CAC 40: la stratégie de l’effroi

Par
 © Mediapart © Mediapart

Les résultats semestriels des grands groupes donnent la mesure du choc économique provoqué par la crise sanitaire. Les pertes cumulées de dix groupes dépassent les 23 milliards d’euros. Mais au-delà de l’effondrement réel de l’activité et des profits, transpire aussi une volonté de noircir encore plus le tableau, pour engager une politique de déflation sociale.

La chute record du PIB en France renforce les inquiétudes pour l'avenir

Par
Évolution du PIB en France. © Insee Évolution du PIB en France. © Insee

D'après les données publiées vendredi par l'Insee, le PIB français s'est contracté au deuxième trimestre de 13,8 %. Un record. C'est un peu moins que les chiffres envisagés par les économistes. Mais la chute s'avère plus prononcée qu'en Allemagne, qu'en Italie ou aux États-Unis, et la crise est devant nous.

Le plan social de l’Afpa est annulé alors qu’il a déjà eu lieu

Par
Des salariés de l'Afpa manifestent, en 2012. © Miguel Medina / AFP Des salariés de l'Afpa manifestent, en 2012. © Miguel Medina / AFP

Le gros organisme public de formation s’est séparé de plus de 1 400 salariés ces derniers mois. Mais le tribunal administratif vient d’annuler l’homologation de ce plan social par l’administration. Une complexité de plus dans un dossier où les conflits se multiplient depuis 2018.

L’idée d’en finir avec le monopole des Gafa chemine aux Etats-Unis

Par
Zuckerberg (Facebook), Pichai (Google), Cook (Apple) et Bezos (Amazon). © BERTRAND GUAY, ANGELA WEISS, Tobias SCHWARZ, Mark RALSTON / AFP Zuckerberg (Facebook), Pichai (Google), Cook (Apple) et Bezos (Amazon). © BERTRAND GUAY, ANGELA WEISS, Tobias SCHWARZ, Mark RALSTON / AFP

Auditionnés mercredi par des membres du Congrès, les responsables de Google, Amazon, Facebook et Apple ont passé un mauvais moment. Les autorités, qui avaient renoncé à utiliser les lois antitrust, se disent prêtes à les moderniser pour contrer la puissance des géants du numérique et casser leur monopole.

En Moselle, la vente de Smart par Daimler est une «bombe sociale à retardement»

Par
L'usine Smart d'Hambach. © J-C. Verhaegen / AFP L'usine Smart d'Hambach. © J-C. Verhaegen / AFP

Le site de Hambach visité jeudi par la ministre Agnès Pannier-Runacher est tout un symbole. En 1997, l’usine fut lancée pour combattre la désindustrialisation de la Moselle. En 2015, elle fut le théâtre d’un référendum sur l’abandon des 35 heures. Affecté par la crise sanitaire, son propriétaire, le groupe allemand Daimler, veut désormais la céder au plus vite.

La BCE rappelle les banques à leur responsabilité

Par

En interdisant aux banques tout versement de dividendes et rachat d’actions jusqu’au début de 2021, la Banque centrale européenne souligne l’ampleur du choc économique provoqué par la pandémie. Des risques que les banques européennes, préoccupées par leurs profits, ont du mal à inscrire dans leurs comptes.

«Un jeune, une solution», un cadeau aux entreprises pour peu d’emplois

Par
Le premier ministre Jean Castex, lors de sa visite en Franche-Comté le jeudi 23 juillet, a déclaré qu’«il va falloir que tout le monde joue le jeu pour favoriser l’embauche des jeunes». Photo: SEBASTIEN BOZON / AFP Le premier ministre Jean Castex, lors de sa visite en Franche-Comté le jeudi 23 juillet, a déclaré qu’«il va falloir que tout le monde joue le jeu pour favoriser l’embauche des jeunes». Photo: SEBASTIEN BOZON / AFP

L’exécutif ne cesse de le répéter, « notre jeunesse doit être la priorité de cette relance ». Avec près de 700 000 nouveaux entrants attendus sur le marché du travail à la rentrée, beaucoup craignent la déflagration. Pour tenter de répondre à ces inquiétudes légitimes, le gouvernement sort la boîte à outils et propose des mesures réchauffées ayant prouvé leur inefficacité dans le passé. 

Deliveroo peine à inventer son dialogue social

Par
Un livreur Deliveroo à Bordeaux, le 21 mars. © Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas via AFP Un livreur Deliveroo à Bordeaux, le 21 mars. © Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas via AFP

La deuxième édition du « forum » rassemblant la direction de l'entreprise et des représentants des livreurs a permis de faire entendre leurs revendications, mais pas d’entamer un vrai dialogue. La plateforme espère voir son modèle bientôt gravé dans le marbre par le gouvernement.

La crise du Liban est une crise du néolibéralisme

Par
Manifestation à Beyrouth, le 15 février. © NM Manifestation à Beyrouth, le 15 février. © NM

Jean-Yves Le Drian s’est rendu au Liban ce jeudi. Son but : faire accepter de nouvelles réformes au gouvernement libanais. La crise économique du pays est pourtant d’abord celle d’un modèle néolibéral chimiquement pur. Et on ne traite pas le mal par le mal.

Nokia aligne les «contre-vérités» pour défendre ses licenciements

Par
La manifestation parisienne des salariés de Nokia, le 8 juillet. © Samuel Boivin / NurPhoto via AFP La manifestation parisienne des salariés de Nokia, le 8 juillet. © Samuel Boivin / NurPhoto via AFP

Un rapport remis aux syndicats de l’entreprise démonte les fausses justifications de l’entreprise pour son plan de 1 230 suppressions de postes, annoncé en juin. L’entreprise ne va pas si mal qu’elle l’affirme.