Procès du Carlton: DSK et l'ivresse du pouvoir

Par
Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février. © Reuters Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février. © Reuters

Pour Dominique Strauss-Kahn, l'issue de l'affaire du Carlton ne fait guère de doute, il devrait être relaxé. Sa présence devant le tribunal correctionnel de Lille aura cependant permis « de se pencher sur le syndrome de la toute-puissance ». Et de dessiner les contours d'un monde où le pouvoir confine à l'aveuglement. Un pouvoir qui s'organise sur la courtisanerie, le cynisme et l'impunité.

Loi Macron: ce qu'il en reste au terme d'un mois de débats

Par

La loi Macron fut un marathon de près de 300 articles et le baptême législatif du ministre de l'économie. Ce week-end, Emmanuel Macron a essuyé les tirs de barrage des frondeurs. Retour sur les principaux changements apportés par cette loi.

Le lycée musulman Averroès, un symbole au cœur de la polémique

Par
Un groupe d'anciens élèves du lycée Averroès. © LD Un groupe d'anciens élèves du lycée Averroès. © LD

Depuis la tribune au lance-flamme d’un professeur démissionnaire du lycée Averroès, unique lycée musulman sous contrat avec l’État, dans laquelle l'enseignant dénonçait l’obscurantisme des élèves, leur antisémitisme obsessionnel ainsi que le double jeu d’une direction proche des Frères musulmans, l’établissement est sous les feux des projecteurs. Enquête sur un lycée pionnier.

MediaPorte: «Ménard, entre Goebbels et Tarantino!»

Par Didier Porte
Vidéo accessible dans l'article. Vidéo accessible dans l'article.

Cette semaine, Didier Porte s'attarde sur le cas Robert Ménard, maire de Béziers soutenu par le FN et propagandiste déchaîné.

La justice enquête sur l’héritage secret d’Omar Bongo

Par
Omar Bongo, ancien président du Gabon décédé en 2009. © Reuters Omar Bongo, ancien président du Gabon décédé en 2009. © Reuters

Les juges chargés de l’affaire des Biens mal acquis ont été saisis par le parquet national financier de soupçons de « blanchiment de détournement de fonds publics » liés à l’héritage de l’ancien président du Gabon. En cause : trois comptes offshore ouverts à Monaco, créditeurs de plus de 34 millions d’euros. Ali Bongo, actuel chef de l’État gabonais, est l’un des deux légataires universels de son père.

Montebourg s’alarme d’une «catastrophe» économique et démocratique

Par
Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014. © Reuters Arnaud Montebourg et François Hollande, en mai 2014. © Reuters

Les quatre notes confidentielles (ici en accès libre) dénonçant la politique d'austérité remises à François Hollande par Arnaud Montebourg, du temps où il était ministre, permettent de réécrire l'histoire du début du quinquennat. Dressant le bilan de ce débat esquivé, l'ancien ministre se montre très sévère : « Nous sommes en train de porter la marche du Front national vers le pouvoir. Je ne veux pas être co-responsable de cette politique suicidaire. »

Les réseaux radicaux de Robert Ménard

Par

Le maire de Béziers s'affiche au-dessus des partis et refuse l'étiquette d'extrême droite. Pourtant son réseau est clairement ancré à la droite extrême : identitaires placés dans son cabinet ou venus travailler avec la ville, invités ultra-réactionnaires pour « libérer la parole » à Béziers, tournée de conférences à l'extrême droite.

Procès Bettencourt : seul Eric Woerth peut déjà respirer

Par

En dehors d’Éric Woerth, épargné, de Patrice de Maistre et François-Marie Banier, accablés, le sort des sept autres prévenus semble très incertain. Bilan des trois premières semaines de débats.

Tiens, there is donc an Alternative ?

Par

Selon la chronique officielle, des négociations intenses se poursuivent entre l’Europe et la Grèce en vue d’un accord ce lundi, lors de la réunion de l’Eurogroupe, et ces discussions sont incertaines. Sauf qu'il y a une certitude, et elle est renversante. On discute aujourd’hui d’une “Alternative”. Margaret Thatcher (“There is no Alternative”) va se retourner dans sa tombe.

François Hollande, le «liquidateur»

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Avec son nouveau livre Les Tueurs de la République, le journaliste Vincent Nouzille a visité un continent caché : les assassinats ciblés commandités par l'État. Dans un entretien vidéo pour Mediapart, il revient sur cette pratique qui, à l'abri du “secret défense”, sans contrôle et hors de toute procédure judiciaire, vise à éliminer les ennemis déclarés de la France. Une pratique très prisée par François Hollande.