Arthur Miller en Chine: les terres de l’imagination

Par Liliane Kerjean (En attendant Nadeau)

Parti en Chine au printemps 1983 pour mettre en scène une de ses pièces majeures, Arthur Miller y écrit son journal de bord. Un commis voyageur à Pékin fourmille d’anecdotes sur les répétitions quotidiennes, le théâtre, la ville, les distances culturelles et politiques. Plus qu'un document littéraire inédit en France, c'est surtout un reportage d’artiste sur un voyage et une civilisation.

Emmanuel Macron sous les crayons de Battre la campagne

Par Les dessinateurs de Battre la campagne
vignettemacron

En 35 dessins, un résumé drôle, féroce et décapant des sept mois de campagne du candidat d'En Marche!.

La dynamique d’extrême droite et comment la combattre

Par Joseph Confavreux
couv-regression-web-large

Les contemporains d’un désastre mesurent rarement la proximité du gouffre. Face à la possibilité d’une victoire du FN le 7 mai, la gauche se déchire. La seule leçon de l’Histoire est cette difficulté de ressentir l’inédit.

Georgette Elgey, vestale et vigie de la République

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Quand un régime politique craque et se transforme, il est tentant de rencontrer l’historienne, qui a documenté comme personne les épreuves et les mutations du temps présent, notamment la fin de la IVe République.

«Mélasse et mélisse»

Par Rohân Houssein
snaps-rohan-houssein

Le rappeur et poète Rohân Houssein, du collectif « On a slamé sur la Lune », conclut la soirée de débat avec Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle face à Marine Le Pen.

Provocations et contestations: l’autre «esprit français»

Par Joseph Confavreux
decryptage-06-illustr

Et si c’était dans les manifestations des contre-cultures, davantage que dans le roman national, que l’on pouvait le mieux sonder ce qui fabrique « l’esprit français » ? C’est en tout cas l’hypothèse des auteurs d’une exposition et d’un livre consacrés à ce sujet. Décryptage en images.

 

«L’ordre du jour», livre du jour

Par Lise Wajeman
Bal de la Fédération des corporations pangermanistes, 2010, Vienne. © textiltaenzer Bal de la Fédération des corporations pangermanistes, 2010, Vienne. © textiltaenzer

Nous sommes las de parler du fascisme. Ce qui est pour le moins étrange : l’extrême droite n’a jamais été aussi présente dans les scrutins électoraux, dans sa façon de polariser les débats. Mais il ne faut surtout pas céder à cette fatigue : c’est ce que rappelle Éric Vuillard dans son nouveau livre.

Echapper à la grande régression

Par Joseph Confavreux

Après la Grande Transformation décrite par Karl Polanyi voilà 70 ans, sommes-nous en train de vivre un tournant historique marqué par une « grande régression », où capitalisme néolibéral et post-fascisme s’alimentent mutuellement ? C’est ce qu’affirment quinze intellectuels marqués à gauche, dans un livre collectif et international, avec des arguments inégalement puissants et originaux.  

Les heures chaudes d’Albert Camus au parti communiste algérien

Par Antoine Perraud

Entretien avec Christian Phéline et Agnès Spiquel-Courdille, auteurs de Camus, militant communiste. Alger 1935-1937 (Gallimard). Où l’on découvre, sous la chape coloniale, un foisonnement fraternel qui n’aura cessé de nourrir les combats de l’écrivain contre l’injustice.

Deux romans féroces signent la fin du travail

Par Sébastien Omont (En attendant Nadeau)

Le thème a fait un flop durant la campagne présidentielle. Pourtant, deux romans brefs et percutants, aux tons très différents, Le Chronométreur, de Pär Thörn, et La Disparition de la chasse, de Christophe Levaux, se rejoignent pour constater, non sans ironie, la vacuité du travail.