Octobre 17. Jeanne Labourbe, l’institutrice française tuée à Odessa

Par
capture-d-e-cran-2017-07-26-a-15-36-10

Voici la figure la moins célèbre, même si elle fut célébrée en un temps et un espace restreints : Jeanne Labourbe (1877-1919), fusillée à Odessa lors de la brève prise du port par les « Blancs » appuyés par les troupes françaises. Retour sur une étoile filante rouge…

Dossiers

Penser le terrorisme

Par

Plus que jamais, dans cette période où les attentats terroristes se succèdent en France et à l'étranger, il est important de se tourner vers les penseurs – universitaires et intellectuels – pour tenter de faire sens de ce qui arrive afin de combattre les différentes formes de repli, de vengeance ou de crise identitaire véhiculées comme des solutions faciles par les politiques de tous bords.

D’une Révolution à l’autre

Par
capture-d-e-cran-2017-07-25-a-19-14-08

Dans quelle mesure les révolutions du passé peuvent-elles être des points d’appui pour les révolutions de demain ou d’après-demain ? L’historienne Sophie Wahnich rappelle, en conclusion de cette série d’entretiens, à quel point la « virtualité révolutionnaire » demeure enthousiasmante.

Au détour des livres (3). Le cas Hélène Bessette: affaire non classée

Par
© Famille Brabant © Famille Brabant

En 2000, un jeune étudiant en histoire fait une découverte littéraire qui changera sa vie. Ce choc s’appelle Hélène Bessette. De cette auteure méconnue, qui a publié 14 ouvrages chez Gallimard, il ne reste que quelques livres disponibles, difficiles à se procurer. Pour Julien Doussinault, c’est le début d’une quête qui aboutira à la réédition de l’œuvre. Entretien.

Au détour des livres (4). La guerre biologique que mène secrètement la France

Par

Dans La Guerre biologique. Aventures françaises, l’historien des sciences Étienne Aucouturier raconte comment des biologistes français de renom continuent de travailler au développement d’armes chimiques et bactériologiques, malgré la signature du protocole international interdisant le recours à cet arsenal qui « cible la vie ».

Octobre 17. Naftali Frenkel, contrebandier, millionnaire et dirigeant de camps

Par Cécile Vaissié
Naftali Frenkel Naftali Frenkel

L’homme qui meurt dans son lit à Moscou en 1960 est l’un des architectes du Goulag. Commerçant allié à la Tchéka pendant la révolution, détenu aux îles Solovki, puis promu n° 2 du chantier meurtrier du Biélomorkanal, Naftali Frenkel a survécu avec une habileté déconcertante à tous les épisodes de la violence révolutionnaire, puis de la terreur stalinienne.

La condition féminine en suspens

Par
capture-d-e-cran-2017-07-23-a-16-59-05

Alors que les associations féministes s’inquiètent d’une restriction drastique de l’enveloppe allouée aux droits des femmes, Ghada Hatem, médecin gynécologue à l’hôpital Delafontaine et fondatrice de la Maison des femmes de Saint-Denis, réfléchit à l’avenir de la condition féminine.

Au détour des livres (2). De la violence des rapports amoureux

Par

La bédé féministe de la Suédoise Liv Strömquist, Les Sentiments du prince Charles, parue chez Rackham, dissèque allègrement les rapports amoureux aujourd’hui. Pas de quoi se réjouir, la domination masculine continue de s’exercer. Mais l’auteure sait la traquer.

Le livre des insurrections de Peter Weiss

Par Linda Lê (En attendant Nadeau)

La maison d’édition Klincksieck publie en un seul volume L’Esthétique de la résistance, parue de 1975 à 1981 en trois tomes, le roman culte de l’écrivain et dramaturge allemand Peter Weiss. L’occasion de relire une œuvre qui se situe toujours du côté des réprouvés, des victimes, des outragés.

Octobre 17. Larissa Reisner, une déesse guerrière qui emporte l’Armée rouge

Par Jean-Jacques Marie
Larissa Reisner © photo non datée. Larissa Reisner © photo non datée.

« À l’aspect d’une déesse olympienne, elle joignait un esprit d’une fine ironie et la vaillance d’un guerrier », écrit à son sujet Trotski. Larissa Reisner est un météore qui traverse l’après-Octobre-17 et contribue à une victoire décisive de l’Armée rouge près de Kazan. De l’Afghanistan à l’Allemagne, du Donbass à la mer Baltique, sa beauté et ses engagements attisent la révolution, jusqu’à ce que le typhus la foudroie.

Trois horizons possibles pour le travail

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Alors que le Parlement discute du projet de loi d’habilitation pour réformer le code du travail par ordonnances, peut-on imaginer de quelle manière nous travaillerons demain ? La sociologue et philosophe Dominique Méda repère trois scénarios inégalement désirables.