«Dénoncer des violences sexuelles en France, c’est devenir traître à la nation»

Par
Valérie Rey-Robert. © Yann Levy / Hans Lucas Valérie Rey-Robert. © Yann Levy / Hans Lucas

Des récits bibliques à la série américaine « Game of Thrones », la féministe Valérie Rey-Robert, qui tient le blog Crêpe Georgette, déconstruit les préjugés sexistes. Et en France, elle pointe l’alibi patrimonial d’amour courtois ou de libertinage qui invisibilise les violences sexuelles.

Dossiers

#MeToo, un an après

Par

Un an après l'afflux mondial de témoignages avec les mots dièse #MeToo et #BalanceTonPorc, de nombreuses réticences s'affirment, notamment en France, pour minimiser l'ampleur des violences sexuelles et sexistes. Elles sont pourtant endémiques, à tous les étages de la société.

Aux sources du masculinisme

Par Tanguy Grannis
Le mouvement des « Pères pour la justice » en 2005 à Londres. © Reuters Le mouvement des « Pères pour la justice » en 2005 à Londres. © Reuters

Quels sont les soubassements idéologiques de la galaxie masculiniste, dont la figure de proue est le Canadien Jordan Peterson, et qui voit se développer des mouvements ultraviolents, tel celui des incels outre-Atlantique ? Une enquête de la Revue du Crieur, dont le numéro 12 vient de sortir en librairies et en Relay.

Antisémitisme et homophobie, baromètres de nos dérèglements

Par
Édouard de Max dans « Prométhée » de Jean Lorrain, à Béziers en 1900. © DR Édouard de Max dans « Prométhée » de Jean Lorrain, à Béziers en 1900. © DR

Dans Antisémitisme et homophobie : clichés en scène et à l’écran, l’historienne Chantal Meyer-Plantureux retrace comment des figures de réprouvés furent offertes à la détestation publique sous la IIIe République. En attendant le passage à l’acte.

Le «trading à haute fréquence», c’est aussi romanesque

Par Ulysse Baratin (En Attendant Nadeau)

Après avoir fait, dans ses deux précédents ouvrages, le récit coloré des mutations technologiques du capitalisme, Alexandre Laumonier tient dans 4 la chronique de l’accélération des marchés financiers. En partant des Moëres, là où s’implantent ces pylônes qui permettront de gagner la microseconde fatale, Laumonier nous conte la dernière folie de l’économie financière. Avec minutie et ironie.

«Nomadland» ou l’Amérique des seniors en quête d’emploi

Par
Linda et le «Squeeze Inn» (sa caravane), sous la neige au Hanna Flat Campground. © Jessica Bruder Linda et le «Squeeze Inn» (sa caravane), sous la neige au Hanna Flat Campground. © Jessica Bruder

Ils ont cru qu’ils passeraient leurs vieux jours à siroter un jus de fruit en contemplant leur gazon bien taillé, ils se retrouvent à dormir dans leur van sur un parking de supermarché en attendant l’heure de l’embauche. Nomadland, de Jessica Bruder, est une enquête sur un pan encore méconnu de l’Amérique pauvre, les retraités itinérants à la recherche de jobs saisonniers.

Mobilités étudiantes: entre formation des élites et flux migratoires

Par
presence-du-passe-05-illustr-0

Le plan « Bienvenue en France » entend augmenter les frais d’inscription pour les étudiants extra-européens : tel serait le prix de l’attractivité. Élargissons le débat, avec les universitaires Étienne Gérard, Lama Kabbanji et Guillaume Tronchet.

Delphine Horvilleur: «L’antisémite à travers les siècles est toujours un intégriste»

Par
visuel-horvilleur

Alors que le ministère de l’intérieur a annoncé un bond des actes antisémites de 74 % en France en 2018 et que la justice a été saisie à la suite de plusieurs actes antisémites à Paris et à Sainte-Geneviève-des-Bois, entretien avec Delphine Horvilleur, rabbin et figure singulière du judaïsme français, qui publie un livre sur la question. 

Mehdi Charef, sans-terre à Nanterre

Par et
tire-ta-langue-05-illustr

Rencontre poignante avec Mehdi Charef, auteur de Rue des pâquerettes (éd. Hors d’atteinte), livre de souvenirs vivaces sur son arrivée, en 1962, dans une baraque des bidonvilles de Nanterre. Entre violence symbolique et tendresse inaliénable.

Les vies de Raphaël dans le bruit du XVIIe siècle

Par Norbert Czarny (En Attendant Nadeau)

Bâtisseurs, seigneurs, voyageurs, découvreurs : voici les héros des romans de Charif Majdalani. Dans Des vies possibles, il y a donc Raphaël Arbensis, un de ces hommes qui aiment embrasser le savoir, les femmes, la beauté des villes et toutes les autres. L’histoire commence en 1621, au temps de la Contre-Réforme, et nous conduit des monts du Liban jusqu’aux ruines de Rome.

Iran: la révolution par les livres

Par
illustration-iran-et-livres

À l’occasion du quarantième anniversaire de la révolution iranienne, une exposition et un ouvrage richement documentés restituent, à travers les livres publiés pendant les premières années du changement de régime, une histoire beaucoup moins linéaire que le récit officiel qui en est fait. Analyse en images.