Hausse du chômage : les territoires les plus touchés (Alternatives économiques)

Par

Prête-moi ta caméra, mon usine ferme (Libération)

Par

Louis Maurin analyse l'évolution des hauts revenus

Par

300.000 iPad vendus le jour du lancement (LePoint.fr)

Par

Bernard Tapie: il lui reste 130 millions d'euros net!

Par

Après dix-sept ans deconfrontation judiciaire avec le Crédit lyonnais et l'Etat, Bernard Tapie arrache une victoire judiciaire. Et surtout une victoire financière spectaculaire: selon le bilan comptable définitif dont dispose Mediapart, Bernard Tapie a pu garder par-devers lui 130 millions d'euros, sur les 390 millions alloués en 2008 par le tribunal arbitral. Comme le confirme notre enquête, cette double victoire n'aurait pas été possible sans les interventions de l'Elysée et, notamment, de Claude Guéant.

Bercy s'acharne contre l'Insee avec un plan d'austérité

Par

Dans un mail du 19 février à tous les personnels, que Mediapart s'est procuré, le directeur général de l'Insee, Jean-Philippe Cotis, révèle que Bercy veut lui imposer une réduction de 20% de ses crédits de fonctionnement. Ce plan d'austérité intervient alors que l'institut fait déjà l'objet d'un plan de délocalisation imposé par Nicolas Sarkozy, que l'indépendance de l'Insee agace. Rouage décisif de toute vie démocratique, l'information économique risque d'en pâtir.

L'année 2009 vue par Reuters

Par
Plus de 370 photos résumant 2009: pour la troisième année consécutive, l'agence Reuters publie aux éditions Thames & Hudson sa chronologie des mois passés en photos. Aperçu sous forme de portfolio.

Revenus: des riches de plus en plus riches...

Par
Le rapport de l'Insee sur les revenus des ménages est sans appel: les riches deviennent de plus en plus riches. Entre 2004 et 2007, les revenus moyens des très hauts revenus ont augmenté plus rapidement que ceux de l'ensemble de la population. Les inégalités n'ont cessé de se renforcer. Et elles n'ont pas été corrigées par la fiscalité: le taux moyen d'imposition des très riches est de 25%. Une pierre dans le jardin des défenseurs du bouclier fiscal.

A quoi peut bien servir Jean-Louis Borloo ?

Par
Affaiblis par l'abandon de la taxe carbone, à quoi vont servir Jean-Louis Borloo et son ministère de l'écologie pour les deux ans qui viennent? «Copenhague, c'est out. Le thon rouge, c'est out. La taxe carbone, c'est out. On va où?», se demande un cadre du ministère. Il reste l'examen par les députés, à partir du 4 mai, du deuxième projet de loi sur le Grenelle de l'environnement. Sera-t-il taillé en pièces, comme s'y emploient les lobbies et une partie de l'UMP?

Coup de gueule de Nicolas Hulot (Le Parisien)

Par