Un million de chômeurs en fin de droits en 2010

Par

En 2010, un million de demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance-chômage vont perdre leur allocation. Dixit... Pôle emploi! Selon l'économiste Xavier Timbeau (OFCE), la crise pourrait fairebasculer entre 500.000 et 1 million de personnes sous le seuil depauvreté.

Copenhague. Le «plan Afrique» de Sarkozy-Borloo fait court-circuit

Par

La France vole-t-elle au secours de l'Afrique? C'est ce que pourraient laisser penser une déclaration commune Sarkozy/Zenawi, président éthiopien, et le fameux plan « France Afrique » de Jean-Louis Borloo pour sauver le climat. Mais à trois jours de la fin du sommet de Copenhague, cette initiative brouille les cartes et sème le doute chez une partie des Africains. Les flous dans le texte et la procédure de négociations menacent de créer un court-circuit. Explications.

France Télécom: et si c'était pire encore ?

Par

Et si c'était encore pire qu'on croyait? Lundi, le cabinetTechnologia publiait la synthèse des 80.000 réponses des salariés deFrance Télécom sur leur malaise au travail. Accablant. Mais une autreétude remise le même jour, compilant 45 rapports de comités d'hygiène et de sécurité, fait apparaître encore plus crûment l'ampleur de la crise. De 2001 à 2008, France Télécom a détruit 44.700emplois: cela s'est fait à la hache. Mediapart a lu les 169 pages, annexes comprises... Décryptage.

Revenus des agriculteurs : - 34% en un an ! (ministère de l'agriculture)

Par

Pas de coup de pouce pour le smic (Le Parisien)

Par

La Chine émerge comme un leader des technologies vertes (WSJ)

Par

Le déficit budgétaire inscrit dans le marbre de la constitution (Les Echos)

Par

Document : le rapport qui accable France Télécom (La Croix)

Par

Copenhague : c’est la lutte pour l’accord final

Par
jehfezmfnz

«Les Echos» encore à vendre, «La Tribune» en déshérence

Par
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, qui a acquis le quotidien économique Les Echos voici près de deux ans, serait déterminé à s'en séparer. L'information est démentie par le groupe, mais Mediapart a obtenu confirmation d'une source confidentielle que ce projet était à l'étude. L'autre quotidien économique, La Tribune, que le même Bernard Arnault avait cédé à Alain Weill, en lui apportant de surcroît 47 millions d'euros, va affronter un avenir qui s'annonce sombre. Enquête.