Ceta: les députés français arrivent bien après la bataille

Par

Les députés se prononcent mercredi soir sur le traité de libre-échange avec le Canada, trois ans après la fin des négociations avec Ottawa. Ce débat arrive tardivement à l'Assemblée, alors que le sort de ce texte controversé s’est sans doute joué en 2016, lorsque la Wallonie belge a failli mettre le texte à terre.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l'Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l'alternance... Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

Ceta, Mercosur: l’environnement passera toujours après le commerce

Par et
Le premier ministre canadien Justin Trudeau à Paris en 2015, à l'occasion de la COP21. © Reuters Le premier ministre canadien Justin Trudeau à Paris en 2015, à l'occasion de la COP21. © Reuters

Les députés examinent mercredi l’accord UE-Canada. La majorité LREM soutient l’accord. Mais les arguments avancés – le respect de l’Accord de Paris et l’existence d’un vrai-faux « veto climatique » – masquent mal la réalité : le commerce international sans frein passera toujours avant les politiques climatiques et environnementales.

De General Electric à Bouygues, le douteux transfert de Clara Gaymard

Par
Clara Gaymard (GE France) Jeff Immelt (GE) et Patrick Kron (Alstom) en visite à Belfort en juin 2014 © Reuters Clara Gaymard (GE France) Jeff Immelt (GE) et Patrick Kron (Alstom) en visite à Belfort en juin 2014 © Reuters

Depuis qu’elle a quitté General Electric, où elle a joué un rôle actif lors du rachat d’Alstom, Clara Gaymard s’est lancée dans la finance privée. Seulement, GE l’a encore rémunérée en 2017, contre des conseils. Et Bouygues, principal actionnaire d’Alstom, a décidé de soutenir sa reconversion en la nommant à son conseil et en finançant son fonds. Au mépris de toute déontologie.

 

Comment la politique financière de General Electric affaiblit Belfort

Par Guillaume Clerc (Factuel.info)

Une politique financière « destructrice ». Un audit financier de Secafi sur l’activité des turbines à gaz à Belfort révèle le coût des choix du groupe américain, plus préoccupé de satisfaire ses actionnaires que de faire de l’industrie. Réorganisations en cascade, prix de transfert opaques, sous-investissement… tout est en place pour siphonner Belfort.

Rentabiliweb contre Natixis: dans la jungle du capitalisme parisien

Par

Lié à la banque Natixis, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, fondateur de la société Rentabiliweb, a le sentiment de s’être fait berner par elle. Il vient de déposer plainte contre la banque pour abus de confiance et complicité. L’affaire révèle les mœurs du capitalisme parisien : sous la cordialité de la haute finance, la brutalité de la vie des affaires…

Un recours est lancé contre la rente des sociétés d’autoroute

Par
Ségolène Royal, alors ministre de l'écologie, et Emmanuel Macron, alors ministre de l'économie en 2016. © Reuters Ségolène Royal, alors ministre de l'écologie, et Emmanuel Macron, alors ministre de l'économie en 2016. © Reuters

Après avoir obtenu la publication du protocole d’accord signé en avril 2015 entre l’État et les sociétés autoroutières, Raymond Avrillier, l’ancien élu écologiste de Grenoble, vient d’adresser un recours gracieux auprès du premier ministre pour en demander l’annulation. Signé par « des personnes qui n’en avaient pas compétences » (Emmanuel Macron et Ségolène Royal), « ce contrat est manifestement contraire à l’intérêt général ».

Le budget 2020 va réduire les impôts, et augmenter les inégalités

Par
Bruno Le Maire et Gérald Darmanin en décembre 2018. © Reuters Bruno Le Maire et Gérald Darmanin en décembre 2018. © Reuters

Les premières discussions budgétaires ont débuté au Parlement. Pour maintenir le déficit en dépit de cadeaux fiscaux aux classes moyennes et supérieures, le gouvernement devrait mettre à la diète la sphère sociale plutôt que de baisser les niches fiscales des entreprises.

Travailleurs «ubérisés», des salariés comme les autres?

Par
espacedetravail-travailleursuberises-illustration

Les coursiers à vélo et les chauffeurs VTC doivent-ils être considérés comme des salariés classiques ? L'Assemblée a voté récemment un article de loi instituant une « charte de responsabilité sociale », que pourront faire signer Uber ou Deliveroo. Elle accorde des droits supplémentaires aux travailleurs, mais est pensée pour qu’ils restent indépendants.

L’avocate Rachel Saada: «En France, on ne met pas les patrons en prison»

Par
Photo issue du compte twitter de Rachel Saada. Photo issue du compte twitter de Rachel Saada.

L’avocate Rachel Saada, figure de la défense des salariés, analyse les deux mois d’audience du procès France Télécom, qui prend fin ce jeudi 11 juillet. Elle estime qu’une condamnation des ex-dirigeants de l’entreprise aurait un impact important dans les dossiers similaires qu’elle et ses confrères défendent.

A Nantes, le projet de CHU, emblème d'une gestion technocratique de la santé

Par
projet-chu-1

Après Notre-Dame-des-Landes, c’est l’autre grand projet immobilier de Nantes : la ville veut construire un nouveau CHU, qui doit coûter un milliard d’euros. Il fait polémique en raison de sa localisation, sur l’île de Nantes, inondable, de son coût et de son projet médical. L’hôpital va perdre 362 lits dans le déménagement, au nom du « virage ambulatoire ».