Alain Juppé dans «Mission impossible»

Par

Arrivé très loin derrière François Fillon, le maire de Bordeaux a bien peu de chances de rattraper un tel retard d'ici à dimanche prochain.

De Tourcoing à Marseille, jour de vote pour le peuple de droite

Par , , , et Jean-Marie Leforestier
 © FZ © FZ

Près de quatre millions de personnes se sont mobilisées pour voter à la primaire de la droite. De Tourcoing à Marseille, en passant par Versailles, la banlieue cossue toulousaine et la campagne alsacienne, Mediapart a rencontré le peuple de droite.

Sarkozy congédié ou la revanche des électeurs

Par
 © Reuters © Reuters

C’est une défaite et une humiliation. Renvoyé par son propre électorat, Sarkozy voit toute sa stratégie taillée en pièces. Elle tenait du village Potemkine.


Sarkozy loses conservative primaries won by Fillon, ending bid for re-election

Nicolas Sarkozy now faces the political wilderness. © Reuters Nicolas Sarkozy now faces the political wilderness. © Reuters

Nicolas Sarkozy was ejected into the political wilderness on Sunday after he was eliminated from his conservative party’s first-round primary elections to decide its candidate for the 2017 presidential elections in France. His former prime minister François Fillon emerged the clear leader of the first-round vote on Sunday, trailed in second place by veteran Gaullist conservative and one-time prime minister Alain Juppé. Both Fillon and Juppé will now move on to the knock-out second round of voting next weekend. Former French president Sarkozy, whose 2007-2012 term of office ended with his election defeat to the socialist François Hollande, is now tipped to leave active politics, as he faces the conclusions of a series of corruption investigations in which he is implicated. Follow here the Sunday evening results and reactions.

Primaire de droite: la Guadeloupe a voté samedi, au-delà de l’enjeu national

Par Amandine Ascensio
capture-d-e-cran-2016-11-20-a-18-21-06

En Guadeloupe, la primaire de la droite et du centre n’aura pas résonné avec la même intensité qu’en métropole. Entre une campagne complexe et un contexte local difficile, le doute pèse sur l’intensité de la mobilisation des électeurs, dans cette société pourtant très politisée.  

Face aux démentis, voici les preuves d’une billetterie parallèle à la fédération de rugby

Par

Au lendemain de nos révélations, le président de la Fédération française de rugby (FFR), Pierre Camou, et son vice-président Bernard Godet ont fermement démenti l’existence de tout système de billetterie parallèle. Mediapart révèle de nouveaux documents comptables et administratifs qui démontrent l’inverse. Et Bernard Godet a démissionné dimanche 20 novembre de toutes ses fonctions fédérales.

Notre-Dame-des-Landes: pourquoi le droit favorise les bétonneurs

Par

Une autre facette de la bataille de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes apparaît au grand jour avec le rejet des requêtes des opposants par la cour administrative d’appel de Nantes : le bras de fer entre le juge administratif français, qui verrouille la notion d’utilité publique, et le droit européen de l’environnement.

Primaire de la droite: la grande inconnue du premier tour

Par
 © Reuters © Reuters

Dimanche soir, les résultats du premier tour viendront confirmer ou infirmer les conjectures auxquelles se livrent les candidats depuis le début de la campagne. De la « majorité silencieuse » de Sarkozy, au recours Juppé, en passant par l’alternative Fillon, tous les scénarios ont été envisagés. En vain. L’issue du scrutin repose sur une donnée qu’aucun sondage ne peut anticiper : le nombre de participants.

François Fillon, un candidat dopé par les réseaux de la cathosphère

Par
 © Reuters © Reuters

Le mouvement Sens commun, issu de la Manif pour tous, mène une campagne active sur le terrain et les réseaux sociaux pour l’ancien premier ministre, jugé le plus à même de défendre ses valeurs.

Comparution immédiate pour faits de terrorisme: les avocats s’indignent

Par

Le torchon brûle entre les avocats pénalistes et le bâtonnier de Paris, Frédéric Sicard, qui vient de donner son accord à un traitement rapide des « petites » affaires terroristes en comparution immédiate.