les électeurs. Mais il n’y a pourtant que peu de raisons de se réjouir et de crier victoire.

Travail de nuit dans les supermarchés: le gouvernement temporise

Par
 © Charles Platiau/Reuters © Charles Platiau/Reuters

Une mesure autorisant les commerces alimentaires à ouvrir entre 21 heures et minuit devait être présentée en conseil des ministres ce mercredi. Finalement, la question est renvoyée à l’été prochain.

Précarité: la politique d’Emmanuel Macron ne ruisselle pas

Par

Pour comprendre le rôle des politiques publiques dans ces drames sociaux, Mediapart a compilé plusieurs rapports détaillant l’impressionnant creusement des inégalités dans notre pays dans de nombreux domaines – travail, revenus, éducation, logement et mortalité.

Ehpad: des privatisations s’enclenchent à bas bruit

Par
Dans un établissement pour personnes âgées à Bordeaux, en octobre 2018. © Reuters Dans un établissement pour personnes âgées à Bordeaux, en octobre 2018. © Reuters

De la région parisienne au Puy-de-Dôme, Mediapart a enquêté sur une « petite » série de privatisations d’Ehpad publics vétustes et incapables de financer des travaux. Pas encore une vague. Mais un mouvement inédit.

Irak: une économie ravagée par près de quatre décennies de conflits

Par
Scène d'insurrection en Irak. © DR Scène d'insurrection en Irak. © DR

La révolte des Irakiens est aussi le produit d’une économie détruite par les crises politiques et qui, sans soutien réel de la communauté internationale, se contente d’une redistribution court-termiste de la rente pétrolière.

L’inspection du travail épingle un centre d’appels de Free

Par
 © Reuters/Christian Hartmann © Reuters/Christian Hartmann

Dans deux courriers consultés par Mediapart, l'inspection du travail critique la manière dont les salariés sont traités chez Centrapel, le centre d’appels parisien du groupe Iliad, fondé par Xavier Niel et maison mère de l'opérateur Free. Elle reproche à la direction d’entretenir un « contexte pathogène ».

Le «nouveau capitalisme» de Le Maire: une imposture attestée à l’aéroport de Toulouse

Par

Depuis plus d’un an, le ministre des finances court micros et caméras en prétendant qu'il veut des entreprises plus respectueuses de l’intérêt général, et plus seulement avides de profit. Une imposture. La nouvelle opération de prédation organisée sur les richesses de l’aéroport de Toulouse, avec le soutien de Bercy, vient encore de le confirmer.