L’Occitanie prouve qu’une gauche collective peut encore exister

Par
Le conseil régional d’Occitanie. © ER Le conseil régional d’Occitanie. © ER

Dirigée depuis 2016 par une gauche presque unie, la Région Occitanie valorise les marqueurs de progrès social de son action. La majorité n’échappe ni aux critiques ni aux tensions internes, notamment avec LFI. Mais l’accord de majorité initial et l’adversité virulente du RN sont des liants solides, faisant de la Région l’un des laboratoires potentiels de la reconstruction de la gauche.

Gilets jaunes, gilets noirs et employés s’unissent à Geodis

Par
Mouloud Sahraoui devant le site de Geodis à Gennevilliers © Louiz Art Mouloud Sahraoui devant le site de Geodis à Gennevilliers © Louiz Art

Les employés de Geodis à Gennevilliers, filiale privatisée de la SNCF, ont été rejoints dans leur mouvement social par des gilets jaunes, mais aussi par des migrants et des salariés de tous horizons qui s'offusquent des conditions de travail et du racisme ambiant dans les entrepôts.

Filiation et accès aux origines: ce que demandent les associations

Par

Le projet de loi sur la bioéthique, soumis au Conseil d’État, prévoit enfin d’ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, couples de lesbiennes ou célibataires. Les associations pro-PMA souhaitent se faire entendre sur deux points, qui restent discutés : l’établissement de la filiation et l’accès aux origines pour les personnes issues d’un don de gamètes.

Procès France Télécom: peines maximales requises contre les «chauffards du travail»

Par
Didier Lombard arrive au début du procès, le 6 mai 2019. © Reuters/Charles Platiau Didier Lombard arrive au début du procès, le 6 mai 2019. © Reuters/Charles Platiau

Ce vendredi 5 juillet, les deux représentantes du parquet ont tapé fort contre les sept ex-dirigeants de l’entreprise, considérés comme entièrement responsables de la politique de déstabilisation qui a conduit à la vague de suicides parmi les salariés. Mais pour ce procès « historique », les peines qu’encourent les prévenus ne sont pas très lourdes : un an de prison et 15 000 euros d’amende au maximum.

En Corse, Philippe renoue le dialogue avec les nationalistes... sans rien leur dire

Par
À Ajaccio, le 4 juillet. © ES À Ajaccio, le 4 juillet. © ES

Pendant deux jours, Édouard Philippe a traversé la Corse en compagnie du président de l’exécutif insulaire, Gilles Simeoni. Sur la forme, le premier ministre a rétabli le contact entre l’État et les dirigeants nationalistes. Sur le fond, il a inscrit ses pas dans ceux d’Emmanuel Macron, qui se refuse à parler d’autonomie.

La loi Avia donne aux réseaux sociaux les clés de la liberté d’expression

Par
Mark Zuckerberg, patron de Facebook, arrive à l’Élysée, le 10 mai 2019. © Reuters Mark Zuckerberg, patron de Facebook, arrive à l’Élysée, le 10 mai 2019. © Reuters

Les député·e·s ont examiné, mercredi 3 et jeudi 4 juillet, la proposition de loi de la députée LREM Laetitia Avia. L’annonce de la création d’un parquet spécialisé dans la poursuite des auteurs de contenus dits « haineux » laisse la suppression de ces messages sous la seule responsabilité des « opérateurs de plateforme ».

La justice dédommage a minima un assigné à résidence à tort

Par

En décembre 2015, le ministère de l’intérieur avait assigné à résidence un homme accusé d’avoir pris des photos du domicile d’une personnalité protégée par la police. Ses avocats ayant démontré qu’il ne faisait que téléphoner à sa femme, le juge administratif vient de l’indemniser à hauteur de 4 500 euros.

Violences sexuelles à l’université: le gouvernement améliore (un peu) la loi

Par
À la manifestation contre les violences sexuelles à Marseille, le 24 novembre 2018. © Reuters À la manifestation contre les violences sexuelles à Marseille, le 24 novembre 2018. © Reuters

Après la révélation d’une série d’affaires visant l’enseignement supérieur et la recherche, le gouvernement a amendé l’organisation des procédures disciplinaires, dont les dysfonctionnements sont souvent patents. Les victimes pourront enfin être accompagnées. Mais une disposition est contestée, au nom de l’indépendance de la justice universitaire.

A l’OL, une affaire d’abus sexuels sur mineures révèle la jungle du foot féminin

Sonia Bompastor, directrice de la section féminine au sein du centre de formation de l’OL. © Reuters Sonia Bompastor, directrice de la section féminine au sein du centre de formation de l’OL. © Reuters

Un entraîneur du centre de formation de l’OL a quitté son poste, accusé d’avoir harcelé des joueuses. Quelques jours plus tard, une des mineures à l’origine des révélations a été renvoyée. Elle n’avait ni contrat ni convention.

A Marseille, des enquêteurs formés pour mieux lutter contre «la haine»

Par

Depuis septembre, des enquêteurs et magistrats sont formés à « la lutte contre la haine » à Marseille et à Aix-en-Provence, dans le cadre d’une expérimentation en partenariat avec la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.