Le gouvernement l'assume: «Mon amie, c'est la finance»

Par
 © Capture d'écran France 2 © Capture d'écran France 2

Le voyage récent de Bruno Le Maire à New York souligne un axe stratégique du gouvernement : récupérer une grande partie des délocalisations de la City londonienne, en misant sur l'effet positif du développement du secteur financier sur l'économie.

Dire le travail, pour le faire changer

Par
capture-d-e-cran-2017-07-03-a-08-30-52

Des récits bruts, qui racontent le quotidien d’un ascensoriste ou d’un médecin, d’une fonctionnaire ou d’un ramasseur de pommes. Deux livres rassemblent les témoignages des travailleurs d’aujourd’hui.

«Le brouillage entre le public et le privé met en jeu le bon fonctionnement de la démocratie»

Par

Dans Sphère publique, intérêts privés, Antoine Vauchez et Pierre France décrivent « un nouveau système collusif » entre hommes politiques et hauts fonctionnaires. Entretien.

Vingt ans après: de la crise asiatique à la crise financière globale, et la prochaine

Par

Le 2 juillet 1997, le décrochage brutal de la devise thaïlandaise, le bath, précipitait le « miracle asiatique » dans le fossé. Retour sur cet événement majeur, annonciateur de la crise financière globale survenue en 2007-2008, avec Michel Camdessus, son acteur principal, à la tête du Fonds monétaire international. 

Les GM&S «liquidés», mais pas à terre

Par
À l'entrée de l'usine de La Souterraine, le 16 mai. © D.I. À l'entrée de l'usine de La Souterraine, le 16 mai. © D.I.

Le tribunal de commerce de Poitiers a prononcé la liquidation judiciaire de l'entreprise de La Souterraine, mais a autorisé la poursuite de l'activité pour trois semaines. Le temps d'organiser la reprise par un autre sous-traitant.

Le gouvernement enfermé dans l’obsession budgétaire

Par

La dramatisation à l’extrême du rapport de la Cour des comptes, qui confirme pourtant la poursuite de la consolidation budgétaire, signale que le gouvernement d’Édouard Philippe demeure dans la même logique que ses prédécesseurs, fondée sur la réduction du déficit sous les 3 % du PIB, sans prendre en compte les éléments macroéconomiques. Pourtant, cet objectif, devenu celui du budget 2017, n’a pas de signification économique et semblerait plus atteignable par une politique de soutien à la croissance. 

BPCE: François Pérol est relaxé en appel

Par

Poursuivi pour prise illégale d'intérêt, le patron de BPCE, François Pérol, est relaxé par la cour d'appel de Paris. L'un des pantouflages les plus spectaculaires que la France ait connus ne sera donc pas sanctionné. Autant dire que le code de déontologie de la fonction publique n'y survivra pas.

L’ASN prise à son tour dans le piège de l'EPR

Par

L’ASN a finalement décidé de donner un avis favorable à la cuve de l’EPR de Flamanville. Tout en imposant un changement du couvercle d’ici à 2024, elle laisse le choix à EDF de démarrer ou non l’EPR en attendant. En refusant de trancher, l’autorité indépendante semble renoncer à la politique du zéro risque dans l'exploitation du nucléaire.

La Cour des comptes dresse un bilan noir des comptes publics

Par

La Cour des comptes a estimé que le déficit public sera, fin 2017, de 3,2 % et non pas de 2,8 % du PIB comme prévu. L'équation budgétaire sera encore plus délicate en 2018. Le premier ministre promet de revenir à 3 % dès cette année et Gérald Darmanin a indiqué que la hausse prévue du point d'indice des fonctionnaires n'aura pas lieu.

L'abandon de la taxe financière européenne, un défi majeur pour Hulot

Par

Emmanuel Macron semble avoir enterré la taxe européenne sur les transactions financières lors du sommet européen du 22 juin dernier. Un défi pour son ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Le gouvernement entend mener cette transition écologique sans casser la logique financière de l'économie.