Démantèlement d’EDF: le gouvernement joue cartes sous table

Par
capture-d-e-cran-2021-04-12-a-19-33-03

« Il n’y aura pas de scission, il n’y aura pas de privatisation », a soutenu le PDG d’EDF le 10 avril. Mediapart publie une note du gouvernement, adressée le 9 avril aux syndicats, qui dit tout le contraire: l'exécutif veut privatiser au plus vite la partie la plus rentable du groupe.

La crise fait craindre la fuite des «gens les plus compétents»

Par
Manifestation des intermittents de l'emploi en octobre 2020, à Rouen. © Pernille Andersen Manifestation des intermittents de l'emploi en octobre 2020, à Rouen. © Pernille Andersen

Professionnels du tourisme, de l’événementiel ou de l’hôtellerie-restauration, ils n’exercent plus leur métier depuis plus d’un an. Abonnés aux contrats courts, ils songent à se reconvertir. Des secteurs entiers voient partir de précieux profils, lassés par la précarité et préoccupés par la réforme de l’assurance-chômage.

Au Groenland, la défaite du rêve extractiviste

Par

Le 6 avril, les électeurs du Groenland ont rejeté un projet minier de terres rares et d’uranium. Le fruit d’une évolution profonde au sein de la population qui, néanmoins, pose encore le problème du modèle économique et politique de ce territoire.

En Alabama, Amazon remporte sa bataille contre les syndicats

Par

La création d’un syndicat dans un entrepôt Amazon de l’Alabama, devenue un enjeu national aux États-Unis, a été rejetée par une large majorité des employés du site. Le syndicat national de la distribution promet de faire appel de ce vote.

Pour son second mandat, Macron promet l’austérité

Par

Le programme de stabilité qui sera envoyé à Bruxelles la semaine prochaine prévoit une compression de la dépense publique et l’inscription de cette compression dans la Constitution. Le signe d’une radicalisation du macronisme.

A la com’ du département de l’Hérault, le président minimise la souffrance au travail

Par Prisca Borrel
Le maire de Montpellier Michaël Delafosse accueille le président du conseil départemental Kléber Mesquida, le le 16 juillet 2020. © Mairie de Montpellier Le maire de Montpellier Michaël Delafosse accueille le président du conseil départemental Kléber Mesquida, le le 16 juillet 2020. © Mairie de Montpellier

Emplois vidés de leur sens, « stress », « couloir de la mort », collègues « en pleurs »… Au service communication du conseil départemental de l’Hérault, l’entourage du président PS Kléber Mesquida se voit reprocher un management toxique. Documents à l’appui, une quinzaine de témoins rompent le silence. Pour la présidence, il s’agit de « manœuvres ».

20 mois après, les femmes de chambre de l’Ibis Batignolles toujours en lutte

Par
Rachel Keke prend la parole, le 7 avril à quelques mètres du conseil des prud'hommes de Paris. © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP Rachel Keke prend la parole, le 7 avril à quelques mètres du conseil des prud'hommes de Paris. © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP

Les sous-traitantes du groupe Accor demandent toujours à être employées directement par le géant de l’hôtellerie, ou a minima de bénéficier des mêmes conditions que des salariées classiques. Malgré une première défaite aux prud’hommes, elles attaquent à nouveau.

Le PDG de Schneider ne paie (presque) pas ses impôts en France

Par
25 mars 2019, palais de l’Elysée. Jean-Pascal Tricoire sert la main du président de la Banque de Chine, sous les regards de Xi Jinping et d'Emmanuel Macron. © Yoan Valat/AFP. 25 mars 2019, palais de l’Elysée. Jean-Pascal Tricoire sert la main du président de la Banque de Chine, sous les regards de Xi Jinping et d'Emmanuel Macron. © Yoan Valat/AFP.

Jean-Pascal Tricoire ne perçoit que 30 % de sa rémunération en France. Le solde lui est versé par des entités américaine et asiatique du groupe. En contrepartie de la suppression de l’ISF, Emmanuel Macron avait pourtant fixé cette obligation : « Le dirigeant d’une entreprise française doit payer ses impôts en France. »

Le gouvernement tente de faire passer en force le démantèlement d'EDF

Par
Manifestation conjointe des salariés d'EDF et d'Engie (ex-GDF) le 10 février © Alain Jocard / AFP Manifestation conjointe des salariés d'EDF et d'Engie (ex-GDF) le 10 février © Alain Jocard / AFP

Malgré l’opposition des salariés et les exigences astronomiques de la Commission européenne, le gouvernement aimerait passer au plus vite la « réforme » d’EDF. Ce plan ne répond à aucun des problèmes de l’entreprise et du pays. Pourquoi tant d’insistance ?

Les Etats-Unis veulent en finir avec le moins-disant fiscal

Par
Janet Yellen, secrétaire au Trésor des États-Unis. © SAUL LOEB / AFP Janet Yellen, secrétaire au Trésor des États-Unis. © SAUL LOEB / AFP

Lundi, la secrétaire au Trésor étasunienne Janet Yellen a annoncé qu’elle souhaitait mettre fin à la concurrence fiscale grâce à un taux minimum d’imposition mondial. C’est un changement de logique majeur qui mettrait à mal certains paradis fiscaux et beaucoup d’idées très ancrées dans les milieux économiques.