François Beaune, le FN et la littérature de non-fiction

Par

Dans Omar et Greg, l’écrivain François Beaune fait le portrait de deux militants FN au parcours chaotique. S’inscrivant dans son travail de collectes d’« histoires vraies » entamé depuis des années, son livre pose de passionnantes questions sur ce que peut nous dire de notre monde contemporain, plus que le journalisme ou les sciences sociales, la littérature du réel.

Usul. Aux origines de la Cinquième République

Par Morgane Jacob, Rémi Liechti et Usul
 © Mediapart © Mediapart

La Ve République, qui fête ses 60 ans, répondait aux défis de son époque, mais quels étaient-ils ? Comment les institutions se sont-elles adaptées aux événements politiques qui se sont succédé au fil des décennies ? Retour sur la genèse d'un régime présidentialiste atypique, qui est de plus en plus critiqué.

Gouvernement numérique: l’Estonie, le bon exemple à ne pas suivre

Par

Depuis 2002, l’Estonie est pionnier en matière de « e-gouvernement ». Ses habitants peuvent, avec leur carte d’identité, faire des achats, payer leurs impôts, aller chez le médecin, voter… Un pays cité en exemple par la France. Mais ce modèle a ses limites. Déployé dans une jeune République de 1,3 million d’habitants, il semble difficilement transposable ici.

Pourquoi le rexisme, ce fascisme belge, a toujours échoué dans les urnes

Par Nicolas Lebourg
Léon Degrelle. Léon Degrelle.

Des listes d’extrême droite plutôt confidentielles se présentent dans quelques dizaines de villes de Belgique francophone, à l’occasion des municipales organisées ce dimanche dans le royaume. Elles plongent leurs racines dans une forme de nationalisme belge, le rexisme.

Comment d’une fille rebelle «faire une mère»

Par Gabrielle Napoli (En attendant Nadeau)
Photo de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) datant de 1952. © Ministère de la justice Photo de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) datant de 1952. © Ministère de la justice

Jean-François Laé retrace dans Une fille en correction – Lettres à son assistante sociale (1952-1965) l’histoire d’une maternité hors mariage dans les années 1950, dans un contexte de pauvreté et d’enfermement. Dans un récit qui suit au plus près les ruptures dans la vie de Micheline Bonnin, le sociologue parle d’existences vulnérables et de résistance face au pouvoir qui s’immisce partout.

Roberto Saviano, «Piranhas»: poissons de la mafia, poison du roman

Par

Le nouveau livre de l’auteur italien Roberto Saviano est son premier roman : il raconte comment un groupe d’enfants, un baby-gang, est parvenu à prendre le pouvoir au sein de la mafia napolitaine. Mais le choix de passer par la fiction dessert son propos.

Démocraties libérales: la métamorphose ou la disparition

Par
Le candidat d'extrême droite à la présidentielle brésilienne, à Rio le 7 octobre. © Reuters Le candidat d'extrême droite à la présidentielle brésilienne, à Rio le 7 octobre. © Reuters

Alors que les élections aboutissent à placer en tête des Trump ou des Bolsonaro, et que les échéances européennes paraissent configurées pour un match faussé entre libéraux et illibéraux, peut-on, et si oui faut-il, sauver les démocraties libérales d'elles-mêmes ?

> Europe: Macron ou le chaos?

«Better Call Saul»: décrochez, c’est le bon numéro

Par
Quatre images de la saison 4 de « Better Call Saul ». Quatre images de la saison 4 de « Better Call Saul ».

La quatrième saison de Better Call Saul arrive à son terme. Jimmy McGill n’est toujours pas devenu Saul Goodman, l’avocat corrompu découvert dans Breaking Bad. Une chose est pourtant claire : cette série créée par Vince Gilligan et Peter Gould est la meilleure de celles qu’on peut voir en ce moment.

Les joyeux délires d’un président imaginaire africain plus vrai que nature

Par
unpresident-au-maquis

TV5 Monde diffuse ce lundi 8 octobre, à 23 h 11, une rareté bienvenue : Un président au maquis, film satirique burkinabé du réalisateur Laurent Goussou-Deboise moquant les roitelets africains installés par la France et courtisés par la Chine, au mépris du peuple. Lequel peuple prend ici sa revanche.

Wendy Brown explore notre «condition d’impuissance»

Par

Encore un livre sur les méfaits du néolibéralisme ? Oui, mais l’ouvrage de Wendy Brown, s’il expose certains éléments déjà ressassés, les reformule en s’intéressant à la façon dont la « raison néolibérale » sape non seulement la réalité démocratique, mais aussi sa possibilité.