Ces substances chimiques nocives que l’Europe se refuse à interdire

Par Cédric Vallet
Une campagne des Amis de la Terre contre le règlement Reach en 2005 à Strasbourg. © Reuters Une campagne des Amis de la Terre contre le règlement Reach en 2005 à Strasbourg. © Reuters

Le règlement européen Reach interdit l’utilisation de substances chimiques pour protéger la santé et l’environnement. Mais l’industrie profite de généreuses dérogations. Mediapart a enquêté sur l’examen en cours à Bruxelles d’une exemption pour une substance nocive, le chrome VI. Les experts se livrent à des calculs édifiants : ils comparent les gains escomptés pour les entreprises avec les risques de cancers pour les personnes exposées.

Encadrement des retraites chapeaux: un projet pour amuser la galerie

Par
Carlos Ghosn, Tom Enders et Thierry Pilenko. © Reuters Carlos Ghosn, Tom Enders et Thierry Pilenko. © Reuters

Renault, Airbus, TechnipFMC… Pour faire taire les polémiques sur les excès des retraites chapeaux et autres indemnités de départ, le ministre des finances Bruno Le Maire promet un texte pour mieux encadrer ces rémunérations. D’emblée, cette mesure s’annonce comme un trompe-l’œil.

Le mirage de l’attractivité économique de la France

Par

Réforme du droit du travail, fiscalité, ISF… Emmanuel Macron a fait de l’attractivité du pays son cheval de bataille. À lire dans le détail le rapport de Business France sur l’investissement étranger, on est vraiment loin du compte.

La nouvelle stratégie économique du gouvernement: moins d’impôt pour moins de croissance

Par

Bercy annonce une baisse plus forte que prévu de la pression fiscale, mais révise fortement à la baisse ses objectifs de croissance. Un aveu d’échec. 

Chômeurs «trop» indemnisés: l’arnaque intellectuelle du gouvernement

Par

Depuis un mois, le premier ministre et la ministre du travail agitent un chiffre choc : un chômeur sur cinq gagnerait plus au chômage que dans son travail précédent. Cette statistique a suscité le scepticisme des spécialistes. Et ils avaient raison.

Airbus a ordonné le paiement de commissions occultes au Moyen-Orient

Par et Virginie Le Borgne
loulou

Des documents secrets obtenus par Mediapart et Der Spiegel prouvent pour la première fois qu’Airbus a donné des ordres directs à un intermédiaire pour qu’il redistribue 9,5 millions d’euros de commissions afin de faciliter des ventes d’avions en Égypte. L’opération est dans le collimateur du parquet national financier, qui mène la grande enquête pour corruption contre l’avionneur.

En 2018, une «bonne» croissance, pas si bonne que ça

Par

Le gouvernement s’est félicité d’une croissance française plus solide que prévu en 2018, y voyant la preuve du succès de sa politique. Mais cette croissance est surtout le fruit de la faible croissance du pouvoir d’achat.

Contre l’avis de l’inspection du travail, le licenciement d’un syndicaliste à SFR est validé par la ministre

Par
 © Reuters/Stéphane Mahé © Reuters/Stéphane Mahé

La ministre du travail Muriel Pénicaud vient d’autoriser le licenciement d’Antony Di Ponzio, actif syndicaliste Sud Commerce, en poste dans une boutique des Champs-Élysées. L’inspection du travail avait pourtant refusé ce licenciement en juillet, jugeant que c’est son activité syndicale qui « déplaît à la direction ».

Cachez ces paradis fiscaux dans l’UE que Pierre Moscovici ne saurait voir...

Par
Pierre Moscovici © Reuters Pierre Moscovici © Reuters

Pierre Moscovici a affirmé qu’il n’y avait pas de paradis fiscaux dans l’UE et a fait la leçon sur Twitter à quiconque contestait ce point de vue. C’est pourtant l’existence de ces paradis fiscaux qui relève de l’évidence, même si le commissaire européen refuse de le voir.

L’appel aux troupes ou le retour de la guerre sociale

Par
Les massacre de la rue Transnonain, 1834 par Daumier © DR Les massacre de la rue Transnonain, 1834 par Daumier © DR

En replaçant l’armée dans les stratégies de maintien de l’ordre, le gouvernement renoue avec la logique de l’État du XIXe siècle. Une évolution logique compte tenu de sa politique économique et sociale, qui détricote l’État social issu de la Libération et du Conseil national de la résistance.