Les polémiques éthiques saisies par la philosophie

Par

Alors que les coups de théâtre se succèdent sur l’arrêt et la reprise des traitements de Vincent Lambert, relançant le débat sur la fin de vie, et que la révision des lois de bioéthique est prévue en juin, un ouvrage tente de cerner ce que peut la philosophie face à des positions morales souvent jugées irréconciliables.

Dossiers

#MeToo, un an après

Par

Un an après l'afflux mondial de témoignages avec les mots dièse #MeToo et #BalanceTonPorc, de nombreuses réticences s'affirment, notamment en France, pour minimiser l'ampleur des violences sexuelles et sexistes. Elles sont pourtant endémiques, à tous les étages de la société.

Les manuscrits de Romain Gary menacés de vente à la découpe

Par
2010-12-05-112034

Où l’on découvre, à l’occasion de la publication des romans de Romain Gary en Pléiade, que les manuscrits de l’écrivain sont inaccessibles. Sous séquestre. Conséquence d’une escroquerie désastreuse : le scandale Aristophil.

Le roman de Pierre Goldman, figure déchiquetée de 68

Par Cécile Dutheil (En Attendant Nadeau)

Pierre Goldman a été assassiné en 1979. Son seul roman LOrdinaire Mésaventure dArchibald Rapoport vient d’être réédité. Écrit alors que son auteur était depuis six ans en prison à Fresnes, ce livre excessif, échevelé, refusé par son éditeur, peut être lu aujourd’hui comme un carnaval.

Six mois de «gilets jaunes»: un nouvel âge des mouvements sociaux

Par
Des gilets jaunes à Paris, le 1er Mai. © Reuters Des gilets jaunes à Paris, le 1er Mai. © Reuters

Pour le politiste Samuel Hayat, la mobilisation des « gilets jaunes » constitue un signe, parmi d’autres, d’un basculement profond du rapport à la politique, clôturant un siècle et demi d’un espace fondé sur les affrontements partisans et idéologiques. Pour ce spécialiste de la révolution de 1848, « les gilets jaunes ne clivent pas la France ».

Charles Manson se met à nu pour mieux nous plaire

Par

Dans Charles Manson par lui-même, qui sort ce jeudi, le gourou psychopathe condamné pour une série d’assassinats perpétrés en 1969 raconte sa vie. Mais sa version de l’histoire, celle d’un petit délinquant épris de liberté, a tous les airs d’un ultime tour de passe-passe. Quand le document, le témoignage, devient un moyen retors de séduire le lecteur.

«On va tout péter», les ouvriers de GM&S sur la Croisette

Par et
« On va tout péter ». © DR « On va tout péter ». © DR

Pendant sept mois, Lech Kowalski a filmé sans artifice les ouvriers de La Souterraine (Creuse) dans leur combat pour sauver leur usine. Les « GM&S » avaient menacé de faire sauter les lieux, attirant sur eux les caméras. Le documentaire a été présenté jeudi à Cannes.

Tiken Jah Fakoly: «Le reggae est la branche musicale de la société civile»

capture-d-ecran-2019-05-15-a-23-56-26

Le chanteur ivoirien est venu présenter son nouvel album, Le monde est chaud. Il a interprété deux titres et nous a accordé un entretien. 

Ibsen à l’Odéon: un pouvoir d’attraction du dernier cri

Par
© Jean-Louis Fernandez © Jean-Louis Fernandez

Scandale environnemental et lanceur d’alerte paranoïaque à force d’être broyé. L’interprétation diablement équivoque d’Un ennemi du peuple, du misanthrope Henrik Ibsen, magnifie la pièce et fait de son auteur un moderne malgré lui.

«Sur la route du Danube», une réécriture de l’Europe à vélo

Par Jean-Louis Tissier (En Attendant Nadeau)

En 1986, dans le sens du courant, mais avant le lever du rideau de fer, Claudio Magris avait piloté une croisière majestueuse au fil du grand fleuve. Trente ans après, Emmanuel Ruben et son ami Vlad affrontent à vélo les rugosités de la route, les adversités de la pente, au plus près des « vies minuscules » des sociétés riveraines.

Bill Gates, «l’homme le plus généreux du monde», ne l’est pas tant que cela

Par
L’armement, les énergies fossiles ou encore les sodas profitent de la manne des Gates. © Reuters L’armement, les énergies fossiles ou encore les sodas profitent de la manne des Gates. © Reuters

En étudiant « l’art de la fausse générosité » mise en œuvre par la fondation Gates, le journaliste Lionel Astruc dessine dans un livre d'enquête les contours d’un « philanthrocapitalisme » associant bonnes affaires et belles actions. Le concept résonne après les promesses en centaines de millions d’euros faites par les grandes fortunes françaises dans la foulée de l’incendie de Notre-Dame de Paris.