En France, toujours plus d’argent pour le nucléaire

Par
Chantier du bâtiment réacteur de l'EPR à Flamanville © DR. Chantier du bâtiment réacteur de l'EPR à Flamanville © DR.

La France est le pays du G7 qui consacre le moins d’argent à la recherche publique sur les renouvelables, relativement aux autres sources d’énergie, selon une note du Commissariat général au développement durable diffusée lundi 4 février.

Les Amérindiens de Guyane s’opposent au projet Montagne d’or et espèrent gagner en visibilité

Par
Christophe Pierre à Saint-Laurent-du-Maroni, en juin 2018. © CG © CG Christophe Pierre à Saint-Laurent-du-Maroni, en juin 2018. © CG © CG

Beaucoup des 13 000 Amérindiens de Guyane s’opposent au méga-projet minier Montagne d’or, en Amazonie française. Certains y voient un sursaut du « militantisme autochtone ». Pour d’autres toutefois, si le combat est noble, il ne s’avère d’aucun secours contre les problématiques de fond, à commencer par la propriété des terres.

Loi «anticasseurs»: la honte de La République en marche

Par
Emmanuel Macron et Christophe Castaner à l’Arc de triomphe, le 2 décembre 2018. © Thibault Camus/REUTERS Emmanuel Macron et Christophe Castaner à l’Arc de triomphe, le 2 décembre 2018. © Thibault Camus/REUTERS

Le 5 février, en première lecture à l’Assemblée nationale, les députés ont adopté la proposition de loi visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs. Seuls 50 élus de LREM se sont abstenus. En adoubant ce texte qui porte atteinte aux libertés fondamentales, la majorité présidentielle bascule dans l’indignité.

Chronique au scalpel du président des ultra-riches

Par
mpc

La sociologue Monique Pinçon-Charlot, auteure avec son époux Michel Pinçon de l’essai Le Président des ultra-riches (éditions Zones), revient sur la « guerre de classe » menée, selon elle, par Emmanuel Macron, au profit des classes possédantes et au détriment des classes laborieuses, et analyse l'explosion sociale aussi puissante et inédite que celle des gilets jaunes.

Mediapart a remis sept enregistrements, dont un inédit, à la justice

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans l'Orne, le 12 avril 2018. © Reuters Alexandre Benalla et Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans l'Orne, le 12 avril 2018. © Reuters

Pour protéger ses sources, Mediapart s’est opposé à une perquisition dans l’enquête pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » ouverte par le parquet. Nous avons en revanche donné suite à la réquisition formulée par les juges de l’affaire du 1er Mai, en remettant sept enregistrements, dont un inédit, dans lequel Benalla et Crase discutent de détruire des preuves.

Les mensonges sous serment du tandem Benalla-Crase

 © Reuters © Reuters

C’est désormais un fait : Alexandre Benalla et son ami Vincent Crase, ex-responsable sécurité de LREM, ont menti à plusieurs reprises, sous serment, devant la commission d’enquête du Sénat. En particulier sur un point clé : le contrat de sécurité signé avec Iskander Makhmudov, un oligarque russe proche de Poutine.

La grève qui tente d’unir syndicats, gilets jaunes et la gauche politique

Par et
capture-d-e-cran-2019-02-04-a-18-39-54

Un appel syndical à la grève, soutenu par les gilets jaunes et qui remet sur la table l’union des gauches… La mobilisation du mardi 5 février ouvre la porte à de nouvelles convergences dans le mouvement social, et met à jour les frilosités.

Macron veut placer l’information sous contrôle

Par

Macron ne veut pas seulement restreindre la liberté de manifester ; il rêve, aussi, de placer la presse sous tutelle en créant des « structures » qui auraient la charge de « s’assurer de sa neutralité ». La menace est d’autant plus grave que les grands médias, croqués par des milliardaires, ont perdu leur indépendance et que des lois liberticides se sont accumulées durant le quinquennat.

Les origines économiques de l’autoritarisme d’Emmanuel Macron

Par

La tentation d’un régime plus autoritaire dans la France de 2019 trouvait déjà ses racines dans la vision économique du candidat Macron. Or cette soumission à l’exigence néolibérale de circulation du capital est définie comme une exigence transcendante, qui dépasserait le cadre national et s’imposerait au pays.

Un déluge de réactions après la tentative de perquisition à Mediapart

Par et
Emmanuel Macron et Alexandre Benalla. © Reuters Emmanuel Macron et Alexandre Benalla. © Reuters

À gauche, les condamnations sont quasi unanimes après la tentative de perquisition ordonnée par le parquet à l'encontre de Mediapart. À La France insoumise, certains hésitent toutefois à dénoncer clairement ce qui aurait pu être une atteinte au secret des sources. LREM, de son côté, garde le silence et ne semble pas concerné par cette atteinte à la liberté de la presse.