Covid-19: les données des marins-pompiers marseillais restent bloquées dans les tuyaux

Par VIOLETTE ARTAUD (MARSACTU)
Depuis des mois, les marins-pompiers effectuent des prélèvements dans les égouts de Marseille pour mesurer la présence du virus. © BMPM-Julien Sionneau Depuis des mois, les marins-pompiers effectuent des prélèvements dans les égouts de Marseille pour mesurer la présence du virus. © BMPM-Julien Sionneau

Depuis plusieurs mois, les marins-pompiers de Marseille traquent les traces du coronavirus dans les eaux usées. Le dispositif fournit quantité d’informations sur la diffusion du virus par quartier, mais ne fait que peu réagir les autorités, et notamment les services de l'État.

Twitter et Facebook renvoient «gouines» et «pédés» au placard

Par Clément Pouré

Depuis fin décembre, plusieurs militant·e·s LGBTI+ sont censuré.es par Twitter pour l’usage de ces termes. Cette situation absurde serait-elle liée à la future loi sur le « séparatisme » ? Facebook, de son côté, continue de bannir le mot « lesbienne » des noms de ses utilisatrices.

Assurances: le mélange des genres de la députée LREM Valéria Faure-Muntian

Par
La députée LREM de la Loire, Valéria Faure-Muntian. © DR / Capture d'écran La députée LREM de la Loire, Valéria Faure-Muntian. © DR / Capture d'écran

La députée LREM de la Loire porte une proposition de loi visant à consolider l’activité de courtage en assurance et en services bancaires. À l’automne, elle collaborait avec un groupe de réflexion émanant d’un lobby du secteur.

Loi «séparatisme»: la droite dépose un pot-pourri d’amendements

Par et
Une partie du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, le 8 décembre 2020. © Xose Bouzas / Hans Lucas. Une partie du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, le 8 décembre 2020. © Xose Bouzas / Hans Lucas.

Ce lundi 18 janvier débute, à l’Assemblée nationale, l’examen en commission de la loi « confortant le respect des principes de la République ». L’analyse de ses quelque 1 700 amendements dévoile la surenchère droitière autour d’un texte fourre-tout.

Comprendre les enjeux de la dette publique

Par
eco-a-cc-27-image-attente2

Entretien avec Arthur Jatteau et Alban Pellegris, deux des « économistes atterrés » ayant réalisé un ouvrage sur la dette publique, paru le 14 janvier. L’occasion de réfléchir sur les risques réels que représente la dette publique, les besoins auxquels elle répond et les pistes pour modifier la donne actuelle.

La crise sanitaire attise les espoirs des «dissidents» du RN

Par

Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, qui peinaient jusque-là à exister dans l’ombre d’un RN hégémonique, assurent connaître aujourd’hui un nouvel élan grâce à leurs discours alternatifs sur la « dictature sanitaire ».

A Lyon, après la défenestration d’un étudiant, le spectre d’une vague de suicides dans les facs

Par JENNIFER SIMOES (MÉDIACITÉS LYON)
À l'entrée de la Manufacture des tabacs, campus de l'université Lyon 3. © N. Barriquand/Mediacités À l'entrée de la Manufacture des tabacs, campus de l'université Lyon 3. © N. Barriquand/Mediacités

Anxiété, épuisement, insomnies… Le reconfinement puis la prolongation jusqu’à nouvel ordre des cours à distance exacerbent les troubles psychologiques des étudiants. Ce début janvier, deux ont tenté de mettre fin à leurs jours.

Cette semaine dans «A l’air libre»

Par

Cette semaine, dans « À l’air libre », des enquêtes, des reportages, des interviews… et, surtout, un ton que vous n’entendrez pas ailleurs.

Les millions russes de Nicolas Sarkozy

Par et
N. Sarkozy lors d’une conférence à Moscou, le 16 janvier 2020. © Evgeny Biyatov / Sputnik via AFP N. Sarkozy lors d’une conférence à Moscou, le 16 janvier 2020. © Evgeny Biyatov / Sputnik via AFP

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire au sujet d’un contrat de conseil à 3 millions d’euros passé par l’ancien président de la République avec une société d'assurances russe contrôlée par deux oligarques adeptes des paradis fiscaux, associés avec l’assureur français Axa.

Les terres agricoles du triangle de Gonesse toujours en sursis

Par
La tombe d'EuropaCity, sur le triangle de Gonesse, en mai 2020 (JL). La tombe d'EuropaCity, sur le triangle de Gonesse, en mai 2020 (JL).

Le gouvernement s’empêtre dans le dossier du triangle de Gonesse, ces 600 hectares de terres agricoles qui s’étendent au nord de Paris. Alors qu'une mobilisation est prévue dimanche 17 janvier, le député du Val-d'Oise Aurélien Taché rejoint les opposant·e·s au projet de gare en plein champ.