Après les intermittents, le Medef s'attaquera-t-il aux patrons ?

Par

Officiellement, la négociation sur les intermittents sera technique, et pas idéologique. C'est ce que soutient le Medef au moment de rencontrer les syndicats à propos de l'assurance chômage, avec, en arrière-plan, les marchandages sur le très fameux pacte de responsabilité. Le problème est de savoir si cette économie ne risque pas de tuer la poule pour récupérer les œufs.

La villa Balkany au Maroc a coûté 2,75 millions d'euros

Par
Patrick et Isabelle Balkany. © Reuters Patrick et Isabelle Balkany. © Reuters

Le palais des “Mille et une Nuits” des époux Balkany à Marrakech a coûté à l’achat pas moins de 2,75 millions d’euros, d’après des actes notariés obtenus par Mediapart. La justice les soupçonne d'en être les propriétaires cachés par le biais de sociétés logées dans des paradis fiscaux. L'achat de la villa a été réglé par « virements de l'étranger », d'après le notaire.

Centrafrique : l'écran de fumée du gouvernement français

Par

Le débat sur la prolongation de l'opération Sangaris aurait pu être l’occasion de mettre honnêtement les cartes sur la table. Au lieu de cela, l'exécutif français refuse d'assumer le coût et les moyens nécessaires à sa réussite.

En finir avec les idées reçues sur le « FN, parti des ouvriers »

Par
Marine Le Pen et Steeve Briois à l'entrée d'une usine à Douvrin (Pas-de-Calais), le 26 mars 2012. © Reuters Marine Le Pen et Steeve Briois à l'entrée d'une usine à Douvrin (Pas-de-Calais), le 26 mars 2012. © Reuters

Si des terres de gauche basculent vers l’extrême droite, ce ne sont pas les ouvriers qui votaient hier pour la gauche qui votent désormais pour le FN. C'est ce qui ressort des travaux des chercheurs Nonna Mayer et Florent Gougou. Ils démontrent qu'il s'agit plutôt d'un « droito-lepénisme » que d'un « gaucho-lepénisme », thèse pourtant dominante dans les médias.

Elus en 2012, de jeunes députés veulent un autre Parlement

Par

Ils ont été élus députés en juin 2012 pour la première fois. Ils se sont vite aperçus que sous la Ve République et avec le quinquennat, leurs pouvoirs de parlementaires sont plus que réduits. Alors que l'Assemblée s'arrête de travailler pendant plus d'un mois, trêve municipale oblige, Mediapart a rencontré de jeunes élus, souvent non-cumulards, qui rêvent de légiférer vraiment.

Transition énergétique: le «vrai» projet de loi des associations

Par

Fin des subventions aux énergies fossiles, participation citoyenne obligatoire aux projets d'énergies renouvelables, limitation de la vitesse à 30 km/h en ville et 110 sur l’autoroute : des associations présentent leur projet de loi de la transition énergétique.

Encore un conseil de discipline pour un policier de la Bac Nord

Par

Pour ce gardien de la paix, la commission de discipline réunie à Toulouse n'a pas réussi à proposer de sanction, faute de majorité.

OECD finds France failing its schoolchildren from immigrant backgrounds

Par

The results of the OECD’s latest PISA worldwide study of the comparative academic performance of 15 year-old school pupils reveal that in France those from an immigrant background have one of the highest school failure rates among OECD member countries. The finding is in marked contrast to official French data on the subject. Lucie Delaporte reports on a taboo issue that divides opinion among specialist researchers.

La France plie devant la colère de Mohammed VI

Par
François Hollande et Mohammed VI le 4 avril 2013 © Reuters François Hollande et Mohammed VI le 4 avril 2013 © Reuters

Jeudi 20 février, un juge d’instruction a voulu convoquer un des responsables des services de renseignements marocains, de passage à Paris et soupçonné de torture. Une décision qui a provoqué la colère du Maroc. La France fait tout pour éteindre l’incendie. Jusqu’à promettre de se mêler d’une enquête judiciaire. François Hollande a appelé Mohammed VI.

Orange installe la censure dans sa filiale cinéma

Par
Stéphane Richard, le président d'Orange. Stéphane Richard, le président d'Orange.

Des pressions ont été exercées au nom du président d’Orange, Stéphane Richard, sur la directrice de la filiale cinéma du groupe, pour qu’elle renonce au financement d’un film qui déplaisait à Pierre Bergé, actionnaire du Monde. Le groupe voulait s'attirer les bonnes grâces du quotidien dans l'affaire Tapie, qui met en cause… Stéphane Richard. La directrice, qui refusait la censure, a depuis été remerciée.