Faire renaître la langue, comme ce corps choisi

Par Melina Balcazar (En attendant Nadeau)
Camila Sosa Villada. © DR Camila Sosa Villada. © DR

Dans un poignant récit largement autobiographique, l’autrice argentine Camila Sosa Villada célèbre le combat pour la vie des travesties du parc Sarmiento à Buenos Aires. Dans une langue qui enchante et transforme le réel.

A bord des superyachts, un séparatisme de grand luxe

Par
Le yacht Eclipse appartenant à Roman Abramovitch. © Keld Gydum Wikipédia Le yacht Eclipse appartenant à Roman Abramovitch. © Keld Gydum Wikipédia

Dans son ouvrage, Superyachts. Luxe, calme et écocide, le sociologue Grégory Salle dépasse la fascination ou la répulsion pour la plaisance de luxe et analyse comment ces navires de plus en plus longs reflètent le capitalisme contemporain.

A Alger, il y a 150 ans, une Commune respectueuse de l’ordre colonial

La mosquée El-Djedid, place du Gouvernement, à Alger vers la fin du XIXème siècle © Getty / Universal History Archive La mosquée El-Djedid, place du Gouvernement, à Alger vers la fin du XIXème siècle © Getty / Universal History Archive

Une « commune d’opérette ». C’est en ces termes peu flatteurs qu’est désignée la Commune d’Alger (septembre 1870-avril 1871) dans les rares livres qui la mentionnent. Son histoire illustre pourtant la complexité du peuplement européen de l’Algérie autant que l’intensité des résistances.

La sociologue Rose-Marie Lagrave: «Je refuse le terme de “miraculée scolaire”»

La sociologue détaille dans une enquête, Se ressaisir, enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe (La Découverte), sa traversée des frontières sociales, résultat de vents favorables. Pour elle, « aucune migration de classe n’est linéaire, ni un parcours tout fléché ».

Avec Sienne comme avec soi-même

Par Claude Grimal (En attendant Nadeau)
« L’allégorie et les effets du bon et du mauvais gouvernement » par Ambrogio Lorenzetti (1338-1339). « L’allégorie et les effets du bon et du mauvais gouvernement » par Ambrogio Lorenzetti (1338-1339).

Après l’écriture de La Terre qui les sépare, voyage sur les traces de son père, opposant à Kadhafi disparu en Libye, Hisham Matar se rend en Italie. Et livre le merveilleux Un mois à Sienne, fait de rencontres, déambulations et visites aux musées, lieux essentiels du retour à la vie.

Race, classe: dans l’industrie automobile, un moment fondateur

Par
Grèves dans l'automobile au début des années 1980. © André Lejarre Grèves dans l'automobile au début des années 1980. © André Lejarre

Alors que le débat sur l’articulation entre condition ouvrière et condition immigrée demeure vif, le sociologue Vincent Gay revient, dans un livre, sur l’épisode originel des grandes grèves de l’industrie automobile du début des années 1980.

Paul Sanfourche: «Le sexisme est utile à la téléréalité»

Par

Le journaliste Paul Sanfourche retrace dans un livre intitulé Sexisme story l’histoire de Loana, la première gagnante de « Loft Story », en 2001, à l’aune du sexisme et du patriarcat dont elle a été la première victime. Depuis, le système sexiste a perduré dans la téléréalité et il est dénoncé par des candidates. Décryptage.

Vingt ans de téléréalité en France: du scandale «Loft Story» au business des influenceurs

Par
Le logo de « Loft Story » le 25 avril 2002 à la Plaine Saint-Denis lors de la saison 2. © Bertrand Guay/AFP Le logo de « Loft Story » le 25 avril 2002 à la Plaine Saint-Denis lors de la saison 2. © Bertrand Guay/AFP

Le 26 avril 2001, la téléréalité débarquait sur les écrans français, suscitant scandale et débats sans fin. Vingt ans plus tard, le genre s’est banalisé. Et les candidats sont devenus des professionnels aux revenus considérables, promoteurs de marques sur les réseaux sociaux.

En Belgique, la culture se déconfine sans autorisation

Par
Théâtre de La Monnaie à Bruxelles, le 18 avril. © Valeria Mongelli / Hans Lucas via AFP Théâtre de La Monnaie à Bruxelles, le 18 avril. © Valeria Mongelli / Hans Lucas via AFP

Alors que le monde culturel français demeure dans le flou et prépare une journée de mobilisation ce vendredi, 85 lieux culturels belges ont décidé d’ouvrir leurs portes sans attendre.

Marc Ferro: «J’ai voulu être historien, depuis toujours»

Par et
Marc Ferro. © AFP Marc Ferro. © AFP

Né en 1924 à Paris, Marc Ferro est décédé dans la nuit du 21 avril. Mediapart l’avait longuement rencontré en juin 2017, à l’occasion du centenaire de la révolution d’Octobre. Entretien audio et écrit dans lequel il retrace un itinéraire intellectuel hors norme, sa passion pour la Russie, pour le cinéma et ses engagements anticolonialistes.