Les nouveaux déboires judiciaires du maire de Tarbes

Par

Déjà poursuivi dans le cadre d’une enquête sur l'attribution de marchés publics, Gérard Trémège vient d’être mis en examen pour « travail dissimulé ». Ce baron indéboulonnable de la droite locale est cette fois soupçonné d’avoir fraudé l’Urssaf pendant plusieurs années. Un comble pour un ancien expert-comptable.

Loi travail: ce blessé grave qu'ont oublié Valls et Cazeneuve

L'impact de la grenade qui a brûlé et creusé une large plaie en haut du dos du manifestant grièvement blessé mardi à Paris. © KZH L'impact de la grenade qui a brûlé et creusé une large plaie en haut du dos du manifestant grièvement blessé mardi à Paris. © KZH

Les responsables politiques, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve en tête, ont choisi de dire leur indignation devant les dégradations mineures subies par les façades de l’hôpital pour enfants Necker, lors de la dernière manifestation parisienne contre la loi sur le travail. Mais le silence est total sur un manifestant gravement blessé, par le tir d’une grenade lacrymogène selon des témoins, ou une fusée artisanale selon des sources policières.

Le bac, increvable rituel, se cherche un nouveau sens

Par
Des lycéens de terminale passent leur épreuve de philosophie. © Reuters Des lycéens de terminale passent leur épreuve de philosophie. © Reuters

Chaque année, alors que les épreuves du baccalauréat débutent, les mêmes critiques émergent. Il serait trop facile, trop onéreux et compliqué à organiser. Pourtant, cet examen qui marque la fin du lycée et l'entrée dans les études supérieures demeure un rite initiatique, un symbole indéboulonnable. Certains s'interrogent toutefois sur la possibilité de le réformer. 

Des «gros bras» de SOS Racisme accusés de violences lors d'une réunion féministe

Par

Des membres du service d'ordre de SOS Racisme sont poursuivis pour avoir violenté et menacé des militantes féministes lors de la réunion constituante de leur association. Celle-ci devait marquer la rupture avec Ni putes ni soumises, alors que la présidente de ce mouvement, Fadela Amara, venait d'intégrer le gouvernement Fillon. Le procès a eu lieu mardi 14 juin… plus de huit ans après les faits.

Antiterrorisme: la grande réorganisation des services

Par

La commission parlementaire de contrôle de l'état d'urgence a publié des auditions de responsables du renseignement sur la réorganisation de la surveillance des activités terroristes: création d'un état-major opérationnel, création d'un nouveau fichier, harmonisation des données des services.

Violences sexuelles: le policier harcèle, le député-maire couvre

Par

Lola a été victime de harcèlement sexuel par le chef de la police municipale de Montereau. Elle a alerté sa hiérarchie, supplié le maire et député Yves Jégo, déposé plainte. Mais le policier a été blanchi et c'est elle qui a été exclue. Huit ans après, elle vient enfin d'obtenir réparation.

Argent des partis: l’immobilisme coupable du PS

Par

L'Assemblée nationale vient de voter, dans le projet de loi « Sapin 2 », la transparence sur les emprunts des partis politiques. Mais cette avancée cache mal le bilan rachitique du PS : malgré le scandale Bygmalion et les affaires du FN, la gauche n'aura rien entrepris – ou presque – pour moraliser le financement de la vie politique.

Le tueur de policiers voulait frapper la France depuis 2011

Par
Larossi Abballa Larossi Abballa

Larossi Abballa a tué lundi soir un couple de policiers de Magnanville, suscitant une vive émotion chez les forces de l’ordre et dans le pays. Dès 2011, le terroriste manifestait son envie de commettre des exactions en France. Récemment, Mediapart a publié une série d’articles sur les services de renseignement dans laquelle plusieurs officiers témoignaient de leur énervement à l’encontre du système en place.

Essai de Rennes: ouverture d'une information judiciaire

Par

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire dans l’affaire de l’essai clinique mené à Rennes par le laboratoire Biotrial sur la molécule BIA 10-2474, au cours duquel un volontaire de 49 ans, Guillaume Molinet, a trouvé la mort le 17 janvier dernier.

Le mafieux Giovanni Tagliamento a été arrêté en France

Par
Photo extraite de l'ancien compte Facebook de Giovanni Tagliamento. © DR Photo extraite de l'ancien compte Facebook de Giovanni Tagliamento. © DR

Soupçonné de trafic de vodka, Giovanni Tagliamento a été arrêté sur la Côte d'Azur, où il réside depuis onze ans, et incarcéré aux Baumettes. Il est considéré par la justice italienne comme la tête de pont de la Camorra, la mafia napolitaine, sur la Riviera. Révélations sur une ombre fuyante.