Notre-Dame: deux ans après l’incendie, la pollution au plomb perdure

Par et Antoine Schirer

Le parvis de la cathédrale parisienne a été fermé au public en raison de la concentration trop importante de plomb provoquée par l’incendie d’avril 2019. Comme Mediapart l’avait révélé, à la suite du sinistre, les autorités ont tenté de dissimuler cette pollution.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après avis de l’agence régionale de santé (ARS), le 18 mai, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a interdit mardi la circulation des piétons et des véhicules sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris.