Éric Dupond-Moretti est mis en examen pour « prise illégale d’intérêts »

Par
Éric Dupond-Moretti et Thierry Herzog, en décembre 2011, à Saint-Étienne. © PHILIPPE DESMAZES / AFP Éric Dupond-Moretti et Thierry Herzog, en décembre 2011, à Saint-Étienne. © PHILIPPE DESMAZES / AFP

C’est une première. Le ministre de la justice a été mis en examen par la Cour de justice de la République. Il lui est reproché d’avoir utilisé les attributions disciplinaires de son ministère pour régler des comptes avec des magistrats anticorruption avec lesquels il a été en conflit ouvert quand il était avocat.

Éric Dupond-Moretti, un ministre désormais inaudible face au monde judiciaire

Par
Le ministre de la justice, Eric Dupond-Moretti s'exprime au palais de justice de Bordeaux lors de la cérémonie de prestation de serment des lauréats de l'École nationale de la magistrature, à Bordeaux le 9 juillet 2021. © Photo Photo by Mehdi Fedouach / AFP Le ministre de la justice, Eric Dupond-Moretti s'exprime au palais de justice de Bordeaux lors de la cérémonie de prestation de serment des lauréats de l'École nationale de la magistrature, à Bordeaux le 9 juillet 2021. © Photo Photo by Mehdi Fedouach / AFP

La mise en examen du garde des sceaux, dont les rapports avec la magistrature sont déjà au plus bas, risque d’obérer les grands chantiers auxquels il doit s’atteler dès la rentrée. Il est censé porter une loi sur... « la confiance » dans la justice. Sa situation peut devenir intenable.

Macron et la justice : l’art du reniement

Par
Emmanuel Macron, le 15 janvier 2018. © Photo Francois Mori/Pool/AFP Emmanuel Macron, le 15 janvier 2018. © Photo Francois Mori/Pool/AFP

Le président de la République veut maintenir Éric Dupond-Moretti au gouvernement malgré sa mise en examen. Ce faisant, il s’assoit sur ses promesses passées et sombre dans l’ère du sans conséquence. Une volte-face qui en dit long sur l’affaissement du pouvoir à l’épreuve du réel.

Trois des gendarmes mis en cause dans le décès d’Adama Traoré ont été décorés pour l’avoir interpellé

Par
Persan, le 21 juillet 2016. © Photo Julien Mattia / NurPhoto via AFP Persan, le 21 juillet 2016. © Photo Julien Mattia / NurPhoto via AFP

Trois gendarmes ont été décorés pour avoir participé à l’interpellation d’Adama Traoré, au cours de laquelle il est décédé le 16 juillet 2016. « Cette décoration déshonore toute l’institution de la gendarmerie nationale », dénonce l’avocat de la famille, Me Yassine Bouzrou.  

JO 2024 : des centaines de milliers d’euros engloutis dans un projet de construction mirifique

Par
Vue du projet élaboré pour le stand de tir de Saint-Witz. Vue du projet élaboré pour le stand de tir de Saint-Witz.

Pendant plus de deux ans, la Fédération française de tir a soutenu la construction d’un stade olympique dans le Val-d’Oise. Mais le projet n’était qu’une chimère, qui a profité à un cabinet d’architecture, dirigé par un homme au lourd passif, marié à une cadre de la fédération.

L’affaire « Légendes » : des tueurs sous la coupe de francs-maçons

Par
 © Illustration Ulys pour Mediapart © Illustration Ulys pour Mediapart

Démarrée à l’intérieur d’une base de la DGSE, l’enquête sur une tentative d’assassinat conduit les policiers dans une loge maçonnique. Où l’expression « éliminer la concurrence » doit s’entendre au pied de la lettre. Quatrième épisode de notre série d’été.

Crèches privées : les dérives d’un business biberonné à l’argent public

Par Laetitia Delhon
Dans une crèche de Romans-sur-Isère. © Photo Nicolas Guyonnet / Hans Lucas via AFP Dans une crèche de Romans-sur-Isère. © Photo Nicolas Guyonnet / Hans Lucas via AFP

Emmanuel Macron a appelé lundi à « investir dans la petite enfance », mais de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer l’usage de l’argent public dans ce secteur. Sa libéralisation fait prospérer des acteurs privés qui développent des places d’accueil autant que leurs affaires.

Origine du virus : les autorités françaises voudraient oublier Wuhan

Par Jacques Massey
Wuhan, le 23 février 2017. Des chercheurs dans le laboratoire P4 à Wuhan.  Ce laboratoire a été construit en coopération avec la société bio-industrielle française Institut Mérieux et l'Académie chinoise des sciences. © Photo Johannes Eisele / AFP Wuhan, le 23 février 2017. Des chercheurs dans le laboratoire P4 à Wuhan. Ce laboratoire a été construit en coopération avec la société bio-industrielle française Institut Mérieux et l'Académie chinoise des sciences. © Photo Johannes Eisele / AFP

Face à l’hypothèse d’une fuite de laboratoire, le manque de curiosité de Paris se fait de plus en plus criant. « Nous n’avons rien à gagner à chercher l’affrontement avec Xi Jinping », confie un participant aux conseils de défense.

Viry-Châtillon : les policiers désormais visés par une information judiciaire

Par et
Un rassemblement de policiers devant le commissariat de Lille, le 11 octobre 2016, en soutien à leurs collègues agressés à Viry-Châtillon. © Philippe HUGUEN / AFP Un rassemblement de policiers devant le commissariat de Lille, le 11 octobre 2016, en soutien à leurs collègues agressés à Viry-Châtillon. © Philippe HUGUEN / AFP

Le parquet de Créteil vient d’ouvrir une information judiciaire visant les policiers chargés de l’enquête de l’attaque de Viry-Châtillon en 2016. Cette information fait suite aux plaintes de cinq avocats qui ont dénoncé les faux procès-verbaux ayant conduit des innocents en prison, comme l’avait révélé Mediapart.

Les maltraitances animales peuvent signaler des violences domestiques

Par Audrey Guiller et Nolwenn Weiler
Les maltraitances animales pourraient servir au dépistage des violences domestiques. © Photo Olivier Morin/AFP Les maltraitances animales pourraient servir au dépistage des violences domestiques. © Photo Olivier Morin/AFP

Des hommes violents envers leur femme et leurs enfants le sont aussi envers les animaux du foyer. Ce lien, méconnu en France, apparaît régulièrement dans les affaires traitées par la justice. Il pourrait servir au dépistage des violences domestiques et à la mise à l’abri des victimes.