A La Roche-sur-Yon, les jeunes relaient les «jaunes»

Par Pierre-Yves Bulteau
Les "Jeunes pour le climat", sur la place Napoléon, à la Roche-sur-Yon, le 15 mars 2019. © PYB Les "Jeunes pour le climat", sur la place Napoléon, à la Roche-sur-Yon, le 15 mars 2019. © PYB

La capitale de la Vendée a été traversée samedi par la convergence naissante entre le mouvement des « jeunes pour le climat » et celui des « gilets jaunes ». Reste aux premiers à dépasser leur méfiance vis-à-vis de leurs aînés, et aux seconds à finir de se structurer.

A la Marche pour le climat, Place publique et les socialistes officialisent leur union

Par

Le PS a entériné, à une large majorité, son alliance avec le parti de Raphaël Glucksmann. Les deux formations peuvent maintenant partir en campagne, main dans la main, pour les européennes.

Nouvelle offensive du gouvernement contre la liberté de l’information économique

Par

Un article de la loi Pacte supprimé par le Sénat, mais rétabli par la majorité à l’Assemblée, favorise un nouveau recul de l’information économique et financière en réduisant les obligations de publicité des comptes et bilans des PME. La confirmation d’un des axes forts de la politique gouvernementale.

«Gilets jaunes» blessés: l’arsenal policier en accusation

Par
La vulnérabilité des différentes zones du corps face aux tirs de LBD. © Centre de recherche et de développement stratégique - Ecole nationale de Police de Québec La vulnérabilité des différentes zones du corps face aux tirs de LBD. © Centre de recherche et de développement stratégique - Ecole nationale de Police de Québec

Selon des sources syndicales, les munitions de courte portée pour lanceur de balles de défense (LBD) seraient à l’origine d’« erreurs de tirs ». La direction des CRS a renoncé à ce type de munitions parce qu’insuffisamment fiable. Le fournisseur est en outre mis en cause pour avoir minimisé la dangerosité des grenades de désencerclement et GLI-F4 livrées au ministère.

Les fréquentations d’extrême droite de François-Xavier Bellamy

Par
François-Xavier Bellamy le 20 février 2019. © Reuters François-Xavier Bellamy le 20 février 2019. © Reuters

La tête de liste LR aux européennes, que son parti présente comme le « nouvel intellectuel » de la droite, a du mal à assumer sa fréquentation assidue de cercles d’extrême droite profondément hostiles à la République, voire à la démocratie. Ses équipes ont méthodiquement nettoyé la toile de certaines de ses interventions.

Place publique: tout ça pour ça?

Par

L’essayiste Raphaël Glucksmann a annoncé vendredi 15 mars qu’il prenait la tête d’une liste de rassemblement avec le Parti socialiste. Au grand dam d’une partie de certains de ses soutiens et du PS, qui réunit samedi son conseil national.

Tapie veut faire de son procès celui du Crédit Lyonnais

Par
Bernard Tapie le 14 mars au tribunal de Paris © Reuters Bernard Tapie le 14 mars au tribunal de Paris © Reuters

Jugé depuis lundi à Paris pour escroquerie et détournement de fonds publics, Bernard Tapie préfère accuser le Crédit Lyonnais de malversations dans la revente d'Adidas plutôt que de reconnaître qu'il a bénéficié d'un traitement de faveur avec son arbitrage truqué de 2008.

Des policiers témoignent: «On est obligé d’accepter des instructions illégales»

Par
Manifestation des gilets jaunes- 2 février 2019 - Paris © Reuters Manifestation des gilets jaunes- 2 février 2019 - Paris © Reuters

Les officiers de police judiciaire d’un commissariat parisien dénoncent les « instructions illégales » de leur hiérarchie, en particulier lors des manifestations des « gilets jaunes ». Dans un mail que Mediapart a pu consulter, il est écrit que, sur ordre de la préfecture de police de Paris, les personnes interpellées doivent être systématiquement placées en garde à vue.

La justice maintient les deux mises en examen pour viol de Tariq Ramadan

Par
 © Reuters © Reuters

La cour d’appel de Paris a rejeté ce jeudi la demande de levée des deux mises en examen de Tariq Ramadan pour viol. L’islamologue suisse, qui avait été remis en liberté en novembre dernier, reste donc mis en examen.

A Cannes, les Jeux olympiques font salon

Par
Lancme,nt Lancme,nt

Au salon de l'immobilier, le chantier du futur village olympique de 2024 a été officiellement lancé, pour convaincre promoteurs immobiliers, investisseurs, architectes, start-up et bureaux d’études, bien loin des préoccupations des habitants de Seine-Saint-Denis où les JO auront lieu.