Theodor Plievier, un écrivain dans l’Europe barbare

Par
Theodor Plievier dans les années 1950. © Collection Renate Magnier Theodor Plievier dans les années 1950. © Collection Renate Magnier

Il est aujourd’hui oublié. Mort en 1955, le romancier allemand fut l’un des témoins les plus passionnés et passionnants du demi-siècle qui vit l’Europe se perdre dans l’horreur de deux guerres mondiales et de la barbarie nazie. Retour sur ce parcours exceptionnel d’un jeune anarchiste qui, devenu cible des nazis, fuit en URSS et va devoir travailler avec l’Armée rouge avant de passer à l’Ouest. Premier volet de notre série en cinq épisodes sur l'un des écrivains allemands les plus lus au mitan du XXe siècle.

Dossiers

#MeToo, un an après

Par

Un an après l'afflux mondial de témoignages avec les mots dièse #MeToo et #BalanceTonPorc, de nombreuses réticences s'affirment, notamment en France, pour minimiser l'ampleur des violences sexuelles et sexistes. Elles sont pourtant endémiques, à tous les étages de la société.

L’«Histoire mondiale de la France» mise en examen (3/8): une histoire désorientée?

Par
illustration-histoire-de-soriente-e

Risque-t-on de perdre quelque chose à tracer une histoire non linéaire et discontinue ? Une histoire par dates s’oppose-t-elle à une histoire par lieux ? Et comment fait-on pour viser à la fois le grand public et l’innovation scientifique ? Dialogue entre les historien.ne.s Emmanuelle Loyer et Patrick Boucheron.

Nietzsche, poète

Par Jacques Le Rider (En Attendant Nadeau)
nietzsche-4

Avec une nouvelle édition, la plus complète jamais publiée, de l’œuvre poétique de Nietzsche, on comprend que celui-ci n’a pas seulement bouleversé la philosophie contemporaine, il a aussi profondément renouvelé la poésie allemande – sans parler de la prose.

Mort de la philosophe Agnes Heller, bête noire de Viktor Orbán

Par
capture-d-e-cran-2018-11-25-a-10-31-14

La philosophe hongroise Ágnes Heller est morte à 90 ans, vendredi 19 juillet. Repenser, voire renommer les démocraties, perverties de l’intérieur par des tyrans les ayant préemptées pour se faire élire et réélire : telle est la tâche qu'elle s'était assignée.

Henri Guillemin en critique tutoyant les anges et les démons d’avant-guerre

Par

Les chroniques littéraires que le grand chercheur, passeur et critique Henri Guillemin publia dans un journal du Caire en 1937-1939, exhumées puis éditées avec un soin fervent, s’avèrent passionnantes à plus de 80 ans d’intervalle.

Quand la fête des Vignerons fait chavirer la Suisse

Par

Du 18 juillet au 11 août, à Vevey en Suisse, se tient la 12e fête des Vignerons. Un tel événement a lieu une fois par génération, depuis 1797. Voici l’occasion non pas de folkloriser à outrance mais de retisser, dans la joie, l’art de vivre ensemble.

Les selfies et leurs messages

Par
decryptage-21-illustr2

Selfie souvenir, selfie sarcastique, selfie politique… cette nouvelle pratique photographique fait l’objet d'une exposition en ce moment à Vichy. Entretien avec le commissaire de l’exposition, le photographe Olivier Culmann.

L’«Histoire mondiale de la France» mise en examen (2/8): une histoire exceptionnelle?

Par
illustration-histoire-exceptionnelle

Quelles sont les méthodes et les intentions d’une « histoire mondiale » ? N’importe quel territoire peut-il se prêter à une telle approche ? Dialogue entre les historiens Pierre Singaravélou et Patrick Boucheron.

Pompéi sur les bombes

Par Enrico Fierro et Ferruccio Sansa (Il Fatto Quotidiano)
Le site de Pompéi en 2015. © Reuters Le site de Pompéi en 2015. © Reuters

Presque 2 000 ans après l’éruption fatale du Vésuve, la cité romaine est loin d’avoir retrouvé totalement la lumière. En cause notamment, le risque de voir exploser les bombes de la Seconde Guerre mondiale enfouies dans la zone archéologique. Une enquête de notre partenaire italien Il Fatto Quotidiano.

L’«Histoire mondiale de la France» mise en examen (1/8): une histoire dépeuplée?

Par
 © Christophe Raynaud De Lage/Festival d'Avignon © Christophe Raynaud De Lage/Festival d'Avignon

En voulant défaire un roman national fondé sur le mythe d’une homogénéité ethnique du peuple français, l’épais ouvrage Histoire mondiale de la France a-t-il négligé certaines dimensions populaires du récit national ? Dialogue, à Avignon, entre les historiens Quentin Deluermoz et Patrick Boucheron.