Quand la musique classique cessera d’être un métier d’hommes

Par
1024px-sarah-willis

À l’occasion de la première édition du Concours international de cheffes d’orchestre, qui se tient du 15 au 18 septembre à la Philharmonie de Paris, retour sur une dynamique égalitaire inachevée : la place des femmes dans les orchestres.

L’univers dans un mouchoir de poche

Par Maurice Mourier (En attendant Nadeau)

Lumière d’été, puis vient la nuit, de Jón Kalman Stefánsson, ressemble à une chronique d’existences villageoises, en Islande, aujourd’hui. Mais par la voix d’un narrateur qui conte ces histoires, incarnant une sorte de chœur qui annonce, commente, s’étonne, s’amuse.

Grand Corps Malade: «C’est plus un album de femmes qu’un album féministe»

Par
 © Mediapart © Mediapart

Dans Mesdames, son septième album, le slameur ambitionne de « mettre les femmes à l’honneur » grâce à des duos avec plusieurs générations de chanteuses et d’artistes.

Chiffres de la délinquance: «Les effets pervers d’une focalisation»

Par
Jacques de Maillard. (© Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye) Jacques de Maillard. (© Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye)

Spécialiste de la police, Jacques de Maillard pointe le risque des « rhétoriques offensives, voire guerrières » : « laisser penser qu’on résoudra des problèmes complexes par des solutions simples ».

Notre fatigue a une histoire

Par

Si vous êtes déjà las de cette rentrée incertaine, la lecture du dernier Georges Vigarello vous aidera à comprendre comment la fatigue est devenue le mal du siècle.

Bernardine Evaristo, activiste de la littérature

Par
Bernardine Evaristo © Jennie Scott Bernardine Evaristo © Jennie Scott

Avec Fille, femme, autre, Bernardine Evaristo a remporté le Booker Prize. Elle est la première femme noire à recevoir ce prix prestigieux, qui salue un très bon roman. Entretien.

Séparatisme: itinéraire d’un mot chargé

Par

Dans la bouche d’Emmanuel Macron, le « séparatisme » a remplacé le « communautarisme ». Si, au premier abord, le glissement sémantique peut paraître louable, le mot véhicule en réalité une histoire chargée et un imaginaire piégé.

Lafon, le mépris et le pardon

Par Eugénie Bourlet (En attendant Nadeau)

Avec Chavirer, Lola Lafon revient à ses thèmes de prédilection (le corps féminin, la danse) et raconte le pardon qu’une jeune femme ne peut s’accorder. Mais en l’ancrant de plain-pied dans le décor socio-politique récent, la romancière dénonce une société où seuls les tenants de la culture dominante ont droit à la parole.

Le Paris gagné de l’Ivoirien Gauz

Par Natalie Levisalles (En attendant Nadeau)
Gauz © DR Gauz © DR

Black Manoo est un roman qui nous apprend des choses sur Paris, la France et les Français. Ses personnages principaux sont des Ivoiriens. Troisième livre de Gauz, auteur qui a découvert la France à l’âge de 28 ans et qui vit aujourd’hui entre Paris et Grand Bassam, il questionne les relations entre Africains et Européens. Et cest très fort.

Claude Lefort, penseur de la «démocratie sauvage»

Par

Dans un livre récent, Nicolas Poirier restitue les apports du philosophe en ce qui concerne le caractère politique des droits de l’homme, l’originalité de la démocratie comme forme de société et le fantasme d’unité qui nourrit les dérives totalitaires.