Assistants du RN: l’affaire qui embarrasse Marine Le Pen

Par

Le dernier rapport des policiers chargés de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens conclut à un « système organisé frauduleux de détournement des fonds européens ». Des documents interrogent sur le rôle de Marine Le Pen elle-même. Le RN conteste les faits et dénonce une « manipulation » politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parmi les nombreuses affaires financières qui ont mis en cause le Rassemblement national ces dernières années, c’est sans doute la plus menaçante pour le parti, mais aussi pour sa présidente. Au fur et à mesure de ses avancées, l’enquête judiciaire concernant les soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens du Rassemblement national remonte sur la connaissance qu’avait Marine Le Pen des détournements de fonds européens présumés, et sur son rôle.