Une philosophie de l’immunité

Par

En retraçant la généalogie d’une notion aujourd’hui dominante, le philosophe Roberto Esposito montre qu’il existe des conceptions antagonistes des relations entre immunité et communauté.  

Dossiers

Les 150 ans de la Commune

Par

Un siècle et demi après son avènement, la Commune continue de susciter la curiosité, d’inspirer et d’être appropriée. Elle fait encore l’objet de préjugés, d’idées reçues, d’enthousiasmes et de nouvelles recherches. Voyage à travers ses échos, et les travaux qui nous la rendent plus familière. 

L’occupation du Grand Théâtre de Tours: «Oh les beaux jours» et «Fin de partie»

Par
© A.P. © A.P.

Coup de sonde parmi les occupants du Grand Théâtre de Tours. Les uns luttent pour sauvegarder leurs droits qui régressent, les autres fomentent des hérésies anticapitalistes, pour que le prétendu monde d’après ne se fasse pas sans eux.

La Commune, une expérience féministe

Par
La barricade. © Lithographie de Lefman La barricade. © Lithographie de Lefman

Les femmes ont massivement participé à la Commune. Au-delà, les combats des femmes révolutionnaires engagées dans l’insurrection ont constitué des jalons essentiels pour l’histoire des féminismes.

Dans les années 1970, «Un village» dans les yeux de Madeleine de Sinéty

Par Alban Bensa (En attendant Nadeau)
La fête au village (mai 1973). © Madeleine de Sinéty La fête au village (mai 1973). © Madeleine de Sinéty

La photographe est arrivée en 1972 à Poilley, en Ille-et-Vilaine. Elle y restera neuf ans, partageant la vie des quelque 500 habitants et produisant près de 56 000 clichés. Un témoignage puissant et magnifique sur la condition paysanne et sa mutation, il y a un demi-siècle.

Le Covid a-t-il enterré le «déni de la mort» des sociétés occidentales?

Par
couv-sensibilite-s

Alors que la France approche le seuil des 100 000 morts du Covid, la revue Sensibilités consacre son dernier numéro à la place des défunts dans la cité. Et remet en cause les thèses de Philippe Ariès sur le « déni de la mort » propre aux sociétés modernes.

D’icône soviétique à figure queer: les métamorphoses de Louise Michel

Par
 © Mediapart © Mediapart

Érigée en mythe, Louise Michel, l’héroïne de la Commune, a fait l’objet de multiples appropriations mémorielles depuis sa mort en 1905. Elle a été une figure que se sont longtemps disputée communistes et anarchistes, avant d’être intégrée au récit républicain.

Récits anciens pour monde nouveau

Par
Inger Nilsson dans « Fifi Brindacier et les pirates », d'Olle Hellbom, 1970. © IMAGO United Archives Inger Nilsson dans « Fifi Brindacier et les pirates », d'Olle Hellbom, 1970. © IMAGO United Archives

Réels ou imaginaires, d’autres mondes sont possibles, nous disent trois livres de sortie. Pour éviter d’étouffer, en route pour des mondes explorés, des mondes rêvés, des mondes cauchemardés, avec le premier homme au pôle Nord, une émule punk de Fifi Brindacier, et un voyage chez Philip K. Dick.

En Espagne, la nouvelle jeunesse de la Seconde République

Par
Des femmes des Jeunesses socialistes montrent les documents autorisant les femmes à voter, avant les élections de novembre 1933. Archives générales de l'administration espagnole. Des femmes des Jeunesses socialistes montrent les documents autorisant les femmes à voter, avant les élections de novembre 1933. Archives générales de l'administration espagnole.

Alors que les scandales de corruption affaiblissent la monarchie, l’Espagne commémore la Seconde République, une période complexe, et sa grande figure, Manuel Azaña.

La poésie de Walter Benjamin enfin traduite

Par Jean Lacoste (En attendant Nadeau)

Plus de 70 sonnets écrits sur dix ans, de 1914 à 1924, sont maintenant disponibles en français. Tout un pan de l'œuvre de cet intellectuel juif allemand, surprenant, tragique, dun hermétisme assumé, se révèle et offre une clef peut-être pour l’œuvre ultérieure.

Reconstruire la vérité à partir de ses ruines

Par

Comment enquêter sur les mensonges d’État à l’heure où les brouillages de la post-vérité s’ajoutent aux mensonges officiels ? Eyal Weizman, fondateur du collectif Forensic Architecture, répond, empiriquement et théoriquement, dans un livre manifeste : La Vérité en ruines.