Peillon-Bueno: ne pas voter pour ranimer la démocratie

Par Rachida El Azzouzi
debat-41-visuel1

L’élection présidentielle est l’une des plus mobilisatrices. Mais elle n’échappera pas à l’abstention, qui pourrait atteindre des sommets. Colère, dégoût devant les affaires, insatisfaction par rapport à l’offre, sentiment que voter ne change rien… Les raisons de s’abstenir sont multiples. Ce comportement peut-il être un acte politique ? Mediapart en débat.

Quand la CIA s'attelait à démanteler la gauche intellectuelle française

Par Gabriel Rockhill
Michel Foucault Michel Foucault

Dans un rapport écrit en 1985 et qui vient d'être rendu public, on découvre que la CIA a suivi de près la vie intellectuelle française. Un Sartre sous surveillance, des « nouveaux philosophes » appréciés, Foucault et Derrida analysés… Des agents secrets se sont ainsi plongés dans l'étude de la French Theory. Objectif : aider aux fractures de la gauche intellectuelle et alimenter la guerre culturelle mondiale.

Tzvetan Todorov: l’art et la politique

Par Khalid Lyamlahy (En attendant Nadeau)
« Les sportifs », œuvre de Kasimir Malevitch. « Les sportifs », œuvre de Kasimir Malevitch.

L’ultime essai de Tzvetan Todorov, Le Triomphe de l’artiste, la révolution d’Octobre et les créateurs russes, 1917-1941, offre une analyse lumineuse sur l’engagement des artistes. Et affirme que la création artistique peut sauver le monde : en faisant obstacle à la déshumanisation, en portant « l’esprit de responsabilité » de l’artiste créateur, en incarnant « un double engagement » envers l’art et la société.

La poésie française promet un nouveau monde

Par Patrice Beray

Poètes tous deux, Yves di Manno et Isabelle Garron se sont attachés en une somme de 1 500 pages à donner leur version du demi-siècle écoulé de création poétique « hexagonale ». Intitulée sans barguigner Un nouveau monde, cette anthologie singulière, provocante à bien des égards, incite à revenir sur les pas que l’on dit perdus de la poésie française.

«Une insurrection émotive». Entretien avec Erri De Luca

Par Lise Wajeman et Tiphaine Samoyault (En Attendant Nadeau)

Les dernières nouvelles d’Erri De Luca nous parlaient surtout des soubresauts dans les affaires judiciaires qui l’ont opposé à la société de construction de la ligne TAV Turin-Lyon. Il revient avec un roman, La Nature exposée, une histoire d’humanité.

Reformuler la critique du capitalisme

Par Joseph Confavreux
capture-d-e-cran-2017-03-23-a-11-38-14

Les sociologues Luc Boltanski et Arnaud Esquerre repèrent non pas un « nouvel esprit du capitalisme », mais un déplacement de ce dernier vers de nouveaux « gisements » de profit, en particulier le passé lui-même, qui obligent à en réarticuler la critique. Entretien.

Jean-François Bayart: «L’urgence est de dénoncer l’imposture identitaire»

Par Géraldine Delacroix

Les nationalismes seraient-ils en train de prendre leur revanche sur une globalisation devenue synonyme de dumping social généralisé ? Au contraire, les deux systèmes fonctionnent de concert, avance le chercheur Jean-François Bayart. Entretien et bonnes feuilles.

Yan Lianke, le «fils impie du réalisme»

Par Linda Lê (en attendant Nadeau)

Grand admirateur de Kafka et de Garcia Marquez, l'écrivain chinois Yan Lianke accorde à son écriture une « liberté radicalement anarchiste ». Ce virtuose du chamboulement narratif, maître du rire comme antidote à toutes les formes d’oppression, nous livre un nouveau court roman et un essai.

Nathalie Arthaud face à la rédaction

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Dernière partie de la soirée : entretien avec la porte-parole de Lutte ouvrière, qui a repris le flambeau d’Arlette Laguiller et se présente pour la seconde fois à l’élection présidentielle.

Zéro de conduite: «Quand je serai grande, je changerai tout»

Par Lise Wajeman
couverture-keun

Dans les temps difficiles, les belles histoires sont là pour redonner des forces. Les aventures de la petite héroïne de la romancière allemande Irmgard Keun, écrites alors que les nazis étaient au pouvoir et publiées en 1936, nous rappellent à la joie virulente de l’enfance et de la révolte.