Ségolène Royal emprunte quelques conseillers à Nicolas Sarkozy

Par

C'est une étrange «université populaire partici- pative» que Ségolène Royal a organisée lundi 15 juin à la mairie du IVe arrondissement de Paris. Non pas à cause du thème du débat : «Quel nouveau modèle de développement économique et social pour l'après-crise?». Mais à cause de la personnalité des intervenants que l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle avait conviés pour apporter leur expertise, tels l'essayiste Jacques Attali ou encore l'économiste Jean-Paul Fitoussi, qui sont l'un et l'autre devenus des familiers de l'Elysée. Parti pris.

Effet Grenelle: comparatif avec les USA et l'Allemagne (Nouvelobs)

Par

Grenelle de l'environnement=600 000 emplois (BCG)

Par

TF1 embauche le patron de RTL (Le Parisien)

Le FMI prédit une reprise forte aux Etats-Unis à partir de la mi-2010

Par

Ces comités d'entreprise européens qui s’efforcent de servir à quelque chose

Par
Les CE européens (CCE) servent-ils à quelque chose ? Sont-ils de simples chambres d'enregistrement ou ont-ils des moyens d'action ? La nouvelle directive européenne visera à « assurer l'effectivité des droits d'information et de consultation transnationale » mais pas avant deux ans. Tour des pratiques dans les CEE de Sanofi Aventis, Scor, GDF Suez et HP.

La Grande Dépression, un scénario possible (Naked Capitalism)

Par

UIMM : 15 mystérieux millions (Les Echos)

Par

Climat : Mc Cartney veut un jour sans viande par semaine (The Independent)

Par

Les banques centrales seront impuissantes face à un tsunami d'inflation budgétaire

Par
Ce ne serait pas la déflation qui menace l'économie mondiale, en dépit d'une baisse des prix en trompe-l'œil et temporaire, mais bien un retour de l'inflation galopante des années 70, voire pire. Une inflation non pas monétaire mais budgétaire, fabriquée par l'explosion de la dette publique sous l'effet des politiques de sauvetage des banques et des tentatives de relance de l'activité. Les banques centrales, particulièrement la Fed américaine, seront impuissantes face à un mécanisme adossé à un concept récent et controversé, «la théorie budgétaire du niveau des prix». Pas vraiment simple mais d'un intérêt majeur pour tenter de comprendre l'avenir. Analyse.