La Scop-TI a besoin de quelques mois pour transformer l’essai

Par
 © LF © LF

Deux ans après la reprise de la production sur le site de Gémenos, la coopérative des anciens Fralib a lancé un plan de socio-financement pour faire face à ses besoins de trésorerie. L’entreprise, qui espère atteindre l’équilibre financier fin 2018, mise sur un réseau de vente alternatif aux grandes surfaces pour commercialiser ses thés et infusions.

Face à la flambée des loyers, de jeunes Londoniens s’improvisent gardiens de propriétés

Par Hélaine Lefrançois

C’est une nouvelle technique pour éviter de payer des loyers colossaux : des gardiens occupent des propriétés vides. Ils renoncent à la sécurité du statut de locataire au risque de se faire expulser à tout moment. Ce mode de vie précaire s’est popularisé au Royaume-Uni et pourrait bientôt être régulé.

Code du travail: la discussion avec les partenaires sociaux est vite évacuée

Par

Cette semaine, chaque organisation syndicale et patronale pourra, en moins de deux heures, prendre connaissance d’une partie seulement des ordonnances réformant le code du travail. En jeu, les derniers arbitrages sur des points sensibles. Mais dans cette dernière séquence, la discussion est réduite à peau de chagrin.

Allocations logement: le rêve de Darmanin pour justifier la baisse de 5 euros

Par

Dans un entretien à La Provence, le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a défendu bec et ongles la baisse de 5 euros des aides personnalisées au logement, allant même jusqu’à réclamer des propriétaires une baisse des loyers.

Les choix économiques expliquent les difficultés politiques de Macron

Par

En choisissant de donner la priorité à la consolidation budgétaire, Emmanuel Macron a modifié la logique de son programme économique et s’est aliéné une partie de l’opinion. Les efforts pour tenter de sauver la face d’une politique du « ni droite, ni gauche » ont achevé d’affaiblir sa position.

En Allemagne, un mouvement de désobéissance veut la sortie du charbon

Par
Des activistes d'Ende Gelände pénètrent dans la mine de Welsow Süd, en Lusace, le 13 mai 2016 (©Eros Sana) Des activistes d'Ende Gelände pénètrent dans la mine de Welsow Süd, en Lusace, le 13 mai 2016 (©Eros Sana)

L'Allemagne n'a toujours pas de plan précis de sortie du charbon malgré son objectif de neutralité carbone en 2050 et ses ambitions de lutte contre le dérèglement climatique. Le mouvement Ende Gelände réclame la fermeture immédiate des mines de lignite et appelle à bloquer des équipements de l'électricien RWE à partir du 24 août en Rhénanie.

L’ombre d’un euro fort plane sur la reprise économique européenne

Par

En huit mois, la monnaie européenne s’est appréciée de plus de 13 % par rapport au dollar. Pour la BCE, cette hausse de l’euro est une préoccupation supplémentaire : elle risque de miner une partie de ses efforts pour relancer l’économie européenne.

Le Danube, terre d’exil

Par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico
Les chantiers de Tulcea, à l'est de la Roumanie. © Laurent Geslin Les chantiers de Tulcea, à l'est de la Roumanie. © Laurent Geslin

Sur les rives du Danube, de la Roumanie à la Bulgarie et à la Serbie, des régions entières sont en train de se vider, plombées par une démographie en berne et par un exode massif des forces vives vers l'Europe occidentale. Dans les campagnes des Balkans, il ne restera bientôt plus que des personnes âgées pour se rappeler l'histoire oubliée de cette grande migration.

Réforme de l’ISF: l’imposture du financement de l’économie

Par
Emmanuel Macron saluant Bernard Arnault (LVMH) et Maurice Lévy (Publicis) lors du salon des start-up le 1er juin. © Reuters Emmanuel Macron saluant Bernard Arnault (LVMH) et Maurice Lévy (Publicis) lors du salon des start-up le 1er juin. © Reuters

Accusé de vouloir faire un énorme cadeau aux plus riches avec sa réforme de l'ISF, le gouvernement d'Édouard Philippe se défend en justifiant la suppression de toute imposition sur les fortunes mobilières comme la levée d’un verrou sur le financement de l’économie. Mais il y a longtemps que le monde financier évolue dans un univers à part, n’apportant quasiment plus de capitaux aux entreprises.

L'étrange stratégie de John Harrison, l'homme-clé de la défense d'Airbus

Par
Emmanuel Macron et Tom Enders au salon du Bourget le 19 juin Emmanuel Macron et Tom Enders au salon du Bourget le 19 juin

Alors que les pouvoirs publics découvrent avec retard la gigantesque affaire de corruption qui menace Airbus, de nombreuses questions se posent sur le rôle et les méthodes de John Harrison, directeur juridique du groupe aéronautique dans le dossier. D’autant qu'il a un précédent : il était directeur juridique chez Technip, ébranlé lui aussi par les affaires et passé sous contrôle américain depuis six mois.