Jacques Rancière: «Macron est le pur et simple représentant du capital»

Par et

Dans son dernier ouvrage, le philosophe Jacques Rancière repose les conditions d’une politique pour le temps présent qui puisse échapper autant à la « gestion experte du présent », à « l’optimisme officiel », au « catastrophisme ambiant » qu’au grand récit de la « nécessité historique ». Entretien.

Dossiers

Ce que le genre veut dire

Par

Tous nos articles sur les recherches sur le genre et la polémique attisée par une certaine droite.

Patrick Boucheron: «Une obscurité qui ne fait que s’épaissir»

Par
visuel-boucheron

« Ce que peut l’Histoire » était le titre de la leçon inaugurale donnée par l’historien Patrick Boucheron lors de son entrée au Collège de France. L’histoire, comme discipline, comme écriture ou comme enseignement, peut-elle alors aller plus loin que « jusqu’à nos jours » et nous aider à penser le monde « après-demain » ? Entretien.

Aux amis de la «Negro Anthology»

Par Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

Pour la première fois depuis sa parution en 1934, la Negro Anthology, éditée par la formidable figure d’avant-garde artistique et politique Nancy Cunard, reparaît en version originale : un livre monumental, qui documente les violences contre les Noirs et célèbre les cultures héritées d’Afrique à travers le monde.

«Paul Sanchez est revenu!»: Patricia Mazuy entre retour et détour

Par
Zita Hanrot et Laurent Lafitte dans « Paul Sanchez est revenu ! ». Zita Hanrot et Laurent Lafitte dans « Paul Sanchez est revenu ! ».

La grande Patricia Mazuy revient en salle après six ans d’absence. L’histoire d'un retour, entre polar et comédie, France et Amérique, désir de fiction et vraie colère sociale. Paul Sanchez est revenu ! : un beau film.

Barbara Cassin: «La traduction est aux langues ce que la politique est aux hommes»

Par
visuel-cassin

Si la traduction est un « savoir-faire avec les différences », penser ce que sera la traduction dans un futur proche ou lointain est nécessaire pour imaginer de quoi notre monde sera fait, et pour chercher à « compliquer l’universel » face aux enracinements identitaires comme aux nivellements globalisants.

La victoire des Bleus «appartient à tout le monde»

Par
Le joueur Benjamin Mendy est félicité par des supporters durant une réception à l'Élysée le 16 juillet 2018. © Ludovic Marin/Reuters Le joueur Benjamin Mendy est félicité par des supporters durant une réception à l'Élysée le 16 juillet 2018. © Ludovic Marin/Reuters

Vingt ans après l’illusion du slogan « black-blanc-beur » de 1998, la victoire en Coupe du monde d’une équipe de France fortement marquée par l'histoire de l'immigration suscite « un contre-discours » par rapport « à celui des populistes et au repli sur soi ambiant partout dans le monde », selon l'historien Pascal Blanchard. Entretien.

Guilhem Chéron: «D’autres histoires pour d’autres modes de vie»

Par
visuel-che-ron

Après avoir voulu influencer les manières de manger avec le réseau La Ruche qui dit Oui, le designer et entrepreneur Guilhem Chéron élabore un projet « d’îles-prairies » destinées à permettre de nouveaux modes de sociabilité, des manières d’habiter transformées, voire de réinventer le nomadisme.

Pour l’architecture aussi, Mai 68 est un moment de bascule

Par
capture-d-e-cran-2018-07-04-a-17-13-07

À l’occasion d’une exposition parisienne à la Cité de l’architecture et du patrimoine cet été, retour sur les nouvelles manières d’enseigner l’architecture et de penser la ville, après le séisme Mai 68, en compagnie de deux des commissaires de l’exposition, Éléonore Marantz et Jean-Louis Violeau.

Emmanuel Todd: «Un basculement inédit de l’histoire de l’humanité»

Par
visuel-todd-avignon

Pour Emmanuel Todd, l’humanité se trouve face à une mutation anthropologique dont l’ampleur est inaperçue, voire déniée. Les outils de la démographie permettent-ils de prendre la mesure d’un « après-demain » fait de ruptures, de divergences et de fragmentations ? Entretien.

La Syrie, foyer de poésie

Par Alain Roussel (en attendant nadeau)

Les poètes syriens ont joué un rôle essentiel dans l’histoire de la modernité de la poésie arabe contemporaine, élaborant des territoires poétiques nouveaux. Ils restent pourtant méconnus. C’est tout l’intérêt de l’anthologie de Saleh Diab, Poésie syrienne contemporaine, de nous les faire découvrir.