La «Nuit Debout» s'étire jusqu'au «32 mars»

Par
 © D.I. © D.I.

Après une première nuit passée place de la République à Paris, les opposants à la loi sur le travail ont poursuivi leur occupation. Deux mille personnes, jeunes adultes pour la plupart, se sont retrouvées pour discuter passionnément du monde dans lequel ils aimeraient vivre. Et pour être ensemble, tout simplement.

Mediapart et Thévenoud: l'histoire d'une chute

Par
T. Thévenoud à l'Assemblée © Reuters T. Thévenoud à l'Assemblée © Reuters

Dans son livre Une phobie française, l'éphémère secrétaire d'État Thomas Thévenoud raconte que ses défaillances fiscales étaient connues au plus haut niveau de l’État. A le croire, il devrait surtout son éviction à Mediapart. Nous revenons sur les dessous de cette affaire, et de notre enquête.

Comment l'Unef a gagné en indépendance ce qu'elle a perdu en influence

Par

Pour la quatrième semaine consécutive, étudiants et lycéens ont manifesté contre la loi sur le travail à l’appel des organisations de la jeunesse. En bonne place, l’Unef est de toutes les manifestations, en tête de cortège. Son rival, la Fage, se tient à l'écart des défilés. 

Essai de Rennes (1/2): comment on a laissé mourir le volontaire 2508

Par

Des zones d'ombre entourent encore l'essai clinique de Rennes, qui a tué un volontaire sain et provoqué des effets secondaires graves chez quatre autres. Mediapart révèle la chronologie accablante de l'accident, où les victimes ont été inutilement exposées. Premier article d'une enquête en deux volets.

A droite, les candidats encerclent Sarkozy

Par

Pas une semaine ne passe sans qu’apparaisse une nouvelle candidature à la primaire de 2016. Nicolas Sarkozy ne s’est pas encore officiellement déclaré, mais ils sont pourtant déjà une dizaine à vouloir le défier. « Ce n'est plus une primaire, c'est une équipe de foot », raille Jean-Christophe Cambadélis.

A Paris, la première «Nuit debout» tient jusqu'au petit matin

Par
Jeudi 31 mars, place de la République à Paris © CG Jeudi 31 mars, place de la République à Paris © CG

Hier soir place de la République, ils étaient des centaines, jeunes et moins jeunes, pour un rassemblement ludique et studieux à la fois. L’évacuation du site par la police au petit matin ne leur a pas coupé l’envie : un nouveau rendez-vous est donné ce soir à 18 heures.

L'enfant comorien a été libéré de zone d'attente... grâce au commandant de bord

Par

Après douze jours passés seul en zone d'attente, l'enfant comorien de huit ans enfermé près de l'aéroport de Roissy a été libéré vendredi 1er avril. Il ne doit sa présence en France qu'à un commandant de bord qui a refusé de l'embarquer sur son avion ce matin.

Loi sur le travail: la mobilisation s'amplifie

Bien décidés à empêcher le gouvernement de présenter son projet de loi sur le travail au Parlement, des manifestants ont défilé partout en France pour demander le retrait du texte. Selon les organisateurs, plus d'un million de syndicalistes, étudiants et simples citoyens se sont déplacés. Ils donnent déjà rendez-vous les 5 et 9 avril pour de nouveaux défilés.

Entre police et manifestants, l'escalade de la tension

Dans toute la France, la journée de mobilisation a laissé entrevoir une crispation de plus en plus grande entre manifestants et forces de l'ordre, ne concernant pas seulement les “inorganisés” et “autonomes”, mais aussi les simples manifestants, jeunes ou moins jeunes.

L'état d'urgence se meurt, le gouvernement évoque son renouvellement

Par

Alors qu'un nouveau rapport d'étape de la commission parlementaire de contrôle confirme l'essoufflement progressif des mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence, Stéphane Le Foll évoque son possible renouvellement à l'occasion de l'Euro 2016.