Automobile: l’illusion électrique du gouvernement

Par

Des primes à l’achat, des subventions et des aides, des fonds publics pour toute la filière… le grand plan d’avenir pour l’automobile du futur, censé incarner le monde d’après, ressemble furieusement au monde d’avant. La grande mutation proclamée risque de se résumer à une nouvelle prime à la casse.

Dette sociale: les mauvais comptes du gouvernement

Par

En décidant de poursuivre l’amortissement de la dette sociale (Sécurité sociale, chômage, vieillesse), le gouvernement choisit la pire des solutions et prépare une inévitable austérité dans ce secteur.

Les quatre scénarios pour l’hégémonie politique du «monde d’après»

Par et
lemondedapres-1

Quels seront les débouchés politiques de la crise sanitaire et du cortège de désastres sociaux à venir ? Entre restauration néolibérale, fuites en avant autoritaires et tentatives écosocialistes, exploration détaillée des futurs possibles de notre destin collectif.

Une crise économique violente, structurelle et profonde

Par
Un magasin parisien fixe les règles d'entrée. © AFP Un magasin parisien fixe les règles d'entrée. © AFP

La crise économique qui s’ouvre après la crise sanitaire a un potentiel dévastateur en frappant notamment les services et en redéfinissant de nouvelles règles de fonctionnement du capitalisme. Le coût social s’annonce très élevé.

Au nom du Covid-19, General Electric démantèle un peu plus Belfort

Par
À Belfort lors des manifestations du printemps 2019. © Sébastin Bozon / AFP À Belfort lors des manifestations du printemps 2019. © Sébastin Bozon / AFP

Le scandale General Electric semble sans fin. Deux jours après le déconfinement, la direction du groupe américain a annoncé le déménagement de toutes les activités de maintenance du site de Belfort vers l’Arabie saoudite et les États-Unis. 

Jours de grève, congés maternité: 900 agents RATP fichés à leur insu

Par
fichier-ratp-4

Le directeur d’un centre de bus a voulu réserver l’avancement professionnel aux conducteurs jugés les plus productifs. Les salariés étaient classés dans un fichier secret, selon des critères illégaux. Une initiative « en contradiction formelle avec les règles », assure la RATP.

En pleine crise, les bonus indécents du patron de Natixis

Par

Alors que quelques patrons ont décidé de réduire leurs bonus en cette période de crise, le directeur général de Natixis roule plus que jamais sur l’or. Les résolutions soumises au vote des actionnaires fixent sa rémunération pour 2020 à plus de 1,9 million d’euros.

Covid-19: des activistes redoutent une hausse des procédures lancées par des multinationales contre des Etats

Par

Des cabinets de droit international réfléchissent aux manières dont des entreprises lésées par les mesures d’urgence décidées par les gouvernements pour lutter contre le coronavirus pourraient exiger des réparations, révèle un rapport publié mardi.

Crise économique: «Sans plan d’action, Pôle emploi ira dans le mur» 

Par Cécile Hautefeuille
Une agence Pôle emploi à Paris, le 21 avril 2020. © Hugo Passarello Luna/Hans Lucas via AFP Une agence Pôle emploi à Paris, le 21 avril 2020. © Hugo Passarello Luna/Hans Lucas via AFP

Les agences Pôle emploi reprennent progressivement leurs activités le lundi 18 mai. Si la direction générale a planché sur les conditions sanitaires, elle n’a pour le moment rien communiqué sur le probable déferlement de nouveaux chômeurs. Au grand dam de conseillers qui craignent d’être débordés.

Comment récompenser l’utilité sociale des métiers

Par
Emmanuel Macron à Paris, le 7 mai 2020. © AFP Emmanuel Macron à Paris, le 7 mai 2020. © AFP

Emmanuel Macron se montre déjà incapable de respecter sa promesse du 13 avril de mieux prendre en compte l’utilité commune des métiers. Il est vrai que c’est pour lui une gageure, tant ces notions s’opposent à sa structure idéologique.