«Tous, sauf moi», le roman qui met l’Italie face à son héritage colonial

Par
unnamed

Francesca Melandri dynamite la mémoire sélective entretenue sur le passé impérial de l’Italie en Afrique. Son dernier livre pulvérise les couches de silence accumulées depuis l’ère fasciste et combat le révisionnisme historique des années Berlusconi. 

Dossiers

#MeToo, un an après

Par

Un an après l'afflux mondial de témoignages avec les mots dièse #MeToo et #BalanceTonPorc, de nombreuses réticences s'affirment, notamment en France, pour minimiser l'ampleur des violences sexuelles et sexistes. Elles sont pourtant endémiques, à tous les étages de la société.

Gaël Giraud: «La reconstruction écologique nous ouvre un monde de la surabondance»

Par
Gaël Giraud. © Institut Rousseau Gaël Giraud. © Institut Rousseau

Pour Mediapart, l’économiste Gaël Giraud décrit, exemples à l'appui, le monde sans pétrole de demain : fret maritime écologique, densification des centres urbains, réhabilitation du ferroviaire… À la condition d’avoir un État stratège, qui revienne dans le capital de certaines entreprises.

Le virus, les vieux et l’impensé

Par
capture-d-e-cran-2020-05-30-a-10-57-17

Nombre de décès dans les Ehpad résultent des errements d’un gouvernement qui se montra ensuite surprotecteur, pour faire oublier son cynisme initial. Le destin réservé aux anciens, voilà notre angle mort anthropologique et démocratique.

L’art: ce qui reste à la Palestine quand elle a tout perdu

Par et Armel Baudet
teaser-palestine-2020-1

Mediapart accompagne la naissance, d’abord en exil à Paris, ensuite in situ, d’un musée d’art moderne et contemporain en Palestine, constitué de dons de créateurs solidaires. Visite d’une exposition qui se tient prête, à l’IMA.

Sony Labou Tansi: créer avec de la boue

Par Claude Mouchard (En attendant Nadeau)

« Une écriture vraie et sale » : c’est ainsi que la chercheuse Céline Gahungu, dans l’essai qu’elle lui consacre, caractérise les écrits de Sony Labou Tansi, extraordinaire auteur congolais par l’imagination poétique, l’intelligence éthico-politique et la puissance de réalisation.

«Je suis le destructeur des mondes»: «Oppenheimer», une réincarnation romanesque

Par

Oppenheimer, le père de la bombe atomique, se prenait pour Shiva. Il était temps d’en faire un personnage de fiction. Mais Oppenheimer, premier roman d’Aaron Tucker, fait plus : d’une promesse de mort universelle il fait jaillir la pulsation de la vie.

Tanella Boni: «La santé est devenue la nouvelle mesure de l’humain»

Par

« La santé est devenue la nouvelle mesure de l’humain », juge l’intellectuelle ivoirienne Tanella Boni, pas étonnée que l’Afrique résiste au coronavirus. « Avoir de l’expérience, c’est apprendre à être sage. C’est éviter de s’affoler à la moindre urgence. »

Usul. Le grand retour de la gauche bourgeoise

Par Usul et Rémi Liechti
 © Capture d'écran © Capture d'écran

Si l’on en croit le texte commun publié dans L’Obs, 150 personnalités de gauche et de centre-gauche seraient en train de construire une union à même de faire des propositions communes. Y a-t-il vraiment de quoi se réjouir ?

Un roman noir tissé de fantastique et d’onirique

Par Melina Balcázar (En attendant Nadeau)
Martín Solares, en 2017. © Mathieu Bourgois Martín Solares, en 2017. © Mathieu Bourgois

Dans Quatorze Crocs, l’écrivain mexicain Martín Solares se lance un défi : répondre à l’injonction surréaliste de résoudre la vie à travers le rêve, de suivre les pistes du merveilleux pour comprendre le monde. Pour son détective parisien, hypnotisme et magie deviennent des méthodes d’enquête.

Que peut la littérature par temps d’épidémie?

Par
capture-d-e-cran-2020-05-24-a-17-02-48

« Dans les ruines du futur. » Voilà comment le romancier Don DeLillo décrivait le monde post-11-Septembre, incapable d’imaginer l’avenir. Vingt ans après, avec une intensité décuplée, la pandémie nous lance un même défi. Qui va avoir la main sur le récit de ce qui s’est passé ?