A Marseille, une anthropologie du Coran sur les planches

Par
 © Sigrun Sauerzapfe © Sigrun Sauerzapfe

Déjà joué devant 6 000 élèves de la région Paca, le spectacle de Selman Reda remonte le fil de son histoire personnelle et des origines du Coran, sans verser dans la démonstration.

Michel Houellebecq et Robert Menasse à la ferme

Par

« Adieu, veau, vache, cochon, couvée » : un peu comme chez La Fontaine, deux romans de la rentrée, Sérotonine de Houellebecq et La Capitale de Menasse, font de mésaventures agricoles des fables politiques, entre espoir et désespoir.

Domestiques et héritage: le retour de la féodalité?

Par

Les « gilets jaunes » ont prétendu incarner la colère du peuple face à un pouvoir assimilé à celui de Louis XVI. Même outrée, cette mise en scène met en lumière un retour vers des formes sociales évoquant des temps révolus, comme le documentent deux livres consacrés, l’un au retour des domestiques, l’autre au retour de l’héritage.

D’Adorno à Rihanna, la musique pop est une utopie fragile

Par
dialectique-de-la-pop

Enseignant l’esthétique et la philosophie le jour, et pratiquant les scènes musicales la nuit, Agnès Gayraud était sans doute la mieux placée pour réussir le tour de force d’une philosophie de la pop qui ne soit pas seulement de la « pop philosophie ».

Averroès (4/4). Genres et sexualités entre rêves et cauchemars

Par Les Rencontres D'Averroès
visuel-averroe-s-tr4

Mediapart diffuse les Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives, et dont l’édition 2018 a rempli le théâtre de La Criée à Marseille. Dernier volet consacré à la manière dont les relations entre les sexes naviguent entre rêves et cauchemars, avec Sanaa El Aji, Judith Colell, Mohamed Kacimi et Krista Lynes.

Face au «retour du fascisme»

Par
 © La Découverte, Lux © La Découverte, Lux

Les propos de Macron sur la ressemblance de notre temps avec les années 1930 ont clivé le champ politique et intellectuel entre partisans de l’emploi du terme fascisme et ceux qui se refusent à plaquer une telle période historique sur la nôtre. Il est urgent de construire un antifascisme remodelé et réarmé, comme nous y invitent deux ouvrages publiés cet automne.

La réédition des cinq volumes de ses «Situations» momifie Sartre

Par Marc Lebiez (En Attendant Nadeau)
Jean-Paul Sartre en 1965. © DR Jean-Paul Sartre en 1965. © DR

En 1964, Jean-Paul Sartre refuse le prix Nobel qu’il voyait tel un « enterrement de première classe ». Il faut croire que sa pensée politique n’est pas aussi morte que d’aucuns le proclament, puisqu’on entreprend de le rendre inaudible à travers l’édition dite « intégrale » de ses articles autrefois parus dans Les Temps modernes et réunis sous le titre Situations.

Averroès (3/4). Les mouvements sociaux bousculent aussi les relations entre les sexes

Par Les Rencontres D'Averroès
visuel-averroe-s-tr-3

Mediapart diffuse les Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives, et dont l’édition 2018 a rempli le théâtre de La Criée à Marseille. Troisième volet consacré à la façon dont les mouvements de contestation et les nouvelles pratiques bouleversent, ou non, les relations entre les sexes, avec Zeynep Direk, Mohamed Kerrou, Ghania Mouffok, Leïla Tauil.

L’activiste américaine Sarah Schulman s'en prend à la «gentrification politique» des homosexuels

Par

L’activiste américaine Sarah Schulman, figure d’Act Up New York, publie un livre hybride, à la fois tombeau pour les morts du sida, ode aux figures évincées d’un New York ripoliné et réflexion inégale sur la gentrification du monde.

Averroès (2/4). Ces imaginaires de la sexualité et de la virilité qui gouvernent nos sociétés

Par Les Rencontres D'Averroès
visuel-averroe-s-tr-2

Mediapart diffuse les Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives, et dont l’édition 2018 a rempli le théâtre de La Criée à Marseille. Deuxième volet consacré à la manière dont les valeurs et les imaginaires structurent les relations entre les sexes, avec Houria Abdelouahed, Geneviève Fraisse, Gianfranco Rebucini et Nadia Tazi.