Idées

Aux origines françaises du « soft power »

Idées

© Éditions La Découverte
Dans un livre qui veut renouveler l’historiographie de la colonisation, l’historien David Todd explore les formes oubliées de l’Empire français au XIXe siècle et bat en brèche l’opposition canonique entre les répertoires impériaux français et britanniques.

En Italie, le « pilier antifasciste » de la République a été brisé

Il y a cent ans, la marche sur Rome (3/3) — Entretien

L’historien Olivier Forlin insiste sur le décalage entre les avancées de la recherche sur le passé fasciste italien et leur négligence ou leur instrumentalisation dans le champ politique. Les années 1990 ont été particulièrement cruciales dans la banalisation du régime de Mussolini.

Mussolini au pouvoir : anatomie d’un régime fasciste

Il y a cent ans, la marche sur Rome (2/3)

Après la marche sur Rome, Mussolini a transformé son mouvement en régime. Cette dictature de parti unique a fonctionné à la répression, mais pas seulement. Pendant un temps, il a été capable de créer les conditions d’un relatif consensus, au moins passif, au sein des masses italiennes.

Il y a un siècle en Italie, les fascistes prenaient le pouvoir

Il y a cent ans, la marche sur Rome (1/3)

Benito Mussolini et ses « quadriumvirs » lors de la marche sur Rome, en 1922. © Photo Alinari / Roger-Viollet
Entre le 28 et le 31 octobre 1922, un mouvement insurrectionnel fasciste menace la capitale du royaume italien, et conduit le souverain à donner les clés du pouvoir à Mussolini. Récit de ce qui a rendu ces journées possibles.

Gaël Giraud : « Il y a urgence à quitter le monde du mâle blanc, urbain et privilégié »

À l’air libre — Entretien

La théologie peut-elle sauver une planète mal en point et une humanité en sursis ? Éléments de réponse avec l’économiste et prêtre jésuite Gaël Giraud.

Écrire la guerre

Idées — Entretien

Qui écrit la guerre, comment et à quel moment ? Sous l’ombre portée du conflit en Ukraine, les historiens Stéphane Audoin-Rouzeau, Jean-Pierre Filiu et la commissaire d’exposition Guilda Chahverdi, spécialiste de l’Afghanistan, échangent sur le sujet.

Le philosophe Bruno Latour est mort

Idées — Entretien

Le penseur, mondialement connu, est décédé dimanche 9 octobre. Mediapart republie l’entretien qu'il nous avait accordé à l’occasion de la présidentielle, et à propos de la « classe écologique » dont il prédisait l’hégémonie.

Quand Michel Pinçon nous faisait visiter Chantilly, « kolkhoze » de riches

Idées — Reportage

Ancien directeur de recherche au CNRS, Michel Pinçon, qui était surtout connu pour ses travaux sur les catégories les plus riches de la population, est mort le 26 septembre. En 2010, avec sa femme Monique Pinçon-Charlot, il nous avait fait visiter Chantilly et ses lieux symboliques.

L’autoritarisme au nom de la République : la critique d’un tour de passe-passe

Idées

Le philosophe Jean-Fabien Spitz publie une réflexion sur le détournement de l’idée républicaine par les défenseurs d’un ordre marchand inique. Selon lui, le véritable objectif d’une République devrait être d’assurer à chacun la maîtrise de sa propre existence.

Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »

Idées

La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».

Sophie Zaïkowska, l’alimentation aux fondements de la pensée révolutionnaire

Des idées oubliées pour rénover la gauche (7/8) — Analyse

Exilée lituanienne et féministe anarchiste à l’origine des premières communautés libertaires en France, Sophie Zaïkowska (1874-1939) a aussi été une pionnière du végétarisme qui, selon elle, libère l’humain de l’exploitation des travailleurs et des animaux. Sa pensée radicale réinsuffle du communisme autour de la question alimentaire.

Dionys Mascolo, une éthique de la résistance intellectuelle

Des idées oubliées pour rénover la gauche (6/8) — Analyse

En réconciliant pensée et action, Marx et Bakounine, révolution et amitié, le philosophe communiste a conçu une théorie de l’insoumission que l’on redécouvre opportunément, à l’heure de la contestation néoconservatrice des savoirs critiques. 

Rudolf Meidner, ou la douce euthanasie du pouvoir capitaliste

Des idées oubliées pour rénover la gauche (5/8) — Analyse

Dans les années 1970, l’économiste suédois a élaboré un projet de fonds salariaux collectifs qui aurait pu aboutir à une socialisation lente du secteur privé. Le principe, à la fois réformiste et radical, a été mis en échec mais circule à nouveau à gauche.

Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale

Mémoire harkie en Languedoc (1/3) — Reportage

En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.

Nicos Poulantzas : penser l’État pour construire le socialisme

Des idées oubliées pour rénover la gauche (4/8) — Analyse

Le théoricien marxiste estimait que le dépassement du capitalisme ne serait possible ni par la seule voie parlementaire, ni par un choc frontal contre les institutions. Une stratégie socialiste ne devrait concevoir l’État ni comme un instrument des dominants, ni comme un arbitre neutre, mais comme un rapport social. 

Edward Carpenter, penseur queer de la sobriété

Des idées oubliées pour rénover la gauche (3/8)

Militant socialiste, philosophe libertaire et poète, Edward Carpenter (1844-1929) fut aussi un ardent défenseur des droits des femmes et des LGBT+. Il a été, dans sa pensée politique comme dans la pratique, un pionnier d’une sobriété socialement ancrée et d’une écologie anti-industrielle soucieuse des minorités.