A l’Odéon: un «Avare» de Molière qui ne lésine sur rien

Par
«L'Avare» de Molière, mis en scène par Ludovic Lagarde, avec Leurent Poitrenaux dans le rôle titre. © Pascal GELY «L'Avare» de Molière, mis en scène par Ludovic Lagarde, avec Leurent Poitrenaux dans le rôle titre. © Pascal GELY

À Paris, le théâtre de l’Odéon accueille L’Avare de Molière mis en scène par Ludovic Lagarde : un spectacle d’une intelligence partageuse prononcée, à partir d’une pièce sur l’incapacité de partager. Une aubaine stylistique et démocratique.

En Corée du Sud, la nouvelle donne géopolitique ravive le fantasme de la réunification

Par
Kim Jong-un et Moon Jae-in (de gauche à droite), Panmunjom, 27 avril 2018. Kim Jong-un et Moon Jae-in (de gauche à droite), Panmunjom, 27 avril 2018.

À Séoul, la réunification est une idée qui fait son chemin depuis le rapprochement entre les deux Corées, même si la notion est encore plus floue que la dénucléarisation de la péninsule. Enquête en forme de ronde polyphonique sud-coréenne, par-delà les convulsions trumpiennes…

Usul. Qui prétend faire du rap sans prendre position?

Par Usul et Rémi Liechti
 © Mediapart © Mediapart

Le rap s’est-il dévoyé ? Qui a trahi, quand et pour combien ? Ouvrez les guillemets ausculte cette semaine le rap français, son histoire, son rapport aux quartiers populaires, à l’engagement politique. Le tout à l’aide de quelques standards mais surtout avec la participation d’une palanquée de rappeurs lyonnais.

Le récit graphique d’un grand rêve bourgeois

Par Norbert Czarny (En attendant nadeau)
capture-d-e-cran-2018-06-01-a-12-01-20

Récit graphique signé par le romancier Camille de Toledo et l’illustrateur Alexander Pavlenko, Herzl, une histoire européenne, est une déambulation inspirée, qui prend parfois la forme d’une enquête, sur les traces de Theodor Herzl, fondateur du mouvement sioniste.

En écho à Mai 68, «Reprise» de nouveau sur les écrans

Par
Image fixe de « La Reprise du travail aux usines Wonder », dans « Reprise ». Image fixe de « La Reprise du travail aux usines Wonder », dans « Reprise ».

Reprise en salle de Reprise, le grand film qu’Hervé Le Roux réalisa en 1996 à partir d’une image de femme en colère filmée à l’entrée des usines Wonder, en juin 1968. Du noir et blanc, et de la couleur, de la rage et de la gaieté, du travail et de la vacance.

Les Détricoteuses. Liberté, égalité, sexualité

Par Laurence De Cock et Mathilde Larrère
 © Mediapart © Mediapart

Avec Christine Bard, historienne du genre, du féminisme et des sexualités, les Détricoteuses reviennent sur l’histoire des mouvements LGBTQI en France.

Un procès (enfin) constructif du populisme de gauche

Par
bidet-eux-nous

Le philosophe néomarxiste Jacques Bidet publie un ouvrage discutant la pertinence du populisme de gauche. Ce faisant, il offre sa propre grille de lecture de la société moderne, et un cap stratégique différent pour le camp de l’émancipation.

Le silence au cœur de deux romans venus du Liban

Par Sonia Dayan-Herzbrun (en attendant nadeau)

À première vue, les deux romans venus du Liban et qui viennent d’être publiés chez Actes Sud sont très dissemblables. Cependant l’un et l’autre posent la question du silence. Question majeure dans un pays où l’on parle beaucoup, mais où il y a tant de choses qui ne se disent pas, depuis les relations intimes jusqu’aux désastres des guerres.

A l’ouest des séries: «Westworld» contre «The Handmaid’s Tale»

Par
Images croisées de «Westworld» et de «The Handmaid's Tale». Images croisées de «Westworld» et de «The Handmaid's Tale».

Deux séries sont actuellement au milieu de leur deuxième saison : The Handmaid’s Tale et Westworld. La comparaison de ces deux mastodontes est un bon moyen de voir de quelle façon les récits sériels sont aujourd’hui à la fois des contes politiques et des allégories du rapport de forces entre télévision et cinéma.

De quoi l’exclusion des francs-maçons en Italie est-elle le signe?

Par Nicolas Lebourg

Les francs-maçons interdits d’accès au gouvernement italien ? C’est l’une des clauses du contrat de gouvernement M5S-Ligue. Une stigmatisation qui s’explique par le rôle de la maçonnerie dans la construction de l’État italien, et qui en dit long sur le succès de la démocratie illibérale en Europe.