Le Conseil constitutionnel désamorce les «chartes sociales» de Deliveroo et Uber

Par
Un livreur Deliveroo, place de la République à Paris, le 7 août 2019. © Reuters/Charles Platiau Un livreur Deliveroo, place de la République à Paris, le 7 août 2019. © Reuters/Charles Platiau

Le gouvernement tente de mettre en place depuis l’été 2018 ces chartes, censées définir les relations entre les plateformes numériques et les travailleurs qui en dépendent, tout en rendant plus difficile la requalification de leurs relations en contrat de travail. Le Conseil constitutionnel a censuré ce dispositif pour la deuxième fois.

Retraites: après 19 jours de grève, le gouvernement perd la bataille des chiffres

Par
ne-e-s-avant-1975-a-ge-pivot2

Pour tenter d’apaiser la colère, l’exécutif commence à dévoiler des cas-types de salariés touchés par la réforme des retraites. Mais ses calculs sont biaisés en faveur de la réforme. Le collectif Nos retraites a, de son côté, estimé les pertes qui toucheront les Français nés après 1960 si, comme annoncé, « l’âge pivot » est mis en place dès 2022.

Retraites: il n’y a pas de contre-réforme possible sans changement profond des politiques économiques

Par
Manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 17 décembre 2019. © DR Manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 17 décembre 2019. © DR

Comment opposer un contre-projet de réforme des retraites alors que le statu quo suppose une baisse du niveau de vie futur des pensionnés ? La réponse à cette question ne peut se limiter à la seule question des retraites. Elle suppose un renversement de l’ordre économique dominant.

Travailleurs sans papiers: la justice reconnaît une «discrimination raciale systémique»

Par
Sur un chantier de construction parisien. © Reuters/Philippe Wojazer Sur un chantier de construction parisien. © Reuters/Philippe Wojazer

Pour la première fois dans une décision de justice, les prud’hommes de Paris ont utilisé cette notion forte pour décrire le « système organisé de domination raciste » qu’ont subi vingt-cinq Maliens travaillant sur un chantier de construction à Paris.

Retraites: le pouvoir droit dans des bottes trouées

Par
Dans le cortège parisien, le 17 décembre 2019. © Rachida El Azzouzi Dans le cortège parisien, le 17 décembre 2019. © Rachida El Azzouzi

Emmanuel Macron et Édouard Philippe apparaissent persuadés qu’ils pourront passer en force sur les retraites après quelques concessions faites à la CFDT. C’est ignorer ou mépriser l’état réel d’un pays qui découvre chaque jour un peu plus combien cette réforme dynamite le pacte social.

La chienlit, c’est eux! 

Pourquoi la retraite à points du gouvernement est bien une réforme néolibérale

Par
Édouard Philippe, premier ministre, le 11 décembre 2019. © DR Édouard Philippe, premier ministre, le 11 décembre 2019. © DR

L’attachement du gouvernement au changement structurel du système de retraites n’est pas surprenant, car cette réforme affaiblit le monde du travail. Elle permet aussi de réduire les transferts sociaux et d’envisager de futures baisses d’impôts. C’est une réforme profondément ancrée dans la pensée néolibérale.

La «honte de voler» ralentit le trafic aérien en Suède

Par

Le flygskam, « la honte de voler » en suédois, est un phénomène majeur dans l’espace public suédois. Il a sans doute joué un rôle dans la chute du trafic aérien de ce pays. Mais le mouvement et ses effets connaissent certaines limites.

Climat: le grand enfumage de l’industrie aéronautique

Par
 © Reuters © Reuters

Alors que la COP25 s'achève à Madrid sans avancées significatives, constructeurs et compagnies aériennes promettent l’impossible : une forte hausse du trafic aérien ces 20 prochaines années sans augmenter les émissions de CO2. Le pari est quasi impossible à tenir. 

Après dix jours de grève, le dilemme des «travailleurs pauvres»

Par
Dans le métro parisien, le 12 décembre. © Reuters/Benoit Tessier Dans le métro parisien, le 12 décembre. © Reuters/Benoit Tessier

Ils habitent loin de leur lieu de travail, ne peuvent pas recourir au télétravail et n’ont aucun espoir de négocier avec leur patron. Dans les secteurs du nettoyage et de la santé, les salariés subissent de plein fouet le mouvement social et risquent de perdre du salaire. Mais tous ne se plaignent pas.

Aéroport de Toulouse privatisé: le scandale rebondit avec Eiffage

Par

L’Autorité de la concurrence a autorisé le groupe Eiffage à racheter la participation de 49,9 % de la société chinoise Casil dans la société gestionnaire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Selon nos informations, l’État a secrètement reconduit le pacte d’actionnaires, permettant au vendeur de faire une plus-value et à l’acquéreur de détenir tous les pouvoirs.