Les dirigeants africains choisissent le libre-échange, malgré les risques

Par
Citernes de stockage de la compagnie Tullow Oil, au Kenya, en février 2018. © Reuters Citernes de stockage de la compagnie Tullow Oil, au Kenya, en février 2018. © Reuters

Quarante-quatre États africains sur cinquante-cinq ont signé, le 21 mars, un accord pour la création d’une zone de libre-échange continentale. Vu comme le retour du rêve d’une Afrique unie par les uns, le projet suscite des inquiétudes chez les autres : il va « sonner le glas de l’économie nigériane », affirme l’un des syndicats du Nigeria, première économie du continent.

L’affaire du Crédit mutuel Arkéa tourne à la bouffonnerie

Par

Les autorités de tutelle des banques viennent de mettre en garde la branche bretonne du Crédit mutuel qui veut faire sécession : chacune des 331 caisses locales qui se lancerait dans l’aventure perdrait son statut mutualiste et devrait demander un agrément pour conserver son statut d’établissement de crédit.

Déficit public sous les 3 %: le gouvernement tire la couverture à lui

Par
Bercy, ministère des Finances Bercy, ministère des Finances

Les administrations publiques françaises ont dégagé un déficit de 2,6 % du PIB en 2017, passant sous la barre des 3 % pour la première fois depuis dix ans. Le gouvernement prétend y voir la validation de sa politique, mais cette position est plus que discutable.

Un revers pour Deliveroo en Belgique

Par Cédric Vallet
Un coursier Deliveroo, le 7 avril 2017 à Paris. © Reuters / Charles Platiau. Un coursier Deliveroo, le 7 avril 2017 à Paris. © Reuters / Charles Platiau.

Selon une institution belge, les modalités de travail proposées par la plateforme Deliveroo « sont incompatibles avec une qualification de travail indépendant ». C’est une victoire pour le collectif de travailleurs mobilisés contre Deliveroo depuis des mois en Belgique.

Muriel Pénicaud valide le licenciement d’un syndicaliste, contre l’avis de ses services

Par
Gaël Quirante, en septembre 2017 © capture d'une vidéo du Front social - Youtube Gaël Quirante, en septembre 2017 © capture d'une vidéo du Front social - Youtube

La ministre du travail vient de donner raison à La Poste, qui souhaite licencier Gaël Quirante, l’un des responsables du syndicat SUD et figure du mouvement social. La procédure a été refusée à quatre reprises par l’inspection du travail, qui juge que le licenciement est lié aux activités syndicales du militant.

Crypto-actifs: le gouvernement prouve encore sa confiance aveugle en la finance

Par
Un jeton représentant un bitcoin. © Reuters Un jeton représentant un bitcoin. © Reuters

Le Maire entend favoriser les crypto-émissions de titres (ICO) en France par la construction d’un cadre juridique souple. Une stratégie qui prend le risque d’alimenter une bulle et trahit une vision angélique de la finance.

Avec les «Kellys», les femmes de ménage espagnoles sortent de l’ombre

Par
Une femme de ménage à Madrid en mai 2011. © Paul Hanna / Reuters Une femme de ménage à Madrid en mai 2011. © Paul Hanna / Reuters

Elles sont environ 2 000 femmes dans toute l’Espagne à se battre contre la précarité de leur secteur, exacerbée par la récente réforme du code du travail. Preuve de leur succès, une « loi Kellys » est en débat au Congrès des députés. Troisième volet de notre série sur les mouvements de précaires en Europe.

Macron pris au piège de sa propre stratégie

Par
Dans le cortège parisien du 22 mars 2018. © Rachida El Azzouzi. Dans le cortège parisien du 22 mars 2018. © Rachida El Azzouzi.

Pour faire passer en force une cascade de réformes sensibles, le chef de l’État fait preuve d’un autoritarisme qui menace de se retourner contre lui : puisqu’il refuse toutes les formes de concertation qui ont cours dans les démocraties apaisées, il se ferme toute marge de manœuvre, même si le climat social se durcit.

La fonction publique se mobilise face à «l’urgence sociale»

Par et
Manifestation de la fonction publique, jeudi 22 mars, à Tarbes (Hautes-Pyrénées). © Manu Riondé Manifestation de la fonction publique, jeudi 22 mars, à Tarbes (Hautes-Pyrénées). © Manu Riondé

À Tarbes, le cortège a rassemblé jeudi matin plus de 6 000 personnes contre la révision du statut des fonctionnaires. La manifestation s’est conclue par une assemblée générale très suivie. Toute la matinée, le désir d’unité s’est exprimé. Comme l’envie de ne rien lâcher.

La SNCF désarticulée depuis vingt ans au nom de la concurrence

Par
 © Reuters (archives) © Reuters (archives)

L’ouverture à la concurrence est censée résoudre tous les maux de la SNCF. Mais elle a déjà désorganisé le système ferroviaire et mené à l’abandon de tout service public, à commencer par des tarifs lisibles et équitables. La réforme envisagée marque le point d’achèvement de cette désintégration.