Discuter et comprendre le populisme (de gauche)

Par Fabien Escalona
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Au lendemain du premier tour, retour sur la notion de populisme de gauche avec Christophe Ventura, chercheur à l'Iris, spécialiste de l’Amérique latine, ancien secrétaire national du PG à l'international et soutien de Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle. 

Entre Le Pen et Macron, la droite joue avec le feu

Par Ellen Salvi
Laurent Wauquiez, François Baroin et Nicolas Sarkozy, le 9 octobre 2016. © Reuters Laurent Wauquiez, François Baroin et Nicolas Sarkozy, le 9 octobre 2016. © Reuters

Le second tour de la présidentielle divise la droite entre les partisans d’un appel à voter Macron, ceux qui préfèrent s’abstenir et ceux qui se disent prêts à voter FN. Confrontés à l’extrême droitisation d’une large partie de leur base, nombre d’élus LR craignent de voir Marine Le Pen l’emporter.

La France insoumise sonde ses troupes

Par christophe Gueugneau
Jean-Luc Mélenchon, dimanche 23 avril Jean-Luc Mélenchon, dimanche 23 avril

La consultation des 440 000 soutiens de la France insoumise démarre ce mardi. Les militants pourront dire s’ils veulent voter Emmanuel Macron, blanc ou nul, ou s’abstenir. Le candidat ne devrait pas s’exprimer avant le résultat. De leurs côtés, le PCF et Ensemble appellent à battre le Front national.

Les électeurs de gauche se déchirent sur le second tour

Par Lénaïg Bredoux
capture-d-e-cran-2017-04-25-a-14-29-14

Exaspération face aux injonctions, critiques du programme d'En Marche!, sentiment de répétition… Depuis dimanche soir, de nombreux électeurs de gauche font part de leurs profonds tiraillements, voire de leur refus de voter Macron au second tour.

Emmanuel Macron face au mur du 7 mai

Par Mathieu Magnaudeix
Emmanuel Macron, lors de l'hommage en l'honneur du policier assassiné, Xavier Jugele, mardi, à Paris © Reuters Emmanuel Macron, lors de l'hommage en l'honneur du policier assassiné, Xavier Jugele, mardi, à Paris © Reuters

Finaliste de la présidentielle, le candidat d’En Marche! est apparu grisé par son résultat dimanche. Au risque de donner le sentiment de ne pas assez se préoccuper de « rassemblement ». Il reprend vraiment sa campagne mercredi, en déplacement dans les Hauts-de-France, région où le FN est arrivé en tête.

Après l'assassinat du policier Xavier Jugelé: «Veillons à la paix»

Par Louise Fessard
Hommage à Xavier Jugelé devant la préfecture de police de Paris, le 25 avril 2017. © LF Hommage à Xavier Jugelé devant la préfecture de police de Paris, le 25 avril 2017. © LF

Lors de l'hommage national au policier Xavier Jugelé tué sur les Champs-Élysées le 20 avril, son compagnon Étienne Cardiles a appelé à la paix. « Pour ce qui me concerne, je souffre sans haine », a-t-il affirmé, reprenant les mots du compagnon d'une autre victime du terrorisme au Bataclan.

France Télévisions: Pascal Josèphe interpelle le CSA

Par Laurent Mauduit

Dans une lettre au président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Pascal Josèphe, qui est un spécialiste reconnu de l'audiovisuel et qui avait brigué voilà deux ans le poste de PDG de France Télévisions, dresse un bilan très sombre du groupe public, et de sa PDG, Delphine Ernotte.

Vu d’Espagne: Mélenchon réussit le «sorpasso» rêvé par Podemos

Par Ludovic Lamant
capture-d-e-cran-2017-04-24-a-17-06-02

C’est l’obsession de Podemos depuis sa création : passer devant les socialistes du PSOE. Jean-Luc Mélenchon, lui, y est parvenu en France, alors même que beaucoup de cadres de Podemos, à Madrid, ont longtemps douté de la stratégie du candidat français.

Pourquoi Marine Le Pen a gagné dans l'Outre-mer

Par julien sartre
capture-d-e-cran-2017-04-24-a-18-35-14

Pour la première fois, le FN est le parti qui a recueilli le plus de voix dans les départements et collectivités d'Outre-mer. Au premier tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen capitalise tout à la fois sur les échecs des partis de gouvernement, le sentiment d'abandon et la prégnance des problématiques migratoires exacerbés dans ces territoires.

Présidentielle 2017: un nouvel ordre électoral se cherche encore

Par Fabien Escalona et Donatien Huet
capture-d-e-cran-2017-04-25-a-20-14-13

Le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 est marqué par le niveau historiquement faible de la gauche et l’émergence d’un centre indépendant capable de contester le pouvoir aux blocs de droite et de gauche qui y alternaient jusqu’à présent.