Patrick Simon: un discours sur l’immigration qui vise à «créer des antagonismes»

Par
photo-simon-2015

Le sociodémographe Patrick Simon rappelle qu’une partie significative des classes populaires sont elles-mêmes immigrées ou descendantes d’immigrés. Et que cette opposition entre classes populaires et immigrés apparaît surtout comme le fruit d’une construction politique.

Dossiers

#MeToo, un an après

Par

Un an après l'afflux mondial de témoignages avec les mots dièse #MeToo et #BalanceTonPorc, de nombreuses réticences s'affirment, notamment en France, pour minimiser l'ampleur des violences sexuelles et sexistes. Elles sont pourtant endémiques, à tous les étages de la société.

Un film monstrueux de 1924 renaît de ses cendres: «La Galerie des monstres»

Par
© Serge Bromberg © Serge Bromberg

La Galerie des monstres, film réalisé et interprété en 1924 par Jaque Catelain sous le patronage de Marcel L’Herbier, réserve des surprises toutes plus saisissantes les unes que les autres. Compte-rendu d’une projection unique.

Migrants: comment Salvini a perdu la bataille du récit face à Carola Rackete

Par
Carola Rackete montre une carte de la Méditerranée au Musée maritime de Barcelone. © Reuters Carola Rackete montre une carte de la Méditerranée au Musée maritime de Barcelone. © Reuters

De l’Odyssée aux romans de Joseph Conrad, le naufrage inspire des aventures et des héros mémorables. La décision de la capitaine Carola Rackete de forcer l’entrée du port de Lampedusa pour mettre en sécurité les naufragés recueillis à bord s’est inscrite dans cet imaginaire puissant. C’est ainsi qu’elle a fait basculer Matteo Salvini du mauvais côté de l’histoire, celui du démagogue qui joue avec la vie des gens.

Internet: face à «l’utopie déchue», «débrancher les machines»

Par

Dans L’Utopie déchue. Une contre-histoire d’Internet, le sociologue et hacktiviste Félix Tréguer tire les conséquences de l’échec des mouvements nés des contre-cultures numériques et propose de renouveler la technocritique. « Ce qu’il nous faut d’abord et avant tout, c’est débrancher la machine. »

György Konrád: «La censure peut même se lire sur les visages»

Par

Alors que l’on vient d’apprendre le décès de l’écrivain hongrois György Konrád, grande figure de la dissidence, longtemps interdit de publication officielle dans son pays, Mediapart republie un entretien réalisé en mai 2015 à Budapest avec lui et avec son fils, l’historien Miklós Konrád.

Autobiographie d’un auteur réduit à ses données

Par Hugo Pradelle (En Attendant Nadeau)

Le nouveau livre de Charly Delwart est assurément l’un des plus originaux du moment. Au-delà du jeu ludique, sa Databiographie invente une manière de se raconter inédite. En se libérant de lui, l'auteur déplace et reconfigure les enjeux mêmes de l'autobiographie.

Piketty, l’économiste qui murmure à l’oreille de la gauche

Par

Formé au sein des courants dominants de la science économique, Thomas Piketty en appelle aujourd’hui au dépassement du capitalisme. À gauche, on reconnaît à ce modéré le mérite de « briser le tabou » de la propriété, tout en regrettant parfois un imaginaire social-démocrate « daté ». 

«Capital et idéologie» de Thomas Piketty: la propriété, c’est le mal

Thomas Piketty. © Reuters Thomas Piketty. © Reuters

Du haut des 1 200 pages de son dernier ouvrage, Piketty fracasse le débat public et politique, en explorant des voies pour « dépasser le capitalisme ». Mais comment mettre en œuvre ces propositions radicales visant à redéfinir la notion même de propriété ? Et suffiraient-elles à détruire les piliers de l’hyper-capitalisme contemporain ?

Prendre une «année de repos et de détente» avec Ottessa Moshfegh

Par
Ottessa Moshfegh © Krystal Griffiths Ottessa Moshfegh © Krystal Griffiths

Ottessa Moshfegh est une écrivaine à la réputation sulfureuse aux États-Unis et son nouveau roman, Mon année de repos et de détente, n’est pas près d’arranger son cas. Tant mieux pour nous, car ce drôle de récit aux allures punk est aussi un très beau livre de deuil, qui bute sur le 11-Septembre.

L’antiracisme face aux pièges de la société du spectacle

Par Nicolas Lebourg

Si l’absence de pertinence du concept de racisme anti-Blancs devient un dogme pour une partie de la gauche, la proclamation de l’étendue de sa réalité devient un étendard pour les extrêmes droites, mais aussi des personnes droitisées. Des deux côtés, on défend son point de vue en affirmant qu’il est le réel, sans s'encombrer de nuances.